Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714493118
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 134 x 190 mm
Nouveauté

Mon père, ma mère, mes tremblements de terre

Collection : Belfond Pointillés
Date de parution : 20/08/2020
Rentrée littéraire 2020
​« Est-ce que, sur la table de chirurgie, mon père ressent le chaud, le froid ? Allez savoir. Dans la salle d’attente, ma mère porte sa chemise saharienne et le soleil blanc tape doucement sur les fenêtres. L’air est doux. Un air qui n’a rien à voir avec la mort, les drames. Ici, ce n’est pas un drame. C’est autre chose qui se passe. »
Dans cette salle, Charlie, quinze ans, patiente avec sa mère. Bientôt, son père sortira du bloc. Elle s’appellera Alice. Durant ce temps suspendu, Charlie se souvient des deux dernières années d’une vie de famille terrassée. Deux années de métamorphose, d’émoi et de rejet, de grands doutes et de petites euphories.... Dans cette salle, Charlie, quinze ans, patiente avec sa mère. Bientôt, son père sortira du bloc. Elle s’appellera Alice. Durant ce temps suspendu, Charlie se souvient des deux dernières années d’une vie de famille terrassée. Deux années de métamorphose, d’émoi et de rejet, de grands doutes et de petites euphories. Deux années sismiques que Charlie cherche à comprendre à jamais. Tandis que les longues minutes s’écoulent, nerveuses, avant l’arrivée d’Alice, Charlie raconte la transition de son père. Sans rien cacher de ce parcours plus monumental qu’un voyage dans l’espace, depuis le jour de Pâques où son père s’est révélée. Où, pour Charlie, la terre s’est mise à trembler.

Julien Dufresne-Lamy signe un cinquième roman doux et audacieux, profondément juste, sur la transidentité et la famille. La bouleversante histoire d’amour d’un clan uni qui apprend le courage d’être soi.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714493118
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 134 x 190 mm

Ils en parlent

Une fois de plus, JDL excelle à témoigner d'une existence à la marge, excelle à décrire ces tremblements de terre qui bouleversent des vies. 


