Lisez! icon: Search engine
Les Filles d'Ennismore
Julia Taylor (traduit par)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 04/04/2019
Éditeurs :
Belfond

Les Filles d'Ennismore

Julia Taylor (traduit par)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 04/04/2019
Amitié, jalousie, lutte des classes, émancipation féminine, drame amoureux… À l’aube du XXe siècle, au cœur d’une Irlande en ébullition, une saga inoubliable dans la droite ligne de Downton Abbey.
 
Rosie a huit ans, elle est fille de métayer ; quand elle sera grande, elle servira la famille Ennis, comme sa mère et sa sœur avant elle. Victoria a sept... Rosie a huit ans, elle est fille de métayer ; quand elle sera grande, elle servira la famille Ennis, comme sa mère et sa sœur avant elle. Victoria a sept ans, elle est la fille de lord et lady Ennis ; quand elle sera grande, elle quittera le domaine d’Ennismore... Rosie a huit ans, elle est fille de métayer ; quand elle sera grande, elle servira la famille Ennis, comme sa mère et sa sœur avant elle. Victoria a sept ans, elle est la fille de lord et lady Ennis ; quand elle sera grande, elle quittera le domaine d’Ennismore pour faire un beau mariage.
En attendant, Victoria se sent seule et rêve de partager ses secrets avec la fille du métayer qu’elle a rencontrée dans le parc de la propriété. Et pourquoi pas ? C’est décidé, dès septembre, la petite paysanne partagera les leçons de la demoiselle du château.
Mais, dans une société écrasée sous le poids des conventions et des hiérarchies, est-il bien raisonnable de semer des aspirations égalitaires dans le cœur des jeunes filles ? Car un vent de révolte souffle sur l’Irlande et cette amitié qui éclôt pourrait bien bouleverser leur vie ainsi que celle de leur entourage… Rosie et Victoria trouveront-elles la force de lutter contre la marche de l’Histoire qui menace de les déchirer ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714478597
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782714478597
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VivianeB 15/08/2022
    Dans la même veine que Les soeurs du Titanic, ce livre offre une lecture à la fois historique et romanesque, avec un faux-air de Downtown Abbey où les classes sociales se mêlent dans diverses situations et évènements. Un bon roman de plage divertissant et plutôt addictif.
  • Melwasul07 10/08/2022
    Un coup d'oeil sur la couverture et j'avais envie de lire ce roman. Un deuxième coup d'oeil sur la quatrième de couverture et c'était une certitude, je devais lire ce livre ! Une fresque à la Downton Abbey, en Irlande au début du XXe siècle mais avec une famille bien moins agréable que les Crawley (pour ne pas dire détestable pour certains membres ...). • Deux jeunes filles élevées ensemble, l'aristocrate et la fille de domestiques, deux jeunes filles persuadées qu'elles seront amies pour la vie jusqu'à ce que leurs statuts ne les rattrapent et ne les séparent, créant un véritable gouffre entre elles. Mais la vie fera en sorte que leurs destins soient toujours liés ... • J'ai véritablement adoré ce roman même si ce ne fut pas un coup de coeur à cause de petites longueurs et des héroïnes qui m'ont parfois un peu fatiguée à prendre les mauvaises décisions et à s'entêter dans leurs réactions démesurées mais qui sont toujours explicables. J'ai adoré ce dépaysement en Irlande, voir comment ce début de XXe siècle a été vécu, du naufrage du Titanic à la Première Guerre Mondiale en passent par l'insurrection de Pâque à Dublin dont je ne connaissais pas l'existence. • Comme pour... Un coup d'oeil sur la couverture et j'avais envie de lire ce roman. Un deuxième coup d'oeil sur la quatrième de couverture et c'était une certitude, je devais lire ce livre ! Une fresque à la Downton Abbey, en Irlande au début du XXe siècle mais avec une famille bien moins agréable que les Crawley (pour ne pas dire détestable pour certains membres ...). • Deux jeunes filles élevées ensemble, l'aristocrate et la fille de domestiques, deux jeunes filles persuadées qu'elles seront amies pour la vie jusqu'à ce que leurs statuts ne les rattrapent et ne les séparent, créant un véritable gouffre entre elles. Mais la vie fera en sorte que leurs destins soient toujours liés ... • J'ai