Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714493248
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

Summer Mélodie

Valérie BOURGEOIS (Traducteur)
Date de parution : 28/05/2020
On n’oublie jamais son premier amour… Dans la veine du magnifique Un jour, David Nicholls signe son grand retour avec un délicieux roman d’apprentissage, de passion, d’amitié et de nostalgie, sur fond de brit pop 90’s.
 
Jusqu’à présent, la vie de Charlie Lewis, seize ans, était au mieux banale, au pire morne, avec un horizon réduit aux copains bruyants du lycée, à la miteuse station-service où il travaille la semaine et aux week-ends passés à essayer de distraire son dépressif de père.

 Mais ça, c’était avant.

 Avant de...
Jusqu’à présent, la vie de Charlie Lewis, seize ans, était au mieux banale, au pire morne, avec un horizon réduit aux copains bruyants du lycée, à la miteuse station-service où il travaille la semaine et aux week-ends passés à essayer de distraire son dépressif de père.

 Mais ça, c’était avant.

 Avant de rencontrer la grâce, la fougue et le théâtre shakespearien. Il aura suffi d’un moment fugace avec Fran Fisher, incandescente créature renversante de beauté, jusque-là inaccessible, même dans ses rêves les plus fous, pour que s’ouvre soudain un nouveau champ des possibles. Et l’espoir d’une love story.

 En cet été 1997, les frères Gallagher chantent encore ensemble, Lady Di vit ses derniers jours et Charlie Lewis, lui, va voir sa vie changer à jamais..

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714493248
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm
Belfond

Ils en parlent

« David Nicholls excelle dans son art. […] La nostalgie qu’il infuse dans ses romans est si viscérale et intense, qu’on en viendrait presque à se perdre dans le temps. »
The Sunday Times

