Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714481580
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 225 mm

Les Affamés et les Rassasiés

Date de parution : 17/10/2019
Après l’immense succès international d'Il est de retour, Timur Vermes revient avec une nouvelle satire aux accents houellebecquiens, un roman d’anticipation aussi drôle que mordant, dans une Europe en pleine crise migratoire où les médias et les réseaux sociaux font office de philosophie de vie.
2020 et des poussières. L’Europe a fermé ses frontières et, comme des centaines de milliers de ses compatriotes, Lionel est coincé dans un immense camp de réfugiés aux confins de l’Afrique, sans le moindre avenir.

Résolu à se rendre en Allemagne coûte que coûte, Lionel élabore alors un projet fou :...
2020 et des poussières. L’Europe a fermé ses frontières et, comme des centaines de milliers de ses compatriotes, Lionel est coincé dans un immense camp de réfugiés aux confins de l’Afrique, sans le moindre avenir.

Résolu à se rendre en Allemagne coûte que coûte, Lionel élabore alors un projet fou : marcher 10 000 kilomètres jusqu’en Europe, en compagnie de ses 150 000 compagnons d’infortune. Le tout sous les caméras d’une émission de téléréalité allemande et suivi de près par une foule de journalistes, d’hommes d’affaires et de mafieux en tout genre, bien décidés à capitaliser sur ce long cortège de misère humaine.

En Allemagne, c’est la panique. Une horde d’envahisseurs venus d’ailleurs s’apprête à franchir les portes de l’Europe ? Jamais ! Les politiciens s’affairent, les journalistes polémiquent et la population s’émeut.

Et tandis que tous tergiversent, les marcheurs arrivent enfin…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714481580
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un grand livre, à la fois drôle, diabolique et triste ! »
Stern