véritablement adoré ce roman même si ce ne fut pas un coup de coeur à cause de petites longueurs et des héroïnes qui m'ont parfois un peu fatiguée à prendre les mauvaises décisions et à s'entêter dans leurs réactions démesurées mais qui sont toujours explicables. J'ai adoré ce dépaysement en Irlande, voir comment ce début de XXe siècle a été vécu, du naufrage du Titanic à la Première Guerre Mondiale en passent par l'insurrection de Pâque à Dublin dont je ne connaissais pas l'existence. • Comme pour Downton Abbey, ce fut un plaisir de plonger au coeur de la vie des domestiques, de leurs joies, de leurs peines, de leurs complots ... de voir le regard qu'ils ont sur la vie de la famille qu'ils servent et qui est bien trop centrée sur elle-même pour voir plus loin que le bout de son nez. • Bref si vous avez adoré Downton Abbey ou encore "Une saison à Longbourn" de Jo Baker, je ne peux que vous conseiller ce roman ! • Est-ce un style qui vous attire ? Si oui des romans à me conseiller ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Alafey 13/05/2022
    Irlande, 1900 : Rosie, 8 ans, est appelée au château d’Ennismore pour tenir compagnie à Victoria, 7 ans, la fille du comte : Victoria a été enchantée que Rosie plonge dans le lac pour sauver son bateau, et réclame Rosie, fille de paysan, comme amie. Les années suivantes, Victoria, qui mène une vie protégée, ne se pose aucune question et considère Rosie comme son amie, alors que la fille du peuple se rend bien compte qu’elle ne fait pas partie de l’univers de l’aristocratie mais doit les imiter quand elle est à Ennismore. Elle est en bute à l’hostilité des domestiques et de la préceptrice, tante non mariée de Victoria. À la fin de l’adolescence, elle tombe amoureuse de Valentin, l’un des frères de Victoria. Mais à 17 ans, Victoria doit faire son entrée dans le monde pour trouver un mari, et part à la saison à Dublin. Rosie est laissée derrière, renvoyée chez ses parents, et s’aperçoit qu’elle ne fait partie d’aucun monde : ni celui de ses parents ni celui de Victoria. Le temps passe, Victoria commence à sentir la futilité et la cruauté de l’aristocratie anglaise qui est la sienne, aidée par ce que Rosie lui avait raconté... Irlande, 1900 : Rosie, 8 ans, est appelée au château d’Ennismore pour tenir compagnie à Victoria, 7 ans, la fille du comte : Victoria a été enchantée que Rosie plonge dans le lac pour sauver son bateau, et réclame Rosie, fille de paysan, comme amie. Les années suivantes, Victoria, qui mène une vie protégée, ne se pose aucune question et considère Rosie comme son amie, alors que la fille du peuple se rend bien compte qu’elle ne fait pas partie de l’univers de l’aristocratie mais doit les imiter quand elle est à Ennismore. Elle est en bute à l’hostilité des domestiques et de la préceptrice, tante non mariée de Victoria. À la fin de l’adolescence, elle tombe amoureuse de Valentin, l’un des frères de Victoria. Mais à 17 ans, Victoria doit faire son entrée dans le monde pour trouver un mari, et part à la saison à Dublin. Rosie est laissée derrière, renvoyée chez ses parents, et s’aperçoit qu’elle ne fait partie d’aucun monde : ni celui de ses parents ni celui de Victoria. Le temps passe, Victoria commence à sentir la futilité et la cruauté de l’aristocratie anglaise qui est la sienne, aidée par ce que Rosie lui avait raconté de l’histoire des Irlandais. Insensiblement, la fille de comte se sent attirée par Brendan, l’homme à tout faire du domaine, qui hait les Anglais. De son côté, Valentin part aux Amériques et demande à Rosie de ne pas l’attendre. Mais Rosie espère, quand même. Ce roman met en scène la société irlandaise, très dure au début du XXe siècle, avec la pauvreté des campagnes et la misère dans les faubourgs de Dublin. Ceux qui ne sont pas des familles riches ont peu d’espoir de s’en sortir, surtout s’ils sont Irlandais : les terres appartiennent aux aristocrates descendants d’Anglais, dont le mépris envers les Irlandais confine au racisme. L’auteure rappelle les fortes discriminations et les tragédies dont ils ont été victimes au fil des siècles. Mais c’est aussi une époque de mutation : les domaines rapportent moins avec la concurrence d’autres pays agricoles, l’aristocratie traditionnelle est condamnée et bientôt