Lisez! icon: Search engine
Les chemins du pouvoir
Florence Bertrand (traduit par)
Collection : Polar
Date de parution : 06/07/2023
Éditeurs :
10/18

Les chemins du pouvoir

Florence Bertrand (traduit par)
Collection : Polar
Date de parution : 06/07/2023
Une affaire de fraude devient le plus grand défi de la carrière de Daniel Pitt.
Tout juste marié à Miriam, Daniel Pitt se trouve entraîné dans une affaire qui pourrait mettre en péril sa réputation et celles de tous les avocats de son cabinet. Gideon... Tout juste marié à Miriam, Daniel Pitt se trouve entraîné dans une affaire qui pourrait mettre en péril sa réputation et celles de tous les avocats de son cabinet. Gideon Hunter KC, nouvelle recrue un peu trop téméraire, joue avec le feu : il a décidé de s’attaquer à un magnat... Tout juste marié à Miriam, Daniel Pitt se trouve entraîné dans une affaire qui pourrait mettre en péril sa réputation et celles de tous les avocats de son cabinet. Gideon Hunter KC, nouvelle recrue un peu trop téméraire, joue avec le feu : il a décidé de s’attaquer à un magnat de la presse, prétendument philanthrope aux yeux du public mais qui semble cacher de sombres secrets. Contre son gré, Daniel Pitt va devoir aider Gideon à prouver la culpabilité de cet homme en dépit de la menace qu’il représente pour lui et ses proches…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264081827
Code sériel : 9999
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 128 x 197 mm
EAN : 9782264081827
Code sériel : 9999
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 128 x 197 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CharlotteADAM 05/09/2023
    Il s'agit du dernier livre de la saga « Pitt » (décès d’Anne PERRY en avril dernier). J’avais eu l’impression que le précédent opus arrêtait l’histoire des personnages sur une forme de conclusion, j'étais donc curieuse de savoir ce qu’il y aurait dans ce tome. J’ai trouvé le scénario mince (un homme d’affaires est jugé pour avoir escroqué des particuliers en les faisant investir dans des placements reposant sur du vent, l’argent des nouveaux investisseurs servant à financer les sommes versées aux précédents... Jusqu’à ce que les dessous de l’affaire soit dévoilée, provoquant son écroulement). La première partie était assez laborieuse et trop délayée à mon goût, malgré le plaisir de retrouver Daniel, marié à Miriam. Clairement, il n'y a pas assez d’intrigue, les ficelles sont trop grosses, cela manque de suspense. Les personnages ne sont qu’effleurés, pas approfondis. On ne retrouve pas le mordant des premiers épisodes de la série « Pitt », avec sa critique acerbe de la société britannique du XIXè siècle : ici c’est très manichéen, même si on retrouve des affaires d’arnaque encore bien d’actualité (mais n’est-ce pas intemporel ? Dans tout société humaine où il y a de l’argent en tout cas). Il n’y avait pas matière à faire un tome complet selon moi. Une péripétie dans la seconde partie du livre relance le suspense, même si, là aussi, peu d’originalité : la péripétie a déjà été utilisée dans d’autres tomes de la série et dans un épisode de la série « Monk ». Mais le rythme est meilleur qu’au début. Et il se déroule un très beau combat entre Daniel et un adversaire, dans un site de château en ruines au bord d’une mer déchaînée. J’ai beaucoup aimé les descriptions du lieu et de l’ambiance assez grandiose de la scène, même si l’issue est peu crédible. Pour le reste, c’est-à-dire le dénouement du procès, pas de grande surprise. En bref, un tome plutôt « de trop », la série aurait pu (dû ?) s’arrêter au précédent, mais c’est un ressenti personnel. Il s'agit du dernier livre de la saga « Pitt » (décès d’Anne PERRY en avril dernier). J’avais eu l’impression que le précédent opus arrêtait l’histoire des personnages sur une forme de conclusion, j'étais donc curieuse de savoir ce qu’il y aurait dans ce tome. J’ai trouvé le scénario mince (un homme d’affaires est jugé pour avoir escroqué des particuliers en les faisant investir dans des placements reposant sur du vent, l’argent des nouveaux investisseurs servant à financer les sommes versées aux précédents... Jusqu’à ce que les dessous de l’affaire soit dévoilée, provoquant son écroulement). La première partie était assez laborieuse et trop délayée à mon goût, malgré le plaisir de retrouver Daniel, marié à Miriam. Clairement, il n'y a pas assez d’intrigue, les ficelles sont trop grosses, cela manque de suspense. Les personnages ne sont qu’effleurés, pas approfondis. On ne retrouve pas le mordant des premiers épisodes de la série « Pitt », avec sa critique acerbe de la société britannique du XIXè siècle : ici c’est très manichéen, même si on retrouve des affaires d’arnaque encore bien d’actualité (mais n’est-ce pas intemporel ? Dans tout société humaine où il y a de l’argent en tout cas). Il n’y...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…