En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Dernier Hyver

        Belfond
        EAN : 9782714475435
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 624
        Format : 140 x 225 mm
        Le Dernier Hyver

        Date de parution : 05/10/2017
        On dit que l’hiver vient. Peut-être le dernier pour les porteurs du chromosome Y…
         
        Août 415 après J-C. : La ville d’Alexandrie s’assoupit dans une odeur âcre de chair brûlée. Hypatie, philosophe et mathématicienne d’exception, vient d’être massacrée dans la rue par des hommes en furie, et ses membres en lambeaux se consument dans un brasier avec l’ensemble de ses écrits.
        Cet assassinat sauvage amorce un...
        Août 415 après J-C. : La ville d’Alexandrie s’assoupit dans une odeur âcre de chair brûlée. Hypatie, philosophe et mathématicienne d’exception, vient d’être massacrée dans la rue par des hommes en furie, et ses membres en lambeaux se consument dans un brasier avec l’ensemble de ses écrits.
        Cet assassinat sauvage amorce un engrenage terrifiant qui, à travers les lieux et les époques, sème la mort sur son passage. Inéluctablement se relaient ceux qui, dans le sillage d’Hypatie, poursuivent son grand œuvre et visent à accomplir son dessein. 
        Juillet 2018 : Marie, jeune biologiste, stagiaire à la police scientifique, se trouve confrontée à une succession de meurtres effroyables, aux côtés de Marc Brunier, homme étrange et commandant de police de la « crim » du Quai des Orfèvres. Peu à peu, l’étudiante découvre que sa propre vie entre en résonance avec ces meurtres.
        Est-elle, malgré elle, un maillon de l’histoire amorcée à Alexandrie seize siècles auparavant ? Quel est ce secret transmis par Hypatie et au cœur duquel se retrouve Marie ? L’implacable destin peut-il être contrecarré ou « le dernier Hyver » mènera-t-il inéluctablement l’humanité à sa perte ?
         
