Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748523409
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 150 x 220 mm

Stabat Murder

Collection : Hors collection
Date de parution : 09/03/2017
Un thriller saisissant, impossible à lâcher avant la fin...
Comment Mia, Matthis, Sacha et Valentin, quatre jeunes pianistes, étudiants au Conservatoire national de musique de Paris, ont-ils pu disparaître sans laisser de trace, à un mois d’un concours international ? Ont-ils, sous la pression, décidé ensemble de tout plaquer ? Impossible, d’après les familles interrogées sans relâche par Clara... Comment Mia, Matthis, Sacha et Valentin, quatre jeunes pianistes, étudiants au Conservatoire national de musique de Paris, ont-ils pu disparaître sans laisser de trace, à un mois d’un concours international ? Ont-ils, sous la pression, décidé ensemble de tout plaquer ? Impossible, d’après les familles interrogées sans relâche par Clara Di Lazio. S’agit-il d’un enlèvement ? La commissaire, réputée coriace, a l’intuition terrible que dans cette enquête, chaque minute compte…

Roman publié sous la direction de Natalie Beunat.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748523409
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 150 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • TSFHfan Posté le 27 Novembre 2021
    Mia, Valentin, Matthis et Sacha sont quatre pianistes, brillants élèves du Conservatoire national de musique. Ils s'apprêtent à passer un concours qui peut-être changera leur vie. Entre anxiété, répétitions et cours particuliers avec leur professeur, les quatre jeunes se consacrent entièrement à leur art. Jusqu'à leur enlèvement. Au début sceptique sur la cause de leur disparition, la commissaire Clara di Lazio prend l'affaire en main. Le lecteur retrouve avec plaisir l'enquêtrice de « Snap Killer », toujours brisée par la disparition de son frère dix-sept ans auparavant, toute sa ténacité, toute son énergie et surtout son humanité. Les jeunes pianistes sont liés les uns aux autres par leur art mais chacun a une vie familiale différente et subit les pressions de son entourage. Matthis remplace en quelque sorte sa mère qui a dû arrêter le piano à cause d'une maladie des mains, Mia n'a jamais connu l'affection maternelle, les parents de Sacha sont à l'autre bout du monde et Valentin doit aider sa mère au restaurant après les cours. Les chapitres sont intelligemment alternés et le roman ne lasse pas une seule minute. Des flash back se glissent entre les scènes glaçantes du lieu de détention et les péripéties de l'enquête policière. Clara di... Mia, Valentin, Matthis et Sacha sont quatre pianistes, brillants élèves du Conservatoire national de musique. Ils s'apprêtent à passer un concours qui peut-être changera leur vie. Entre anxiété, répétitions et cours particuliers avec leur professeur, les quatre jeunes se consacrent entièrement à leur art. Jusqu'à leur enlèvement. Au début sceptique sur la cause de leur disparition, la commissaire Clara di Lazio prend l'affaire en main. Le lecteur retrouve avec plaisir l'enquêtrice de « Snap Killer », toujours brisée par la disparition de son frère dix-sept ans auparavant, toute sa ténacité, toute son énergie et surtout son humanité. Les jeunes pianistes sont liés les uns aux autres par leur art mais chacun a une vie familiale différente et subit les pressions de son entourage. Matthis remplace en quelque sorte sa mère qui a dû arrêter le piano à cause d'une maladie des mains, Mia n'a jamais connu l'affection maternelle, les parents de Sacha sont à l'autre bout du monde et Valentin doit aider sa mère au restaurant après les cours. Les chapitres sont intelligemment alternés et le roman ne lasse pas une seule minute. Des flash back se glissent entre les scènes glaçantes du lieu de détention et les péripéties de l'enquête policière. Clara di Lazio a son franc parler. Elle mène son équipe avec autorité mais sait aussi avouer son impuissance. Les héros quant à eux, enfermés dans une pièce sans lumière, vont faire l'expérience du découragement, de la peur mais aussi de l'entraide sans limite. Le personnage d'Élise éconduite par Matthis et toujours amoureuse est particulièrement intéressant. Amère et malheureuse, très directe, elle ne laisse rien filtrer de ses sentiments mais se révélera une amie fidèle et précieuse. La musique prend une place importante dans le récit. le lecteur entend jouer les jeunes virtuoses et partage leur angoisse d'échouer le jour du concours sur une partition qu'ils connaissent pourtant par coeur. Tandis que les références aux oeuvres et aux compositeurs émaillent le roman. En conclusion, c'est un excellent roman policier à destination de la jeunesse, intelligent et efficace.
