Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221257203
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 130 x 200 mm
Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette : Les Fantômes de Bruges
Collection : La Bête noire
Date de parution : 03/02/2022
Éditeurs :
Robert Laffont

Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette : Les Fantômes de Bruges

Collection : La Bête noire
Date de parution : 03/02/2022
Le 3e tome des folles enquêtes de Magritte et Georgette : la nouvelle série de cosy mystery à succès de La Bête noire !
Bruges-la-Morte, fantôme de mariée aux dentelles déchirées

Le peintre Magritte et sa femme Georgette sont réveillés à la tombée de la nuit par Carmen, la femme de ménage. Elle est dans...
Bruges-la-Morte, fantôme de mariée aux dentelles déchirées

Le peintre Magritte et sa femme Georgette sont réveillés à la tombée de la nuit par Carmen, la femme de ménage. Elle est dans tous ses états. Pensez donc ! La pauvre, qui travaille aussi pour leur mystérieux voisin, est tombée sur son cadavre...
Bruges-la-Morte, fantôme de mariée aux dentelles déchirées

Le peintre Magritte et sa femme Georgette sont réveillés à la tombée de la nuit par Carmen, la femme de ménage. Elle est dans tous ses états. Pensez donc ! La pauvre, qui travaille aussi pour leur mystérieux voisin, est tombée sur son cadavre en prenant son service. Mais, quand le trio déboule chez lui, le corps a disparu ! Leur enquête va les mener à Bruges, la « Venise du Nord », d’une étrange beauté avec ses canaux sur lesquels glissent de silencieux fantômes…