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714475435
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 624
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        21.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • gwen1401 Posté le 17 Janvier 2018
          Au vu de tous les avis dithyrambiques ce livre me tentait et je l'avais demandé en service presse. Cependant, j'avais peur du côté historique et du nombre de pages. J'ai donc laissé ce livre presque deux mois en attente... et quelle erreur!!!! J'ai beaucoup aimé ce livre. Ce fut une très belle surprise. Quand vous commencez cette histoire vous avez du mal à lâcher l'histoire. On s'attache très vite aux personnages de Marie et du commandant Brunier. Au fur et à mesure de la lecture, on en apprend davantage sur eux vu qu'ils sont au cœur de cette intrigue. J'ai eu un peu de mal avec les premiers chapitres dans le passé. Cependant, plus je  comprenais l'enjeu sur le présent plus j'aimais ces passages. D'autant plus qu'à travers ces passages, on y voir l'ampleur des connaissances de l'auteur en science et en Histoire. J'ai été captivé par tout cela et j'ai beaucoup aimé au final les passages dans le passé. J'ai trouvé ce livre très original et unique. Cela m'a donné envie de découvrir d'autres thrillers scientifiques/historiques. En plus de suivre une enquête on enrichit ses connaissances et sa culture générale. Je vous conseille donc comme moi de céder à la tentation de lire cette... Au vu de tous les avis dithyrambiques ce livre me tentait et je l'avais demandé en service presse. Cependant, j'avais peur du côté historique et du nombre de pages. J'ai donc laissé ce livre presque deux mois en attente... et quelle erreur!!!! J'ai beaucoup aimé ce livre. Ce fut une très belle surprise. Quand vous commencez cette histoire vous avez du mal à lâcher l'histoire. On s'attache très vite aux personnages de Marie et du commandant Brunier. Au fur et à mesure de la lecture, on en apprend davantage sur eux vu qu'ils sont au cœur de cette intrigue. J'ai eu un peu de mal avec les premiers chapitres dans le passé. Cependant, plus je  comprenais l'enjeu sur le présent plus j'aimais ces passages. D'autant plus qu'à travers ces passages, on y voir l'ampleur des connaissances de l'auteur en science et en Histoire. J'ai été captivé par tout cela et j'ai beaucoup aimé au final les passages dans le passé. J'ai trouvé ce livre très original et unique. Cela m'a donné envie de découvrir d'autres thrillers scientifiques/historiques. En plus de suivre une enquête on enrichit ses connaissances et sa culture générale. Je vous conseille donc comme moi de céder à la tentation de lire cette pavasse que j'ai beaucoup aimé. Je n'ai pas vu passé les 600 pages de ce livre.
          Lire la suite
          En lire moins
        • sorcierebienaimee Posté le 4 Décembre 2017
          Un polar historique, scientifique et futuriste. Prémonitoire ??? Je ne l'espère pas... enfin surtout pour la gente masculine. D'une part, on suit le cheminement et l'enrichissement à travers les siècles d'un mystérieux codex. Il passera entres les mains de Vinci, Voltaire et bien d'autres encore... En parallèle, à notre époque, d'horribles crimes sont perpétrés sur des femmes... Quel lien peut-il bien unir ces récits ? âmes sensibles s'abstenir. C'est ce que j'appellerai un thriller érudit et instructif, avec un dénouement savamment orchestré.
        • hardylindsay Posté le 27 Novembre 2017
          Fabrice Papillon défie les plus grands, comme Dan Brown ou Steve Berry, sur leur terrain de jeu et n'a pas à en rougir. Haletant, mystérieux et énigmatique, ce récit utilise tous les codes du genre et même au-delà. Mêlant avec brio, Histoire, éthique et fait de société, il étonne tant par son érudition et sa maîtrise et ça fait du bien!  Alors oui, il y a le jargon et les sigles des différentes strates policières, des recherches et explications médicales pointues, comme des courants de pensées philosophiques qui peuvent tirer en longueur et perdre le lecteur. Mais ce n'est finalement pas ce que l'on retient face à une fiction qui a tout pour potentiellement devenir une révolution sociétale.  Hypathie d'Alexandrie, grande philosophe et mathématicienne est sauvagement massacrée en 415 après J-C. En 2018 Marie, vingt ans, étudiante en biologie et spécialiste en recherche génétique entame un stage à la police scientifique de Paris. Rapidement confrontée à un premier meurtre mettant en scène un cadavre démembré et brûlé sous une statue du dieu Hermès, un autre cadavre est découvert... Aux côtés de Marc Brunier, commandant de police de la crim' du 36 Quai des Orfèvres, elle se découvre un lien avec les victimes. En danger à son tour, elle va devoir user... Fabrice Papillon défie les plus grands, comme Dan Brown ou Steve Berry, sur leur terrain de jeu et n'a pas à en rougir. Haletant, mystérieux et énigmatique, ce récit utilise tous les codes du genre et même au-delà. Mêlant avec brio, Histoire, éthique et fait de société, il étonne tant par son érudition et sa maîtrise et ça fait du bien!  