Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265154629
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 210 mm

Terminal 4

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 27/08/2020
"Un des 11 polars les plus attendus de la rentrée littéraire." Livres Hebdo

« De son écriture cislée, l'auteur nous tient en haleine autant par ses connaissances du milieu que par celles qui nous plongent au cœur de l'intrigue. » La Voix du Nord

"Parfaitement maîtrisé et documenté. Un suspens maintenu jusqu'aux dernières lignes." Le...
"Un des 11 polars les plus attendus de la rentrée littéraire." Livres Hebdo

« De son écriture cislée, l'auteur nous tient en haleine autant par ses connaissances du milieu que par celles qui nous plongent au cœur de l'intrigue. » La Voix du Nord

"Parfaitement maîtrisé et documenté. Un suspens maintenu jusqu'aux dernières lignes." Le Suricate Magazine

Aux abords de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, alors que le soleil n’a pas commencé à pointer, les pompiers se démènent pour étouffer les flammes qui ravagent une dizaine de voitures. Ce qu’ils ne savent pas encore, c’est que dans le coffre de l’une d’elles, un cadavre carbonisé les attend…
Lola Rivière et Zoé Dechaume, conduites dans les environs par les hasards d’une autre enquête, arrivent sur place les premières. Déterminées à résoudre cette affaire, les deux jeunes femmes vont rapidement s’apercevoir que l’aéroport est une zone qui cristallise de nombreuses tensions. Conflits entre taxis et VTC clandestins, militants installés à proximité des pistes pour s’opposer au projet du nouveau terminal, et luttes politico-économiques autour de la pollution atmosphérique générée par l’aéronautique, les enjeux sont nombreux et les fils à démêler ne manquent pas pour atteindre la vérité…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265154629
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cavistelecteur Posté le 13 Novembre 2020
    Retrouver Lola Rivière et Zoé Dechaume était une évidence pour moi après avoir découvert ces personnages dans « Tu tairas tous les secrets »(Fleuvenoir 2019). Du 36 Quai des Orfèvres au Bastion, Hervé Jourdain, ancien capitaine de police à la Crime, nous embarque séance tenante pour une intrigue long courrier autour de l'aéroport de Roissy , terminal 4. Des voitures sont incendiées au bord des pistes de l'aérogare au petit matin, on retrouve un corps dans le coffre de l'une d'elles, c'est le début d'un incroyable imbroglio. Victime difficilement identifiable, cela permet à notre auteur de noyer le poisson et de nous promener dans les méandres d'un des plus grand aéroport du monde. Une ville entière, grouillante d'une populace diverse que ce soit à l'intérieur des terminaux, mais également dans les bureaux, ou autour et au bout des pistes. Tortueux et compliqué ce scénario traite de nombreux thèmes allant des conflits entre VTC et taxis normalisés, militantisme contre l'extension de l'aéroport façon zadiste, discours écologiques dans l'air du temps et jeux politique jamais bien déchiffrable, clandestins toujours présents, on assiste à un mix explosif et complètement nébuleux où risquent de se perdre nos enquêteurs. Nos enquêteurs justement, toujours un peu borderline sont accaparés... Retrouver Lola Rivière et Zoé Dechaume était une évidence pour moi après avoir découvert ces personnages dans « Tu tairas tous les secrets »(Fleuvenoir 2019). Du 36 Quai des Orfèvres au Bastion, Hervé Jourdain, ancien capitaine de police à la Crime, nous embarque séance tenante pour une intrigue long courrier autour de l'aéroport de Roissy , terminal 4. Des voitures sont incendiées au bord des pistes de l'aérogare au petit matin, on retrouve un corps dans le coffre de l'une d'elles, c'est le début d'un incroyable imbroglio. Victime difficilement identifiable, cela permet à notre auteur de noyer le poisson et de nous promener dans les méandres d'un des plus grand aéroport du monde. Une ville entière, grouillante d'une populace diverse que ce soit à l'intérieur des terminaux, mais également dans les bureaux, ou autour et au bout des pistes. Tortueux et compliqué ce scénario traite de nombreux thèmes allant des conflits entre VTC et taxis normalisés, militantisme contre l'extension de l'aéroport façon zadiste, discours