Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714475336
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

Ne te perds pas en chemin

Chloé ROYER (Traducteur)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 16/01/2020
Dans les étendues sauvages du Colorado, une jeune flic enquête sur une mystérieuse disparition et de sombres trafics. Un décor envoûtant pour un roman au suspense psychologique prenant.
Agent de police dans l’unité cynophile de Denver, Mattie Cobb est appelée en urgence dans sa ville natale de Timber Creek : Adrienne Howard, la petite amie du shérif adjoint, a disparu. La jeune femme travaille dans le luxueux spa local, mais aussi dans les ranchs alentour, où elle prodigue... Agent de police dans l’unité cynophile de Denver, Mattie Cobb est appelée en urgence dans sa ville natale de Timber Creek : Adrienne Howard, la petite amie du shérif adjoint, a disparu. La jeune femme travaille dans le luxueux spa local, mais aussi dans les ranchs alentour, où elle prodigue des soins aux chevaux de course.
Accompagnée de son fidèle berger allemand, Robo, Mattie peut compter sur l’aide de Cole Walker, un ami vétérinaire fraîchement divorcé. Mais l’enquête est plus périlleuse qu’elle n’y paraît et, en plongeant dans le passé d’Adrienne, Mattie réalise bientôt que ce sont ses propres démons qu’elle va devoir affronter.
Les épaisses forêts enneigées du Colorado n’ont pas fini de livrer leurs secrets. Et le danger guette ceux qui s’aventurent trop près de la vérité…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714475336
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

" Une enquête prenante et des personnages très attachants. "
Maxi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ingridfasquelle Posté le 25 Mars 2020
    Autrefois orthophoniste, Margaret Mizushima a poursuivi son exploration des mots sous un angle plus artistique grâce à l'écriture. Passionnée de nature et d'animaux, elle vit dans le Colorado entourée de chats et de chiens et vient souvent en aide à son mari, à la tête d'un cabinet vétérinaire. Les Sentiers de l'oubli (2019) est son premier roman à être publié chez Belfond. Il met en scène la lieutenant Mattie Cobb et Robo, un berger allemand au grand flair. Si le duo imaginé par Margaret Mizushima fonctionne, son enquête policière, elle, ne révolutionne pas les codes du genre ! Il y est question du meurtre d’une élève sans histoire, tuée par balle, d’un banal trafic de drogue… Rien de bien haletant, ni de très palpitant. L’enquête reste classique et souffre d’un manque de suspense et de rebondissements. Toutefois, on appréciera le cadre sauvage dans lequel elle se déroule. Le Colorado et ses grandes forêts ont au moins le mérite de dépayser le lecteur et de lui apporter un bol d’air frais tout à fait salutaire en cette période de confinement ! C’est déjà ça !
  • Waterlyly Posté le 24 Mars 2020
    Il s’agit ici du second tome des enquêtes de Mattie. Cette dernière est agent de police dans une unité cynophile. Elle est toujours accompagnée de son chien Robo, fidèle compagnon lors de ses enquêtes. Ici, c’est la disparition d’Adrienne, la petite amie du shérif adjoint, qui sera au centre des recherches. J’avoue avoir passé un bon moment de lecture, malgré une enquête policière beaucoup trop classique et surtout un brin trop prévisible. Malgré tout, cela se lit bien et c’est intéressant à suivre, de par le personnage principal féminin auquel j’ai accroché d’emblée. L’auteure prend énormément de temps à faire démarrer une histoire qui débute donc avec un rythme trop lent. Il n’est pas obligatoire d’avoir lu le premier tome, mais je ne peux que vous recommander de le faire, afin de suivre au mieux l’évolution des personnages. L’enquête n’est pas forcément le point fort de ce roman. Je l’ai trouvée par moments un peu trop prévisible et le dénouement n’est pas vraiment surprenant. Ce qui m’a surtout plu, c’est le personnage de Mattie, et la relation qu’elle entretient avec son berger allemand, Robo. C’est décrit avec beaucoup de réalisme et c’est vraiment intéressant et original. La plume de l’auteure... Il s’agit ici du second tome des enquêtes de Mattie. Cette dernière est agent de police