Lisez! icon: Search engine

Stabat Murder

Syros
EAN : 9782748523409
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 150 x 220 mm
Stabat Murder

Collection : Hors collection
Date de parution : 09/03/2017
Un thriller saisissant, impossible à lâcher avant la fin...
Comment Mia, Matthis, Sacha et Valentin, quatre jeunes pianistes, étudiants au Conservatoire national de musique de Paris, ont-ils pu disparaître sans laisser de trace, à un mois d’un concours international ? Ont-ils, sous la pression, décidé ensemble de tout plaquer ? Impossible, d’après les familles interrogées sans relâche par Clara... Comment Mia, Matthis, Sacha et Valentin, quatre jeunes pianistes, étudiants au Conservatoire national de musique de Paris, ont-ils pu disparaître sans laisser de trace, à un mois d’un concours international ? Ont-ils, sous la pression, décidé ensemble de tout plaquer ? Impossible, d’après les familles interrogées sans relâche par Clara Di Lazio. S’agit-il d’un enlèvement ? La commissaire, réputée coriace, a l’intuition terrible que dans cette enquête, chaque minute compte…

Roman publié sous la direction de Natalie Beunat.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748523409
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 150 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Rennath Posté le 29 Octobre 2019
    J'avais lu "Snap Killer" que j'ai bien aimé alors j'ai repris le tome précédent. C'est un roman policier bien fait avec des personnages intéressants et un monde particulier, celui des très bons pianistes. C'est bien écrit, distrayant et l'intrigue policière est bien conçue.
  • Magalire Posté le 18 Juillet 2019
    Une enquête policière qui se dévore d'une traite. Une incursion dans le milieu très exigeant de la musique au plus haut niveau : celui du Conservatoire National Supérieur de Musique où la concurrence est rude entre les étudiant.e.s, aussi doué.e.s qu'ils.elles soient ! Du rythme et des portraits psychologiques très variés, tant chez les protagonistes que chez les policiers, au premier rang desquels une figure d'officière aussi complexe qu'attachante. Une fois ce roman pour adolescents (mais pas que !) dévoré, vous pourrez retrouver le plaisir d'une autre enquête dans l'excellent Snap Killer... Mais ce sera l'objet d'une autre critique. En tous les cas, Sylvie Allouche fait mouche... puisque ces romans remportent de très nombreux prix décernés par des lecteurs et lectrices exigeant.e.s et peu sensibles aux pressions littéraires des milieux avertis : les collégien.ne.s et lycéen.ne.s de toutes les régions de France !
  • Ress Posté le 1 Mai 2019
    Je n'avais jamais vraiment lu de romans policier... et j'ai été vraiment impressionnée par ce que j'ai découvert. Ce roman est juste génial. Entre suspens et angoisse, j'ai découvert le livre parfait en l’occurrence ! Quatre jeunes pianistes, s'entraînent ensemble pour le concours de leur vie... Jusqu'au jour où ils se font enlever ! La commissaire Di Lazio, charger de l'enquête, se voit en manque de preuves... L'intrigue est immense, jusqu'au moment où l'on remarque quelque chose... J'ai été subjuguée et captivée par ce roman que je n'ai pas lâché d'une semelle ! Vraiment bravo à Sylvie Allouche pour un tel chef-d'oeuvre ! Je le conseils vraiment, même pour ceux qui n'ont jamais goutté au plaisir de lire des romans policiers !!!!
  • ramettes Posté le 12 Octobre 2018
    L’éternelle interrogation : comment parler d’un roman à suspens, thriller ou policier sans déflorer l’intrigue ? « J’ai lu ce livre d’une traite, ce qui signifie que j’ai eu une nuit très très courte ! »… ce qui est vrai ! « Ce n’est pas melle Rose qui a tué avec le chandelier dans la bibliothèque » ça aussi c’est vrai ! Tout d’abord je ne sais ce que vous en pensez mais j’ai trouvé la couverture du livre et le titre magnifiques. Ce qui m’a frappé dans ce roman sous fond de thématique musicale, c’est le silence. C’est un moment important dans l’interprétation musicale. D’ailleurs le maître de musique leur parle de cette respiration. Si on s’éloigne de la sphère musicale, on va petit