Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265144026
Code sériel : SAN
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 130 x 200 mm

Réglez-lui son compte !

Date de parution : 21/03/2019
La toute première aventure de San-Antonio !
Inclus la nouvelle Bien chaud, bien parisien... jamais rééditée depuis l'édition de 1952 !


Illustration de couverture réalisée par Joann Sfar
Préface de Thierry Gautier, rédacteur en chef du Monde de San-Antonio

« Si un jour votre grand-mère vous demande le nom du type le plus malin...
La toute première aventure de San-Antonio !
Inclus la nouvelle Bien chaud, bien parisien... jamais rééditée depuis l'édition de 1952 !


Illustration de couverture réalisée par Joann Sfar
Préface de Thierry Gautier, rédacteur en chef du Monde de San-Antonio

« Si un jour votre grand-mère vous demande le nom du type le plus malin de la Terre, dites-lui sans hésiter une paire de minutes que le gars en question s’appelle San-Antonio.»

C’est, en 1949, la phrase inaugurale du premier San-Antonio, deux histoires réunies sous le titre Réglez-lui son compte ! dans lesquelles, derrière l’intrigue simple, on lit déjà la truculence de la langue, l’humour, l’esprit bagarreur, faussement nonchalant, et avant toute chose : l’exigence novatrice. Car Frédéric Dard a fait des mots un terrain de jeu en perpétuel mouvement, et il ne détestait rien de plus qu’imaginer une langue qu’on se serait appliqué à couvrir de bandelettes, momifiée, étouffée sous les conventions et… l’ennui. Exit l’ennui avec le grand Frédéric Dard. A toutes les époques et pour les siècles des siècles: tout le monde dit « I love you » à San-A !

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265144026
Code sériel : SAN
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 130 x 200 mm
Fleuve éditions

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • TmbM Posté le 27 Mai 2020
    ce volume comporte deux enquêtes. La première nous conduit à Marseille, où un homme est mort avec des secrets que San-Antonio est chargé de découvrir ; la seconde envoie le commissaire à Nice pour se pencher sur une sombre histoire de vol d'un secret militaire. Soyons honnête, ce livre ne doit sa réputation d'incontournable qu'en sa qualité de premier volume de la saga. Même si l'auteur s'adresse déjà avec beaucoup de familiarité au lecteur, si le personnage fait preuve d'autodérision et parierait souvent des machins contre des bidules que son intuition est juste, si le vocabulaire est déjà très argotique, des éléments qui sont autant de marques de fabrique, le livre manque clairement de maturité et de parti pris. On en sent le potentiel mais c'est encore très inabouti. Plaisant à lire, certes, mais peu consistant, d'autant plus que l'intrigue est faible et le commissaire bien seul sans les acolytes qui viendront plus tard agrémenter ses récits. Il n'est finalement pas si surprenant que les aventures du célèbre commissaire n'aient pas connu le succès immédiatement. L'article complet sur Touchez mon blog, Monseigneur...
  • Didjmix Posté le 18 Mars 2020
    Quitte à commencer la découverte de ce célèbre enquêteur, autant commencer par le premier. Il est tellement différent de tous nos polars modernes : le style d'écriture bien-sûr, quand on a l'impression que Audiard, Gabin et les autres vont surgir au détour d'une page. Ça fait du bien.
  • FAUVEL Posté le 25 Janvier 2020
    Premier d'une longue série, ce San-Antonio est un indispensable. Bien qu'il manque encore beaucoup de codes qui feront de San-Antonio un succès, on retrouve beaucoup d'élément : le vieux, Félicie,... Ce livre comporte deux histoires : la première se passe à Marseille : San-Antonio est chargé d’enquêter sur un mort mystérieux qui pourrait appartenir à un réseau d'espionnage. La deuxième se passe en Italie. Bien que ce San-Antonio ne soit pas le meilleur, il faut quand même le lire pour partir du début !
  • mikaelunvoas Posté le 9 Mars 2019
    Le premier de la série. Il nous offre deux aventures : la première présente Marseille après guerre, avec une histoire de cadavre retrouvé dans une canalisation près d'un bar louche. J'ai aimé la description des lieux et des surveillances, ainsi que des individus qui peuplent ces lieux. Le commissaire San Antonio nous conduit ensuite vers l'Italie où il va voyager un peu et se prendre quelques coups, qu'il saura rendre. on notera son affection pour les jolies femmes et son amour des expressions argotiques.
  • Nath2dragui Posté le 8 Mars 2019
    Je ne connaissais San Antonio que de nom. 'Suis ravie de découvrir son oeuvre avec ce premier roman. Que c'est drôle et fleuri ! Je craque pour ses adresses au lecteurs, ses expressions qui ont fait son style. C'est le reflet d'une époque. Je me demande si les jeunes comprendraient ces textes. Découverte réjouissante !
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.