Lisez! icon: Search engine
Ma Maison en fleurs
Date de parution : 02/11/2023
Éditeurs :
Robert Laffont

Ma Maison en fleurs

,

Date de parution : 02/11/2023
Un recueil de poèmes illustrés sensibles, dont la lecture délivre une force unique.
La seule personne avec laquelle on vivra tout au long de notre vie, c’est nous.

Ma maison en fleurs, c’est l’intimité et la difficulté d’être au monde parfois. C’est l’idée que...
La seule personne avec laquelle on vivra tout au long de notre vie, c’est nous.

Ma maison en fleurs, c’est l’intimité et la difficulté d’être au monde parfois. C’est l’idée que l’on reste sa propre maison, même dans l’incendie. Pauline Bilisari y parle du rapport à soi, au corps, et à...
La seule personne avec laquelle on vivra tout au long de notre vie, c’est nous.

Ma maison en fleurs, c’est l’intimité et la difficulté d’être au monde parfois. C’est l’idée que l’on reste sa propre maison, même dans l’incendie. Pauline Bilisari y parle du rapport à soi, au corps, et à tout ce que l’on est. Elle écrit la santé mentale, la souffrance de vivre, et la force que l’on porte en soi, même lorsqu’on l’oublie. Elle y conte la puissance avec laquelle on peut se haïr, mais surtout la façon dont on peut apprendre à se connaître, s’accepter, et peut-être même finir par s’aimer, un jour.

