RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les Ravagé(e)s

            Fleuve éditions
            EAN : 9782265116078
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 140 x 210 mm
            Les Ravagé(e)s

            Collection : Fleuve noir
            Date de parution : 12/05/2016
            Andréa est une silhouette chancelante après un énième samedi soir alcoolisé. Ses amies ont prolongé la fête, les taxis ont déserté la place, le vide a empli l’espace et on a qu’une envie, ici et maintenant : faire passer le temps plus vite. Mais pas le choix. Il s’agit d’être pragmatique :... Andréa est une silhouette chancelante après un énième samedi soir alcoolisé. Ses amies ont prolongé la fête, les taxis ont déserté la place, le vide a empli l’espace et on a qu’une envie, ici et maintenant : faire passer le temps plus vite. Mais pas le choix. Il s’agit d’être pragmatique : mettre un pied devant l’autre, entendre le bruit de ses pas en triple exemplaire et trouver ça normal, fixer la lumière, un point de civilisation. Ne pas tomber.
             
            Pourtant, cette nuit-là ne ressemble pas aux autres. La tête collée au bitume, dans l’urine et la poussière, Andréa a mal.
             
            Alex est flic et mère célibataire. Elle officie aux crimes et délits sexuels d’un commissariat du nord de Paris. Chaque jour, elle voit défiler les plaintes pour viol, harcèlement, atteinte à la pudeur. L’ambiance est à l’anesthésie générale et il faut parfois lutter pour continuer à compatir. Ses parades pour éviter de sombrer : la bière, sa fille et les statistiques.
             