à petit dériver vers les non-dits. La pudeur des sentiments qui empêche de mettre en avant leurs désirs et leurs souffrances et l’amour. L’autre thème qui est développé, c’est celui de la famille. La disparition des adolescents va mettre en évidence d’autres absences. C’est un peu comme pour le silence, l’absence de bruit qui devient un moment assourdissant. Du coup, tous les parents absents mettent en avant les névrosés qui sont là. On a une galerie de... L’éternelle interrogation : comment parler d’un roman à suspens, thriller ou policier sans déflorer l’intrigue ? « J’ai lu ce livre d’une traite, ce qui signifie que j’ai eu une nuit très très courte ! »… ce qui est vrai ! « Ce n’est pas melle Rose qui a tué avec le chandelier dans la bibliothèque » ça aussi c’est vrai ! Tout d’abord je ne sais ce que vous en pensez mais j’ai trouvé la couverture du livre et le titre magnifiques. Ce qui m’a frappé dans ce roman sous fond de thématique musicale, c’est le silence. C’est un moment important dans l’interprétation musicale. D’ailleurs le maître de musique leur parle de cette respiration. Si on s’éloigne de la sphère musicale, on va petit à petit dériver vers les non-dits. La pudeur des sentiments qui empêche de mettre en avant leurs désirs et leurs souffrances et l’amour. L’autre thème qui est développé, c’est celui de la famille. La disparition des adolescents va mettre en évidence d’autres absences. C’est un peu comme pour le silence, l’absence de bruit qui devient un moment assourdissant. Du coup, tous les parents absents mettent en avant les névrosés qui sont là. On a une galerie de portrait de parents où l’accent est mis sur le manque d’harmonie familiale. Ela expliquerait presque que les enfants aient choisi une activité aussi passionnante et obsédante, ou il n’y pas de place pour autre chose. C’est un roman qui parle de l’enfermement dès les premières pages avec le cube. Mais l’enfermement c’est aussi dans la tête de ses virtuoses qui vivent dans la musique. Ils ferment leur esprit pour se concentrer et ne faire qu’un avec l’instrument et la musique. Ils sont si forts et si faibles. Cette expérience traumatisante aborde aussi le thème de la folie, la séquestration, la disparition : tous les protagonistes souffrent, ceux qui sont dehors et ceux qui sont dedans. Le personnage de la commissaire est en adéquation avec cette douleur. On a le traumatisme vu sous plusieurs angles. En relisant mon billet, je me rends compte que je mets l’accent sur le côté sombre, mais heureusement, il y a de l’humour et toute une partie qui se déroule avant le drame. On y voit l’amitié, les premiers émois amoureux, adolescence. La vie continue malgré les crimes. Au commissariat on a aussi la thématique de la vocation. Les meilleurs étant ceux qui se donnent corps et âme à leur travail. Il y a de la tendresse et de l’espoir, car il y a des battants sur qui ont peut compter. La structure du texte avec l’alternance des lieux met le lecteur au cœur de l’action, puisqu’il en sait plus que les personnages. Le fait que l’on voit ce qui se passe dans le cube et que l’on connaisse certaines informations sur cette séquestration rend l’histoire moins oppressante. La légère accélération sur la fin fait vraiment monter l’adrénaline et plus moyen de lâcher le roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Chryss Posté le 20 Septembre 2018
    Très bon policier pour la jeunesse. Ce roman se lit d'une traite avec des dialogues assez courts et des descriptions minimalistes. Excepté un passage un peu grotesque (un face à face avec des fils de cuivre) sur la fin dont on peut allègrement se passer, l'intrigue et le personnage de Clara Di Lazio valent le détour.
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    10 livres à glisser dans la valise de votre ado cet été

    Des petits et des gros mensonges, des coeurs brisés, des drames qui se nouent, des petites vengeances, mais aussi de l'humour, des personnages irrésistibles et une touche de futurisme... Petit florilège des livres à offrir à votre ado avant son départ en vacances.

    Lire l'article