Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748523409
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 150 x 220 mm

Stabat Murder

Collection : Hors collection
Date de parution : 09/03/2017
Un thriller saisissant, impossible à lâcher avant la fin...
Comment Mia, Matthis, Sacha et Valentin, quatre jeunes pianistes, étudiants au Conservatoire national de musique de Paris, ont-ils pu disparaître sans laisser de trace, à un mois d’un concours international ? Ont-ils, sous la pression, décidé ensemble de tout plaquer ? Impossible, d’après les familles interrogées sans relâche par Clara... Comment Mia, Matthis, Sacha et Valentin, quatre jeunes pianistes, étudiants au Conservatoire national de musique de Paris, ont-ils pu disparaître sans laisser de trace, à un mois d’un concours international ? Ont-ils, sous la pression, décidé ensemble de tout plaquer ? Impossible, d’après les familles interrogées sans relâche par Clara Di Lazio. S’agit-il d’un enlèvement ? La commissaire, réputée coriace, a l’intuition terrible que dans cette enquête, chaque minute compte…

Roman publié sous la direction de Natalie Beunat.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748523409
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 150 x 220 mm
Syros

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • 501PiedsPlats Posté le 14 Mai 2020
    Stabat Murder Ce roman qui à été écrit par Sylvie Allouche est définitivement un de mes préférés!!!! En vérité, je l'ai commencé un dimanche pluvieux par ce que je m'ennuyais et là, ça à été LE coup de foudre, en plus, moi qui aime les enquêtes, j'ai été comblée! Ce livre, je le recommande vraiment à tout le monde, en plus, j'ai vraiment accroché au style de l'écriture de l'auteure pas très soutenu, utilisant des mots du quotidien, j'ai donc vraiment tout compris! Il est facile à lire et très accrocheur. Mon personnage préféré, je ne sais pas trop, je pencherais peut être vers la stagiaire de Di Lazio: Louise, gentille et loyale on ne la voit pas trop mais je l'aime bien. Du coté de l'histoire, on pourrait penser que ce sont les quatre étudiants au Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM c'est plus rapide) qui sont les héros mais c'est en fait le commissaire chargé d’enquêter sur leur disparition que l'on voit le plus: Clara Di Lazio. Dès le début, on entre dans le vif du sujet les 4 étudiants sont dans "le cube", une pièce noire avec un matelas et c'est tout. On leur donne de... Stabat Murder Ce roman qui à été écrit par Sylvie Allouche est définitivement un de mes préférés!!!! En vérité, je l'ai commencé un dimanche pluvieux par ce que je m'ennuyais et là, ça à été LE coup de foudre, en plus, moi qui aime les enquêtes, j'ai été comblée! Ce livre, je le recommande vraiment à tout le monde, en plus, j'ai vraiment accroché au style de l'écriture de l'auteure pas très soutenu, utilisant des mots du quotidien, j'ai donc vraiment tout compris! Il est facile à lire et très accrocheur. Mon personnage préféré, je ne sais pas trop, je pencherais peut être vers la stagiaire de Di Lazio: Louise, gentille et loyale on ne la voit pas trop mais je l'aime bien. Du coté de l'histoire, on pourrait penser que ce sont les quatre étudiants au Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM c'est plus rapide) qui sont les héros mais c'est en fait le commissaire chargé d’enquêter sur leur disparition que l'on voit le plus: Clara Di Lazio. Dès le début, on entre dans le vif du sujet les 4 étudiants sont dans "le cube", une pièce noire avec un matelas et c'est tout. On leur donne de la nourriture droguée ce qui les rends fous notamment Sacha. Le commissaire Di Lazio se creuse la tête pour trouver une piste... Y arrivera-t-elle ? Un roman policier à lire et relire sans réfléchir! Asmahane Z-B
    Lire la suite
    En lire moins
  • heloise753 Posté le 12 Mai 2020
    J'ai adoré le livre, je l'ai lu en trois jours, j'ai adoré le fait qu'il y ait l'enquête en parallèle à l'histoire dans le"Cube". D'habitude je ne suis pas trop policier mais là j'ai directement accroché. Dès le début j'ai adoré les personnages.C'est l'un de mes livres préférés.
  • Nikouette Posté le 16 Avril 2020