 
Madeline Roth / Librairie L'Eau Vive

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cath_perrin Posté le 13 Septembre 2020
    Charlie et sa mère sont dans la salle d’attente. Le père de Charlie vient d’être emmené au bloc. Ils vont patienter quatre heures avant qu’Alice ne ressorte. C’est l’occasion pour Charlie de se souvenir des premiers doutes à propos du comportement de son père. Pendant un temps, chimiste passionné, Charlie s’est réfugié dans la lecture des notices de médicaments que prenait son père pour devenir une femme. L’auteur a pris le parti de raconter l’histoire à travers les yeux d’un adolescent. Cela en fait un livre plutôt léger sur un sujet grave. Mais après tout, pourquoi devrait-on aborder ce sujet de façon dramatique ? Ne croyez pas pour autant que tout est facile dans la vie de cette famille, mais l’amour qu’ils se portent permet à chacun d’avancer malgré tout.
  • Octopussy Posté le 9 Septembre 2020
    Lumineux. Éclairant. Délicat. Percutant. Sensible. 💥 Ces adjectifs pourraient à la fois caractériser le roman et son auteur. D'ailleurs c'est le cas. Après avoir lu pour la troisième fois Julien Dufresne-Lamy, après avoir eu le bonheur d'aller à sa rencontre l'an passé pour l'écouter parler Drag Queens et tolérance, me voici emportée par le récit de Charlie. 💥 Une fois encore, Julien Dufresne-Lamy donne la parole à ceux qu'on entend peu, à ceux dont on parle à voix basse, à ceux qu'on regarde en biais et dont on rit doucement, derrière leur dos. Ici Charlie, sa mère et son père. Le texte nous invite à vivre de l'intérieur les séismes de cette famille qui traverse une tempête sans précédent. Mais cette famille fait face, tangue, bien sûr, parfois puis se relève. Parce qu'il y a tant d'amour dans cette famille. Un Amour qui panse et qui aide à penser. 💥 Il y a quelques semaines, je me suis faite gentiment remettre à ma place après avoir utilisé le terme "transsexuel" dans un retour de bouquin. S'en était suivi un échange riche et formateur au sujet des termes à employer, autour de ce qu'on peut dire ou non... Mon père, ma mère, mes tremblements... Lumineux. Éclairant. Délicat. Percutant. Sensible. 💥 Ces adjectifs pourraient à la fois caractériser le roman et son auteur. D'ailleurs c'est le cas. Après avoir lu pour la troisième fois Julien Dufresne-Lamy, après avoir eu le bonheur d'aller à sa rencontre l'an passé pour l'écouter parler Drag Queens et tolérance, me voici emportée par le récit de Charlie. 💥 Une fois encore, Julien Dufresne-Lamy donne la parole à ceux qu'on entend peu, à ceux dont on parle à voix basse, à ceux qu'on regarde en biais et dont on rit doucement, derrière leur dos. Ici Charlie, sa mère et son père. Le texte nous invite à vivre de l'intérieur les séismes de cette famille qui traverse une tempête sans précédent. Mais cette famille fait face, tangue, bien sûr, parfois puis se relève. Parce qu'il y a tant d'amour dans cette famille. Un Amour qui panse et qui aide à penser. 💥 Il y a quelques semaines, je me suis faite gentiment remettre à ma place après avoir utilisé le terme "transsexuel" dans un retour de bouquin. S'en était suivi un échange riche et formateur au sujet des termes à employer, autour de ce qu'on peut dire ou non... Mon père, ma mère, mes tremblements de terre est un voyage au pays de l'identité, des identités. Nul doute qu'il me permettra de continuer à apprendre, à m'informer, à acquérir des outils pour éviter de blesser, pour accompagner, pour écouter et entendre avec bienveillance. Merci pour ça monsieur Dufresne-Lamy.
    Lire la suite
    En lire moins
  • analyse Posté le 6 Septembre 2020
    Je remercie les éditions Belfond de m'avoir fait découvrir ce roman contemporain qui a été une très belle lecture. Dans ce roman très actuel, le lecteur se retrouve avec Charlie qui attend avec sa mère dans une salle d'attente d'hôpital que son père sorte du bloc… Elle s'appellera Alice. Charlie va retracer ce grand bouleversement qui a traversé la vie de sa famille et surtout la sienne au travers de son journal ou il a tout noté. L'auteur nous plonge directement dans cette famille ou le problème de l'identité sexuelle va être le fil conducteur de son livre. Ce roman est court, l'écriture y est fluide et poétique voir métaphorique. J'ai adoré le choix judicieux et intelligent de l'auteur de nous montrer les changements au travers des yeux de Charlie, le fils qui se trouve être un adolescent. Il