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • liberliber Posté le 15 Septembre 2020
    Charlie, 16 ans, est un adolescent ordinaire sans passion et talent particuliers. Depuis la séparation de ses parents, il vit avec son père dépressif, chômeur et alcoolique et voit sa mère de manière sporadique. Il entretient avec ses géniteurs des relations d'amour-haine. Après avoir raté ses examens de fin du collège, il s'apprête à passer un été 1997 bien ennuyeux entre un job de quelques heures par semaine à la station-service locale et des rancards avec sa bande de copains restée au stade pipi-caca. Puis un jour, il rencontre Fran, une jeune fille de son âge qui répète la pièce « Roméo et Juliette » de Shakespeare. Celle qui joue le rôle de Juliette est bien évidemment belle, intelligente, drôle et issue d'un milieu favorisé. Ces deux-là vont tomber amoureux pour la première fois et, par la grâce de cette rencontre, Charlie va s'enthousiasmer pour le théâtre. Roman d'apprentissage, « Summer Mélodie » fait le portrait tendre et nostalgique d'un garçon qui est transcendé par l'amour. Sa lecture est facile, les personnages attachants et les métaphores amusantes. Enfin, David Nicholls ne cède pas au pathos, danger qui guette souvent la littérature sentimentale. Petite remarque à l'attention de l'éditeur : le patronyme de Charlie n'est pas Baxter mais Lewis. On... Charlie, 16 ans, est un adolescent ordinaire sans passion et talent particuliers. Depuis la séparation de ses parents, il vit avec son père dépressif, chômeur et alcoolique et voit sa mère de manière sporadique. Il entretient avec ses géniteurs des relations d'amour-haine. Après avoir raté ses examens de fin du collège, il s'apprête à passer un été 1997 bien ennuyeux entre un job de quelques heures par semaine à la station-service locale et des rancards avec sa bande de copains restée au stade pipi-caca. Puis un jour, il rencontre Fran, une jeune fille de son âge qui répète la pièce « Roméo et Juliette » de Shakespeare. Celle qui joue le rôle de Juliette est bien évidemment belle, intelligente, drôle et issue d'un milieu favorisé. Ces deux-là vont tomber amoureux pour la première fois et, par la grâce de cette rencontre, Charlie va s'enthousiasmer pour le théâtre. Roman d'apprentissage, « Summer Mélodie » fait le portrait tendre et nostalgique d'un garçon qui est transcendé par l'amour. Sa lecture est facile, les personnages attachants et les métaphores amusantes. Enfin, David Nicholls ne cède pas au pathos, danger qui guette souvent la littérature sentimentale. Petite remarque à l'attention de l'éditeur : le patronyme de Charlie n'est pas Baxter mais Lewis. On se demande si celui qui a écrit le résumé de la quatrième de couverture a bien lu le livre !
    Lire la suite
    En lire moins
  • iris29 Posté le 10 Septembre 2020
    Il m'aura fallu une cinquantaine de pages, avant de réussir à rentrer dans la vie de ce gamin de seize ans, en passe de finir le collège, plus ou moins persuadé de ne pas être admis au lycée . Oui, jusqu'à ce que l'auteur nous parle des parents de Charlie Baxter, jusqu'à ce que j'observe ce père dépressif s'enfoncer, jusqu'à ce que je vois que la mère s'était barrée avec la petite soeur, ne l'emmenant pas , LUi. Ne le choisissant pas, LUI, décidant qu'il jouerait le rôle de garde-malade de son père, de sentinelle pour elle, de surveillant, à sa place à Elle... Et Charlie de réagir à sa manière... comme un adolescent en bien et en moins bien. Tombant amoureux pour la première fois, la toute première fois... rencontrant le théâtre , pour la revoir, elle ...apprivoisant Shakespeare, juste pour être à côté d'elle. Les rencontres qui changent une vie. Les amitiés qui se créent, celles qui se défont, les préjugés qui tombent, un à un comme des dominos. Et le premier amour, celui qui marque une vie. Et la vie qui pourrait basculer dans le sombre ou dans la lumière. Une histoire d'amour, oui, de celles... Il m'aura fallu une cinquantaine de pages, avant de réussir à rentrer dans la vie de ce gamin de seize ans, en passe de finir le collège, plus ou moins persuadé de ne pas être admis au lycée . Oui, jusqu'à ce que l'auteur nous parle des parents de Charlie Baxter, jusqu'à ce que j'observe ce père dépressif s'enfoncer, jusqu'à ce que je vois que la mère s'était barrée avec la petite soeur, ne l'emmenant pas , LUi. Ne le choisissant pas, LUI, décidant qu'il jouerait le rôle de garde-malade de son père, de sentinelle pour elle, de surveillant, à sa place à Elle... Et Charlie de réagir à sa manière... comme un adolescent en bien et en moins bien. Tombant amoureux pour la première fois, la toute première fois... rencontrant le théâtre , pour la revoir, elle ...apprivoisant Shakespeare, juste