écologiques dans l'air du temps et jeux politique jamais bien déchiffrable, clandestins toujours présents, on assiste à un mix explosif et complètement nébuleux où risquent de se perdre nos enquêteurs. Nos enquêteurs justement, toujours un peu borderline sont accaparés également par l'arrestation d'un quidam que l'on a choppé avec des pièces d'or estampillées de la frappe de Daesh. Simple voyageur piégé ou victime jouant la comédie, voilà de quoi bien occuper les services de police. Comme d'habitude avec Hervé Jourdain les leurres sont nombreux, mais si chacun joue à Mr Propre n'ayant rien à se reprocher au premier abord, chacun manœuvre en réalité en sous main pour favoriser ses desseins. Ah, elle est belle l'écologie de façade et que dire des collusions politiques ! Sans perdre le fil conducteur du récit Hervé Jourdain fait vaciller d'un piédestal bien fragile tout ce petit monde. Il ne manque jamais d'égratigner au passage ces faux semblants et de révéler les coulisses puants d'un monde de décisionnaires vils et imbus de leur pouvoir. C'est bien sûr une fiction, mais on ne peut s'empêcher de penser, que comme ses confrères policiers devenus écrivains, beaucoup de situations sont inspirées en grande partie de la réalité d'un monde qu'il connaît bien. Voilà ce qu'il faut retenir de ce sombre univers, de cette plongée au cœur de l'aéroport de Roissy et d'un meurtre sordide. C'est extrêmement noir et intéressant et cela nous permet de réaliser que bien des fois la réalité ne correspond pas du tout à ce que l'on veut bien nous montrer, nous dire, mais ça nous sommes de plus en plus nombreux à le penser. Hervé Jourdain sur WHOOZONE.COM Tu tairas tous les secrets
    Lire la suite
    En lire moins
  • Rennath Posté le 23 Octobre 2020
    C'est un livre qui me laisse mitigée D'un coté, tout l'univers de Roissy qui m'est inconnu est intéressant, et l'enquête est surprenante. D'un autre coté les enquêteurs ne m'ont pas intéressée. A tel point que je ne m'étais pas rendue compte que c'était les mêmes que sur"Femmes sur écoute" En fait les personnages sont sommairement décrits et je ne me suis pas attachée à eux. Si je lis un tome suivant, je risque encore de les avoir oubliés ...
  • Anaisseriallectrice Posté le 12 Octobre 2020
    Qui de mieux placé qu’un ancien capitaine de police pour écrire un polar ? En général, j’aime toujours les polars écrits par des anciens flics car ils ont une connaissance du milieu et une analyse pointilleuse et détaillée de ce qu’est la vie d’une enquête, et il en ressort habituellement très ouvrages très ancrés dans une réalité que l’on préférerait tous ignorer. Je dirais bien « Pari à nouveau réussi pour Hervé Jourdain ! » mais c’est plus que ça en fait, car l’auteur s’élève un cran au-dessus de la simple enquête de police, pour nous proposer ici une intrigue qui va impacter les plus hautes sphères de notre société. Je m’attendais à un ouvrage bourré de détails sur les procédures, bourré de jargon policier et d’acronymes que j’aurais eu du mal à assimiler, et pourtant l’auteur n’a pas souhaité axer son roman sur les procédures en elles-mêmes ni sur le cœur du Bastion (nouveau 36 Quai des Orfèvres), il a préféré nous emmener à ses côtés, sur le terrain en lui-même. Nous passerons beaucoup de temps au sein de l’aéroport de Paris (plus que le temps passé pour moi cette année vu que je n’ai pas voyagé en raison... Qui de mieux placé qu’un ancien capitaine de police pour écrire un polar ? En général, j’aime toujours les polars écrits par des anciens flics car ils ont une connaissance du milieu et une analyse pointilleuse et détaillée de ce qu’est la vie d’une enquête, et il en ressort habituellement très ouvrages très ancrés dans une réalité que l’on préférerait tous ignorer. Je dirais bien « Pari à nouveau réussi pour Hervé Jourdain ! » mais c’est plus que ça en fait, car l’auteur s’élève un cran au-dessus de la simple enquête de police, pour nous proposer ici une intrigue qui va impacter les plus hautes sphères de notre société. Je m’attendais à un ouvrage bourré de détails sur les procédures, bourré de jargon policier et d’acronymes que j’aurais eu du mal à assimiler, et pourtant l’auteur n’a pas souhaité axer son roman sur les procédures en elles-mêmes ni sur le cœur du Bastion (nouveau 36 Quai des