l'a écrit comme un témoignage, c'était juste parfait. La personnage de Charlie est juste magnifiquement humain, il se pose tout un tas de questions sur le après. Il est touchant quand il nous parle de ces deux années qui ont été un vrai cataclysme pour lui. L'auteur a su nous faire passer par ses mots toutes les émotions que son personnage a ressenti: le dégout,... Je remercie les éditions Belfond de m'avoir fait découvrir ce roman contemporain qui a été une très belle lecture. Dans ce roman très actuel, le lecteur se retrouve avec Charlie qui attend avec sa mère dans une salle d'attente d'hôpital que son père sorte du bloc… Elle s'appellera Alice. Charlie va retracer ce grand bouleversement qui a traversé la vie de sa famille et surtout la sienne au travers de son journal ou il a tout noté. L'auteur nous plonge directement dans cette famille ou le problème de l'identité sexuelle va être le fil conducteur de son livre. Ce roman est court, l'écriture y est fluide et poétique voir métaphorique. J'ai adoré le choix judicieux et intelligent de l'auteur de nous montrer les changements au travers des yeux de Charlie, le fils qui se trouve être un adolescent. Il l'a écrit comme un témoignage, c'était juste parfait. La personnage de Charlie est juste magnifiquement humain, il se pose tout un tas de questions sur le après. Il est touchant quand il nous parle de ces deux années qui ont été un vrai cataclysme pour lui. L'auteur a su nous faire passer par ses mots toutes les émotions que son personnage a ressenti: le dégout, l'acceptation, l'anxiété… juste un moment fort pour le lecteur qui vit cet état de fait avec Charlie. Charlie, cet ado qui ne demandait rien de plus que de passer du temps avec son père qu'il voyait comme un héros, qu'en sera t'il maintenant? L'auteur aborde avec justesse les répercussions qu'il peut y avoir sur la famille. Lui, ce qu'il voulait c'était juste être elle-même. Il a choisi la transition. Il a réussi a trouvé tant bien que mal le courage a l'annoncer à sa famille. Ce fut un gros choc psychologique pour Charlie et sa mère. Charlie a du quitter son collège car il subissait des humiliations de la part de ses camarades. Sa mère a perdu son emploi de nourrice, personne ne voulait lui donner ses enfants à garder. Ils sont devenus la risée de leur cartier. C'était dur et poignant pour nous lecteur. La réalité méprisable des cerveaux étriqués qui existe encore bel et bien et que là dans ce roman, on prend en pleine figure. Magistral. Les gens sont bien souvent cruels et intolérants envers les choses qu'ils ne comprennent pas ou qui sont différentes de la "norme". Ce livre était ce à quoi je m'attendait: un livre audacieux, intéressant avec une grande ouverture d'esprit. Merci Julien Dufresne-Lamy.
    Lire la suite
    En lire moins
  • aimylitHK Posté le 6 Septembre 2020
    Après le bouleversement produit par « Jolis jolis monstres » j’attendais avec impatience ce nouveau roman de JDL. La transformation sexuelle est, n’ayant jamais été concernée de près ou de loin, il me sort totalement de ma zone de confort. Le roman « Point cardinal » de Léonor de Récondo m’avait déjà ouvert l’esprit sur ce thème et la confiance que j’ai dans l’écriture de JDL m’a permis d’aborder ce nouveau roman de la rentrée littéraire avec sérénité. Charlie, 15 ans, est assis sur une chaise en plastique dans une salle d’attente d’un hôpital. Dans 4 heures son père renaitra, il sera Alice. Au cours de ces quelques heures que dure l’intervention, Charlie se remémore les deux dernières années écoulées depuis l’annonce faite par son père. Avec sa mère ils ont vécu des vagues émotionnelles intenses, ils ont tenté de comprendre et d’accepter ce bouleversement, pour eux, pour lui, pour Alice. La transidentité est abordée avec pudeur et délicatesse, et en particulier du point de vue de l’ado. Comment un jeune homme de 15 ans qui a besoin de grandir avec une figure paternelle peut-il réussir à se construire ? Comment peut-il accepter son père et celle qu’il devient ? Que ressent-il face à ce «... Après le bouleversement produit par « Jolis jolis monstres » j’attendais avec impatience ce nouveau roman de JDL. La transformation sexuelle est, n’ayant jamais été concernée de près ou de loin, il me sort totalement de ma zone de confort. Le roman « Point cardinal » de Léonor de Récondo m’avait déjà ouvert l’esprit sur ce thème et la confiance que j’ai dans l’écriture de JDL m’a permis d’aborder ce nouveau roman de la rentrée littéraire avec sérénité. Charlie, 15 ans, est assis sur une chaise en plastique dans une salle d’attente d’un hôpital. Dans 4 heures son père renaitra, il sera Alice. Au cours de ces quelques heures que dure l’intervention, Charlie se remémore les deux dernières années écoulées depuis l’annonce faite par son père. Avec sa mère ils ont vécu des vagues émotionnelles intenses, ils ont tenté de comprendre et d’accepter ce bouleversement, pour eux, pour lui, pour Alice. La transidentité est abordée avec pudeur et délicatesse, et en particulier du point de vue de l’ado. Comment un jeune homme de 15 ans qui a besoin de grandir avec une figure paternelle peut-il réussir à se construire ? Comment peut-il accepter son père et celle qu’il devient ? Que ressent-il face à ce « tremblement de terre » ? A nouveau JDL nous offre un roman magnifique de sensibilité et d’émotion, un texte vibrant. Il y a un tel respect de l’humain, de la différence, on ressent tellement d’amour. De l’amour dans l’histoire, de l’amour dans les mots, de l’amour pour nous lecteur aussi. Il n’y a pas de jugement, juste une constatation, des émotions, des bouleversements, des secousses, des tremblements de terre… Merci @JDL d’ouvrir nos esprits, notre conscience à ces réalités, merci de cette douceur et de cette délicatesse pour nous amener à réfléchir sur des sujets importants de notre société.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lexx54000 Posté le 5 Septembre 2020
    Dans cette salle d'attente, en compagnie de sa mère, Charlie, quinze ans attend son père, qui, à son retour du bloc sera une femme. Quatre heures d'opération, quatre heures d'attente... Une éternité dans cette famille où tout à chavirer du jour au lendemain. Durant cette longue attente, Charlie se remémore le début de "ses tremblements de terre"... Huit clos théâtrale qui se déroule en seulement quelques heures, Julien Dufresne-Lamy arrive de nouveau à plonger son lecteur dans un univers captivant, émouvant et surtout indispensable ! Lu en apnée, comme si j'étais moi même dans cette salle d'attente, j'ai été emporté par les mots, par le sujet maitrisé par l'auteur, par les tourments de cette famille, par la découverte (car, oui, j'ai appris énormément dans ces pages sur la transidentité et la famille). Une fois de plus, Julien Dufresne-Lamy narre à merveille l'existence d'être humain mis à la marge de la société, en nous offrant l'occasion de découvrir une histoire d'amour et d'acceptation de soi. Un nouveau roman qui amène à longuement réfléchir sur un sujet sociétal pratiquement méconnu (ou plutôt mis sous cloche pour ne pas faire de bruit), pour faire bouger les choses ! Et quoi de mieux que... Dans cette salle d'attente, en compagnie de sa mère, Charlie, quinze ans attend son père, qui, à son retour du bloc sera une femme. Quatre heures d'opération, quatre heures d'attente... Une éternité dans cette famille où tout à chavirer du jour au lendemain. Durant cette longue attente, Charlie se remémore le début de "ses tremblements de terre"... Huit clos théâtrale qui se déroule en seulement quelques heures, Julien Dufresne-Lamy arrive de nouveau à plonger son lecteur dans un univers captivant, émouvant et surtout indispensable ! Lu en apnée, comme si j'étais moi même dans cette salle d'attente, j'ai été emporté par les mots, par le sujet maitrisé par l'auteur, par les tourments de cette famille, par la découverte (car, oui, j'ai appris énormément dans ces pages sur la transidentité et la famille). Une fois de plus, Julien Dufresne-Lamy narre à merveille l'existence d'être humain mis à la marge de la société, en nous offrant l'occasion de découvrir une histoire d'amour et d'acceptation de soi. Un nouveau roman qui amène à longuement réfléchir sur un sujet sociétal pratiquement méconnu (ou plutôt mis sous cloche pour ne pas faire de bruit), pour faire bouger les choses ! Et quoi de mieux que la littérature pour y arriver ? Grâce sa plume tendre, avec une pointe de finesse psychologique et émotionnelle, Julien Dufresne-Lamy dévoile cette famille sous toutes les coutures, qui ne cesse de grandir ensemble et unie dans les épreuves. C'est beau ! C'est osé ! C'est indispensable ! Julien ne cesse de nous étonner à chaque sortie littéraire ! Quel sera le prochain thème abordé ? Juste une chose, j'ai hâte !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.