dans une unité cynophile. Elle est toujours accompagnée de son chien Robo, fidèle compagnon lors de ses enquêtes. Ici, c’est la disparition d’Adrienne, la petite amie du shérif adjoint, qui sera au centre des recherches. J’avoue avoir passé un bon moment de lecture, malgré une enquête policière beaucoup trop classique et surtout un brin trop prévisible. Malgré tout, cela se lit bien et c’est intéressant à suivre, de par le personnage principal féminin auquel j’ai accroché d’emblée. L’auteure prend énormément de temps à faire démarrer une histoire qui débute donc avec un rythme trop lent. Il n’est pas obligatoire d’avoir lu le premier tome, mais je ne peux que vous recommander de le faire, afin de suivre au mieux l’évolution des personnages. L’enquête n’est pas forcément le point fort de ce roman. Je l’ai trouvée par moments un peu trop prévisible et le dénouement n’est pas vraiment surprenant. Ce qui m’a surtout plu, c’est le personnage de Mattie, et la relation qu’elle entretient avec son berger allemand, Robo. C’est décrit avec beaucoup de réalisme et c’est vraiment intéressant et original. La plume de l’auteure est fluide. Le style n’est pas forcément entraînant, et s’il est vrai que le début est quelque peu lent, la dernière partie s’accélère davantage et gagne en rythme. L’auteure sait également créer un ambiance particulière. Un roman policier classique de par son enquête, mais relevé par un personnage principal féminin auquel j’ai beaucoup accroché. Une lecture intéressante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • alapagedesuzie Posté le 20 Mars 2020
    Encore une fois, c’est le duo de Mattie et Robo qui m’a vraiment accrochée. Heureusement qu’ils sont là car je ne sais pas si j’apprécierais autant cette saga! Il est vrai que j’avais de plus grandes attentes pour ce deuxième tome. Étant donné que l’intrigue du premier tome m’avait paru bien simpliste, je croyais que l’auteure avait plutôt voulu mettre l’accent sur le contexte et l’environnement entourant notre duo et qu’elle nous reviendrait avec un deuxième tome plus mouvementé. Ce ne fut malheureusement pas le cas! Encore une fois, l’intrigue est non seulement assez simple mais dès les premiers chapitres, j’avais déjà une bonne idée de ce qui allait s’y dérouler et malheureusement, je ne me suis pas trompée. Vous savez ce petit quelque chose qui nous captive et qui nous garde en haleine? Eh bien, il était absent au cours de ma lecture. Le seul élément qui m’a gardé accroché c’est Mattie et Robo. Sans eux, je n’aurais pas abandonné ma lecture mais disons que j’aurais eu bien moins de plaisir. Heureusement qu’ils sont là! Et pourtant la plume de l’auteure est intéressante. Elle est fluide et agréable à lire. Le principal bémol est essentiellement l’intrigue qui manque totalement de suspense. Étant donné... Encore une fois, c’est le duo de Mattie et Robo qui m’a vraiment accrochée. Heureusement qu’ils sont là car je ne sais pas si j’apprécierais autant cette saga! Il est vrai que j’avais de plus grandes attentes pour ce deuxième tome. Étant donné que l’intrigue du premier tome m’avait paru bien simpliste, je croyais que l’auteure avait plutôt voulu mettre l’accent sur le contexte et l’environnement entourant notre duo et qu’elle nous reviendrait avec un deuxième tome plus mouvementé. Ce ne fut malheureusement pas le cas! Encore une fois, l’intrigue est non seulement assez simple mais dès les premiers chapitres, j’avais déjà une bonne idée de ce qui allait s’y dérouler et malheureusement, je ne me suis pas trompée. Vous savez ce petit quelque chose qui nous captive et qui nous garde en haleine? Eh bien, il était absent au cours de ma lecture. Le seul élément qui m’a gardé accroché c’est Mattie et Robo. Sans eux, je n’aurais pas abandonné ma lecture mais disons que j’aurais eu bien moins de plaisir. Heureusement qu’ils sont là! Et pourtant la plume de l’auteure est intéressante. Elle est fluide et agréable à lire. Le principal bémol est essentiellement l’intrigue qui manque totalement de suspense. Étant donné que j’apprécie énormément Mattie et Robo, je vais tout de même tenter de lire le prochain tome, s’il y en a un, en espérant que l’auteure sera à la hauteur!