    Dès l’introduction on découvre rapidement 4 adolescents, un par chapitre. Ce dernier, très court, est malgré tout séparé en deux parties : un présent angoissant où l’on sent qu’un drame se joue et leur quotidien d’il y a quelques jours où ils se préparent tous à un concours prestigieux de piano. On apprend très rapidement que les 4 jeunes ont disparu, leurs proches et leur professeur de musique s’inquiètent rapidement de cette absence inhabituelle, d’autant plus à l’approche du concours... Ensuite différentes voix se mêlent : celles des jeunes eux-mêmes, celle d’une amie du conservatoire, celle du professeur de musique, celle de la commissaire et même celle du kidnappeur lui-même. J’ai trouvé que le ton faisait un peu enfantin au départ, un peu artificiel par moments même dans les nombreux dialogues. J’aurai donc tendance à le proposer dès 12-13 ans malgré le côté polar assez affirmé. On s’habitue néanmoins au ton, on se laisse prendre par le suspense, on est intrigués, on a envie de connaître le fin mot de l’histoire et la résolution de l’enquête réussit à surprendre. Je ne pense pas que des ados seront comme moi gênés par ce côté assez jeunesse dans le style, l’histoire en elle-même ne... Dès l’introduction on découvre rapidement 4 adolescents, un par chapitre. Ce dernier, très court, est malgré tout séparé en deux parties : un présent angoissant où l’on sent qu’un drame se joue et leur quotidien d’il y a quelques jours où ils se préparent tous à un concours prestigieux de piano. On apprend très rapidement que les 4 jeunes ont disparu, leurs proches et leur professeur de musique s’inquiètent rapidement de cette absence inhabituelle, d’autant plus à l’approche du concours... Ensuite différentes voix se mêlent : celles des jeunes eux-mêmes, celle d’une amie du conservatoire, celle du professeur de musique, celle de la commissaire et même celle du kidnappeur lui-même. J’ai trouvé que le ton faisait un peu enfantin au départ, un peu artificiel par moments même dans les nombreux dialogues. J’aurai donc tendance à le proposer dès 12-13 ans malgré le côté polar assez affirmé. On s’habitue néanmoins au ton, on se laisse prendre par le suspense, on est intrigués, on a envie de connaître le fin mot de l’histoire et la résolution de l’enquête réussit à surprendre. Je ne pense pas que des ados seront comme moi gênés par ce côté assez jeunesse dans le style, l’histoire en elle-même ne l’étant pas.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cababip Posté le 10 Février 2020
    J'ai découvert ce roman dans un salon du livre, emballée par l'intrigue et le contexte autour duquel l'action allait se mettre en place. Dès les premières pages, nous sommes plongées dans l'histoire, et j'ai vraiment apprécié ce début rapide, qui change vraiment d'autres romans. Les quatre protagonistes principaux évoluent au début dans le conservatoire, par le biais de flash-back. J'aurais peut-être aimé que ce côté-ci du roman soit mieux exploité, car je reste un peu sur ma faim. Très vite, on alterne différents points de vue, avec des chapitres très courts, qui nous aident à dévorer encore plus vite les pages, à en apprendre plus. Il y a peu d'indices dissimulés dans 'Stabat Murder", et c'est là mon plus grand regret. Je suis vraiment tombée des nues à la fin, même si d'une certaine manière je m'attendais un peu à ça. Le côté psychologique est très peu vu aussi, et c'est vraiment dommage pour un thriller. Le point positif cependant, c'est les personnages. Ils sont tous attachants à leur manière, même si Elise au début me tapait sur le système. J'ai adoré Mia, son histoire, sa façon de réagir aussi. Je l'ai trouvée très intéressante. L'écriture de l'auteure (que j'avais pu rencontré au salon, et... J'ai découvert ce roman dans un salon du livre, emballée par l'intrigue et le contexte autour duquel l'action allait se mettre en place. Dès les premières pages, nous sommes plongées dans l'histoire, et j'ai vraiment apprécié ce début rapide, qui change vraiment d'autres romans. Les quatre protagonistes principaux évoluent au début dans le conservatoire, par le biais de flash-back. J'aurais peut-être aimé que ce côté-ci du roman soit mieux exploité, car je reste un peu sur ma faim. Très vite, on alterne différents points de vue, avec des chapitres très courts, qui nous aident à dévorer encore plus vite les pages, à en apprendre plus. Il y a peu d'indices dissimulés dans 'Stabat