            Sauf quand deux affaires viennent perturber la donne.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782265116078
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 140 x 210 mm
            Fleuve éditions
            19.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • loeildeluciole Posté le 31 Mai 2018
              Pour son premier roman Louise Mey frappe fort ! Les Ravagé(e)s aborde beaucoup de thèmes très intenses : Le viol, le harcèlement, l’insécurité, la cybercriminalité (le thème des Hordes invisible, le dernier roman qui vient de sortir chez Fleuve Editions) la place de la femme dans un monde d’homme (le thème du mois après La Servante Écarlate et Complot de Nicolas Beuglet !) 205 viols par jour en France. 1 sur 10 pour lequel la victime porte plainte. 90% des victimes sont des femmes. 1% des victimes sont des hommes. Tous ces chiffres, qui font froid dans le dos, sont tirés du roman mais sont les chiffres réels en 2016, l’année de l’écriture. L’inspectrice Alex Dueso aime les stats (et moi aussi). Le roman en est d’ailleurs truffé, pour mon plus grand plaisir ! L’inspecteur Dueso et son équipe de la Brigade des Crimes et Délits Sexuels se trouvent confronté à des victimes atypique. En effet, deux victimes de viol sont retrouvées. Ce sont deux hommes et ils ne souhaitent pas porter plainte. Le nombre d’agression sur les homme augmente au fil des mois. La police est perdue dans son enquête qui ne peut pas avancer sans plainte et les hommes commencent... Pour son premier roman Louise Mey frappe fort ! Les Ravagé(e)s aborde beaucoup de thèmes très intenses : Le viol, le harcèlement, l’insécurité, la cybercriminalité (le thème des Hordes invisible, le dernier roman qui vient de sortir chez Fleuve Editions) la place de la femme dans un monde d’homme (le thème du mois après La Servante Écarlate et Complot de Nicolas Beuglet !) 205 viols par jour en France. 1 sur 10 pour lequel la victime porte plainte. 90% des victimes sont des femmes. 1% des victimes sont des hommes. Tous ces chiffres, qui font froid dans le dos, sont tirés du roman mais sont les chiffres réels en 2016, l’année de l’écriture. L’inspectrice Alex Dueso aime les stats (et moi aussi). Le roman en est d’ailleurs truffé, pour mon plus grand plaisir ! L’inspecteur Dueso et son équipe de la Brigade des Crimes et Délits Sexuels se trouvent confronté à des victimes atypique. En effet, deux victimes de viol sont retrouvées. Ce sont deux hommes et ils ne souhaitent pas porter plainte. Le nombre d’agression sur les homme augmente au fil des mois. La police est perdue dans son enquête qui ne peut pas avancer sans plainte et les hommes commencent à avoir peur de sortir seul le soir (vis ma vie de femme en somme). Ouf, Alex, fan de bière, va nous décoincer tout ça ! J’avais un petit bémol sur la lenteur du récit et en discutant avec l’auteure (Merci Louise pour cet échange), j’ai compris que c’était pour nous faire ressentir le désemparement des policiers en charge de cette enquête qui dure presque un an et où les nouveaux éléments mettent parfois plusieurs semaines à arriver.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Boulibooks Posté le 31 Octobre 2017
              Un premier roman et une vraie bonne surprise ! Les Ravagé(e)s suit une brigade spécialisée dans les crimes et délits sexuels dans le Nord de Paris. Alex est inspectrice dans cette brigade et s'impose comme la forte tête de l'équipe. Elle côtoie la violence et le vice sous toutes leurs formes au quotidien. De manière à encaisser toute cette crasse, elle s'est forgé une carapace inaccessible mais qui ne leurre qu'elle. Le masque tombé, elle noie son mal être dans la bière. Sa seule source de joie et de tendresse s'appelle Ana, sa petite fille de 8 ans. L'histoire se met en place autour d'une agression sexuelle hors norme et particulièrement brutale ; dès lors toute la brigade se mobilise pour trouver le coupable. L'enquête est longue, laborieuse, dérangeante mais bien documentée. Il faut dire que le thème est complètement d'actualité, le harcèlement sexuel est à la une de tous nos médias ces dernières semaines. Louise MEY nous bouscule et nous amène à réfléchir à la condition de la femme dans notre société. La plume de l'auteure est percutante et acérée. Le style est parfois cru mais colle parfaitement à la fiction qui se déroule sous nos yeux. Les personnages... Un premier roman et une vraie bonne surprise ! Les Ravagé(e)s suit une brigade spécialisée dans les crimes et délits sexuels dans le Nord de Paris. Alex est inspectrice dans cette brigade et s'impose comme la forte tête de l'équipe. Elle côtoie la violence et le vice sous toutes leurs formes au quotidien. De manière à encaisser toute cette crasse, elle s'est forgé une carapace inaccessible mais qui ne leurre qu'elle. Le masque tombé, elle noie son mal être dans la bière. Sa seule source de joie et de tendresse s'appelle Ana, sa petite fille de 8 ans. L'histoire se met en place autour d'une agression sexuelle hors norme et particulièrement brutale ; dès lors toute la brigade se mobilise pour trouver le coupable. L'enquête est longue, laborieuse, dérangeante mais bien documentée. Il faut dire que le thème est complètement d'actualité, le harcèlement sexuel est à la une de tous nos médias ces dernières semaines. Louise MEY nous bouscule et nous amène à réfléchir à la condition de la femme dans notre société. La plume de l'auteure est percutante et acérée. Le style est parfois cru mais colle parfaitement à la fiction qui se déroule sous nos yeux. Les personnages qui sont pour la plupart les membres de la brigade sont bien campés et attachants. La fin du roman est attendue mais non moins surprenante. Ce polar captivant n'est pas qu'un polar mais bien une critique sociale, un brin féministe mais authentique qui m'a touchée. Une belle révélation. J'espère que nous aurons l'occasion de retrouver Alex et son équipe lors de nouvelles aventures.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Lousine Posté le 26 Octobre 2017
              Un livre à la manière de ...New-York, Unité spéciale Je ne connaissais pas du tout Louise Mey avant de lire ce livre. Il m’a plutôt bien plu malgré quelques petits points négatifs. J’ai aimé le côté original dans le choix des personnages qui forment une équipe enquêtant sur les crimes sexuels et pas seulement sur des meurtres (même si l’auteur précise que ce genre de brigades n’existe pas en France, j’ai trouvé que cela change des polars classiques). J’ai également aimé l’originalité de l’intrigue et le côté attachant des personnages. En revanche, j’ai moins aimé certains passages que je trouve trop peu développés ainsi que le dénouement un peu étrange à mon goût de l’intrigue : mais c’est un aspect subjectif...peut-être le dénouement plaira-t-il à d’autres lecteurs? C’est un livre qui se laisse lire et qui permet de découvrir un nouveau genre de polars.
            • Rennath Posté le 15 Août 2017
              Une première oeuvre bien écrite, avec des personnages bien campés. L'écriture est fluide et on entre vite dans l'enquête. Le roman démarre bien mais l'enquête piétine et la fin est décevante et expédiée.
            • llena Posté le 11 Août 2017
              Pour son premier roman Louise Mey frappe fort. Infiltrés au sein de la Brigade des crimes et délits sexuels au nord de Paris, nous sommes embarqués dans la vie d'Alex Dueso. Cette flic voit tous les jours non seulement la détresse des victimes mais également les auteurs des agressions, de viols et autres adeptes de la promotion canapé. Alors, Alex compartimente et bouffe de la stat pour prendre du recul et se préserver. Oui mais voilà, ses stats partent en vrille et s'affolent avec les sévices dont ont été victimes Andréa et Camille. Son impartialité est mise à l'épreuve. Un roman qui met en évidence les thèmes du harcèlement sexuel, de l'humiliation et regard des autres, du sexisme, du pouvoir et également d'une certaine impuissance de la justice. Les statistiques, réelles, donnent le vertige. Un véritable page turner percutant et efficace. Seul bémol pour moi: sentiment d'inachevé sur l'intrigue finale Alex-Chloé. Une auteure à suivre !
            Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
            Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.