Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221145890
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 468
Format : 1 x 215 mm

Le Joyau - Livre I

Cécile Ardilly (traduit par)
Collection : Collection R
Date de parution : 18/09/2014

Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez.
Le Joyau, haut lieu et coeur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe laquelle : Violet a été formée...

Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez.
Le Joyau, haut lieu et coeur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance…
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l’étincelante façade du Joyau. S’exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C’est pourtant dans ce sinistre quotidien qu’elle tombe amoureuse d’un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d’affronter les plus grands des dangers…
La nouvelle trilogie événement, par l’éditeur de la série best-seller La Sélection !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221145890
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 468
Format : 1 x 215 mm

Ils en parlent

« Violet vit dans une cité divisée en cinq cercles concentriques : les plus pauvres habitent l’anneau extérieur (Le Marais), tandis que les plus riches occupent le centre (Le Joyau). Les femmes du Joyau ne sont plus capables de donner naissance à des bébés sains, si bien que chaque année, des filles du Marais sont testées puis achetées pour devenir des mères-porteuses, des mères-porteuses qui font montre de dons particuliers et ont le pouvoir de contrôler la croissance, l’apparence et les futurs talents de l’enfant qui grandit dans leur ventre. Violet a été testée à 12 ans et retirée à sa famille afin d’être entraînée et vendue à sa majorité. Le Joyau n’est pas ce à quoi Violet s’attendait : tout y est certes luxe et étalage de richesses, mais les mensonges, manipulations et mesquineries confèrent un goût amer à cette beauté. C’est à l’intérieur de ce cercle corrompu que Violet va tomber amoureuse d’un Compagnon, un jeune homme loué par la maîtresse de Violet pour apprendre l’art d’être femme à sa nièce. Cet amour ne peut être voué qu’à l’échec. Ewing nous livre avec Le Joyau une histoire au rythme haletant qui plongera les lecteurs dans les rouages d’une société obsédée par la beauté et la perfection. Les fans de la trilogie Le Jardin Secret de Lauren DiStefano adoreront ce premier roman pour jeunes adultes. »
School Library Journal

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AmnjBeta4 Posté le 11 Septembre 2021
    J'ai adoré vraiment j'ai été happée par l'histoire et j'ai fini ce tome a la vitesse grand V. J'ai adoré le personnage de Violet vraiment adorable et attachant. Je ne veux pas spoiler c'est pour cela que je dirai qu'il m'a fait penser a la Selection de Kiera Cass. Des classes de personnes, des jeunes obligés de se sacrifier et des riches qui se croient tout permis. Certains moments m'ont mis dans tout mes états au point que je voulais rentrer dans le livre pour mettre des claques a certaines personnes #x1f602;. Je vous conseille ce livre je pense bientôt attaquer la suite car la fin m'a tellement surprise #x1f632; que j'ai trop envie de savoir la suite #x1f609;.
  • jadorelireblog Posté le 20 Mai 2021
    Bon...je ressors de ma lecture plutôt mitigée. Le sujet est très intéressant, assez ressemblant à la Sélection de Kiera Cass, sans pour autant être une copie conforme. J’ai bien aimé le sujet en général qui parle un peu « d’esclavage » même si c’est très détourné, ainsi que l’importance du paraître dans la société ! L’auteure critique notre société d’aujourd’hui, ce qui est notamment intéressant. Cependant, j’ai trouvé la romance beaucoup trop rapide, avec des passages peu développés. En revanche, c’était vraiment addictif: ça se lit très vite ! Concernant les personnages, je les ai plutôt bien aimé, mais je ne me suis absolument pas attachée à eux. Je ne sais pas si je lirai la suite mais la fin est pas mal du tout 🙊. N’hésitez pas à vous rendre sur mon Instagram: @jadorelire.blog
  • lolo97 Posté le 1 Mai 2021
    Je suis plutôt deçue :( J'étais pressée de le lire à cause des bons avis mais je m'attendais à mieux. Nous suivons Violet Lasting, numérotée au lot 197 aux ventes aux enchères dans La Cité solitaire. La cité solitaire se divise en 5 castes: le Marais où vivait Violet, La Ferme où vivent les agriculteurs, La Fumée où se trouvent les usines, le Commerce où se trouve les plus riches, les négociants et enfin, le Joyau où vit la royauté. L'intrigue débute dans l'institut de Southgate, où elle a été formée pour être mère porteuse. En effet, dans cette cité, certaines jeunes femmes du Marais, développent de certains pouvoirs nommés "les Augures". C'est pour cela qu'à leur puberté elles se font tester pour voir si elles possèdent ces pouvoirs. Si c'est le cas, elles sont retirées de leur famille sur-le-champ. Ce fut le cas de Violet à ses douze ans. Au moment ù on la suit, elle a seulement seize ans et n'est pas la propriétaire de son corps. Elle ne s'est d'ailleurs jamais vu jusqu'à ce qu'on l'achète aux enchères et qu'elle sera témoin de plusieurs actes étranges et va rencontrer un compagnon, Ash qui a également été acheté pour... Je suis plutôt deçue :( J'étais pressée de le lire à cause des bons avis mais je m'attendais à mieux. Nous suivons Violet Lasting, numérotée au lot 197 aux ventes aux enchères dans La Cité solitaire. La cité solitaire se divise en 5 castes: le Marais où vivait Violet, La Ferme où vivent les agriculteurs, La Fumée où se trouvent les usines, le Commerce où se trouve les plus riches, les négociants et enfin, le Joyau où vit la royauté. L'intrigue débute dans l'institut de Southgate, où elle a été formée pour être mère porteuse. En effet, dans cette cité, certaines jeunes femmes du Marais, développent de certains pouvoirs nommés "les Augures". C'est pour cela qu'à leur puberté elles se font tester pour voir si elles possèdent ces pouvoirs. Si c'est le cas, elles sont retirées de leur famille sur-le-champ. Ce fut le cas de Violet à ses douze ans. Au moment ù on la suit, elle a seulement seize ans et n'est pas la propriétaire de son corps. Elle ne s'est d'ailleurs jamais vu jusqu'à ce qu'on l'achète aux enchères et qu'elle sera témoin de plusieurs actes étranges et va rencontrer un compagnon, Ash qui a également été acheté pour servir la nièce de sa maîtresse... Pour ma part, j'ai trouvé le sujet des mères porteuses très intéressant. Cependant je m'attendais à descriptions de l'organisation de la Cité plus précises et mieux posées au début du roman. Ici, elles sont révélées à des moments inattendus du livre pendant que nous, lecteurs, tentons de se situer dans le livre, de l'imaginer, mais on ne comprends que très rarement et on est perdu. C'est ce point là qui m'a empêchée d'apprécier ma lecture. En effet, je n'arrivais pas à me situer dans les lieux, à me représenter les personnages dues aux descriptions peu précises... de plus, je m'attendais à une romance plus poussée, moins niaise et classique. C'est vraiment dommage car le résumé me faisait envie mais ce n'est pas ce à quoi je m'attendais... Mais bon, j'ai quand même envie de savoir la suite et j'ai quand même passé un bon moment ;)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Newtie Posté le 5 Avril 2021
    (Attention : contient des spoilers) Je viens de terminer le roman, et j'ai trouvé que la lecture était agréable. J'aime bien l'univers car c'est assez original. À vrai dire j'ai un peu acheté le livre au hasard, du coup je ne savais pas vraiment de quoi il parlait (j'avais juste lu la 4ème de couverture). Je ne savais même pas quel était le genre. Je viens de découvrir qu'il s'agit d'une dystopie et, franchement, on ne dirait pas trop. J'aurais plutôt parié sur de la fantasy ... Mais bon, peut-être qu'on en sait plus sur les prochains tomes. Je ne pense pas que je vais lire les autres romans de la trilogie. Je n'ai pas trop trop accroché avec l'histoire, et avec les personnages encore moins. L'histoire d'amour entre Violet et Ash ne m'a pas du tout touchée. Je trouve que leur relation a évolué bien trop vite, d'une manière pas très naturelle. Ils se rencontrent