Alors oui, il y a le jargon et les sigles des différentes strates policières, des recherches et explications médicales pointues, comme des courants de pensées philosophiques qui peuvent tirer en longueur et perdre le lecteur. Mais ce n'est finalement pas ce que l'on retient face à une fiction qui a tout pour potentiellement devenir une révolution sociétale.  Hypathie d'Alexandrie, grande philosophe et mathématicienne est sauvagement massacrée en 415 après J-C. En 2018 Marie, vingt ans, étudiante en biologie et spécialiste en recherche génétique entame un stage à la police scientifique de Paris. Rapidement confrontée à un premier meurtre mettant en scène un cadavre démembré et brûlé sous une statue du dieu Hermès, un autre cadavre est découvert... Aux côtés de Marc Brunier, commandant de police de la crim' du 36 Quai des Orfèvres, elle se découvre un lien avec les victimes. En danger à son tour, elle va devoir user de toutes ses connaissances pour percer ce mystère. Mais quel lien relie Hypathie d'Alexandrie à Marie en passant par les cadavres? Quels mystères recèle le codex d'Hypathie? J'admets que les premiers chapitres ont été assez difficile pour moi, pas tant ceux centrés sur l'Histoire mais ceux de notre époque dont les dialogues et jargon policier m'ont semblé obscurs et trop familiers. Passer ce détail j'ai vite était happé par la dualité des chapitres qui passent de la petite à la grande Histoire pour offrir une consistance de plus en plus maîtrisée. Par ailleurs les nombreux personnages célèbres qui illustrent et enrichissent le codex d'Hypathie au fil des ans et des siècles donnent non seulement du crédit au récit mais une légitimité. Je me suis laissée emporter par le doute de l'existence de cet étrange livre!  J'ai beaucoup aimé ce mélange d'éthique qui expose, entre autre, le problème du clonage mais aussi la mise au banc du catholicisme face à l'Inquisition ou encore la domination patriarcale comme source de biens des maux. En mettant l'alchimie et l'immortalité au centre du roman, Fabrice Papillon rassemble les initiés comme les non-initiés autour d'un thème scientifique fédérateur.  Le féminisme occupe une large place au fur et à mesure du roman et se révèle en être l'axe principal. Il est intéressant de voir l'importance qu'il prend, la façon dont il s'insinue pour apparaître comme une évidence. D'abord discret puis poussé à l'extrême, j'ai apprécié le courant d'un mouvement qui se veut complémentaire de l'homme, où celui-ci a besoin de la femme et vice-versa. J'ai compris la démarche de l'auteur d'en faire une dérive notamment à la fin du roman où celui-ci exploite sa dangerosité, comme l'opposition systématique des femmes envers les hommes, ce qui au final dessert toujours une cause. Avec une fin très intéressante qui pourrait envisager une suite, ce livre s'adresse à un public confirmé notamment à cause de ses nombreuses références. C'est donc un ouvrage minutieux, réfléchi et maîtrisé que nous offre l'auteur soutenu par des thèmes forts et actuels
          Lire la suite
          En lire moins
        • LettresItBe Posté le 23 Novembre 2017
          Annoncé comme le petit Objet Littéraire Non Identifié de la rentrée du côté de Belfond (un doux merci en passant), Le Dernier Hyver de Fabrice Papillon ne manque pas de surprendre par bien des aspects. 624 pages au compteur où se mêlent philosophie antique, quête scientifique occulte, thriller haletant et science-fiction doucereuse, Le Dernier Hyver a tout pour être un joliet sac de nœuds, voire un bébé Frankenstein littéraire fruit de l’envie d’un savant un peu fou passé tout fraîchement à l’écriture de romans. En effet, Fabrice Papillon n’est autre qu’un journaliste scientifique qui, pour la première fois, passe à la fiction après des essais rédigés au côté d’éminents spécialistes comme Axel Kahn et consorts. Tout un programme. Alors, le menu du jour ne vous donne pas vraiment confiance ? Eh bien tremblez de vous tromper fortement … # La bande-annonce Août 415 après J-C. : La ville d'Alexandrie s'assoupit dans une odeur âcre de chair brûlée. Hypatie, philosophe et mathématicienne d'exception, vient d'être massacrée dans la rue par des hommes en furie, et ses membres en lambeaux se consument dans un brasier avec l'ensemble de ses écrits. Cet assassinat sauvage amorce un engrenage terrifiant qui,... Annoncé comme le petit Objet Littéraire Non Identifié de la rentrée du côté de Belfond (un doux merci en passant), Le Dernier Hyver de Fabrice Papillon ne manque pas de surprendre par bien des aspects. 