"Le chemin est long, semé d’embûches, je le parcours moi-même encore, mais je vous confie mon cœur, dans sa vulnérabilité, sa sensibilité à fleur de peau, et sa résilience."
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221272558
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 135 x 200 mm
EAN : 9782221272558
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 135 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lilysreadings 05/05/2024
    J'ai souvent besoin de temps avant d'écrire mes chroniques, mais pas pour ce livre. Parce qu'il m'a secouée. Ma maison en fleurs, c'est un recueil de poèmes écrit par Pauline Bilisari. Dans ce livre, elle parle de santé mentale, d'anxiété, d'amour de soi. Et ça remue ... Ce livre est divisé en 4 parties : incendie, errance, refondation, floraison. Les titres de ces parties parlent d'eux-mêmes, mais les sensations à la lecture des pages sont sans appel.  Dans "Incendie" "Errance", on ressent la force de cette tristesse, ce désespoir, cette anxiété qui nous ronge de l'intérieur. Qui me ronge bien souvent de l'intérieur. On ressent la violence des émotions, cette tempête qui nous étourdit et nous laisse bien souvent impuissant. Ce tourbillon, il me tombe souvent dessus sans que j'arrive à l'expliquer, mais surtout sans que je puisse le verbaliser. J'ai envie d'hurler parce qu'il me vide de l'intérieur. Et jamais, je ne pensais pouvoir mettre des mots sur ces sensations terribles. Pauline l'a fait avec talent et justesse.  Puis ensuite viennent "Refondation" "Floraison". La tempête est passée. On le ressent dans le choix des mots, qui se remplissent d'espoir, de bienveillance et de douceur. Là encore, les larmes coulent. Si Pauline m'a bouleversée dans les premières pages parce qu'elle a su verbaliser ce que je n'ai pas su, cette fois-ci c'est différent. L'autrice tente de se reconstruire, de s'accepter, de s'aimer et surtout de se pardonner dans ses poèmes. Elle a posé sur papier des mots que je n'arrive pas encore à entendre, que je n'arrive pas encore à me dire.  Ce livre est incroyable, parce que je m'y reconnais tellement plus que je n'aurais jamais pu l'imaginer. Ce livre est incroyable aussi pour le travail des mots. Ceux qui sont choisis, les tournures, ils révèlent la violence d'abord, puis ensuite la douceur. Il faut être sacrément douée pour faire jouer les mots ainsi et rendre si vivante l'atmosphère des pages.  Enfin, au fil des pages, on retrouve des illustrations. Illustrations réalisées par Camille, la soeur de l'autrice. Déjà, arrêtons nous 30 secondes sur la beauté de réaliser son rêve aux côtés de sa soeur. La symbole est sublime  . J'ai adoré chaque illustration. J'y retrouve un style, des traits que j'aime énormément. Ces dessins ajoutent de la poésie dans le poème, et chacune correspond parfaitement aux mots qu'elle illustre. Camille arrive à apporter de la douceur sur les rires, les sourires, l'espoir ... mais aussi sur la violence qu'on peut ressentir à la lecture des premières pages. Les dessins sont justes, sans jamais être trop. Un équilibre parfait. Ces quelques mots pour vous parler de ce livre qui m'a bouleversée. De ce genre, la poésie, que je suis heureuse de redécouvrir. De cette femme si talentueuse et pourtant à qui ce mot fait peur. Bravo Pauline, Bravo pour ce rêve réalisé. Merci de m'avoir permis de découvrir ta maison en fleurs, de m'avoir permis de découvrir encore plus la femme que tu es dans ces mots et surtout, merci, mille fois merci pour tes mots  !J'ai souvent besoin de temps avant d'écrire mes chroniques, mais pas pour ce livre. Parce qu'il m'a secouée. Ma maison en fleurs, c'est un recueil de poèmes écrit par Pauline Bilisari. Dans ce livre, elle parle de santé mentale, d'anxiété, d'amour de soi. Et ça remue ... Ce livre est divisé en 4 parties : incendie, errance, refondation, floraison. Les titres de ces parties parlent d'eux-mêmes, mais les sensations à la lecture des pages sont sans appel.  Dans "Incendie" "Errance", on ressent la force de cette tristesse, ce désespoir, cette anxiété qui nous ronge de l'intérieur. Qui me ronge bien souvent de l'intérieur. On ressent la violence des émotions, cette tempête qui nous étourdit et nous laisse bien souvent impuissant. Ce tourbillon, il me tombe souvent dessus sans que j'arrive à l'expliquer, mais surtout sans que je puisse le verbaliser. J'ai envie d'hurler parce qu'il me vide de l'intérieur. Et jamais, je ne pensais pouvoir mettre des mots sur ces sensations terribles. Pauline l'a fait avec talent et justesse.  Puis ensuite viennent "Refondation" "Floraison". La tempête est passée. On le ressent dans le choix des mots, qui se remplissent d'espoir, de bienveillance et de douceur. Là encore, les larmes coulent. Si Pauline...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lily57000 21/04/2024
    Alerte coup de coeur #x1f970#x1f970#x1f970 Lire de la poésie n'a jamais été ce que je préférais, me contentant des classiques du genre, mais quand Madleen ma libraire m'a parlé de ce recueil, j'ai su que cela serait différent. Dans son livre l'autrice Pauline Bilisari parle du rapport à soi, au corps et à tout ce que l'on est. Tout en mêlant développement personnel et bien-être au travers de ses poèmes thérapeutiques, elle écrit la santé mentale malmenée, la souffrance de vivre et la force que l'on porte en soi, même lorsqu'on l'oublie et conte la puissance avec laquelle on peut se haïr, mais surtout la façon dont on peut apprendre à se connaître, s'accepter voire finir par peut-être s'aimer, un jour. Après l'avoir dévoré en à peine une journée, je peux d'ores et déjà vous dire que c'est un succès. Pauline et ses écrits m'ont réconciliée avec la littérature poétique et j'ai hâte de lire les précédents écrits de l'autrice. Un pari réussi de mettre des mots sur les maux que nous ressentons tous, mais que bien souvent nous taisons et préférons ignorer.