    Lire la suite
    En lire moins
  • SylFa Posté le 9 Mars 2020
    Aujourd’hui je vous propose une petite rando à Timber Creek, Colorado…quoique, à la vue de la topographie des lieux, attendez-vous plutôt à un bon trail ! Voici le retour de notre duo de choc, Mattie et Robo, appelé en urgence pour la disparition de Adrienne Howard, la petite amie du shérif adjoint. Cette dernière n’a pas donné signe de vie depuis 24 heures, n’a pas honoré ses rendez-vous ; ses collègues et son petit-ami sont inquiets. Son emploi du temps, entre son travail au spa et les massages qu’elles effectuent sur les chevaux des ranch alentours, est passé au peigne fin mais aucune trace de la jeune femme, ni de sa voiture… seul le flair de Robo peut aider à trouver une piste ! Quel plaisir de voyager à nouveau dans les montagnes du Colorado avec ce duo complice. Ne vous attendez pas à une grosse dose de suspens, même si l’intrigue est plus soutenue que celle de son premier roman, Margaret Mizushima ne vous causera aucune nuit blanche mais vous tiendra suffisamment éveillé pour vous pousser à dévorer les pages et savoir ce qui est arrivé à Adrienne ! Sa force, pour moi, est sa passion pour la nature qu’elle... Aujourd’hui je vous propose une petite rando à Timber Creek, Colorado…quoique, à la vue de la topographie des lieux, attendez-vous plutôt à un bon trail ! Voici le retour de notre duo de choc, Mattie et Robo, appelé en urgence pour la disparition de Adrienne Howard, la petite amie du shérif adjoint. Cette dernière n’a pas donné signe de vie depuis 24 heures, n’a pas honoré ses rendez-vous ; ses collègues et son petit-ami sont inquiets. Son emploi du temps, entre son travail au spa et les massages qu’elles effectuent sur les chevaux des ranch alentours, est passé au peigne fin mais aucune trace de la jeune femme, ni de sa voiture… seul le flair de Robo peut aider à trouver une piste ! Quel plaisir de voyager à nouveau dans les montagnes du Colorado avec ce duo complice. Ne vous attendez pas à une grosse dose de suspens, même si l’intrigue est plus soutenue que celle de son premier roman, Margaret Mizushima ne vous causera aucune nuit blanche mais vous tiendra suffisamment éveillé pour vous pousser à dévorer les pages et savoir ce qui est arrivé à Adrienne ! Sa force, pour moi, est sa passion pour la nature qu’elle réussit à nous transmettre par ses mots. Elle excelle dans la description des paysages, des animaux : j’ai été complétement projetée au cœur de la forêt, cette fameuse nuit, au coin du feu de camp… Elle décrit également le travail de recherche de Robo et nous apprenons beaucoup sur les techniques des équipes cynophiles. De par sa narration, on s’attache aussi à Mattie et Robo, à cette relation de confiance qu’ils entretiennent, cette complicité. Je ne me lasse vraiment pas de ce duo ! Ce roman est aussi l’occasion de dévoiler, à demi-mot, quelques éléments du lourd passé de Mattie et de voir évoluer sa relation avec Cole, le vétérinaire, et ses filles. Je deviens addict à ces personnages, un peu comme je le suis du duo Erica Falck et Patrik Hedström (les personnages de Camilla Lackberg)…Partante pour un 3ème roman !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Satinesbooks Posté le 3 Mars 2020
    Je remercie les éditions Belfond pour l’envoi de ce roman qui m’a fait passer un bon moment de lecture le temps de deux soirées. Après ma dernière petite mésaventure avec un roman publié chez Belfond, mes prières ont été entendues. Un agréable roman se cache sous la couverture de ce roman ! Lecture rapide, elle nous propose de faire la connaissance de Mattie Cobb et de son chien (et partenaire professionnel) Robo. Si ce roman ne me laissera pas un souvenir impérissable, j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. Il y a eu deux bémols mais j’ai beaucoup apprécié la manière dont l’auteure brosse les portraits et les psychologies des personnages et la manière dont elle tisse les relations entre les protagonistes. On fait la rencontre de Mattie Cobb qui est notre personnage principal féminin. Agent de police dans l’unité cynophile, elle révèle une force de caractère incroyable. Intelligente et vive, elle est un personnage que l’on apprécie suivre. En revanche, à certains moments je la trouve trop détachée de ce qui se passe sous ses yeux. Au début du roman, lorsqu’un cadavre est découvert, une personne lui dit, grosso modo, qu’elle veut rester avec le corps, qu’elle ne peut pas le... Je remercie les éditions Belfond pour l’envoi de ce roman qui m’a fait passer un bon moment de lecture le temps de deux soirées. Après ma dernière petite mésaventure avec un roman publié chez Belfond, mes prières ont été entendues. Un agréable roman se cache sous la couverture de ce roman ! Lecture rapide, elle nous propose de faire la connaissance de Mattie Cobb et de son chien (et partenaire professionnel) Robo. Si