Murder", et c'est là mon plus grand regret. Je suis vraiment tombée des nues à la fin, même si d'une certaine manière je m'attendais un peu à ça. Le côté psychologique est très peu vu aussi, et c'est vraiment dommage pour un thriller. Le point positif cependant, c'est les personnages. Ils sont tous attachants à leur manière, même si Elise au début me tapait sur le système. J'ai adoré Mia, son histoire, sa façon de réagir aussi. Je l'ai trouvée très intéressante. L'écriture de l'auteure (que j'avais pu rencontré au salon, et qui est vraiment adorable !) est fluide, se lit en même pas une journée. Elle ne nous assomme pas de détails et pour une littérature jeunesse c'est agréable. Je pense essayer en lire d'autres de Sylvie Allouche, car j'ai vraiment passé un bon moment.
    Lire la suite
    En lire moins
  • JML38 Posté le 10 Janvier 2020
    Valentin, Sacha, Matthis et Mia sont trois jeunes entre dix-sept et dix-huit ans, élèves du Conservatoire national de musique de Paris, qui préparent d'arrache-pied un concours international de piano avec leur professeur Laurent Sabonès. Ils disparaissent tous en même temps et se retrouvent séquestrés et drogués. Lorsque la police réalise qu'il s'agit bien d'un enlèvement, la commissaire Clara Di Lazio hérite de l'affaire qui devient alors très préoccupante. Les parents ne sont pas tous exempts de reproches. Un couple se trouve à l'étranger et semble peu pressé de rentrer, une mère se révèle hyper-protectrice avec son fis, une autre carrément indigne a littéralement rejeté un enfant qu'elle ne désirait pas. L'atmosphère est très sombre dans ce roman policier pour adolescents. La situation tragique à laquelle sont confrontés les jeunes gens rend la lecture pesante, la tendance à l'emportement de la policière à qui cette affaire rappelle le triste souvenir d'un frère disparu dans des circonstances analogues renforçant encore un peu une tension dramatique qui va crescendo jusqu'au dénouement final. Heureusement, pour illuminer le récit il y a... Valentin, Sacha, Matthis et Mia sont trois jeunes entre dix-sept et dix-huit ans, élèves du Conservatoire national de musique de Paris, qui préparent d'arrache-pied un concours international de piano avec leur professeur Laurent Sabonès. Ils disparaissent tous en même temps et se retrouvent séquestrés et drogués. Lorsque la police réalise qu'il s'agit bien d'un enlèvement, la commissaire Clara Di Lazio hérite de l'affaire qui devient alors très préoccupante. Les parents ne sont pas tous exempts de reproches. Un couple se trouve à l'étranger et semble peu pressé de rentrer, une mère se révèle hyper-protectrice avec son fis, une autre carrément indigne a littéralement rejeté un enfant qu'elle ne désirait pas. L'atmosphère est très sombre dans ce roman policier pour adolescents. La situation tragique à laquelle sont confrontés les jeunes gens rend la lecture pesante, la tendance à l'emportement de la policière à qui cette affaire rappelle le triste souvenir d'un frère disparu dans des circonstances analogues renforçant encore un peu une tension dramatique qui va crescendo jusqu'au dénouement final. Heureusement, pour illuminer le récit il y a Élise, l'ex petite amie de Matthis toujours amoureuse du garçon. Étudiant le violoncelle elle croise régulièrement les mousquetaires du piano. Son franc-parler, ses réparties caustiques, sa bonne humeur, son humour, son dévouement pour des camarades en difficulté en font le personnage le plus attachant du récit. L'intrigue ne brille pas par son originalité alignant allègrement quelques clichés, notamment dans une description quelque peu stéréotypée des enquêteurs, mais reste une bonne approche du roman noir pour des ados, avec un suspense assez soutenu, quelques valeurs de tolérance subrepticement glissées, et une fin émouvante où « la musique, comme un baume, se pose sur les coeurs ».
    Lire la suite
    En lire moins
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    10 livres à glisser dans la valise de votre ado cet été

    Des petits et des gros mensonges, des coeurs brisés, des drames qui se nouent, des petites vengeances, mais aussi de l'humour, des personnages irrésistibles et une touche de futurisme... Petit florilège des livres à offrir à votre ado avant son départ en vacances.

    Lire l'article