Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265144071
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 210 mm

Regarde

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 12/03/2020
"Un polar psychologique captivant dont l'héroïne est l'objet d'une étrange machination." Alexandra Schwartzbrod, Libération

"Machiavélique et addictif, « Regarde » est un polar totalement dingue et vertigineux sur fond d'amour et d'argent." Le Parisien

"Le dernier Commère est vraiment réjouissant ! Un vrai plaisir de lecture !" Anne-Sophie Poinsu, Librairie Le Failler, Rennes

"Assurément une nouvelle...
"Un polar psychologique captivant dont l'héroïne est l'objet d'une étrange machination." Alexandra Schwartzbrod, Libération

"Machiavélique et addictif, « Regarde » est un polar totalement dingue et vertigineux sur fond d'amour et d'argent." Le Parisien

"Le dernier Commère est vraiment réjouissant ! Un vrai plaisir de lecture !" Anne-Sophie Poinsu, Librairie Le Failler, Rennes

"Assurément une nouvelle voix du thriller français. Un talent fou ! Ce monsieur est un manipulateur de lecteurs ! Je suis absolument certain que le jour va rapidement arriver où il sera aussi célèbre qu'un Minier ou un Bussi." Nicolas Spitz, Librairie La Belle Histoire, La Tour du Pin

"Un roman absolument captivant au suspense et aux rebondissements parfaits" Librairie Le Goût des mots, Mortagne au Perche