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Waterlyly Posté le 13 Décembre 2019
    2020 et des poussières. Lionel, un réfugié, va entamer le projet fou d’une marche sans précédents aux côtés de 150 000 autres compagnons d’infortune. Ils auront pour but de rejoindre l’Allemagne. Pour tout cela, ils seront filmés pour une émission de télé-réalité, dirigée par l’une des stars en vogue de la télévision allemande. Je ressors totalement essoufflée de ce roman qui ne m’a pas laissé une once d’espoir, que j’ai trouvé bouleversant, tragique et à la fois d’une originalité sans commune mesure. L’auteur aborde ici des thématiques qui sont d’actualité et les entremêle pour nous proposer quelque chose d’inédit. Je n’avais encore jamais croisé la route d’un roman aussi particulier. Je ressors conquise, je dois bien l’avouer. Malgré tout, je dois également admettre ressortir avec une pointe d’amertume. Le sujet est dur, délicat et j’ai été bouleversée à bien des reprises par le destin tragique des réfugiés. L’auteur ne va pas nous épargner. J’ai eu parfois bien du mal à distinguer cette frontière entre fiction et réalité, tant j’ai été prise dans l’histoire. L’auteur a su m’immerger totalement, et je n’ai eu qu’empathie et tristesse. L’auteur nous confronte à la cruauté de l’Homme, nous montrant le peu de scrupules dont... 2020 et des poussières. Lionel, un réfugié, va entamer le projet fou d’une marche sans précédents aux côtés de 150 000 autres compagnons d’infortune. Ils auront pour but de rejoindre l’Allemagne. Pour tout cela, ils seront filmés pour une émission de télé-réalité, dirigée par l’une des stars en vogue de la télévision allemande. Je ressors totalement essoufflée de ce roman qui ne m’a pas laissé une once d’espoir, que j’ai trouvé bouleversant, tragique et à la fois d’une originalité sans commune mesure. L’auteur aborde ici des thématiques qui sont d’actualité et les entremêle pour nous proposer quelque chose d’inédit. Je n’avais encore jamais croisé la route d’un roman aussi particulier. Je ressors conquise, je dois bien l’avouer. Malgré tout, je dois également admettre ressortir avec une pointe d’amertume. Le sujet est dur, délicat et j’ai été bouleversée à bien des reprises par le destin tragique des réfugiés. L’auteur ne va pas nous épargner. J’ai eu parfois bien du mal à distinguer cette frontière entre fiction et réalité, tant j’ai été prise dans l’histoire. L’auteur a su m’immerger totalement, et je n’ai eu qu’empathie et tristesse. L’auteur nous confronte à la cruauté de l’Homme, nous montrant le peu de scrupules dont certains font preuve face à la misère et à la détresse. Mais tout n’est pas manichéen, et les personnages ont chacun leur part d’ombre. La plume est très plaisante. Je ne connaissais pas l’auteur mais je serai très curieuse de découvrir son précédent roman. Par contre, je me dois tout de même d’émettre un petit bémol quant à la lentenur de la mise en place de l’intrigue. J’ai trouvé que l’auteur prend trop de temps à mettre en place la base de son histoire. Il ne faut pas se décourager au début. Cela part un peu dans tous les sens, avec tous les personnages qui nous sont présentés et les changements de décor. Une fois que tout est mis en place, le roman devient très difficile à lâcher. Un postulat de départ des plus originaux, un roman qui m’a totalement immergée, ne pouvant m’empêcher de ressentir toutes les émotions à fleur de peau, tout au fil des pages. Ce roman m’a bouleversée et je ne peux que vous le conseiller.
    Lire la suite
    En lire moins
  • GabinMlvl Posté le 6 Décembre 2019
    Il y a des livres qui marquent, des livres qui se glissent dans nos vies et frappent notre vision des choses. Dans cette oeuvre, Timur Vermes est de retour avec comme sujet les réfugiés. Le lecteur est pris entre deux mondes, celui des réfugiés et celui de l'Allemagne, le notre. La fiction est en réalité bien vite oubliée tant ce roman semble réelle. Peu à peu au fil des pages notre vision change, des questions apparaissent ... L'auteur se permet encore une fois de nous ouvrir les yeux devant toute cette violence! Une belle réussite.
  • LettresItBe Posté le 16 Novembre 2019
    Après Il est de retour, immense succès en librairie en 2014, le journaliste allemand Timur Vermes est de retour avec Les affamés et les rassasiés publié chez Belfond. Une fois n’est pas coutume, l’auteur s’embarque avec une idée folle : une télé-réalité autour de la… crise des migrants ! Un retour à la hauteur des attentes ? # La bande-annonce 2020 et des poussières. L’Europe a fermé ses frontières et, comme des centaines de milliers de ses compatriotes, Lionel est coincé dans un immense camp de réfugiés aux confins de l’Afrique, sans le moindre avenir. Résolu à se rendre en Allemagne coûte que coûte, Lionel élabore alors un projet fou : marcher 10 000 kilomètres jusqu’en Europe, en compagnie de ses 150 000 compagnons d’infortune. Le tout sous les caméras d’une émission de téléréalité allemande et suivi de près par une foule de journalistes, d’hommes d’affaires et de mafieux en tout genre, bien décidés à capitaliser sur ce long cortège de misère humaine. En Allemagne, c’est la panique. Une horde d’envahisseurs venus d’ailleurs s’apprête à franchir les portes de l’Europe ? Jamais ! Les politiciens s’affairent, les journalistes polémiquent et la population s’émeut. Et tandis que tous tergiversent, les marcheurs arrivent enfin… # L’avis de Lettres... Après Il est de retour, immense succès en librairie en 2014, le journaliste allemand Timur Vermes est de retour avec Les affamés et les rassasiés publié chez Belfond. Une fois n’est pas coutume, l’auteur s’embarque avec une idée folle : une télé-réalité autour de la… crise des migrants ! Un retour à la hauteur des attentes ? # La bande-annonce 2020 et des poussières. L’Europe a fermé ses frontières et, comme des centaines de milliers de ses compatriotes, Lionel est coincé dans un immense camp de réfugiés aux confins de l’Afrique, sans le moindre avenir. Résolu à se rendre en Allemagne coûte que coûte, Lionel élabore alors un projet fou : marcher 10 000 kilomètres jusqu’en Europe, en compagnie de ses 150 000 compagnons d’infortune. Le tout sous les caméras d’une émission de téléréalité allemande et