pour être à côté d'elle. Les rencontres qui changent une vie. Les amitiés qui se créent, celles qui se défont, les préjugés qui tombent, un à un comme des dominos. Et le premier amour, celui qui marque une vie. Et la vie qui pourrait basculer dans le sombre ou dans la lumière. Une histoire d'amour, oui, de celles qu'on n'oublie pas , mais aussi , un roman d'apprentissage ( nostalgie, années 90, lady Di, adolescence, naufrage d'une famille , la toute première fois, ..). Tout cela reste longtemps en tête, longtemps après avoir refermé les pages de ce livre, même si l'on est pas anglais, même si l'on n'a pas vécu son adolescence dans les années 90, même si on n'est pas un garçon, même si ce ne sont pas nos souvenirs. Ce sont peut-être ceux de David Nichols, l'auteur ? On se prend à douter tellement cela sonne vrai, cela sonne juste, cela sonne nostalgique. Une très jolie et douce nostalgie... "Summer Melody" , à cause, ( ou grâce ! ), à la chanson de Pulp : David's Last Summer. Un roman très touchant, très beau, et très agréable à lire .
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aa2liiinee Posté le 10 Septembre 2020
    Un merveilleux roman sur l'apprentissage, sur l'adolescence, le premier amour, les premières fois mené avec brio.#8201;#8201; Un récit superbement écrit par David Nicholls navigue entre les moments légers et insouciant que procure et ceux plus douloureux dû au dysfonctionnement familiale. Je ne peux qu'admirer la maîtrise de la compréhension des émotions de l'adolescence par l'auteur. C'est une capture parfaite de moments que nous avons tous vécu.#8201;#8201; #8201;#8201; Une lecture nostalgique , tendre avec pour fil conducteur la célèbre pièce de Shakespeare Roméo Juliette car Charlie va intégrer durant l'été une troupe d'amateur. J'ai aimé la construction du récit et son dénouement qui m'a semblé juste parfait. Charlie est un garçon timide et dont le théâtre va l'aider à s'ouvrir, à grandir.#8201;#8201; #8201;#8201; Un roman plein de charme et de nostalgie avec sa touche d'humour. Allumez votre walkman au son des années 90 et embarquez avec Summer mélodie pour un été dont la bande son ravivera de vieux souvenirs ...
  • critiqueH2 Posté le 6 Septembre 2020
    Au milieu des années 90, Charlie achève ses années de lycée dans une petite ville fichée dans le sud-est de Londres. Il partage ses jours avec son papa dépressif depuis que ses parents ont divorcé. Sa sœur Billie vit avec sa mère, partie s'installer chez son amant. Portant secours à Fran, jeune fille à la cheville foulée qu'il raccompagne au sein de sa troupe de théâtre amateur, Charlie succombe à une petite voix qui lui intime de se concentrer sur cette rencontre. Cherchant les mots qui lui permettront de se rapprocher de celle qui l’envoûte, l'adolescent n'a d'autre choix que de se joindre aux répétitions de ‘Roméo et Juliette.’ David Nicholls, le père de ce roman, décrit les émois de l'adolescence fragile et expose le flamboiement du premier amour. Bercé par les standards diffusés sur les ondes, ce récit d'apprentissage réinvente les gestes mille fois posés, les phrases mille fois murmures et les baisers mille fois échangés. On ne se lasse pas !
  • Satinesbooks Posté le 31 Août 2020
    On fait la rencontre de Charlie Lewis, un jeune homme de seize ans en 1997. Il n’a pas forcément une vie facile : un père qui fait faillite professionnellement, une séparation parentale mais aussi fraternelle. Charlie est séparé de sa sœur et doit rester avec son père qui sombre dans les abysses de l’alcool et sa copine la dépression n’est pas très loin. Charlie est forcé à devenir un adulte avant l’heure. C’est malheureux mais c’est ainsi… Rapidement, il va traîner avec d’autres personnes qui ne sont pas forcément très recommandables. Avec la peur de retrouver son père mort d’une overdose, il est à la dérive personnellement et professionnellement… Charlie décide d’arrêter de s’en faire pour son père qui est plongé dans une torpeur phénoménale. Charlie va lire, quitte le plus possible sa maison. Au gré de ses promenades, il va rencontrer Fran, une jeune femme qui travaille un rôle pour sa troupe de théâtre. Rapidement, les deux personnages vont s’apprécier et Charlie va intégrer la troupe de théâtre dans laquelle se trouve Fran. Charlie va faire beaucoup d’efforts pour retenir ses répliques et oublier les relations toxiques qu’il avait tissées. « C’est pour ça que l’été est si triste – parce... On fait la rencontre de Charlie Lewis, un jeune homme de seize ans en 1997. Il n’a pas forcément une vie facile : un père qui fait faillite professionnellement, une séparation parentale mais aussi fraternelle. Charlie est séparé de sa sœur et doit rester avec son père qui sombre dans les abysses de