Lisez! icon: Search engine
Oiseau de proie
Charles Recoursé (traduit par)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 16/03/2023
Éditeurs :
Belfond

Oiseau de proie

Charles Recoursé (traduit par)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 16/03/2023
Tout le monde dit d’Ava qu’elle est un monstre.
Tout le monde sauf Ava.
Après vingt-cinq ans passés derrière les barreaux, celle que l’on surnomme « l’Oiseau boucher » est désormais libre. Enfin, libre, un bien grand mot pour cette quinqua qui doit désormais rendre des... Après vingt-cinq ans passés derrière les barreaux, celle que l’on surnomme « l’Oiseau boucher » est désormais libre. Enfin, libre, un bien grand mot pour cette quinqua qui doit désormais rendre des comptes réguliers à une conseillère désabusée, remettre ses émotions entre les mains d’un psy aigri et vivre sous une fausse... Après vingt-cinq ans passés derrière les barreaux, celle que l’on surnomme « l’Oiseau boucher » est désormais libre. Enfin, libre, un bien grand mot pour cette quinqua qui doit désormais rendre des comptes réguliers à une conseillère désabusée, remettre ses émotions entre les mains d’un psy aigri et vivre sous une fausse identité dans une ville qu’elle ne peut quitter.
Heureusement, il y a Bill, son gentil voisin, un ancien SDF qui tente de se racheter auprès des siens. Un ami pour Ava, peut-être plus. Après tout, elle a payé sa dette, elle a droit au bonheur et rien ne saurait l’empêcher d’en profiter enfin.
Mais quelqu’un l’a reconnue. Un corbeau qui la menace, la pourchasse, réclame vengeance pour ses victimes. Qui peut bien être assez fou pour réveiller l’Oiseau boucher ?
 
Avec une prose qui évoque Lionel Shriver, Lucy Banks plonge son lecteur dans la psyché d’un personnage aussi fascinant qu’effrayant. Un roman noir très noir, intense et sidérant qui aborde de l’intérieur l’insécurité émotionnelle, l’humiliation et la folie.  
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714497932
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 205 mm
EAN : 9782714497932
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Julitlesmots 31/08/2023
    Cela fait un moment que j’ai lu ce livre et j’avais du mal à en faire un retour écrit. Autant j’arrivais à en parler autour de moi, autant il m’était compliqué d’écrire ce que je ressentais. J’ai pourtant lu des choses beaucoup plus sombres que le livre de Lucy Banks, mais j’ai ressenti un certain malaise par moment. En effet, il n’est pas simple d’être immerger dans l’esprit d’une personne qui a totalement perdue la raison. Plusieurs questions se posent : devient-t-on un tueur, un choc émotionnel peut-il nous faire complètement basculer du côté obscure de la raison ? Existe-t-il des prédispositions ? Autant de questions qui ne trouvent pas de réponses bien arrêtées, beaucoup de nuances peuvent être faites, et ce n’est pas toujours simple de savoir si la psychologie humaine a encore été complètement exploitée. Ava a été enfermée pendant 25 ans, après avoir dérapé, en commettant l’irréparable, l’impensable. Si au début on pense à un meurtre passionnel, on s’interroge, s’étonne et puis finalement l’horreur fait son apparition petit à petit, par bribes… Et même si, par moment, j’aurais pu lui trouver des circonstances atténuantes, je dois dire que j’ai changé d’avis au cours de ma lecture. Certes, on peut s’interroger sur les conditions d’enfermement, si la prison est la place de certaines personnes, qui en fin de compte sont malades. Je n’ai pas de réponse arrêtée, je pense qu’il est facile d’en avoir une lorsque l’on n’est pas confronté au sujet. Quelle est la place de la victime, quelle rôle elle joue dans le déclencheur. Comment la société prend en charge les malades, comment elle fait pour légitimer sa réponse qui ne pourra satisfaire la famille. Autant de questions auxquelles il est difficile de répondre. Ce type de lecture au travers d’une intrigue bien sordide, pousse en filigrane à la réflexion. C’est une lecture intense, parfois asphyxiante, dans laquelle Ava se dévoile, à travers son enfance, son besoin d’amour, le rejet auquel elle a dû faire face et avec lequel elle a été obligée de se construire. D’une certaine manière cela la rend plus humaine, et montre