suivi de près par une foule de journalistes, d’hommes d’affaires et de mafieux en tout genre, bien décidés à capitaliser sur ce long cortège de misère humaine. En Allemagne, c’est la panique. Une horde d’envahisseurs venus d’ailleurs s’apprête à franchir les portes de l’Europe ? Jamais ! Les politiciens s’affairent, les journalistes polémiquent et la population s’émeut. Et tandis que tous tergiversent, les marcheurs arrivent enfin… # L’avis de Lettres it be Il y avait de quoi être en joie. Après Il est de retour (100 000 exemplaires vendus), monument d’audace et d’intelligence pour servir une critique à peine masquée de la politique actuelle, Timur Vermes revient avec un nouveau livre. Sans surprise, l’auteur s’inscrit encore une fois dans une veine résolument acide et assumée. Il nous propose de découvrir cette fois une télé-réalité mise sur pied autour de la crise des migrants. Un Truman Show sordide qui résonne fortement avec l’actualité européenne et mondiale. De toute évidence, les attentes étaient très hautes. Trop ? Nadège Hackenbusch est une présentatrice vedette en Allemagne. Elle multiplie les émissions à succès, et pourtant, les audiences comment à la bouder. Il faut trouver autre chose. Et pourquoi pas la crise des migrants, histoire de s’assurer des émotions à pas cher et la douce sensation de faire semblant de faire bouger les choses. Naîtra l’émission Ange dans la misère, puis une histoire d’amour à la sincérité douteuse et de multiples péripéties… Timur Vermes est un chercheur d’or. Pour son deuxième roman, il déniche encore une idée saugrenue au premier abord, mais tellement crédible quand on se tourne vers notre époque et notre société. Profiter du malheur pour servir des intérêts, cette fois télévisés, c’est (malheureusement) tellement possible… Très vite, on se laisse avoir par cette histoire, on découvre les principaux protagonistes et on attend : que va-t-il se passer, que va donner cette émission de télé-réalité sordide ? Malheureusement, et alors que le point de départ du roman lui offrait un tremplin idéal, Les affamés et les rassasiés prend trop le temps. Une fois les 100 premières pages tournées, le cadre est posé et ne semble plus appeler à vraiment bouger par la suite. Timur Vermes s’alanguit sur près de 500 pages et perd, petit à petit, toute la rythmique qui avait fait le succès d’Il est de retour. Ce nouveau roman devient trop sage à force de multiplier les virages et les chapitres. Tout ralentit, l’écriture perd de son mordant, les personnages s’enlisent. Pas une déception, mais un furieux regret d’être passé à côté d’une réussite trop grosse de 200 pages pour l’être vraiment. Découvrez la critique en intégralité sur Lettres it be
    Lire la suite
    En lire moins
  • StephanieIsReading Posté le 11 Novembre 2019
    Un roman qui te retourne les tripes, page après page. La violence inouïe de l'intrigue contraste avec le ton employé - souvent désinvolte - qui rappelle ces musiques douces et lancinantes diffusées dans les ascenseurs des hôtels de luxe. Des réfugiés entreprennent de se rendre massivement en Allemagne et se lancent dans une marche de plusieurs mois les menant jusqu'en Europe. Un dispositif absolument inédit est mis en place. Ils sont filmés et participent ainsi à une émission de télé réalité qui s'intitule "Ange de la misère". L'animatrice allemande vedette se rend en Afrique où elle s'éprend d'un réfugié que tous s'accordent à nommer Lionel et d'une cause. J'ai trouvé écœurant le décalage entre la crudité de l'horreur de la misère des affamés et les ambitions des politiciens, des journalistes, des différents membres de l'équipe de tournage, des rassasiés... Timur Vermes nous plonge dans les zones les plus obscures de l'âme humaine pour laquelle une vie n'en vaut pas une autre. La nécessité qui pousse les réfugiés à risquer leurs vies est éclipsée, dans ce roman, au profit des intérêts pécuniers, de l'audience, du chiffre, du temps d'antenne, de la célébrité, de la renommée, de l'ascension sociale, etc. Aucun personnage ne représente le... Un roman qui te retourne les tripes, page après page. La violence inouïe de l'intrigue contraste avec le ton employé - souvent désinvolte - qui rappelle ces musiques douces et lancinantes diffusées dans les ascenseurs des hôtels de luxe. Des réfugiés entreprennent de se rendre massivement en Allemagne et se lancent dans une marche de plusieurs mois les menant jusqu'en Europe. Un dispositif absolument inédit est mis en place. Ils sont filmés et participent ainsi à une émission de télé réalité qui s'intitule "Ange de la misère". L'animatrice allemande vedette se rend en Afrique où elle s'éprend d'un réfugié que tous s'accordent à nommer Lionel et d'une cause. J'ai trouvé écœurant le décalage entre la crudité de l'horreur de la misère des affamés et les ambitions des politiciens, des journalistes, des différents membres de l'équipe de tournage, des rassasiés... Timur Vermes nous plonge dans les zones les plus obscures de l'âme humaine pour laquelle une vie n'en vaut pas une autre. La nécessité qui pousse les réfugiés à risquer leurs vies est éclipsée, dans ce roman, au profit des intérêts pécuniers, de l'audience, du chiffre, du temps d'antenne, de la célébrité, de la renommée, de l'ascension sociale, etc. Aucun personnage ne représente le gentil par excellence : Lionel profite largement de la situation, l'animatrice vedette Nadège Hackenbush manie les caméras comme un soldat les armes mais n'est pas pour autant d'une intelligence éblouissante, le secrétaire d'État dont on voit la vie privée et qui nous paraît sympathique s'avère sans pitié ou sans discernement. Bref, rien ne semble définitivement ancré. Les personnages sont déstabilisants et répondent à un code des valeurs qui leur est propre. À la fin du roman, le rythme accélère et devient effréné laissant, çà et là, nos espoirs et emiéttant le concept d'humanité. Je vous recommande cette lecture si vous aimez les romans qui vous bousculent voire qui vous font tomber du lit ou de la chaise en éveillant votre conscience. Un deuxième roman admirable qui s'érige aisément au rang de chef-d'œuvre. J'ai hâte de lire le premier roman de l'auteur : "Il est de retour".
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.