Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782714481160
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm
Park Avenue Summer
Valérie Bourgeois (traduit par)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 04/06/2020
Éditeurs :
Belfond
En savoir plus

Park Avenue Summer

Valérie Bourgeois (traduit par)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 04/06/2020
Quand Mad Men rencontre Le Diable s’habille en Prada. Ode à la féminité et à l’affirmation de soi, un roman d’apprentissage inspirant et savoureux qui rend hommage à l’une des icônes féministes les plus fantasques et les plus glamour du XXe siècle.
En acceptant le poste de secrétaire de la toute nouvelle rédac’ chef de Cosmopolitan, Alice n’imaginait pas qu’elle allait faire la rencontre de sa vie. Petite provinciale de vingt et... En acceptant le poste de secrétaire de la toute nouvelle rédac’ chef de Cosmopolitan, Alice n’imaginait pas qu’elle allait faire la rencontre de sa vie. Petite provinciale de vingt et un ans tout juste débarquée de son Ohio natal, elle se retrouve ainsi face à une figure du New York... En acceptant le poste de secrétaire de la toute nouvelle rédac’ chef de Cosmopolitan, Alice n’imaginait pas qu’elle allait faire la rencontre de sa vie. Petite provinciale de vingt et un ans tout juste débarquée de son Ohio natal, elle se retrouve ainsi face à une figure du New York des sixties : Helen Gurley Brown, auteure du sulfureux best-seller Sex and the Single Girl.
Mais cette grande visionnaire n’a pas que des amis dans la presse et elle se trouve en réalité sur un siège éjectable. Alice ne va pas tarder à découvrir que sa rebelle patronne fait l’objet d’une cabale acharnée, menée par ses collègues masculins bien décidés à démontrer que la place d’une femme est davantage dans la cuisine qu’à la tête d’un magazine.