Coup de coeur - Librairie Atout Livre, Paris

Coup de coeur - Librairie Mollat - Bordeaux

Jadis, Mylène a aimé un homme. Ensemble, ils ont fait les 400 coups. Jusqu’au braquage raté d’une bijouterie en Espagne, au cours duquel les deux amoureux se sont fait prendre. Mylène n’a jamais revu Paco : il a été poignardé dans sa cellule un soir.
Aujourd’hui, Mylène est libre. Elle travaille dans un dépôt-vente en banlieue parisienne, et vit dans une chambre de bonne. Parfois, le temps d’un week-end, elle loue un appartement quelque part, et s’imagine une autre vie. Celle qu’elle aurait pu avoir si elle n’avait pas commis les mêmes erreurs. Elle rêve.
Ce week-end pourtant, Mylène ne rêve pas : dans la roulotte qu’elle a louée, tout la ramène à Paco. Les meubles, les objets, il y a même une photo de lui au mur. Cela semble inconcevable, mais on dirait qu’elle est chez lui.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265144071
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lucas2 Posté le 7 Novembre 2020
    Lecture douce, envoûtante. C'est l'histoire d'une vie. La vie rêvée de Mylène, qui a connu la réussite sociale, avant de découvrir sur le tard ce qu'elle considère comme la véritable réussite. Vivre. Follement aimer. Auprès de Pascal. Une période très courte, qu'elle a chèrement payée, elle sortant de prison au bout de 8 huit ans, lui étant tué dans sa cellule. Un passé qui va remonter à la surface, et la déboussoler, lorsque le fantôme de Pascal réapparaît... J'ai été séduit par l'ensemble, surtout le style, mais manque pour moi deux ingrédients. Principalement un mobile, un "pourquoi" plus conséquent expliquant tous ces événements qui vont désorienter Mylène, et aurait mérité d'être un peu mieux travaillé. Et cet environnement excessivement bienveillant, un peu trop douceâtre à mon goût, bien utile pour sa recherche de la vérité. L'ensemble est néanmoins très plaisant, posé et réussi. (plus d'avis sur PP)
  • Lunabiax Posté le 16 Septembre 2020
    Mylène, femme d'affaires à la tête d'une grande entreprise immobilière, a vu sa vie basculer quand elle est tombée amoureuse de Paco. Ils ont été arrêtés lors d'un braquage et emprisonnés tous les deux. Mais Paco est mort, poignardé dans sa cellule. A sa sortie, Mylène n'a rien oublié de cette passion cruelle. Elle a pris l'habitude de passer des week-ends dans divers logements meublés. Cette fois, elle a opté pour une roulotte, dans laquelle elle découvre des objets, des meubles qui semblent appartenir à Paco. Lui vient alors l'idée folle qu'il serait toujours vivant. Elle entreprend une quête pour retrouver celui qu'elle a tant aimé… La chance de Mylène – si l'on peut dire, après tout elle en a tout de même bien bavé – c'est qu'elle bénéficie d'aides substantielles : elle est entourée par le patron du dépôt-vente où elle travaille et sa femme, et secondée par Gary, qui appelle toute sa communauté gitane à la rescousse. Elle possède aussi une grande fortune, gérée par ses frères, ce qui facilite grandement les choses. Elle peut ainsi se permettre de rechercher Paco, et de découvrir qui est à l'origine de cette terrible machination. Malgré cet aspect invraisemblable, et... Mylène, femme d'affaires à la tête d'une grande entreprise immobilière, a vu sa vie basculer quand elle est tombée amoureuse de Paco. Ils ont été arrêtés lors d'un braquage et emprisonnés tous les deux. Mais Paco est mort, poignardé dans sa cellule. A sa sortie, Mylène n'a rien oublié de cette passion cruelle. Elle a pris l'habitude de passer des week-ends dans divers logements meublés. Cette fois, elle a opté pour une roulotte, dans laquelle elle découvre des objets, des meubles qui semblent appartenir à Paco. Lui vient alors l'idée folle qu'il serait toujours vivant. Elle entreprend une quête pour retrouver celui qu'elle a tant aimé… La chance de Mylène – si l'on peut dire, après tout elle en a tout de même bien bavé – c'est qu'elle bénéficie d'aides substantielles : elle est entourée par le patron du dépôt-vente où elle travaille et sa femme, et secondée par Gary, qui appelle toute sa communauté gitane à la rescousse. Elle possède aussi une grande fortune, gérée par ses frères, ce qui facilite grandement les choses. Elle peut ainsi se permettre de rechercher Paco, et de découvrir qui est à l'origine de cette terrible machination. Malgré cet aspect invraisemblable, et une intrigue un peu tirée par les cheveux, le roman se lit avec plaisir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesLecturesDeRudy Posté le 11 Septembre 2020
    J'avais beaucoup aimé "Ce qu'il nous faut, c'est un mort" qui m'avait fait découvrir Hervé Commère te je continue donc la découverte de son univers. J'apprécié "Regarde" bon son style assez vif , son sens de suspense qui fait que l'on ne s'ennuie guère pendant sa lecture mais je n'ai pas vraiment vibré autant pour les personnages que dans ma lecture précédente . Peut être est ce du que l'histoire n'est pas vraiment crédible . Ceci dit c'est un excellent livre de divertissement .
  • Claudio13 Posté le 16 Août 2020