« Bravo Nadine ! Tu nous emmènes baguenauder, comme tu dis, avec tes héros qui nous deviennent de plus en plus proches… »
Josiane Balasko
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221257203
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 130 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JFayet Posté le 23 Mars 2022
    La recette de ce nouvel épisode de la série Les folles enquêtes de Magritte et Georgette est excellente. On y retrouve nos personnages favoris où même le chien Loulou mène l’enquête. Le fil est un peu tenu mais ce n'est pas le plus important. La Belgique tient le meilleur rôle, avec les tournures de phrase typique et un vocabulaire inconnu ailleurs. Le plus pour moi c'est la présence discrète des tableaux de René Magritte qui viennent relever le texte, comme un bon épice. Des tableaux que je me fais une règle d'aller voir, par curiosité, mais aussi pour découvrir l'homme au chapeau boule ce qui donne une grande profondeur au texte. Un vrai musée virtuel. Vivement la suite...
  • lyoko Posté le 14 Mars 2022
    Une série qui décidément ne paie pas de mine mais qui me fait du bien. Tout d'abord par l'atmosphère que l'auteure arrive à dégager, mais également par le côté léger. Cette série est un véritable hymne à la Belgique, par l'histoire, par les personnages, par l'humour et le côté bon vivant. Ce que je trouve vraiment brillant c'est qu'on retrouve ces caractéristiques dans l'écriture. Pour ce tome 3 c'est la visite d'une ville que j'aime beaucoup Bruges. Une ville tellement belle , pleine d'histoire. De quoi y installer un polar a la sauce Magritte et faire plaisir a tous. Ce que j'aime toujours ce sont les petites apartés qui sont absolument a lire , car soit on apprend, soit on se marre. Enfin dans tous les cas c'est super documentés. Une fois encore je suis obligée d'assimiler ces petits romans qui se lisent bien, et qui détendent a des cuberdons.... sucrerie hyper addictive. Je me régale à chaque lecture.
  • vendee Posté le 10 Mars 2022
    je crois que j aime toujours autant le duo Magritte et Georgette , mais le plus plaisant dans ce roman c est l écriture de Nadine Monfils, son style tellement personnel. c est truculent, imagé, mêlant gaiement français, belge, argot. les amateurs de polars violents passez votre chemin, il s' agit ici de sourire aux facéties de nos deux héros et de leur chien Loulou. un bon moment de lecture et vivement la sortie de quatrième tome
  • Sharon Posté le 5 Mars 2022
    C’est un livre policier agréable à lire parce qu’il n’est pas qu’un roman policier. Magritte et sa femme Georgette enquêtent, oui, mais j’ai presque envie de dire qu’il fallait bien que quelqu’un le fasse puisque la police ne le fait pas. Il faut dire qu’il est dur d’enquêter sur un meurtre quand le corps a disparu, et que le propriétaire de ce sus-dit corps est peut-être tout simplement en train de se promener quelque part. De fil en aiguille, ou plutôt de tableau en tableau, René et Georgette (les prénoms de mes grands-parents) se retrouvent à Bruges avec Loulou (scoop : ma grand-mère aussi a eu une loulou de Poméranie) et essaient de retrouver la trace de ce disparu – à savoir si c’est à titre provisoire ou définitif. S’ils pouvaient également découvrir ce qu’il est advenu d’une toile de Magritte, une commande, qui a changé de propriétaire plus vite que prévu, ce serait bien aussi. Bruges et son béguinage. Bruges et ses bourgeois confis dans leurs haines, dans leur soucis des apparences, qu’ils ne parviennent parfois même pas à maintenir. Le seul amour qui existe est celui qu’ils éprouvent pour l’argent, qu’ils le gardent ou qu’ils le fructifient. Oui, parfois,... C’est un livre policier agréable à lire parce qu’il n’est pas qu’un roman policier. Magritte et sa femme Georgette enquêtent, oui, mais j’ai presque envie de dire qu’il fallait bien que quelqu’un le fasse puisque la police ne le fait pas. Il faut dire qu’il est dur d’enquêter sur un meurtre quand le corps a disparu, et que le propriétaire de ce sus-dit corps est peut-être tout simplement en train de se promener quelque part. De fil en aiguille, ou plutôt de tableau en tableau, René et Georgette (les prénoms de mes grands-parents) se retrouvent à Bruges avec Loulou (scoop : ma grand-mère aussi a eu une loulou de Poméranie) et essaient de retrouver la trace de ce disparu – à savoir si c’est à titre provisoire ou définitif. S’ils pouvaient également découvrir ce qu’il est advenu d’une toile de Magritte, une commande, qui a changé de propriétaire plus vite que prévu, ce serait bien aussi. Bruges et son béguinage. Bruges et ses bourgeois confis dans leurs haines, dans leur soucis des apparences, qu’ils ne parviennent parfois même pas à maintenir. Le seul amour qui existe est celui qu’ils éprouvent pour l’argent, qu’ils le gardent ou qu’ils le fructifient. Oui, parfois, il leur permet d’assouvir leurs passions égoïstes – mais pas plus. Le tableau serait totalement déprimante si les artistes n’étaient pas là, déambulant dans les brumes de la ville, découvrant tout ce qu’elle peut avoir de poétique, croisant d’autres artistes, tout aussi passionnés qu’eux. Il vaut mieux, tant certains ne semblent pas capables de se débarrasser du fardeau qui pèse sur leurs épaules.
    Lire la suite
    En lire moins
  • babel95 Posté le 17 Février 2022
    Aujourd'hui, c'est à Bruges que notre duo d'enquêteurs préférés, Magritte et sa femme Georgette, vont nous conduire ! Que s'est-il passé Rue des Mimosas, à Schaerbeek ? Carmen, la femme de ménage des Magritte, est dans tous ses états. En entrant chez M. Bogaert un de ses employeurs, elle a découvert celui-ci sur le sol, poignardé. Elle a aussitôt prévenu Magritte et sa femme. Mais l'adjudant-chef Kiekens, dépêché sur place est formel : il n'y a point de cadavre - et M. Bogaert n'existe pas. Carmen s'entête ; elle affirme qu'un tableau, peint par Magritte, "Le Principe de plaisir", exposé chez M. Bogaert, a disparu. Comment un tableau peint pour un mécène, Mr. Edward James peut-il se trouver chez un inconnu qui n'existe pas et a pourtant disparu ? Pour ce qui est du tableau, tout s'explique : Mr James a donné le tableau à sa femme, qui s'est empressée de le revendre à un antiquaire de Bruges, Jos Rodenbach....Et voilà Magritte et Georgette lancés à la poursuite d'un cadavre évaporé, d'une vraie toile.. Une nouvelle enquête un peu folle vient de débuter. J'ai aimé retrouver Magritte, Georgette et Jackie, le loulou de Poméranie, grâce à un livre à la couverture... Aujourd'hui, c'est à Bruges que notre duo d'enquêteurs préférés, Magritte et sa femme Georgette, vont nous conduire ! Que s'est-il passé Rue des Mimosas, à Schaerbeek ? Carmen, la femme de ménage des Magritte, est dans tous ses états. En entrant chez M. Bogaert un de ses employeurs, elle a découvert celui-ci sur le sol, poignardé. Elle a aussitôt prévenu Magritte et sa femme. Mais l'adjudant-chef Kiekens, dépêché sur place est formel : il n'y a point de cadavre - et M. Bogaert n'existe pas. Carmen s'entête ; elle affirme qu'un tableau, peint par Magritte, "Le Principe de plaisir", exposé chez M. Bogaert, a disparu. Comment un tableau peint pour un mécène, Mr. Edward James peut-il se trouver chez un inconnu qui n'existe pas et a pourtant disparu ? Pour ce qui est du tableau, tout s'explique : Mr James a donné le tableau à sa femme, qui s'est empressée de le revendre à un antiquaire de Bruges, Jos Rodenbach....Et voilà Magritte et Georgette lancés à la poursuite d'un cadavre évaporé, d'une vraie toile.. Une nouvelle enquête un peu folle vient de débuter. J'ai aimé retrouver Magritte, Georgette et Jackie, le loulou de Poméranie, grâce à un livre à la couverture bleue, un ciel étoilé, un canal, des maisons de style flamand. Magritte rame, on reconnaît Georgette et Jackie dans la barque. S'agit-il d'un vrai roman policier ? D'une enquête policière à la tonalité un peu loufoque ? le plus important, pour moi, n'est pas de mettre un texte dans des cases, mais d'apprécier le style de Nadine Monfils. En effet, j'aime beaucoup sa façon de mêler langage populaire, situation cocasse, et pure poésie. L'énigme policière est bien là. Nadine Monfils nous dépeint un Magritte bougon et lunaire, ayant du mal à s'abstraire de son monde onirique. Georgette excelle à apporter une touche de fantaisie. Le duo fonctionne à merveille, et va résoudre l'énigme, dans un déchaînement de bons mots, de rires, de personnages caricaturaux. Lors de cette escapade à Bruges en hiver, sous ce ciel étoilé, il va se passer tant de choses.... Un style original, un beau roman plein de fantaisie et de poésie.
    Lire la suite
    En lire moins
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    Découvrez la nouvelle aventure de Magritte et Georgette !

    La nouvelle aventure de Magritte et Georgette est arrivée !

    Découvrez le tome 3 des Folles enquêtes de Magritte et Georgette, la pépite du cosy mystery dénichée par La Bête noire. Une série d’enquêtes inédites menées par le peintre René Magritte et sa femme, Georgette.

    Lire l'article