arrive la Première Guerre mondiale. Surtout, Dublin et l’Irlande tout entière sont en proie à la montée du nationalisme qui débouchera sur l’indépendance. Les deux héroïnes sont très différentes : Rosie sent qu’elle n’est à sa place nulle part, mais elle reste fière et elle affrontera les difficultés, chaque épreuve la grandissant. Victoria est une petite fille gâtée, et gentille. Elle ne se rend pas compte de la situation de Rosie qu’elle a arrachée à son monde par pur caprice, mais peu à peu elle ouvre les yeux. J’ai beaucoup aimé l’évolution de ce personnage, lent mais crédible. Les personnages secondaires, eux aussi, sont réussis : les membres de la famille de Victoria, notamment ses parents, très contrastés, Valentin, et ceux autour de Rosie dont sa sœur et les gens de Dublin. Là aussi, chacun évolue, et pas toujours pour le meilleur. Les domestiques sont esquissés avec soin, certains mesquins, d’autres joviaux, tous formant une microsociété qui a ses propres règles et qui est fascinante. La vie à Dublin et dans les campagnes est aussi très bien retranscrite, avec notamment les conséquences de la misère et l’injustice subie par les Irlandais, et la révolte des nationalistes. Un roman solide, une double romance (celle de Rosie et celle de Victoria) convaincante, s’appuyant sur une période historique mouvementée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Millina 15/09/2021
    Un coup de cœur ! J’ai été happée dès les premières pages, il m’a transporté en Irlande au début des années 1900. L’Irlande est alors remuée par les indépendantistes et les nationalistes qui soulèvent le pays. Ils en ont marre des aristocrates anglais qui prennent tout pour eux et laissent les natifs sans terre, sans le sous et sans aucune honte. Ce livre est pour moi un mixte entre l’évasion et l’enrichissement personnel. Ce livre m’a bouleversé et ému. J’étais à fond avec les personnages. Je voulais connaître leurs destins, leurs amours, leurs aventures… de tout connaître. J’ai partagé leurs espoirs et leurs envies. Rosie et Victoria, Paysanne et Aristocrate, une amitié inhabituelle ! J’ai adoré cette amitié belle et tortueuse, avec des hauts et des bas. L’amitié est quelque chose qui dure, malgré tout. Elles se soutiennent, échangent des mots durent, s’éloignent, se rapprochent… C’est tumultueux et tellement fascinant ! Rosie est fille de métayer, elle repêche le bateau de Victoria. Cette décision changera sa vie à jamais. Victoria veut une amie et une camarade et Rosie est parfaite pour ce rôle. Rosie n’aura pas le choix. Elle aura une éducation au dessus de ces conditions et plus de vraie place dans la... Un coup de cœur ! J’ai été happée dès les premières pages, il m’a transporté en Irlande au début des années 1900. L’Irlande est alors remuée par les indépendantistes et les nationalistes qui soulèvent le pays. Ils en ont marre des aristocrates anglais qui prennent tout pour eux et laissent les natifs sans terre, sans le sous et sans aucune honte. Ce livre est pour moi un mixte entre l’évasion et l’enrichissement personnel. Ce livre m’a bouleversé et ému. J’étais à fond avec les personnages. Je voulais connaître leurs destins, leurs amours, leurs aventures… de tout connaître. J’ai partagé leurs espoirs et leurs envies. Rosie et Victoria, Paysanne et Aristocrate, une amitié inhabituelle ! J’ai adoré cette amitié belle et tortueuse, avec des hauts et des bas. L’amitié est quelque chose qui dure, malgré tout. Elles se soutiennent, échangent des mots durent, s’éloignent, se rapprochent… C’est tumultueux et tellement fascinant ! Rosie est fille de métayer, elle repêche le bateau de Victoria. Cette décision changera sa vie à jamais. Victoria veut une amie et une camarade et Rosie est parfaite pour ce rôle. Rosie n’aura pas le choix. Elle aura une éducation au dessus de ces conditions et plus de vraie place dans la société. Victoria a été élevée avec Rosie, elle ne voit pas de différences entre elles et traite Rosie comme son égale. Cette différence de classe la gêne. Elle désirerait avoir une vie comme Rosie avec moins de contrainte et une vie plus facile. Elle idéalise la vie de Rosie et inversement. Seulement, elles rêvent toutes deux de libertés et d’indépendances. Leur quête commence dès leur plus