et hop, en 5 secondes ils sont amoureux l'un de l'autre ... Bon j'exagère un peu haha. Je n'ai pas compris la moitié des réactions de Violet... Je crois que mes personnages préférés étaient Lucien et Garnet. À peu près les seuls à réagir normalement dans... (Attention : contient des spoilers) Je viens de terminer le roman, et j'ai trouvé que la lecture était agréable. J'aime bien l'univers car c'est assez original. À vrai dire j'ai un peu acheté le livre au hasard, du coup je ne savais pas vraiment de quoi il parlait (j'avais juste lu la 4ème de couverture). Je ne savais même pas quel était le genre. Je viens de découvrir qu'il s'agit d'une dystopie et, franchement, on ne dirait pas trop. J'aurais plutôt parié sur de la fantasy ... Mais bon, peut-être qu'on en sait plus sur les prochains tomes. Je ne pense pas que je vais lire les autres romans de la trilogie. Je n'ai pas trop trop accroché avec l'histoire, et avec les personnages encore moins. L'histoire d'amour entre Violet et Ash ne m'a pas du tout touchée. Je trouve que leur relation a évolué bien trop vite, d'une manière pas très naturelle. Ils se rencontrent et hop, en 5 secondes ils sont amoureux l'un de l'autre ... Bon j'exagère un peu haha. Je n'ai pas compris la moitié des réactions de Violet... Je crois que mes personnages préférés étaient Lucien et Garnet. À peu près les seuls à réagir normalement dans l'histoire lool. Bon, c'était une bonne lecture. L'autrice a une jolie plume. Je recommande aux accros de la romance (:
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ororia Posté le 30 Mars 2021
    Bon, j’aurais pu vous faire une chronique pour chaque tome (c’est d’allieurs ce qui aurait du se passer), mais j’ai littéralement enchainé les romans sans pause (ou au minimum du moins), ce qui fait que je n’ai pas vraiment délimiter les romans, tellement j’ai été happée à l’intérieur. Tout d’abord, il est bon de souligner l’univers de ce roman, qui est un très bon point. En un mot comme en cent, j’ai trouvé l’univers proposé absolument superbe : il est très développé, notamment avec les décors décrits et créés pour paraitre magnifiques et donner plus de profondeur et de traits à l’histoire. Bien sur, l’univers aussi est incroyablement profond, dès le premier tome, et se développe toujours plus lors des deuxième et troisième tome et ce sans perdre son lecteur, chose assez difficile puisque sa complexité augmente relativement bien. Par ailleurs, l’univers est vraiment bien maitrisé par la plume de l’auteure, aiguisé par l’atmosphère extrêmement élaborée, ajustée complètement aux différents moments de l’histoire, selon les actions et l’intensité émotionnelle. En plus d’une magnifique atmosphère, j’ai trouvée que la plume était aussi très habile dans la dissémination de messages, tous magnifiques et essentiels à notre vie quotidienne. En plus de cela (car oui,... Bon, j’aurais pu vous faire une chronique pour chaque tome (c’est d’allieurs ce qui aurait du se passer), mais j’ai littéralement enchainé les romans sans pause (ou au minimum du moins), ce qui fait que je n’ai pas vraiment délimiter les romans, tellement j’ai été happée à l’intérieur. Tout d’abord, il est bon de souligner l’univers de ce roman, qui est un très bon point. En un mot comme en cent, j’ai trouvé l’univers proposé absolument superbe : il est très développé, notamment avec les décors décrits et créés pour paraitre magnifiques et donner plus de profondeur et de traits à l’histoire. Bien sur, l’univers aussi est incroyablement profond, dès le premier tome, et se développe toujours plus lors des deuxième et troisième tome et ce sans perdre son lecteur, chose assez difficile puisque sa complexité augmente relativement bien. Par ailleurs, l’univers est vraiment bien maitrisé par la plume de l’auteure, aiguisé par l’atmosphère extrêmement élaborée, ajustée complètement aux différents moments de l’histoire, selon les actions et l’intensité émotionnelle. En plus d’une magnifique atmosphère, j’ai trouvée que la plume était aussi très habile dans la dissémination de messages, tous magnifiques et essentiels à notre vie quotidienne. En plus de cela (car oui, ce n’est pas terminé), je trouve qu’en avançant dans la trilogie, on a de plus en plus d’empathie pour les personnages lors des passages les plus émouvants. Passons aux personnages, qui font aussi une part belle à mon appréciation de l’histoire. En effet, ces derniers sont vraiment très attachants et réalistes. Si leurs relations sont un peu trop rapides dans un premier temps, elles se complexifient et s’étoffent au fil des tomes. D’ailleurs, en avançant dans l’histoire, les personnages deviennent alors plus nombreux, mais en apprenant à les connaitre, notamment par leur backstory, on arrive à s’y attacher. Même en avançant dans le tome final, les personnages, nouveaux et anciens sont toujours plus profonds et complexes. Lors de ce tome, cet derniers s’ouvrent vraiment beaucoup plus au lecteur, grâce aux actions. Enfin, et c’est peut être ce qui m’a le plus fait adoré ces romans, l’histoire est complètement addictive, puisque pleine de rebondissements, qui empêchent le lecteur de lâcher ces romans et le force à enchainer les trois tomes sans interruption. Cette sensation est également renforcée par l’intrigue complexe qui se poursuit au fil des romans. Au cours du deuxième tome, qui fait suite à un final absolument affreux, elle se complexifie encore, comme promis par le final du tome 1, ce qui renforce le coté extrêmement addictif du récit, qui ne se calme pas lors du tome 3. Ce derniers, d’ailleurs se ferme sur un final qui est, selon moi, absolument parfait. Bref, une excellente trilogie qui m’a véritablement transportée
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !