En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Mangeur de citrouille

            Belfond
            EAN : 9782714478764
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 256
            Format : 140 x 205 mm
            Le Mangeur de citrouille

            Jacques PAPY (Traducteur)
            Collection : Belfond Vintage
            Date de parution : 19/04/2018
            Dans cette tour sur la colline, il n’y avait pas d’enfants pour me conférer une identité ou mettre de l’ordre dans le chaos du temps qui passe. Il faisait très clair : l’éclat brutal du brouillard était plus net que la lumière du soleil. J’avais décroché le téléphone : il gisait sur la table comme un fœtus informe, avec son fil tordu en nœuds épais.
            Profonde, violente, la confession glaçante d’une femme au bord de la folie, étouffant dans un mariage qu’elle ne reconnaît pas, perdant pied devant des enfants qu’elle ne comprend plus. Chargé d’une forte dimension autobiographique, porté par un style renversant d’intelligence, ce roman fouille les plaies de Mrs Armitage, la narratrice,... Profonde, violente, la confession glaçante d’une femme au bord de la folie, étouffant dans un mariage qu’elle ne reconnaît pas, perdant pied devant des enfants qu’elle ne comprend plus. Chargé d’une forte dimension autobiographique, porté par un style renversant d’intelligence, ce roman fouille les plaies de Mrs Armitage, la narratrice, mais aussi de Penelope Mortimer, l’auteur, et finalement celles de générations de femmes cherchant désespérément une échappatoire à leur condition.
            Publié en Angleterre en 1962 et chez Plon en 1964, un cri déchirant qui, aujourd’hui, est toujours plus assourdissant.


             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714478764
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 256
            Format : 140 x 205 mm
            Belfond
            16.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • isabelleisapure Posté le 15 Mai 2018
              Lorsque Mrs Armitage pris Jack pour troisième époux, elle avait déjà plusieurs enfants qu’il accepta avec plaisir, trouvant même, du moins en apparence, un certain plaisir à les élever. Mrs Armitage est davantage mère qu’épouse, ne trouvant un plein épanouissement que lorsqu’elle est enceinte ou auprès de sa progéniture. Peu à peu le mari s’éloigne, le couple part à vau-l’eau et notre héroïne sombre dans une lourde dépression. Dès les premières pages, nous la découvrons allongée sur le divan d’un psy, tentant de mettre en mots le mal-être qui la ronge inexorablement. Elle peine à mettre les torts sur le dos de ce mari qu’elle continue à aimer même après qu’il lui ait imposé de se faire stériliser, mais lorsqu’elle apprend que sa maîtresse est enceinte, elle ne peut l’accepter. « Et maintenant, complètement épuisée, je me demandais si j'étais en train de devenir folle. La folie commence-t-elle ainsi, avec cette terrible sensation de perte qui me donnait à croire que tout le monde était mort"? J’ai pris en pitié cette femme au parcours cahotique, d’abord divorcée, puis veuve avant de se retrouver mariée à un être égoïste et égocentrique. Après s’être crue longtemps forte et protégée par ses maternités, elle se trouve dans une profonde solitude... Lorsque Mrs Armitage pris Jack pour troisième époux, elle avait déjà plusieurs enfants qu’il accepta avec plaisir, trouvant même, du moins en apparence, un certain plaisir à les élever. Mrs Armitage est davantage mère qu’épouse, ne trouvant un plein épanouissement que lorsqu’elle est enceinte ou auprès de sa progéniture. Peu à peu le mari s’éloigne, le couple part à vau-l’eau et notre héroïne sombre dans une lourde dépression. Dès les premières pages, nous la découvrons allongée sur le divan d’un psy, tentant de mettre en mots le mal-être qui la ronge inexorablement. Elle peine à mettre les torts sur le dos de ce mari qu’elle continue à aimer même après qu’il lui ait imposé de se faire stériliser, mais lorsqu’elle apprend que sa maîtresse est enceinte, elle ne peut l’accepter. « Et maintenant, complètement épuisée, je me demandais si j'étais en train de devenir folle. La folie commence-t-elle ainsi, avec cette terrible sensation de perte qui me donnait à croire que tout le monde était mort"? J’ai pris en pitié cette femme au parcours cahotique, d’abord divorcée, puis veuve avant de se retrouver mariée à un être égoïste et égocentrique. Après s’être crue longtemps forte et protégée par ses maternités, elle se trouve dans une profonde solitude et se sent inutile en voyant ses enfants grandir et lui échapper. Ce livre qui tient plus de la biographie que du roman brosse avec une précision quasi chirurgicale, le portrait d’une femme en souffrance. C’est en grande partie l’histoire de Pénélope Mortimer. « Le manger de citrouille » est un roman difficile à lire, difficile à supporter par la noirceur qui s’en dégage. J’ai souvent interrompu ma lecture pour me diriger vers un livre plus léger tant le mal-être de la narratrice est plombant. Il m’aurait cependant été impossible d’abandonner ce texte tant la puissance de l’écriture m’a happée dès les premières pages. Merci à NetGalley et aux Editions Belfond qui m’ont permis cette découverte.
              Lire la suite
              En lire moins
            • cathulu Posté le 12 Mai 2018
              Trois mariages et six enfants plus tard, une femme que son dernier époux, volage et manipulateur, vient de contraindre à un avortement et à une stérilisation, ouvre enfin les yeux devant l'inconduite cruelle de ce dernier. Tout dans ce roman est choquant : la manière dont son père parle de la narratrice à son futur mari comme si elle n'était pas là, la façon dont la traite le psychiatre supposé soigner sa dépression... Face à tant de violence larvée, la narratrice perd pied. Un constat glaçant, écrit au début des années 60 , qui laisse une impression de profond malaise.

            Ils en parlent

            « Magnifique… Presque toutes les femmes auxquelles je pense voudront lire ce roman. »
            Edna O’Brien
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com