tendre enfance. Cette convoitise est-elle un obstacle à leur amitié ou au contraire un lien indéfectible? Elles sont touchantes, attachantes et parfois un peu tête à claque. J’ai adoré ces deux personnages. Les personnages secondaires sont tout aussi travaillés et profonds que les autres. Certains m’ont plus marqués que d’autres notamment parmi la domesticité d’Ennismore avec Imelda la femme de chambre au cœur de pierre et à la langue de vipère ou le Majordome et sa dévotion ou Brendan avec ses envies d’indépendance et sa langue bien pendu… Puis, il y a Valentin, le frère de Victoria avec son côté perdu très attendrissant voire un peu agaçant parfois. Il est simple, il voudrait une vie en dessous de sa condition, sans vraiment savoir ce que ça signifie. Une plume superbe ! La plume de l’auteure m’a submergée et ravie. Elle est fluide, simple avec beaucoup de dialogue ainsi que des chapitres rythmant et créant l’addiction à l’histoire. J’avais l’impression d’être avec ces personnages, de lutter pour l’indépendance de l’Irlande et la liberté de choisir sa voie quelques soit la classe sociale d’origine. J’ai eu droit à de l’émotion pure et simple, des humains avec leurs faiblesses, leurs défauts et leurs passion… Un petit bonus historique ! J’ai été contente de connaître et de découvrir un pan de l’histoire d’Irlande notamment sa lutte pour l’indépendance mais aussi sa participation dans la première guerre mondiale. En résumé: un coup de CŒUR! un livre ÉMOUVANT, prenant, riche en ÉMOTION… Je l’ai dévorée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Justine_of_Delaford 09/09/2021
    Irlande, 1900. Victoria, fille de Lord Ennis, se prend d’amitié pour Rosie, fille de métayer. Elles suivent leurs leçons ensemble, laissant entrevoir à Rosie une certaine ascension sociale pour son avenir. Mais à 17 ans, Victoria part faire son entrée dans le monde à Dublin, laissant Rosie seule. Pire encore, Rosie doit passer du statut de lady en devenir à celui de domestique pour la famille qu’elle a pu côtoyer durant sa jeunesse. Son amour pour Valentin, le frère de Victoria, n’arrange pas les choses. Rosie décide alors de partir pour Dublin, déterminée à élever sa condition sociale. J’ai beaucoup aimé suivre nos héroïnes, de leur enfance à l’âge adulte, retrouver une ambiance à la Downton Abbey (avec les domestiques qui s’échangent des ragots sur la famille Bell) , des personnages charismatiques (Cathan ! ❤), des rebondissements… Rosie est une jeune fille volontaire et ambitieuse, bien décidée à quitter sa condition de fille de fermier, tandis que Victoria se détache petit à petit de la prison dorée créée par son statut social pour se confronter à la vraie vie. Le roman couvre les années 1900 à 1917 et aborde la lutte des classes, la révolte entre l’Angleterre et l’Irlande, mais aussi le naufrage... Irlande, 1900. Victoria, fille de Lord Ennis, se prend d’amitié pour Rosie, fille de métayer. Elles suivent leurs leçons ensemble, laissant entrevoir à Rosie une certaine ascension sociale pour son avenir. Mais à 17 ans, Victoria part faire son entrée dans le monde à Dublin, laissant Rosie seule. Pire encore, Rosie doit passer du statut de lady en devenir à celui de domestique pour la famille qu’elle a pu côtoyer durant sa jeunesse. Son amour pour Valentin, le frère de Victoria, n’arrange pas les choses. Rosie décide alors de partir pour Dublin, déterminée à élever sa condition sociale. J’ai beaucoup aimé suivre nos héroïnes, de leur enfance à l’âge adulte, retrouver une ambiance à la Downton Abbey (avec les domestiques qui s’échangent des ragots sur la famille Bell) , des personnages charismatiques (Cathan ! ❤), des rebondissements… Rosie est une jeune fille volontaire et ambitieuse, bien décidée à quitter sa condition de fille de fermier, tandis que Victoria se détache petit à petit de la prison dorée créée par son statut social pour se confronter à la vraie vie. Le roman couvre les années 1900 à 1917 et aborde la lutte des classes, la révolte entre l’Angleterre et l’Irlande, mais aussi le naufrage du Titanic, et la Première Guerre mondiale. Autant d’événements qui apportent leur lot de suspens et de tension ! Une jolie histoire qui m'a bien embarquée !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.