ce roman ne me laissera pas un souvenir impérissable, j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire. Il y a eu deux bémols mais j’ai beaucoup apprécié la manière dont l’auteure brosse les portraits et les psychologies des personnages et la manière dont elle tisse les relations entre les protagonistes. On fait la rencontre de Mattie Cobb qui est notre personnage principal féminin. Agent de police dans l’unité cynophile, elle révèle une force de caractère incroyable. Intelligente et vive, elle est un personnage que l’on apprécie suivre. En revanche, à certains moments je la trouve trop détachée de ce qui se passe sous ses yeux. Au début du roman, lorsqu’un cadavre est découvert, une personne lui dit, grosso modo, qu’elle veut rester avec le corps, qu’elle ne peut pas le laisser seul. La réponse de Mattie m’a laissée sans voix (encore une fois, ce ne sont pas les termes exacts) : ce n’est qu’un cadavre, on ne peut plus rien faire pour lui. Purée, l’empathie ? Je suis à la place de la personne, je lui casse la figure… Mais mis à part ce détachement beaucoup trop prononcé, Mattie est un personnage intéressant. Autour de Mattie, gravitent plusieurs sphères : la sphère professionnelle et l’équipe de policiers qui mène avec elle l’enquête sur Adrienne Howard. Il y a aussi la sphère plus personnelle où l’on fait la rencontre de Mamita et de son frère, mais aussi Cole, son ami vétérinaire et de ses filles. On a plusieurs personnages que l’on va suivre tout au long du roman, c’est plutôt intéressant. Ce que je reproche à l’intrigue, c’est le fait qu’on a une sorte de déséquilibre : l’auteure fait le choix de nous parler de l’enquête mais aussi de la vie privée des personnages que l’on retrouve dans leur quotidien. Ainsi, avec Cole, on se retrouve dans sa vie avec ses filles, avec Madame Gibbs, la gouvernante. On le retrouve aussi dans son milieu professionnel, il est vétérinaire. Avec Mattie, c’est pareil, on la suit dans sa maison, dans son quotidien avec Robo mais aussi son passé, ses émotions. C’était plutôt intéressant. Ainsi, on a une sorte de pause dans l’enquête, on respire un peu devant l’atrocité du meurtre. Malheureusement pour moi, on me laisse avec trop d’interrogations sur la partie personnelle dans ce roman. On nous lance plein de pistes mais rien n’est forcément abouti. Si j’ai bien compris, il y a plusieurs enquêtes qui peuvent se lire indépendamment mais franchement, j’aurais aimé avoir une histoire complète sur ce plan. L’auteure reste douée. La plume est entrainante, fraîche et ne laisse pas la possibilité aux longueurs de s’installer dans le texte. En revanche, je n’ai pas été surprise par cette fin. Je m’attendais à ce que ça soit cela. Dommage que la surprise ne fut pas totale à ce sujet. En revanche, j’ai apprécié la place que l’auteure laisse aux animaux et principalement ici aux chiens et aux chevaux. Les relations humains/animaux sont très sympathiques et nécessaires dans ce roman, c’est plutôt intéressant. Etant dans une unité cynophile, on comprend et on découvre la manière dont Robo est éduqué par Mattie. C’est un beau couple d’amis qui se dessine. De plus, on a une très belle relation entre les chevaux et Adrienne qui se dessine aussi. On trouve aussi des descriptions très intéressantes dans ce roman. Elles sont belles et nous propose de voyager au cœur du Colorado. On a des montagnes, des forêts, de la neige… C’est dépaysant à souhait. En définitive, Ne te perds pas en chemin est un roman policier assez intense dans l’évolution de l’intrigue policière. Cependant, je reste sur ma faim pour cette fin de roman qui ne répond pas à toutes mes questions. L’idée de la sphère personnelle était intéressante mais pas totalement aboutie pour moi, c’est bien dommage. De plus, certaines réactions des personnages m’ont paru un peu particulières. Et cette fin… Dommage ! J’aurais aimé être plus surprise. Néanmoins, je reste charmée par le décor et par la plume de l’auteure. J’ai aimé les relations animaux/humains et les psychologies fines et détaillées des personnages. J’ai beaucoup apprécié Cole, ce papa célibataire qui ne se laisse pas faire et Mattie qui se bat avec les démons de son passé.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    10 thrillers qui vont vous faire oublier que vous êtes coincé chez vous

    #Confinement - Coincé chez vous, vous ressentez le besoin de vous échapper, de prendre un grand bol d'air et de lire des histoires haletantes ? Nous vous proposons de découvrir une sélection de 10 thrillers dans lesquels le décor est un personnage à part entière. L'Aveyron faussement paisible d'Olivier Norek, le huis clos à ciel ouvert sur les îles Marquises de Michel Bussi, le Carcassonne du XVIe siècle de Kate Mosse... Vous avez rendez-vous avec le crime et vous n'avez même pas besoin de sortir de chez vous pour ça !

    Lire l'article