que les fragilités de l’enfance ont un impact et sont le socle de nos fondations. Certaines personnes dérapent, d’autres avancent, et d’autres en font une force. Pourquoi certaines basculent… ? C’est une lecture troublante, avec très peu de personnage, à la limite du huis-clos, chacun d’eux apporte un éclairage nouveau sur la psychologie d’Ava devenue Robin. Robin pour effacer Ava, Ava qui n’arrive pas à laisser Robin prendre son envol et tourner la page. Ava toujours enfermée dans son univers carcéral, dans sa tête et toujours en proie à ses démons. Cela fait un moment que j’ai lu ce livre et j’avais du mal à en faire un retour écrit. Autant j’arrivais à en parler autour de moi, autant il m’était compliqué d’écrire ce que je ressentais. J’ai pourtant lu des choses beaucoup plus sombres que le livre de Lucy Banks, mais j’ai ressenti un certain malaise par moment. En effet, il n’est pas simple d’être immerger dans l’esprit d’une personne qui a totalement perdue la raison. Plusieurs questions se posent : devient-t-on un tueur, un choc émotionnel peut-il nous faire complètement basculer du côté obscure de la raison ? Existe-t-il des prédispositions ? Autant de questions qui ne trouvent pas de réponses bien arrêtées, beaucoup de nuances peuvent être faites, et ce n’est pas toujours simple de savoir si la psychologie humaine a encore été complètement exploitée. Ava a été enfermée pendant 25 ans, après avoir dérapé, en commettant l’irréparable, l’impensable. Si au début on pense à un meurtre passionnel, on s’interroge, s’étonne et puis finalement l’horreur fait son apparition petit à petit, par bribes… Et même si, par moment, j’aurais pu lui trouver des circonstances atténuantes, je dois dire que j’ai changé d’avis au cours de ma lecture. Certes, on peut s’interroger...
    Lire la suite
    En lire moins
  • CelinePointAlaLigne 05/06/2023
    C’est avec une nouvelle identité qu’Ava est libérée de prison après 25 années purgées pour un crime que le lecteur comprendra petit à petit. Malheureusement pour celle qui doit désormais se faire appeler Robin, sa libération n’est que physique et les fantômes du passé continuent de la hanter. Ce thriller psychologique est très bien construit. Le tableau s’éclaircit de façon cohérente au fur et à mesure de la lecture. L’étau se resserre jusqu’à un final que l’on craignait de voir arriver. Les codes du genre sont présents et maniés avec talent dans ce premier roman prometteur. Sans être surprenant, ce texte reste efficace et plaisant à lire.
  • LilyaRose 28/05/2023
    Robin vient de d'emménager dans une nouvelle maison et compte bien recommencer à zéro. Le passé est derrière elle, d'ailleurs c'est pour ça qu'elle a changé de nom, c'est alors qu'elle fait la connaissance de Henry, son voisin. Ils commencent à échanger et ainsi démarre une relation entre eux. Chacun a un lourd passé. L'un a vécu dans la rue, l'autre sort de prison. Robin réapprend à vivre hors de sa cellule. Son passé la hante et la revient sur sa relation avec Bill lors de ses entretiens avec son psy. Robin est-elle bien ce qu'elle semble être ? C'est un thriller que j'ai beaucoup aimé car je l'ai trouvé très original. Par contre, je vous déconseille de lire la quatrième de couverture car je trouve qu'elle en dévoile trop. Pour que le livre fonctionne comme l'auteure l'a voulu il faut laisser Robin nous raconter son histoire. Elle nous parle de Bill, de ses parents, de son passé. Elle est passionnée par les oiseaux notamment les oiseaux de proie. Les fantômes sont sans cesse dans son esprit. Est-elle une victime ? Est-elle une affabulatrice ? Est-elle une menteuse ? Je ne peux pas en dire plus mais je ne m'attendais pas du tout à la fin, je me suis me fait complètement avoir. C'est pourquoi je recommande ce thriller psychologique qui vous mettra l'esprit à l'envers.Robin vient de d'emménager dans une nouvelle maison et compte bien recommencer à zéro. Le passé est derrière elle, d'ailleurs c'est pour ça qu'elle a changé de nom, c'est alors qu'elle fait la connaissance de Henry, son voisin. Ils commencent à échanger et ainsi démarre une relation entre eux. Chacun a un lourd passé. L'un a vécu dans la rue, l'autre sort de prison. Robin réapprend à vivre hors de sa cellule. Son