    Lire la suite
    En lire moins
  • adtraviata Posté le 3 Octobre 2021
    Quatre jeunes pianistes déjà chargés d’adrénaline à l’idée de passer un grand concours qui orientera leur carrière, tous bien différents : Mia, qui pense quitter sa famille, surtout sa mère froide et distante depuis toujours, Matthis qui vit seul avec une mère « parfaite » pour aménager son parcours de grand pianiste, Sacha dont les parents sont eux-mêmes artistes et préoccupés avant tout de leur propre carrière, Valentin dont les parents tiennent vaillamment un restaurant. Quand ils disparaissent en même temps et que la commissaire Clara Di Lazio cherche désespérément une piste, c’est cela qui sera intéressant : leurs profils, leurs familles bien marquées, mais avec de la nuance. Et la commissaire elle-même hantée par son frère disparu sans laisser de traces est un personnage que je retrouverai avec plaisir (puisqu’il y a au moins trois romans déjà parus). Stabat Murder (j’adore ce jeu de mots) est un bon polar avec de bons personnages dont les pages tournent toutes seules jusqu’à une fin pas si surprenante que ça mais tout en nuances aussi. Sans oublier les touches d’humour bienvenu avec la pétillante Elise.
  • Fontanet4c Posté le 22 Mai 2021
    4 adolescents, 1 fille et 3 garçons à quelques mois d'un concours très important à leurs yeux celui du « conservatoire national supérieur de musique ». Ces 4 adolescents sont fans de piano, rien ni personne pourrait leur faire louper ce concours. J'ai trouvé ce passage ennuyant car il y avait un peut trop de description à mon goût. La suite m'a paru plus captivante car l'on rentre vraiment dans l'action. La commissaire Clara di Lazio, se lance à la recherche des 4 adolescents. Prise par le stress et la fatigue, la commissaire réussit tous de même à résoudre cette enquête mystérieuse. J'ai adoré ce passage, c'était même mon moment préféré parce que je ne m'y attendais vraiment pas. AgatheR 4c
  • Fontanet4d Posté le 20 Mai 2021
    J’ai lu «Stabat Murder» il y a quelques mois et j’ai adoré ce livre car il était captivant et très passionnant jusqu’à la dernière page. L’histoire était très intéressante car il y avait constamment du suspense. Il permet de s’évader pendant quelques jours jusqu’à la fin. J’ai beaucoup aimé le professeur de musique au conservatoire car sa façon de s’exprimer était assez calme et posée. Il a joué un rôle plutôt important tout au long du roman. Le personnage de Catherine Joubert m’a fortement déçu car elle a menti et caché son jeu jusqu’à ce que son fils le découvre seul. Dans l’ensemble, le roman est très facile à lire et l’atmosphère est plutôt stressante. Dans cette histoire je n’ai pas trouvé de bémol, tout était parfait! Personnellement, le passage le plus captivant pour moi est lors où les quatre musiciens sont bloqués dans le cube noir. Je le conseille à tous les lecteurs qui aiment les romans policiers car il est à lire de tourte urgence! LouaneM
  • nemo- Posté le 5 Mai 2021
    Un excellent polar ado que j'ai lu d'une traite ! On découvre dans un premier temps quatre ados, inscrits au conservatoire, qui ont choisi de consacrer leur vie à la musique. On apprend à les connaître, tous différents, pas forcément attachants, un peu "distants" du monde réel. Puis ils disparaissent. C'est alors la commissaire Clara di Lazio qui prend en main l'enquête, avec ses propres fantômes, son vécu torturé... Même si pour un adulte habitué des polars, la fin n'est pas totalement une surprise, le récit est captivant, bien ficelé, sans être trop violent pour des ados. On a l'impression d'y être ! Une réussite qui m'a donné envie de lire les deux autres romans de la série Snap Killer et Serial Tatoo, dans lesquels le lecteur retrouve Clara di Lazio. A découvrir à partir de 12-13 ans.
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    10 livres à glisser dans la valise de votre ado cet été

    Des petits et des gros mensonges, des coeurs brisés, des drames qui se nouent, des petites vengeances, mais aussi de l'humour, des personnages irrésistibles et une touche de futurisme... Petit florilège des livres à offrir à votre ado avant son départ en vacances.

    Lire l'article