Orfèvres), il a préféré nous emmener à ses côtés, sur le terrain en lui-même. Nous passerons beaucoup de temps au sein de l’aéroport de Paris (plus que le temps passé pour moi cette année vu que je n’ai pas voyagé en raison de COVID, ah ah !), et nous évoluerons aux côtés des petites fourmis anonymes qui gagnent leur vie, légalement ou illégalement, grâce à l’aéroport et aux millions qui passagers qui y transitaient (ça c’était avant 2020). L’auteur met également en lumière la dirigeante des aéroports, femme puissante et influente qui fait régner l’ordre dans ce microcosme. Il est ici question de gros sous, de trafic en tous genres, de magouilles, de zadistes, et même d’écologie ! Entre fausses pistes et rebondissements, l’auteur pimente régulièrement son intrigue qui traîne parfois en longueur faute d’avancées majeures dans l’enquête afin de ne pas nous perdre au passage dans le formidable labyrinthe qu’il a créé. L’écriture d’Hervé Jourdain est nerveuse, bien qu’il ait pris le parti d’écrire des chapitres relativement longs, chose qui se fait de plus en plus rare dans les thrillers ou polars où les auteurs pensent que pour maintenir le suspense, il faut obligatoirement aller vite quitte à lasser le lecteur à grand coup de cliffhangers et de chapitres de la longueur d’un tweet (j’ai une fâcheuse tendance à l’exagération quand je m’agace). L’auteur a décidé de prendre son temps ici, à l’image de ce qu’est une enquête dans la vie réelle, et ça fait du bien ! [ Le mot de la fin ] À travers son expérience et ses connaissances, Hervé Jourdain a réussi à écrire une intrigue palpitante, très ancrée dans le réel et qui évoque des sujets contemporains en se positionnant au plus près de la réalité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Addiction_Polar Posté le 10 Octobre 2020
    Du polar à l’état pur! Si vous êtes fan d’enquêtes qui frôlent la perfection et la justesse sur la réalité de terrain des flics, cet auteur est à lire absolument ! • Quand un corps carbonisé est retrouvé dans une voiture aux abords de l’aéroport Charles de Gaulle, Zoé et Lola sont loin d’imaginer jusqu’où va les mener leur enquête. Conflits entre taxis et VTC clandestins, militants installés aux abords des pistes pour lutter contre le projet du nouveau terminal, et luttes politico-économiques autour de la pollution atmosphérique générée par l’aéronautique, tels sont les enjeux auxquels elles vont être confrontées. • Encore une fois Hervé Jourdain nous entraîne dans une intrigue complexe, juste, aux procédures exactes où tout élément rocambolesque et toute surenchère de violence sont exclus.. Avec une plume incisive, à l’aide de phrases courtes qui martèlent vos méninges, l’auteur vous offre à nouveau une intrigue bien emberlificotée et loin d’être simple. L’auteur aborde des thèmes d’actualité tels que le conflit des taxis et les Véhicules de Tourisme avec Chauffeur, le business et la politique des aéroports par rapport à l’écologie, les zadistes et leurs zones à défendre ainsi que le terrorisme. Le lieu choisi par Hervé Jourdain, l’aéroport Charles de Gaule de Paris, dévoile au... Du polar à l’état pur! Si vous êtes fan d’enquêtes qui frôlent la perfection et la justesse sur la réalité de terrain des flics, cet auteur est à lire absolument ! • Quand un corps carbonisé est retrouvé dans une voiture aux abords de l’aéroport Charles de Gaulle, Zoé et Lola sont loin d’imaginer jusqu’où va les mener leur enquête. Conflits entre taxis et VTC clandestins, militants installés aux abords des pistes pour lutter contre le projet du nouveau terminal, et luttes politico-économiques autour de la pollution atmosphérique générée par l’aéronautique, tels sont les enjeux auxquels elles vont être confrontées. • Encore une fois Hervé Jourdain nous entraîne dans une intrigue complexe, juste, aux procédures exactes où tout élément rocambolesque et toute surenchère de violence sont exclus.. Avec une plume incisive, à l’aide de phrases courtes qui martèlent vos méninges, l’auteur vous offre à nouveau une intrigue bien emberlificotée et loin d’être simple. L’auteur aborde des thèmes d’actualité tels que le conflit des taxis et les Véhicules de Tourisme avec Chauffeur, le business et la politique des aéroports par rapport à l’écologie, les zadistes et leurs zones à défendre