passé la hante et la revient sur sa relation avec Bill lors de ses entretiens avec son psy. Robin est-elle bien ce qu'elle semble être ? C'est un thriller que j'ai beaucoup aimé car je l'ai trouvé très original. Par contre, je vous déconseille de lire la quatrième de couverture car je trouve qu'elle en dévoile trop. Pour que le livre fonctionne comme l'auteure l'a voulu il faut laisser Robin nous raconter son histoire. Elle nous parle de Bill, de ses parents, de son passé. Elle est passionnée par les oiseaux notamment les oiseaux de proie. Les fantômes sont sans cesse dans son esprit. Est-elle une victime ? Est-elle une affabulatrice ? Est-elle une menteuse ? Je ne peux pas en dire plus mais je ne m'attendais pas du tout...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Waterlyly 23/05/2023
    Ava aura désormais pour prénom Robin. Après vingt-cinq ans d’emprisonnement, cette femme va bénéficier du programme de changement d’identité et des allocations afin de se réinsérer peu à peu dans la société. Elle va ainsi avoir pour voisins Bill et sa fille Amber. Tout semble aller au mieux pour Robin, jusqu’au jour où elle commence à recevoir des menaces de quelqu’un qui semble connaître sa véritable identité. Dans ce roman, l’auteure nous propose un véritable récit psychologique du début à la fin, glaçante et surprenante. J’ai trouvé ce livre très réussi mais j’aime autant vous prévenir, il ne faut pas s’attendre à une action trépidante tout au fil des pages, sous peine de vous retrouver fortement déçus. Ici, au contraire, tout va être axé sur la psychologie du personnage personnel, et il faut dire que l’auteure a réussi à esquisser un personnage ambigu. Dès le départ, le lecteur est dérouté, ne sachant pas d’emblée ce que Robin a fait pour être emprisonnée. Ce n’est que peu à peu que son histoire personnelle se dévoile. La tension montre au fil des pages. L’auteure a su remarquablement doser son suspense, ce qui fait que le mystère demeure entier jusqu’aux toutes dernières pages. La plume de l’auteure est fluide. Le style permet au lecteur de ne pas s’ennuyer. Il faut tout de même dire que tout le roman va être concentré sur les ressentis du personnage principal et cela peut sembler répétitif à certains moments. Un thriller psychologique très bien mené. Même si le début met un peu de temps à se mettre en place, je l’ai trouvé très réussi. À découvrir.Ava aura désormais pour prénom Robin. Après vingt-cinq ans d’emprisonnement, cette femme va bénéficier du programme de changement d’identité et des allocations afin de se réinsérer peu à peu dans la société. Elle va ainsi avoir pour voisins Bill et sa fille Amber. Tout semble aller au mieux pour Robin, jusqu’au jour où elle commence à recevoir des menaces de quelqu’un qui semble connaître sa véritable identité. Dans ce roman, l’auteure nous propose un véritable récit psychologique du début à la fin, glaçante et surprenante. J’ai trouvé ce livre très réussi mais j’aime autant vous prévenir, il ne faut pas s’attendre à une action trépidante tout au fil des pages, sous peine de vous retrouver fortement déçus. Ici, au contraire, tout va être axé sur la psychologie du personnage personnel, et il faut dire que l’auteure a réussi à esquisser un personnage ambigu. Dès le départ, le lecteur est dérouté, ne sachant pas d’emblée ce que Robin a fait pour être emprisonnée. Ce n’est que peu à peu que son histoire personnelle se dévoile. La tension montre au fil des pages. L’auteure a su remarquablement doser son suspense, ce qui fait que le mystère demeure entier jusqu’aux toutes dernières pages. La plume de l’auteure...
    Lire la suite
    En lire moins
  • MesCarnetsLitteraires 16/05/2023
    Avec ce roman noir, l'auteure nous emmène au côté d'Ava aux portes de la folie. Dans cette histoire, tout semble calme, beaucoup trop calme, et la tension monte crescendo. L'analyse psychologique du personnage d'Ava est fascinante. En tant que lecteur, on ne sait sur quel pied danser... Doit-on aimer Ava, personnage assez attachant, qui semble avoir vécu le pire (à tort ?) ou doit-on se méfier des apparences et de l'eau qui dort ? Réponse avec ce roman captivant au final désarçonnant !
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.