624 pages au compteur où se mêlent philosophie antique, quête scientifique occulte, thriller haletant et science-fiction doucereuse, Le Dernier Hyver a tout pour être un joliet sac de nœuds, voire un bébé Frankenstein littéraire fruit de l’envie d’un savant un peu fou passé tout fraîchement à l’écriture de romans. En effet, Fabrice Papillon n’est autre qu’un journaliste scientifique qui, pour la première fois, passe à la fiction après des essais rédigés au côté d’éminents spécialistes comme Axel Kahn et consorts. Tout un programme. Alors, le menu du jour ne vous donne pas vraiment confiance ? Eh bien tremblez de vous tromper fortement … # La bande-annonce Août 415 après J-C. : La ville d'Alexandrie s'assoupit dans une odeur âcre de chair brûlée. Hypatie, philosophe et mathématicienne d'exception, vient d'être massacrée dans la rue par des hommes en furie, et ses membres en lambeaux se consument dans un brasier avec l'ensemble de ses écrits. Cet assassinat sauvage amorce un engrenage terrifiant qui, à travers les lieux et les époques, sème la mort sur son passage. Inéluctablement se relaient ceux qui, dans le sillage d'Hypatie, poursuivent son grand oeuvre et visent à accomplir son dessein. Juillet 2018 : Marie, jeune biologiste, stagiaire à la police scientifique, se trouve confrontée à une succession de meurtres effroyables, aux côtés de Marc Brunier, homme étrange et commandant de police de la « crim » du Quai des Orfèvres. Peu à peu, l'étudiante découvre que sa propre vie entre en résonance avec ces meurtres. Est-elle, malgré elle, un maillon de l'histoire amorcée à Alexandrie seize siècles auparavant ? Quel est ce secret transmis par Hypatie et au coeur duquel se retrouve Marie ? L'implacable destin peut-il être contrecarré ou « le dernier Hyver » mènera-t-il inéluctablement l'humanité à sa perte ? # L’avis de Lettres it be Comme dit plus haut, Le Dernier Hyver est donc le premier roman de Fabrice Papillon. On doit plutôt à ce journaliste scientifique passé par Europe 1 et France 5, maintenant directeur de la société de prod’ branchée sciences et médecine Scientifilms, des essais pointus rédigés souvent avec Axel Kahn, sur des thématiques souvent scientifiques, forcément. Ce thriller publié chez Belfond est donc sa toute première tentative du côté de la fiction. Une première tentative qui s’appuie sur une intrigue ficelée correctement et sur toute une somme d’intarissables connaissances. Philosophie antique avec Platon en ligne de mire, large mention de la grande Hypatie d’Alexandrie, mise en lumière du rôle joué par d’immenses femmes et hommes à travers notre Histoire dans la promulgation du « complot-codex » évoqué dans le livre, théories scientifiques occultes, les premiers mythes eugénistes rencontrés dans l’Histoire, pratiques d’enquêtes scientifiques modernes, mobiles féministes bien dans l’ère du temps … C’est minutieux, renseigné, un vrai travail de fourmi érudite. En « à peine » 624 pages, Fabrice Papillon fait rentrer tout ça dans son livre, comme on comble difficilement une valise de retour de voyage prête à craquer. Et pourtant, même si le rendu final est massif à l’œil, même si l’objet livre vaut son pesant de cacahuètes, quel livre ! La suite de la chronique sur le blog de Lettres it be
          Lire la suite
          En lire moins
        • isabelleisapure Posté le 19 Novembre 2017
          Ce qui me frappe au cours de cette lecture est la somme colossale de documentation et de recherches qu’il a fallu à l’auteur pour écrire cet ouvrage de 600 pages. A la fois, roman historique et thriller ésotérique, « Le dernier hyver » m’a tenue en haleine, même si par moment, j’ai perdu pieds face à la foultitude d’éléments à considérer pour suivre cette intrigue diabolique menée à un train d’enfer. Quel rapport y-a-t-il entre Hypatie assassinée, démembrée et carbonisée en 415 après JC à Alexandrie et la jeune femme découpée en morceaux et également brulée retrouvée à Paris en 2018 dans la boutique de luxe Hermes ? Pour comprendre le fin mot de cette histoire Marie, jeune scientifique va se retrouver plonger dans une affaire sordide mettant peu à peu sa vie en péril. Cette lecture est passionnante, aucun temps mort. Le voyage dans le temps est particulièrement judicieux, l’auteur se sert de faits historiques pour consolider son enquête qu’il situe dans un futur proche. L’écriture est alerte et fluide. Cette lecture m’a surprise par son originalité. Je remercie Babelio et les Editions Belfond pour ce cadeau dans le cadre de l’opération Masse Critique.

        Ils en parlent

        "Une enquête fascinante, une intrigue efficace, brillante, d’une grande érudition. Un rythme effréné qui tient en haleine du début à la fin. Une belle plume, fluide et précise. Une lecture très dynamique, les chapitres alternent entre l’enquête d’aujourd’hui et les différentes époques qui se déroulent devant nous."
        Livresse du noir
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Lisez

          5 romans placés sous le signe des nouvelles voix du thriller

          Ils n’ont qu’un roman derrière eux mais l’engouement des critiques et le bouche à oreille leur ont d’ores et déjà assuré une place dans la catégorie des auteurs à suivre de très près. Qu’elles nous entraînent sur les traces d’un serial killer ou qu’elles penchent vers l’ésotérisme, ces nouvelles voix du thriller ont compris comment jouer avec nos angoisses. La preuve par 5 romans.

          Lire l'article
        • Par Presses de la Cité

          Prix littéraire - Les Petits Mots des Libraires

          Cette année, Le Dernier Hyver de Fabrice Papillon figure parmis la séléction de la catégorie Prix du polar 2018. Michel Bussi sera le parrain du jury de cette édition 2018. Venez soutenir vos auteurs !

          Lire l'article