Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714478795
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm

Ma vie, en plus sexy

Renaud TEMPERINI (Traducteur)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 16/05/2019
Encore une comédie pétillante par la plus déjantée des Italiennes ! Jeux de la chaise musicale et de la bouteille, premières boums, road trips à travers l’Europe… Chronique sans filtre d’une jeunesse dans les années 1990.
Longtemps, Chiara n’avait qu’un rêve : être une gatta morta, une séduisante mante religieuse déployant ruses et minauderies pour entraîner tous les hommes dans ses filets. Mais n’est pas manipulatrice qui veut. Malheureusement, Chiara est plutôt du genre spontané. Trop spontané. À côté, Bridget Jones passerait presque pour une femme... Longtemps, Chiara n’avait qu’un rêve : être une gatta morta, une séduisante mante religieuse déployant ruses et minauderies pour entraîner tous les hommes dans ses filets. Mais n’est pas manipulatrice qui veut. Malheureusement, Chiara est plutôt du genre spontané. Trop spontané. À côté, Bridget Jones passerait presque pour une femme fatale !

Alors qu’âgée de 33 ans elle s’apprête à se faire enlever une tumeur au sein, l’heure est venue pour Chiara de faire le bilan de sa vie. Et s’il n’est pas glorieux, il a le mérite d’être drôle.
De l’adolescence à l’âge adulte, en passant par le lycée, la fac, une multitude de boulots, beaucoup de râteaux, et surtout une bande d’amis un brin névrosés mais dévoués, Chiara nous entraîne dans ses tribulations de serial gaffeuse à la recherche du job de rêve et du prince charmant.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714478795
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