    C'est la première fois que je lis un roman de cet auteur "Hervé Commère", et cela a été une belle surprise. Un triller comme je les aime, avec des personnages complexes, des questions, du suspense, de l'amour, de l'action.... Le personnage principal Mylene a quarante-cinq ans, entrepreneuse de choc dans l’immobilier, riche et redoutée, elle est tombée folle amoureuse d’un saltimbanque, un batteur de vingt ans son cadet. Coup de foudre immédiat, réciproque, elle quitte tout, entreprise, mari, villa de luxe, pour vivre une année d’amour fou avec Pascal, alias Paco. Le bonheur intense, la passion charnelle... Un braquage incompréhensible, une arrestation et une incarcération de huit années ou elle apprendra que Paco a été assassiné par un codétenu. Fin d’idylle tragique, un mort…? Le décor est planté ! Mais pour aller où? Je vous laisse le découvrir. Mais aujourd'hui Mylene a soixante ans, et malgré tous les coups reçus dans son existence, elle reste une femme forte, stable, qui a su trouver en elle des trésors de résilience afin de continuer à avancer. Loin de se morfondre dans les affres du doute et les tentations de l’espoir fou d’un Paco toujours en vie, Mylène, tout au long du récit, va agir. On la découvre solide, fière, magnifique... C'est la première fois que je lis un roman de cet auteur "Hervé Commère", et cela a été une belle surprise. Un triller comme je les aime, avec des personnages complexes, des questions, du suspense, de l'amour, de l'action.... Le personnage principal Mylene a quarante-cinq ans, entrepreneuse de choc dans l’immobilier, riche et redoutée, elle est tombée folle amoureuse d’un saltimbanque, un batteur de vingt ans son cadet. Coup de foudre immédiat, réciproque, elle quitte tout, entreprise, mari, villa de luxe, pour vivre une année d’amour fou avec Pascal, alias Paco. Le bonheur intense, la passion charnelle... Un braquage incompréhensible, une arrestation et une incarcération de huit années ou elle apprendra que Paco a été assassiné par un codétenu. Fin d’idylle tragique, un mort…? Le décor est planté ! Mais pour aller où? Je vous laisse le découvrir. Mais aujourd'hui Mylene a soixante ans, et malgré tous les coups reçus dans son existence, elle reste une femme forte, stable, qui a su trouver en elle des trésors de résilience afin de continuer à avancer. Loin de se morfondre dans les affres du doute et les tentations de l’espoir fou d’un Paco toujours en vie, Mylène, tout au long du récit, va agir. On la découvre solide, fière, magnifique d’assurance, portée par un amour rare qui a ensoleillé à jamais son existence et l’aide à supporter la grisaille qui s’en est suivie. Mylène porte le roman à bout de bras, avec panache, sans dissimuler ses failles, en les surmontant en acceptant de les regarder en face. L’intrigue tient sans faiblir tout le roman, l’intensité ne baisse réellement pas jusqu’à la dernière phrase, parce qu’on avance dans la résolution de l’énigme au même rythme que Mylène, sans aucun autre renseignement que ce qu'elle découvre. "Regarde" raconte l'amour sous toutes ses déclinaisons, la passion, l'amitié, la jalousie morbide, la haine, le relation platonique... Un excellent thriller, fort bien écrit, avec un style plaisant, à l’intrigue retorse, captivant d’un bout à l'aute. Un bon moment de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mimichri Posté le 8 Août 2020
    Je ne vais pas être en mesure de rejoindre l'engouement général suscité par "Regarde". D'Hervé Commère, j'avais aimé "Ce qu'il nous faut c'est un mort". Peut être y avait-il une ambiance particulière qui me rappelle des années passées, la coupe du monde de 98 par exemple...je ne sais pas...mais j'avais vraiment aimé le décor de ce roman social. Alors dès qu'Hervé Commère publie un nouveau roman, je me précipite...et cela fait deux fois que je suis déçue. Déjà avec "Sauf", maintenant avec celui ci. Comment le qualifier ? Ce n'est pas vraiment un thriller, même s'il en a la structure. Ce n'est pas un roman d'amour non plus. On va dire que c'est une sorte de "page turner" basé sur la quête d'un grand amour perdu qui se remanifesterait alors qu'il est sensé être mort. L'amant est mort. L'amour est toujours présent pour Mylène. Cette course éperdue fait l'objet de ce roman. Car un mysterieux personnage sème le trouble. C'est souvent un peu tiré par les cheveux tout cela et pas bien original. Ça manque même de crédibilité. Par exemple, imaginez vous à 62 ans sonner à la porte de votre école primaire...on vous ouvre, vous demandez à consulter les photos de classe d'il y... Je ne vais pas être en mesure de rejoindre l'engouement général suscité par "Regarde". D'Hervé Commère, j'avais aimé "Ce qu'il nous faut c'est un mort". Peut être y avait-il une ambiance particulière qui me rappelle des années passées, la coupe du monde de 98 par exemple...je ne sais pas...mais j'avais vraiment aimé le décor de ce roman social. Alors dès qu'Hervé Commère publie un nouveau roman, je me précipite...et cela fait deux fois que je suis déçue. Déjà avec "Sauf", maintenant avec celui ci. Comment le qualifier ? Ce n'est pas vraiment un thriller, même s'il en a la structure. Ce n'est pas un roman d'amour non plus. On va dire que c'est une sorte de "page turner" basé sur la quête d'un grand amour perdu qui se remanifesterait alors qu'il est sensé être mort. L'amant est mort. L'amour est toujours présent pour Mylène. Cette course éperdue fait l'objet de ce roman. Car un mysterieux personnage sème le trouble. C'est souvent un peu tiré par les cheveux tout cela et pas bien original. Ça manque même de crédibilité. Par exemple, imaginez vous à 62 ans sonner à la porte de votre école primaire...on vous ouvre, vous demandez à consulter les photos de classe d'il y a plus de 50 ans...mais bien sûr, pas de problème...elles vous attendaient dans une pièce dédiée...hum... Je mets 3 étoiles pour le côté distrayant et pour la toute fin qui m'a surprise quand même.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.