  • book_anacie 29/02/2024
    Un recueil de poème si doux, si poignant. Un livre qui m'a retournée et beaucoup touché. Des paroles qui m'ont fait sens, qui m'on permis de me dire que je n'étais pas seule. Que je n'étais pas seule avec des pensées de ce genre. Un livre plein de noirceur autant que de soutient et d'espoir. Un livre merveilleux à lire et relire.
  • Lolatanev 13/02/2024
    Je crois que c’est d’autant plus difficile d’écrire cette chronique maintenant que je connais quelque peu Pauline. Avoir passé ces deux jours à ses côtés fut exceptionnel, se dégageait d’elle tant de douceur et de bienveillance que j’ai su, avant même de commencer le recueil que tout serait tendresse, humilité et bonté. Ce fut le cas, au-delà de mes espérances. Je crois n’avoir jamais lu un recueil aussi universel, abordant la santé mentale avec autant de finesse. Je me suis reconnue dans chacun des poèmes, que ce soit les plus durs, mais aussi les plus doux, synonymes d’espoir. La construction du recueil est telle qu’on ne peut que se sentir choyée, réconfortée (plutôt à la fin❣️). Les toutes dernières pages font l’effet d’un baume au cœur, elles sont tellement chaleureuses, enveloppantes, je me suis sentie comme dans les bras de ma mère. Pauline l’a dit, c’est une expérience très solitaire que d’écrire, on est seul face à soi-même dans le dessein de livrer tout cela à des inconnus. En poésie, la mise à nue n’est que plus forte, alors je désirais souligner le courage et la force de l’autrice. Pauline, tu es tellement courageuse, n’en doute jamais. Tes mots me réparent, ils me bouleversent, me chamboulent, me transcendent et me renvoient à moi-même, à tout ce que je ne parviens ni à dire, ni à écrire. C’est pourquoi ils me font tant de bien, tu me comprends avant même que je parvienne à le faire, avant même de me connaitre, c’est effrayant et en même temps tellement réparateur. Merci encore, d’être toi, d’écrire. Tu es fabuleuse. Et ne parlons pas des merveilleuses illustrations de Camille, je pense qu’il y a aussi cette sororité qui facilite le travail de compréhension de l’autre. Une osmose et un équilibre parfait. Énorme coup de cœur pour mon premier Pauline Bilisari et certainement pas le dernier. Je crois que c’est d’autant plus difficile d’écrire cette chronique maintenant que je connais quelque peu Pauline. Avoir passé ces deux jours à ses côtés fut exceptionnel, se dégageait d’elle tant de douceur et de bienveillance que j’ai su, avant même de commencer le recueil que tout serait tendresse, humilité et bonté. Ce fut le cas, au-delà de mes espérances. Je crois n’avoir jamais lu un recueil aussi universel, abordant la santé mentale avec autant de finesse. Je me suis reconnue dans chacun des poèmes, que ce soit les plus durs, mais aussi les plus doux, synonymes d’espoir. La construction du recueil est telle qu’on ne peut que se sentir choyée, réconfortée (plutôt à la fin❣️). Les toutes dernières pages font l’effet d’un baume au cœur, elles sont tellement chaleureuses, enveloppantes, je me suis sentie comme dans les bras de ma mère. Pauline l’a dit, c’est une expérience très solitaire que d’écrire, on est seul face à soi-même dans le dessein de livrer tout cela à des inconnus. En poésie, la mise à nue n’est que plus forte, alors je désirais souligner le courage et la force de l’autrice. Pauline, tu es tellement courageuse, n’en doute jamais. Tes mots me réparent, ils me bouleversent, me chamboulent, me transcendent et...
    Lire la suite
    En lire moins
  • djihane 06/02/2024
    J’ai été séduite par la belle plume de Pauline qui a su mettre des mots sur ses maux. J’ai été émue aux larmes par les émotions qui émanaient de ses poèmes. J’avais envie de la prendre dans mes bras et de lui dire: « ça va aller ». Les premières pages ont été intenses à lire car la première phase représente ce moment, si horrible, où l’on pense qu’il est impossible pour nous de nous relever, de sourire de nouveau. Ce moment où l’espoir est aux abonnés absents. Dans ce qui suivra, il s’agira de nommer cette douleur, la comprendre pour apprendre à la surmonter et y survivre, pour enfin vivre pleinement sa vie. L’autrice aborde ainsi des thèmes forts tels que l’anxiété, l’estime de soi, la dépression et le lâcher prise à différentes étapes de son existence. Un magnifique recueil de poèmes à la plume percutante et émouvante. Le lecteur peut facilement se reconnaitre dans les différentes situations décrites dans le livre. C’était comme si Pauline avait mis des mots sur nos propres maux. J’ai adoré chaque poème, j’ai pleuré, souri et me suis sentie fière de me dire que j’ai pu également arriver à ma floraison.
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Festival du Livre de Paris 2024 : nos auteurs présents

    Du 12 au 14 avril, les amoureux de lecture se réunissent  au Grand Palais Ephémère pour le Festival du Livre de Paris. Découvrez dès à présent les auteurs présets sur place. 

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    15 titres pour célébrer le printemps des Poètes

    Le Printemps des Poètes célèbre, cette année, ses 25 ans. Du 9 au 25 mars, l'événement met la Grâce à l'honneur à travers différentes activités : rencontres, expositions, lectures à voix haute, mises en scène, etc. À cette occasion, découvrez une sélection de nos plus beaux recueils de poèmes.

    Lire l'article