Parler à une nouvelle génération de femmes, débarrasser la presse de ses vieilles figures patriarcales est un défi de taille. Fascinée par Helen, Alice est prête à tout pour l’aider à inventer une « Cosmo Girl » fière, sûre d’elle, libérée de tout carcan puritain. Qu’importent les coups bas. Et les coups au cœur…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714481160
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 225 mm
Belfond
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Laulette Posté le 30 Mars 2022
    Je me suis retrouvée à lire Park Avenue Summer complètement par hasard : le roman faisait partie des livres que je pouvais prendre chez moi dans mon ancien travail, je m’étais laissée tenter par son résumé. C’est un an après son arrivée dans ma PAL que je me suis décidée à le lire. Et j’ai très bien fait car j’ai passé un chouette moment de lecture. Alice décide de tenter sa chance en tant que photographe à New-York dans les années 60. Mais le milieu est difficile d’accès, encore plus quand on est une femme. En attendant de réaliser son rêve, Alice est embauchée à la rédaction du célèbre Cosmopolitan et devient l’assistante d’Helen, à la tête du magazine. Mais la pression sur les épaules d’Helen est immense, le groupe possédant le magazine ayant parié sur son échec. Alice va tant bien que mal soutenir sa patronne et participer à la création de la « Cosmo girl ». Helen et Alice forment un duo de choc ! Ce sont deux femmes inspirantes à leur façon. Helen possède une énergie folle et un courage sans limite. Malgré les bâtons dans les roues et les coups bas des patrons, elle ne lâche jamais son... Je me suis retrouvée à lire Park Avenue Summer complètement par hasard : le roman faisait partie des livres que je pouvais prendre chez moi dans mon ancien travail, je m’étais laissée tenter par son résumé. C’est un an après son arrivée dans ma PAL que je me suis décidée à le lire. Et j’ai très bien fait car j’ai passé un chouette moment de lecture. Alice décide de tenter sa chance en tant que photographe à New-York dans les années 60. Mais le milieu est difficile d’accès, encore plus quand on est une femme. En attendant de réaliser son rêve, Alice est embauchée à la rédaction du célèbre Cosmopolitan et devient l’assistante d’Helen, à la tête du magazine. Mais la pression sur les épaules d’Helen est immense, le groupe possédant le magazine ayant parié sur son échec. Alice va tant bien que mal soutenir sa patronne et participer à la création de la « Cosmo girl ». Helen et Alice forment un duo de choc ! Ce sont deux femmes inspirantes à leur façon. Helen possède une énergie folle et un courage sans limite. Malgré les bâtons dans les roues et les coups bas des patrons, elle ne lâche jamais son objectif : révolutionner le Cosmopolitan actuel, un magazine vieillot fait par des hommes et qui ne séduit plus les femmes. Je l’ai sincèrement admirée, surtout lorsque j’ai découvert que cette femme a vraiment existé. Alice n’est pas en reste, c’était chouette de la voir découvrir la vie new-yorkaise et prendre des risques pour épauler Helen. J’ai beaucoup aimé le contexte, celui des années 60 à New-York. Je trouve que l’autrice a réussi à capter l’ambiance de la ville, à la fois frénétique, sulfureuse mais encore très patriarcale. C’est un roman qui laisse la parole aux femmes, qui les met en avant et ça fait du bien de lire des romans avec des héroïnes si inspirantes. Le seul petit bémol, ce serait juste la longueur de certains passages. Par moments, l’intrigue perd en dynamisme, ça me perdait un peu. Mais heureusement, ça n’est pas arrivé souvent ! Rien ne me prédestinait à la lecture de Park Avenue Summer et pourtant, je suis bien contente d’avoir croisé son chemin par hasard et de m’être laissée tenter. Parfois, les belles lectures sont celles auxquelles on ne s’attend pas !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Milllie Posté le 15 Janvier 2022
    Dans Park Avenue Summer, Renée Rosen invente une intrigue romancée tournant autour d'une vraie figure des sixties new-yorkaises, Helen Gurley Brown, première femme à prendre la tête du magazine Cosmopolitan et qui va révolutionner le monde de la presse féminine par ses idées novatrices et libératrices. On suit ainsi Alice, jeune fille provinciale débarquant à New-York pour y poursuivre les rêves de sa mère décédée, souhaitant devenir photographe et décrochant par une combinaison de hasards le poste de secrétaire de Helen. Alors que je m'attendais à découvrir avec Park Avenue Summer une fiction pétillante et girly tournant autour du monde de la mode, du journalisme et décrivant l'effervescence des années soixante à New-York, j'ai finalement été assez déçue par ma lecture. Le roman se lit sans déplaisir mais il manque franchement de peps et de rythme, ce qui est un peu un comble pour un livre de ce type. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire et à m'attacher à Alice, dont on sait finalement peu de choses à part quelques traits caractéristiques sur lesquelles l'auteur insiste lourdement (Alice est en deuil de sa mère, elle veut devenir photographe et réussir, c'est une jeune fille libérée qui refuse le... Dans Park Avenue Summer, Renée Rosen invente une intrigue romancée tournant autour d'une vraie figure des sixties new-yorkaises, Helen Gurley Brown, première femme à prendre la tête du magazine Cosmopolitan et qui va révolutionner le monde de la presse féminine par ses idées novatrices et libératrices. On suit ainsi Alice, jeune fille provinciale débarquant à New-York pour y poursuivre les rêves de sa mère décédée, souhaitant devenir photographe et décrochant par une combinaison de hasards le poste de secrétaire de Helen. Alors que je m'attendais à découvrir avec Park Avenue Summer une fiction pétillante et girly tournant autour du monde de la mode, du journalisme et décrivant l'effervescence des années soixante à New-York, j'ai finalement été assez déçue par ma lecture. Le roman se lit sans déplaisir mais il manque franchement de peps et de rythme, ce qui est un peu un comble pour un livre de ce type. J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire et à m'attacher à Alice, dont on sait finalement peu de choses à part quelques traits caractéristiques sur lesquelles l'auteur insiste lourdement (Alice est en deuil de sa mère, elle veut devenir photographe et réussir, c'est une jeune fille libérée qui refuse le carcan du mariage... certes cela campe clairement le personnage mais ça n'en fait pas une vraie personne à laquelle on peut s'attacher). Partant de là, je n'ai pas vraiment non plus été intéressée aux rebondissements qui tournent autour d'elle, cette liaison avec un homme dont on pressent tout de suite qu'il est malfaisant (pas compliqué, l'auteur elle-même nous l'a dit), son amitié-qui-est-peut-être-plus-que-de-l'amitié avec un jeune photographe qui allie réussite, beauté et sympathie et le culte qu'elle voue à sa mère décédée. Beaucoup de longueurs, des scènes assez répétitives, bref un livre qui m'a souvent ennuyée et dont j'ai parfois compté les pages. Heureusement l'auteur rattrape les choses avec le vrai sujet de son roman : Helen Gurley Brown, drôle de femme aux multiples facettes, tellement plus passionnante et complexe que la fade Alice. Chef d'entreprise à poigne parvenant petit à petit à s'imposer à la tête du journal mais pleurant et piquant des crises de colère quand elle se retrouve seule dans son bureau, œuvrant pour la libération de la femme mais totalement attachée à son mari qu'elle appelle au secours au moindre problème, féministe mais auteur d'un guide expliquant aux jeunes filles comment séduire les hommes... le portrait est saisissant et on ne peut que s'attacher à ce personnage hors du commun. Les brimades et vexations que lui font subir l'équipe journalistique en place et les propriétaires de Cosmopolitan, bien sûr tous des hommes relativement âgés et persuadés qu'une femme n'a rien à faire dans leur monde, ont de quoi faire hurler le lecteur du XXIe siècle qui d'une part sait qu'elle a raison et que les idées qu'elle promeut vont s'imposer et d'autre part a hâte de savoir si elle va gagner son combat. Une lecture dont je sors très mitigée et que je n'ai pas trouvé suffisamment passionnante mais qui m'a malgré tout permis de découvrir ce personnage hors du commun, réveillant ainsi mon intérêt.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Botsu Posté le 13 Janvier 2022
    Alice Weiss est quelque peu perdue dans sa vie personnelle et professionnelle lorsqu'elle choisit de s'établir à New York. Si elle rêve de devenir photographe, la dure réalité d'un monde du travail aux relents patriarcaux la rattrape vite. Elle rejoint alors la rédaction du magazine Cosmopolitan et y fait la connaissance d'Helen Gurley Brown, autrice avant-gardiste et rebelle du sulfureux "Sex and the single girl" qui a donné la nausée à bien des hommes masculinistes. Son objectif ? Libérer la femme et la faire briller d'ambition et de sex-appeal. Mais les dirigeants du groupe ne l'entendent pas de cette oreille. Alice et Helen se retrouvent alors à batailler contre des hommes infâmes qui veulent contrôler la production d’une femme pour les femmes et s’assurer qu’elle n’y injectera pas d’idées trop novatrices et révolutionnaires. Pire, ils souhaitent même que la faillite soit au bout du chemin ! "Park Avenue Summer", c'est l'histoire d'un combat pour la libération de la femme. Mêlant les questions de l'avenir professionnel et de l'amour sans tabous (ni lendemain), ce roman nous plonge dans un New York des années soixante à la fois trop frénétique et puritain. Concernant l'aspect purement féministe, j’ai préféré la vision de Betty Friedan. Son... Alice Weiss est quelque peu perdue dans sa vie personnelle et professionnelle lorsqu'elle choisit de s'établir à New York. Si elle rêve de devenir photographe, la dure réalité d'un monde du travail aux relents patriarcaux la rattrape vite. Elle rejoint alors la rédaction du magazine Cosmopolitan et y fait la connaissance d'Helen Gurley Brown, autrice avant-gardiste et rebelle du sulfureux "Sex and the single girl" qui a donné la nausée à bien des hommes masculinistes. Son objectif ? Libérer la femme et la faire briller d'ambition et de sex-appeal. Mais les dirigeants du groupe ne l'entendent pas de cette oreille. Alice et Helen se retrouvent alors à batailler contre des hommes infâmes qui veulent contrôler la production d’une femme pour les femmes et s’assurer qu’elle n’y injectera pas d’idées trop novatrices et révolutionnaires. Pire, ils souhaitent même que la faillite soit au bout du chemin ! "Park Avenue Summer", c'est l'histoire d'un combat pour la libération de la femme. Mêlant les questions de l'avenir professionnel et de l'amour sans tabous (ni lendemain), ce roman nous plonge dans un New York des années soixante à la fois trop frénétique et puritain. Concernant l'aspect purement féministe, j’ai préféré la vision de Betty Friedan. Son alternative de vie sans mariage, sans enfants, sans hommes contraste nettement avec les positions d'Helen, plus axées sur le sexe et sur la femme objet qui doit tout mettre en œuvre pour plaire aux hommes - même émancipée. C'est ce qui m'a légèrement déplu chez Helen : elle ne donne pas aux femmes des conseils pour s’accomplir pleinement mais plutôt pour devenir la femme que tous les hommes s'arracheront. C'est évidemment une position tout à fait compréhensible (et déjà très avant-gardiste pour son époque !) mais mon cœur a penché pour la vision de Betty. Enfin, les romances injectées dans l'intrigue ont eu un goût de "trop évident" pour moi. On devine facilement dans quoi la narratrice s'embarque et ce qui finira par lui tomber dessus, c'est dommage. Cela n'empêche pas Christopher d'être un personnage attachant et Erik d'être un sombre crétin incapable de prendre un "non" pour ce qu'il signifie. Somme toute, c'était une lecture bien agréable, plutôt légère mais mettant en avant des thèmes assez graves et qui méritent d'être discutés. J'ai passé de bons moments aux côtés d'Alice et je suis bien content d'avoir découvert cet ouvrage !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sevlipp Posté le 11 Janvier 2022
    J'ai vraiment apprécié ce roman qui mêle réalité et fiction. L'auteure revient sur le combat d'Helen Gurley Brown pour faire entrer "Cosmopolitan" dans la modernité et le féminisme (enfin, sa conception à elle...). Alice qui arrive tout juste de son Ohio natal va devenir sa secrétaire et va assister à ses luttes, sa détermination, sa gaieté et ses fragilités. Il y a aussi l'histoire d'Alice avec sa découverte de New-York, ses amitiés, ses amours, sa naïveté et son désir de devenir une grande photographe. Nous sommes transportés dans le Manhattan des années 60 avec ses odeurs, ses bruits, ses building, ses artistes, son métro. Et puis on se rappelle que tout le monde fumait partout et tout le temps. C'est un roman frais, amusant, agréable et qui se lit d'une traite.
  • francyne94 Posté le 12 Mai 2021
    [masquer]C’est l’histoire vraie d’Helen Gurley Brown rédactrice de Cosmos et de sa secrétaire Alice en 1965 Lecture gentille ,rose bonbon comme le bureau d’Helen. On s’attache à ces personnages. D’un côté la bataille d’Helen parmi les hommes qui dirigent la presse féminine et de l’autre l’histoire d’Alice venue à New York depuis son Ohio natal. Une ode à NY et l’émergence des idées féministes en 1965

les contenus multimédias

Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Girls Power : 31 romans aux héroïnes fortes et indépendantes

    Elles se battent pour leur liberté, pour faire entendre leur voix, pour se libérer du joug des hommes... Chacun des romans de notre sélection vous fera découvrir une héroïnes forte en quête d'indépendance. Des femmes inspirantes dont vous allez adorer suivre les aventures.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Lectures estivales : 30 romans pour s'évader

    Les vacances se profilent à l'horizon. L'occasion de faire un peu de place dans votre valise pour les livres qui accompagneront vos pérégrinations. De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Michel Bussi, découvrez notre sélection de romans à dévorer tout au long de la belle saison.

    Lire l'article