Une autobiographie pétillante et déjantée.
Charles Demoulin / Janette

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • EntreDeuxPages Posté le 24 Septembre 2019
    Bon, d’abord un mot sur la forme… Cette couverture aux airs de Dolce Vita… J’adore! Pour ce qui est du fond, il s’agit là d’un roman aux notes autobiographiques qui met en scène une jeune trentenaire dans des situations abracadabrantes… A la veille d’une opération, Chiara fait le bilan de sa vie et nous raconte avec légèreté et autodérision sa recherche du prince charmant… Et toutes les péripéties qui vont avec…! Pour elle, il y a deux types de femmes : Les « Gatta Morta », ces femmes fatales à qui tout réussi et qui ont tous les hommes à leurs pieds… Et il y a les autres… Comme Chiara. Cela a été une lecture un peu mitigée dans le sens où je l’ai trouvée parfois trop… « Pathos »… L’héroïne m’a déconcertée et agacée parfois… Souvent…! Si j’aime les histoires un peu gaffeuses et les situations loufoques, j’ai été irritée par la passivité de Chiara et par son obsession à se diriger vers des hommes absolument pas faits pour elle. (Ceci dit je suis un peu comme ça dans la vie aussi…!!!) J’avais envie de lui crier « Mais ouvre les yeux! » Malgré cela, c’est un ouvrage rempli de fraîcheur et de spontanéité. Un roman... Bon, d’abord un mot sur la forme… Cette couverture aux airs de Dolce Vita… J’adore! Pour ce qui est du fond, il s’agit là d’un roman aux notes autobiographiques qui met en scène une jeune trentenaire dans des situations abracadabrantes… A la veille d’une opération, Chiara fait le bilan de sa vie et nous raconte avec légèreté et autodérision sa recherche du prince charmant… Et toutes les péripéties qui vont avec…! Pour elle, il y a deux types de femmes : Les « Gatta Morta », ces femmes fatales à qui tout réussi et qui ont tous les hommes à leurs pieds… Et il y a les autres… Comme Chiara. Cela a été une lecture un peu mitigée dans le sens où je l’ai trouvée parfois trop… « Pathos »… L’héroïne m’a déconcertée et agacée parfois… Souvent…! Si j’aime les histoires un peu gaffeuses et les situations loufoques, j’ai été irritée par la passivité de Chiara et par son obsession à se diriger vers des hommes absolument pas faits pour elle. (Ceci dit je suis un peu comme ça dans la vie aussi…!!!) J’avais envie de lui crier « Mais ouvre les yeux! » Malgré cela, c’est un ouvrage rempli de fraîcheur et de spontanéité. Un roman léger, plutôt entraînant et drôle. S’il ne m’a pas bouleversé, il a le mérite d’être divertissant et de faire passer un agréable moment.
    Lire la suite
    En lire moins
  • alapagedesuzie Posté le 22 Août 2019
    Après avoir lu Quand on s'y attend le moins en 2017, je voulais donner une seconde chance à l'auteure de me charmer. Et puisque ce récit était présenté au sein de la collection Le Cercle, j'étais certaine d'apprécier. Mais voilà, j'ai refermé le livre avec la sensation d'être passé carrément à côté. Et pourtant, le début m'était apparu vraiment prometteur. Je m'attendais presque à lire un petit feelgood avec un côté humoristique lorsque j'ai débuté ma lecture, mais voilà, ce fut loin d'être le cas. L'auteure revient sur son adolescence et du même coup, nous apprenons à connaître ses amis. Au début, j'avais le sourire aux lèvres en lisant leurs aventures ainsi que leurs répliques, surtout celles de Luca et Matelda mais à un moment donné c'était devenu un peu trop. Et puis, tout au long du récit, Chiara ne cesse de parler de ce cher Francesco, cet amour inaccessible. Cela devient lassant et redondant. Bref après quelques chapitres, je me suis carrément ennuyée et j'ai trouvé cette relation à la fois malsaine et naïve. Finalement, je n'ai pas trop saisi le but de ce roman et je dois avouer que c'est bien la première fois que je ressors aussi déçue d'un... Après avoir lu Quand on s'y attend le moins en 2017, je voulais donner une seconde chance à l'auteure de me charmer. Et puisque ce récit était présenté au sein de la collection Le Cercle, j'étais certaine d'apprécier. Mais voilà, j'ai refermé le livre avec la sensation d'être passé carrément à côté. Et pourtant, le début m'était apparu vraiment prometteur. Je m'attendais presque à lire un petit feelgood avec un côté humoristique lorsque j'ai débuté ma lecture, mais voilà, ce fut loin d'être le cas. L'auteure revient sur son adolescence et du même coup, nous apprenons à connaître ses amis. Au début, j'avais le sourire aux lèvres en lisant leurs aventures ainsi que leurs répliques, surtout celles de Luca et Matelda mais à un moment donné c'était devenu un peu trop. Et puis, tout au long du récit, Chiara ne cesse de parler de ce cher Francesco, cet amour inaccessible. Cela devient lassant et redondant. Bref après quelques chapitres, je me suis carrément ennuyée et j'ai trouvé cette relation à la fois malsaine et naïve. Finalement, je n'ai pas trop saisi le but de ce roman et je dois avouer que c'est bien la première fois que je ressors aussi déçue d'un roman publié par Le Cercle. J'aurais nettement préféré que l'auteure nous concocte un récit plus humain et moins rocambolesque.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MilleetunepagesLM Posté le 4 Août 2019
