RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les communautés

            La Découverte
            EAN : 9782348041884
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 300
            Format : 135 x 220 mm
            Nouveauté
            Les communautés

            Élisabeth KAUFFMANN (Préface, Traducteur), Catherine COLLIOT-THÉLÈNE (Traducteur, Postface)
            Collection : SH / Politique et sociétés
            Date de parution : 11/04/2019
            Au début du XXe siècle, l’analyse de la logique inhérente aux grandes puissances, au capitalisme occidental et aux phénomènes de communautisation, nourrit abondamment les travaux de Max Weber sur la notion de communauté. Présentés pour la première fois en français dans une traduction intégrale, ces textes n’ont rien perdu de leur acuité ni de leur à propos.
            Vers 1910, Max Weber rédige dix textes qui font voler en éclats la conception alors dominante de la communauté, aujourd’hui encore ardemment controversée. Un siècle plus tard, la présente traduction de ces écrits (pour partie inédits en français) s’appuie sur le volume des Communautés de l’édition critique allemande, qui, depuis... Vers 1910, Max Weber rédige dix textes qui font voler en éclats la conception alors dominante de la communauté, aujourd’hui encore ardemment controversée. Un siècle plus tard, la présente traduction de ces écrits (pour partie inédits en français) s’appuie sur le volume des Communautés de l’édition critique allemande, qui, depuis 1984, réorganise et éclaire l’ensemble de l’œuvre protéiforme de Weber.
            Loin de toute essentialisation de la communauté, de tout déterminisme mécanique, les analyses qui se déploient ici s’appuient sur la démarche sociologique que Weber est en train de fonder, pour interroger ce qui est en jeu dans les processus de « communautisation ». C’est la complexité des synergies communautaires, la pluralité et l’intrication de facteurs économiques, historiques, religieux, militaires, juridiques ou culturels qui apparaissent ici en pleine lumière. Une objectivité scientifique, un savoir historique et ethnologique d’une ampleur exceptionnelle viennent ainsi s’opposer à des « visions du monde » souvent irrationnelles, portant, entre autres, sur l’origine de la famille, les peuples « primitifs », les races, les castes, les clans, les classes, la nation ou l’État.
            La publication de ces textes sous forme d’un volume distinct permet de les inscrire dans une histoire des notions de communauté, d’identité et de commun, et ainsi d’éclairer certains enjeux fondamentaux du vocabulaire politique de notre époque.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782348041884
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 300
            Format : 135 x 220 mm
            La Découverte
            22.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            Max Weber est redécouvert depuis quelques années en France, notamment grâce au travail autour du sociologue Yves Sintomer. Issu de textes rédigés autour de 1910, ce volume donne à voir la « démarche sociologique » à propos d'une notion, la communauté, toujours controversée aujourd'hui, dont Weber révolutionne la conception. Analysant les processus de « communautisation », il détaille en effet les synergies communautaires et l'intrication des multiples facteurs économiques, historiques, religieux, juridiques, culturels, etc. Un« nouveau » classique.
            Politis
            On n’en finira pas d’épuiser l’œuvre de Max Weber. Ce qu’atteste cette nouvelle parution. Les Communautés agrègent un ensemble de textes inédits en français que ce fondateur des sciences sociales a rédigés vers 1910. Longtemps restés dans les tiroirs à l’état de brouillons, ces écrits n’en étaient pas moins, pour certains, étonnamment achevés, livrant des analyses percutantes de ce qui fait communauté ou plutôt « communautarisation » car Weber s’intéresse à des processus. Dans un style rigoureux et précis, il dégage une typologie cohérente des diverses formes de communauté. Qu’il s’agisse des communautés domestiques, ethniques, politiques, des modes de regroupement émergés dans les sociétés modernes comme les classes et les partis, le sociologue s’emploie à identifier des régularités, des structures et des différences. [...] Au-delà des cercles d’érudition, ces Communautés pourront inspirer toutes les personnes que les idées de commun(s) ou de communisme continuent de travailler.
            Arnaud Saint-Martin / L'Humanité
            ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
            Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !