RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Revanche de sang

            Fleuve éditions
            EAN : 9782265098541
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 372
            Format : 154 x 240 mm
            Revanche de sang
            Balafrée T2

            ,

            Bénédicte LOMBARDO (Direction de collection)
            Date de parution : 09/10/2014
            La guerre se poursuit entre les Clans sauvages et l'Empire, plus meurtirère que jamais. Balafrée est partagée entre son devoir envers les Prêtresses de l'Ombre et son rôle au sein de l'escouade des Bannis. Sans compter que la Nashaï se sent de plus en plus troublée par Aidhan Flynn, l'archer... La guerre se poursuit entre les Clans sauvages et l'Empire, plus meurtirère que jamais. Balafrée est partagée entre son devoir envers les Prêtresses de l'Ombre et son rôle au sein de l'escouade des Bannis. Sans compter que la Nashaï se sent de plus en plus troublée par Aidhan Flynn, l'archer elfe-soleil, qui ne cesse de croiser son chemin. Devra-t-elle mettre un terme à cette relation avec celui qui représente l'Ennemi ?
            Des choix que fera Malken dépendra son destin... et peut-être également celui du Monde Connu.

            Ancien handballer de haut niveau, Michel Robert est né en 1964. Écrivain, amateur de bons vins, adepte du lancer de haches et bûcheron, il a collaboré à l'écriture du cycle "La Malerune" avec Pierre Grimbert, puis a publié sa désormais célèbre saga "L'Agent des ombres". Voici le deuxième volume de '"La Fille des Clans", une série de fantasy qui fait la part belle à l'aventure, aux sentiments et aux combats.
            Michel Robert vit près de Saumur avec son épouse et ses deux enfants au milieu des bois et des chevaux. 

             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782265098541
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 372
            Format : 154 x 240 mm
            Fleuve éditions
            19.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • lilyrose87 Posté le 9 Février 2019
              En règle générale, j'attends toujours le second volet d'une trilogie (voire d'une saga un peu plus longue) avec une certaine appréhension. Autant je peux être indulgente envers le premier volet qui doit nous présenter les personnages, nous planter le décor et nous instiller juste ce qu'il faut de curiosité pour nous inciter à continuer la suite. Autant pour le deuxième volet, je suis intransigeante. Pour moi, il doit être d'un niveau bien supérieur et nous plonger réellement au coeur de l'action, du drame, de l'histoire. Fini les blablas. La Revanche de Sang, suite des aventures de Balafrée, tient largement ses promesses. Nous retrouvons notre jeune amie là où nous l'avions laissé à la fin du précédent volet, au moment où elle apprenait qu'elle allait peut-être devoir tuer Aidhan Flynn, ce mystérieux Elfe-du-Soleil pour lequel elle semble éprouver des sentiments mitigés. Mais Balafrée sait qu'elle ne doit pas se laisser entraîner vers cette pente glissante qu'est l'amour. La Revanche de Sang l'appelle. Toujours au sein des Bannis, ces parias qu'elle a finit par considérer comme les membres de sa compagnie, Balafrée se rapproche sans le savoir de son but : retrouver l'homme qui lui a tout pris. Encore plus sombre que le premier... En règle générale, j'attends toujours le second volet d'une trilogie (voire d'une saga un peu plus longue) avec une certaine appréhension. Autant je peux être indulgente envers le premier volet qui doit nous présenter les personnages, nous planter le décor et nous instiller juste ce qu'il faut de curiosité pour nous inciter à continuer la suite. Autant pour le deuxième volet, je suis intransigeante. Pour moi, il doit être d'un niveau bien supérieur et nous plonger réellement au coeur de l'action, du drame, de l'histoire. Fini les blablas. La Revanche de Sang, suite des aventures de Balafrée, tient largement ses promesses. Nous retrouvons notre jeune amie là où nous l'avions laissé à la fin du précédent volet, au moment où elle apprenait qu'elle allait peut-être devoir tuer Aidhan Flynn, ce mystérieux Elfe-du-Soleil pour lequel elle semble éprouver des sentiments mitigés. Mais Balafrée sait qu'elle ne doit pas se laisser entraîner vers cette pente glissante qu'est l'amour. La Revanche de Sang l'appelle. Toujours au sein des Bannis, ces parias qu'elle a finit par considérer comme les membres de sa compagnie, Balafrée se rapproche sans le savoir de son but : retrouver l'homme qui lui a tout pris. Encore plus sombre que le premier volet (si, si, c'est possible), La Revanche du Sang nous apprend enfin l'objectif de la Cabale, cette mystérieuse organisation magique, qui cherche à tuer la sublime Valena d'Aubépine, l'Elfe-de-Nuit qui s'est instaurée protectrice de Balafrée. La guerre entre les humains et les Clans gronde toujours mais elle passe cette fois au second plan, supplantée par les mésaventures de la compagnie des Bannis, envoyés dans des missions toujours plus mortelles les unes que les autres. Sans oublier le devoir qu'à Balafrée envers celles qui l'ont formé et lui ont appris à maîtriser l'Ombre. Et comme pour le précédent volet, à la fin de la Revanche de Sang, on en redemande. On veut lire la suite. Sauf qu'il n'y a pas de suite. J'ignore quand sortira le troisième tome de la Fille des Clans, si tant est qu'il sorte un jour. Je trouverai dommage qu'une histoire avec un tel potentiel nous laisse un goût d'inachevé.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Slava Posté le 19 Novembre 2016
              Balafrée doit toujours continuer sa mission parmi les Bannis, mais est de plus en troublée par Aidhan, l'elfe de soleil appartenant à l'Ennemi. Partagée entre son désir de vengeance et ses sentiments envers l'elfe, entre son devoir envers les Prêtresses de l'Ombre et les Bannis, elle ne sait plus qui choisir et ce alors que la guerre continue... Après un premier tome m'ayant bien plu, avec un univers certes bien inspiré de World of Warcraft mais néanmoins original et une histoire, certes classique mais bien mené, je m suis jeté sur le second volet. Mais si la suite m'a bien plu, je l'ai trouvé un poil inférieur par rapport au premier. Concernant l'histoire, nous suivons majoritairement la très gaillarde escouade des Bannis, avec leurs membres tout aussi robustes et à la langue trempé. On les découvre encore plus, leurs liens se renforcent et envers Balafrée, ils deviennent de réels amis. Même Sylean s'adoucit, incroyable ! Leur traversée est périlleuse, entre pont à détruire, esclavagistes cruels, jungle et marais peu engageant... plusieurs fois, on craint que l'unité se fasse décimée mais comme toujours, elle parvient à s'en sortir avec l’ingénuité et les aptitudes au combat de ses soldats. Balafrée devient plus mûre, plus... Balafrée doit toujours continuer sa mission parmi les Bannis, mais est de plus en troublée par Aidhan, l'elfe de soleil appartenant à l'Ennemi. Partagée entre son désir de vengeance et ses sentiments envers l'elfe, entre son devoir envers les Prêtresses de l'Ombre et les Bannis, elle ne sait plus qui choisir et ce alors que la guerre continue... Après un premier tome m'ayant bien plu, avec un univers certes bien inspiré de World of Warcraft mais néanmoins original et une histoire, certes classique mais bien mené, je m suis jeté sur le second volet. Mais si la suite m'a bien plu, je l'ai trouvé un poil inférieur par rapport au premier. Concernant l'histoire, nous suivons majoritairement la très gaillarde escouade des Bannis, avec leurs membres tout aussi robustes et à la langue trempé. On les découvre encore plus, leurs liens se renforcent et envers Balafrée, ils deviennent de réels amis. Même Sylean s'adoucit, incroyable ! Leur traversée est périlleuse, entre pont à détruire, esclavagistes cruels, jungle et marais peu engageant... plusieurs fois, on craint que l'unité se fasse décimée mais comme toujours, elle parvient à s'en sortir avec l’ingénuité et les aptitudes au combat de ses soldats. Balafrée devient plus mûre, plus féminine (même si elle reste toujours une battante et une guerrière absolue) et commence à douter sur les raisons de son existence. On fait connaissance avec l'elfe de soleil Aidhan, un homme particulier et singulier, atypique, lui aussi tourmenté par les sentiments et son devoir. Les scènes de combats avec lui sont interessante à voir, très bien rythmées. En revanche, ce qui m'a déçue, c'est qu'hormis quelques révélations sur le récit en général, l'intrigue traîne et n'avance pas réellement. En effet, la romance entre Balafrée et Aidhan englobe une grosse partie du roman, et bien que bien construite, elle ne fait que nous occulter l'ensemble, ce qui est décevant. Leur liaison devient un peu trop envahissante par moments, et je me suis crue lire un roman d'amour plutôt qu'un roman fantasy. De plus, nous n'avons pas toutes les réponses aux questions soulevés dans le tome 1, et notamment le passé de Balafrée ainsi que les raisons du méchant qui le pousse à s’intéresser à elle. Cela m'a agacé, surtout qu'on a bien envie de savoir d'où vient réellement Balafrée, pourquoi sa mère a été tuée, qui est son père, ect... De même, les nombreuses coïncidences sont bien nombreuses et surtout un peu trop gros pour être vrais, d'autant plus qu'elles sont souvent "heureuse" pour Balafrée ! Les scènes de combats et batailles sont entraînantes, crédibles, bien que violentes. Nous avons droit aussi à des scènes de sexe très décrites, parfois un peu trop. Surtout qu'il y en avait un peu trop à mes yeux, ne faisant pas progresser l'intrigue. Et les méchants, toujours aussi caricaturaux, peu développés, et qui n'apparaissent trop peu ! En revanche, l'écriture directe m'a conquise évidemment, avec parfois de jolies phrases, mais qui va droit au but. Michel Robert a un beau style. Pour résumer, un second un peu moyen, dont j'espère que le troisième va relever le niveau.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Aranae Posté le 19 Novembre 2014
              Avec plusieurs années écoulées entre le tome 1 et 2 de La Fille des clans, je me suis en premier lieu replongée dans la lecture du premier tome pour tout avoir en tête. Et je peux donc vous dire que le résumé présent dans les premières pages de La Revanche de sang est très détaillé ! Il fallait bien ça si vous n'avez pas forcément le temps de relire les presque 500 pages du premier tome. Oui, je l'ai fait, mais rien ne dit que je recommencerais si le tome 3 paraît dans plusieurs années ! Je lis les romans de Michel Robert depuis plusieurs années maintenant, et c'est toujours un immense plaisir que de plonger dans ses univers riches et bien construits. Je suis une grande fan de la saga L'agent des Ombres, et je ne peux m'empêcher de comparer les deux univers. Je dois dire que bien qu'il soit moins abouti que celui dans lequel vit Cellendhyll, l'univers de Balafrée recèle des particularités extrêmement intéressantes et j'ai aimé visiter ses villes et arpenter de nouveaux paysages. Mais la comparaison s'arrête là, pour la simple et bonne raison que le but de cet article n'est pas de tenir exclusivement ces propos. Michel... Avec plusieurs années écoulées entre le tome 1 et 2 de La Fille des clans, je me suis en premier lieu replongée dans la lecture du premier tome pour tout avoir en tête. Et je peux donc vous dire que le résumé présent dans les premières pages de La Revanche de sang est très détaillé ! Il fallait bien ça si vous n'avez pas forcément le temps de relire les presque 500 pages du premier tome. Oui, je l'ai fait, mais rien ne dit que je recommencerais si le tome 3 paraît dans plusieurs années ! Je lis les romans de Michel Robert depuis plusieurs années maintenant, et c'est toujours un immense plaisir que de plonger dans ses univers riches et bien construits. Je suis une grande fan de la saga L'agent des Ombres, et je ne peux m'empêcher de comparer les deux univers. Je dois dire que bien qu'il soit moins abouti que celui dans lequel vit Cellendhyll, l'univers de Balafrée recèle des particularités extrêmement intéressantes et j'ai aimé visiter ses villes et arpenter de nouveaux paysages. Mais la comparaison s'arrête là, pour la simple et bonne raison que le but de cet article n'est pas de tenir exclusivement ces propos. Michel Robert démontre une fois encore son talent d'écrivain, aux descriptions efficaces et au style direct. L'enchaînement de ces descriptions et des phases d'action donnent à l'histoire un rythme soutenu et en font une lecture rapide et vraiment prenante. La suite sur le blog !
              Lire la suite
              En lire moins
            Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
            Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.