    Le commentaire de Lynda : Un petit roman auto-biographique de l'auteure. Une lecture qui nous offre des fous rires, mais aussi des lignes de pensée qui font réfléchir. À la veille d'une opération, Chiara, entourée des quelques amies, quelques-unes assez farfelues, si je peux me permettre, se rappelle et nous raconte. Elle nous raconte, son adolescence, sa vie de jeune adulte. Sa quête pour chercher le grand amour, qui ne semble jamais aboutir à quoi que se soit de sérieux. Mais derrière tout ça il y a Chiara la gaffeuse, et la recherche du premier baiser dès l'adolescence, provoque des situations quelquefois loufoques. Ces souvenirs partagés, nous amèneront au temps présent, tout doucement en nous apportant quelquefois le sourire, mais d'autres fois une petite boule dans la gorge. Quand à 33 ans on a un bilan de gaffeuse dans la vie, à l'école, au boulot et en amour, disons qu'il est plus que temps d'effectuer un virage total du moins c'est ce que moi j'ai pensé en lisant ce livre. Ce livre est auto-biographique, si c'est le cas, cette pauvre Chiara, en aura vu de toutes les couleurs. Je vous invite à lire ce roman, une lecture quand même assez légère. Ma perception aurait sans doute été... Le commentaire de Lynda : Un petit roman auto-biographique de l'auteure. Une lecture qui nous offre des fous rires, mais aussi des lignes de pensée qui font réfléchir. À la veille d'une opération, Chiara, entourée des quelques amies, quelques-unes assez farfelues, si je peux me permettre, se rappelle et nous raconte. Elle nous raconte, son adolescence, sa vie de jeune adulte. Sa quête pour chercher le grand amour, qui ne semble jamais aboutir à quoi que se soit de sérieux. Mais derrière tout ça il y a Chiara la gaffeuse, et la recherche du premier baiser dès l'adolescence, provoque des situations quelquefois loufoques. Ces souvenirs partagés, nous amèneront au temps présent, tout doucement en nous apportant quelquefois le sourire, mais d'autres fois une petite boule dans la gorge. Quand à 33 ans on a un bilan de gaffeuse dans la vie, à l'école, au boulot et en amour, disons qu'il est plus que temps d'effectuer un virage total du moins c'est ce que moi j'ai pensé en lisant ce livre. Ce livre est auto-biographique, si c'est le cas, cette pauvre Chiara, en aura vu de toutes les couleurs. Je vous invite à lire ce roman, une lecture quand même assez légère. Ma perception aurait sans doute été différente, si ce roman n'était pas auto-biographique, mais plutôt un simple roman. Difficile à certains moments d'imaginer tout ce qui peut arriver, et je dois dire qu'à certains moments, on se dit, assez, c'est assez. Chiara n'arrive pas à trouver le job rêvé, ni le prince charmant et comme tout tourne autour de ce fameux prince charmant pour elle, et bien disons que ce n'est pas le bonheur total. Une écriture fluide, quelques petits temps morts, mais qui dans l'ensemble nous offre une lecture divertissante, amusante, mais quelques petits bouleversements, bien dosés par l'auteure. Une lecture d'été, sans cassage de tête !
    Lire la suite
    En lire moins
  • 3Moopydelfy Posté le 20 Juin 2019
    Ma vie en plus sexy est une lecture en demi-teinte. Les mésaventures de son héroïne frôle le rocambolesque. Les petits grains de folie n’ont pas suffit à me convaincre. Chiara Moscardelli m’a énervée et en même temps émue. C’est étonnant comme mélange. Je suis déconcertée par les sentiments que j’ai ressenti tout le long du roman. Une petite dose de romance plus douce aurait été agréable. J’ai eu l’impression de voir un constat de la crise de la trentaine pas vraiment glorieux.
  • Valmyvoyou_lit Posté le 15 Juin 2019
    La vie de Bridget Jones est un conte de fées en comparaison avec celle de Chiara. Alors que cette dernière va se faire opérer, elle se remémore les moments marquants de sa vie. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas le beau rôle. Elle aimerait tant être une gatta morta, ce type de femme qui met tous les hommes à ses pieds. Mais ce n’est pas dans sa nature, il semblerait que ce soit une attitude qu’on acquiert dès la naissance. Or, d’après Chiara, tout le problème vient du fait qu’elle soit née en siège. Aussi, sa personnalité spontanée, mais surtout son côté nature lui donnent plutôt le rôle de la bonne copine. Chiara raconte les râteaux qui ont ponctué sa vie (ils sont nombreux) mais aussi les humiliations, les gaffes : sa vie est rocambolesque. Elle décrit les liens qui l’unissent à ses amis. Même si elle pense qu’ils ont toujours été là pour elle, je ne les ai pas trouvés très bienveillants. Il est vrai que Chiara ne donne pas forcément une image de femme moderne : elle recherche le prince charmant pour pouvoir exister. Elle n’est pas une héroïne très attachante : ses choix de vie... La vie de Bridget Jones est un conte de fées en comparaison avec celle de Chiara. Alors que cette dernière va se faire opérer, elle se remémore les moments marquants de sa vie. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas le beau rôle. Elle aimerait tant être une gatta morta, ce type de femme qui met tous les hommes à ses pieds. Mais ce n’est pas dans sa nature, il semblerait que ce soit une attitude qu’on acquiert dès la naissance. Or, d’après Chiara, tout le problème vient du fait qu’elle soit née en siège. Aussi, sa personnalité spontanée, mais surtout son côté nature lui donnent plutôt le rôle de la bonne copine. Chiara raconte les râteaux qui ont ponctué sa vie (ils sont nombreux) mais aussi les humiliations, les gaffes : sa vie est rocambolesque. Elle décrit les liens qui l’unissent à ses amis. Même si elle pense qu’ils ont toujours été là pour elle, je ne les ai pas trouvés très bienveillants. Il est vrai que Chiara ne donne pas forcément une image de femme moderne : elle recherche le prince charmant pour pouvoir exister. Elle n’est pas une héroïne très attachante : ses choix de vie sont souvent particuliers, elle révèle des détails qui ne la mettent pas du tout en valeur, au contraire. J’ai pourtant passé un bon moment avec Ma vie en plus sexy, car je l’ai lu pour ce qu’il est : un livre de chick-lit qui raconte les déboires d’une fille de trente-trois ans. Je n’attendais pas de messages profonds. Heureusement, car je ne suis pas en phase avec la vision qu’a Chiara de l’amour et de l’amitié. J’ai même trouvé l’expérience intéressante : cela m’a amusée que l’héroïne m’énerve. C’est un roman qui se lit bien, qui m’a fait rire, par moments, et qui m’a vidé la tête. Je remercie sincèrement les Éditions Belfond et NetgalleyFrance pour ce service presse.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.