l’alcool et sa copine la dépression n’est pas très loin. Charlie est forcé à devenir un adulte avant l’heure. C’est malheureux mais c’est ainsi… Rapidement, il va traîner avec d’autres personnes qui ne sont pas forcément très recommandables. Avec la peur de retrouver son père mort d’une overdose, il est à la dérive personnellement et professionnellement… Charlie décide d’arrêter de s’en faire pour son père qui est plongé dans une torpeur phénoménale. Charlie va lire, quitte le plus possible sa maison. Au gré de ses promenades, il va rencontrer Fran, une jeune femme qui travaille un rôle pour sa troupe de théâtre. Rapidement, les deux personnages vont s’apprécier et Charlie va intégrer la troupe de théâtre dans laquelle se trouve Fran. Charlie va faire beaucoup d’efforts pour retenir ses répliques et oublier les relations toxiques qu’il avait tissées. « C’est pour ça que l’été est si triste – parce qu’il faudrait qu’on soit heureux. Moi, j’ai hâte de remettre mes collants et d’allumer le chauffage. En hiver, au moins, on a le droit d’être malheureux et on n’est pas censés gambader dans un champ de tournesols. » La thématique principale est vaste et très sympathique. L’amour et les relations que ce sentiment peut entrainer. Dans un premier temps, on trouve l’amour parent/enfant. La relation entre Charlie et ses parents est chaotique. Entre un père présent physiquement mais à des kilomètres mentalement et une mère qui a préféré le laisser avec son père : se débarrasser de son fils et le priver de sa sœur est un acte très fort que Charlie n’oubliera pas. Dans un second temps, on a aussi l’amour au sens propre du terme, comme beaucoup d’entre nous l’entend : l’amour que Charlie ressent pour Fran. Cet amour qui nous fait vivre sur un nuage, qui ne nous fait plus toucher terre. Je trouve que l’auteur traite de cette thématique sous toutes les coutures et j’ai beaucoup apprécié la manière dont il met en avant toutes les relations possibles. L’amour n’est pas forcément quelque chose de positif, l’auteur nous souligne aussi le fait que l’amour peut être toxique. L’auteur équilibre très bien cette intrigue. C’est un roman parfait pour l’été. J’ai beaucoup aimé le décor, le cadre, l’époque. On oscille entre nostalgie et tendresse, entre injustice et humour. On est dans la vraie vie : tout n’est pas tout rose ni tout noir, on a toute une palette de tonalité qui font que la vie est ce qu’elle est. C’est beau, c’est frais, c’est très beau à découvrir. « Je me suis demandé si c’était là le grand danger des retrouvailles : découvrir qu’on n’occupe pas une place aussi essentielle dans la mémoire des autres que celle qu’ils occupent dans la nôtre. » Charlie est dans une période de sa vie où il a un pied entre la vie d’adulte et l’autre dans sa vie d’adolescent. C’est un âge pivot qui peut être très difficilement appréhendé par beaucoup d’entre nous. Véritable ode à la vie, j’ai beaucoup apprécié ce roman. Il est vraiment très intéressant. L’auteur a une vision très douce et humaine de la vie. On ne se complait pas dans une vie peu crédible, on est dans la réalité qui fait mal mais qui fait aussi beaucoup de bien. Charlie prend des coups mais Charlie grandit et c’est ça qui est magnifique. Je n’arrête pas de vous le dire : Roméo Juliette est une histoire d’amour universelle qui rassemble les gens… La preuve en est… Quoi ? Comment ça qu’est-ce que je raconte ? Pour le savoir… lisez ce roman ! La plume de l’auteur est saisissante de réalisme. Elle est bourrée d’humanité et de douceur. On est vraiment entre l’amertume et le bonheur, c’est vraiment charmant. C’est riche, complet et plein de de surprise. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Charlie et la manière dont Fran intervient dans sa vie. C’est vraiment un duo complet et saisissant de réalité. Franchement, c’est un très très bon roman. Il n’est pas un coup de cœur mais une lecture qui m’a beaucoup marquée. Bravo.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Lectures estivales : 30 romans pour s'évader

    Les vacances se profilent à l'horizon. L'occasion de faire un peu de place dans votre valise pour les livres qui accompagneront vos pérégrinations. De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Michel Bussi, découvrez notre sélection de romans à dévorer tout au long de la belle saison.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Fêtes des mères : 20 romans passionnants à lui offrir

    La fête des mères, c'est dimanche 7 juin ! Et si vous profitiez de cette occasion pour lui offrir un livre et étancher sa soif de lecture ? De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Douglas Kennedy, focus sur 20 romans passionnants qui devraient plaire à votre chère maman.

    Lire l'article