ainsi que le terrorisme. Le lieu choisi par Hervé Jourdain, l’aéroport Charles de Gaule de Paris, dévoile au lecteur une société à part, avec ses règles, son univers, ses jeux de pouvoir et toute sa complexité. L’enquête prend progressivement de l’ampleur. Beaucoup de descriptions au début du récit mais un rythme soutenu qui monte crescendo et ainsi prend le dessus. Le lecteur peut faire confiance à l’auteur il sait de quoi il parle, ancien capitaine au 36. Un soin tout particulier a été porté par l'auteur au réalisme des personnages, leurs convictions et leurs limites. • Du polar de haute voltige qui pour le coup m’a tout de même par moment un peu perdue tant les pièces du puzzle sont nombreuses et parfois compliquées à agencer mais que j’apprécie tant la qualité est au rendez-vous!
    Lire la suite
    En lire moins
  • olivierverstraeteRCV99FM Posté le 4 Octobre 2020
    Roissy, pour la plupart d’entre nous, est bien plus connu pour son aéroport que pour son patrimoine architectural. Paris CDG, comme il est siglé sur les billets d’avion est un des aéroports les plus importants au monde au regard de son trafic aérien. Il connait depuis quelques années une évolution qui l’oblige à s’étendre, voire à augmenter le nombre de terminaux. Mais augmenter le potentiel d’accueil et de départs d’avion, c’est aussi augmenter la pollution carbone sur une zone qui n’en a pas besoin. Alors trouver un cadavre sur le chantier du Terminal 4 n’est pas la meilleure publicité pour ce projet. C’est le postulat de Terminal 4, le dernier roman d’Hervé Jourdain paru chez Fleuve Noir. Au petit matin, le ciel des abords de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle se teinte de rouge. Des voitures prennent feu. Mais d’un simple feu, l’examen des carcasses aboutira à une affaire de meurtres avec le corps découvert dans le coffre d’un des véhicules. Sur place pour une autre affaire, Lola Rivière et Léa Dechaume de la brigade anti-terroriste sont les premiers officiers sur la scène du crime. Qui est-elle ou-il ? Que faisait-elle ou il là ? Qui l’y... Roissy, pour la plupart d’entre nous, est bien plus connu pour son aéroport que pour son patrimoine architectural. Paris CDG, comme il est siglé sur les billets d’avion est un des aéroports les plus importants au monde au regard de son trafic aérien. Il connait depuis quelques années une évolution qui l’oblige à s’étendre, voire à augmenter le nombre de terminaux. Mais augmenter le potentiel d’accueil et de départs d’avion, c’est aussi augmenter la pollution carbone sur une zone qui n’en a pas besoin. Alors trouver un cadavre sur le chantier du Terminal 4 n’est pas la meilleure publicité pour ce projet. C’est le postulat de Terminal 4, le dernier roman d’Hervé Jourdain paru chez Fleuve Noir. Au petit matin, le ciel des abords de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle se teinte de rouge. Des voitures prennent feu. Mais d’un simple feu, l’examen des carcasses aboutira à une affaire de meurtres avec le corps découvert dans le coffre d’un des véhicules. Sur place pour une autre affaire, Lola Rivière et Léa Dechaume de la brigade anti-terroriste sont les premiers officiers sur la scène du crime. Qui est-elle ou-il ? Que faisait-elle ou il là ? Qui l’y a placé ? L’enquête commence par les deux comparses. Après femme sur écoute, Hervé Jourdain reprend toute l’équipe du bastion à commencer par son duo d’enquêtrices de choc pour les emmener dans le monde des transports aériens, de la rivalité des taxis et des VTC, de la migration clandestine et de la politique environnementale. Tout cela en même temps. Il faut pour cela du talent et l’auteur, ancien flic de la brigade criminelle, n’en manque pas. On sent dans l’écriture de Jourdain la maîtrise du milieu et de la procédure policière mais sans s’enfermer dans la technique à outrance. Terminal 4 croise tout un ensemble d’enjeux personnels comme plus macro et cela reste un roman policier de haute facture avec ses pistes, ses auditions, ses errements avec en toile de fond le rapport changeant entre Zoé et Lola. Je vous garantis que vous ne survolerez pas Terminal 4 et serez suspendus aux découvertes de Lola et Zoé pour mettre à jour ce qui est arrivé à…
    Lire la suite
    En lire moins
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.