Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258192089
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 608
Format : 153 x 240 mm

Tout ce qui est sur terre doit périr

La dernière licorne

Date de parution : 10/10/2019
Un thriller ambitieux au rythme effréné. Une intrigue historique diaboliquement séduisante qui embarque le lecteur dans une course folle, de Bordeaux à Erevan en passant par le Vatican et Hong Kong, à la poursuite d'un secret qui n'est rien de moins que celui de l'humanité tout entière.
Tout ce qui est sur Terre doit périr a précédemment paru sous le titre La Dernière Licorne, sous le pseudonyme de Tobby Rolland.
 
Une masse sombre, inexpliquée, prise dans les glaces millénaires du mont Ararat.
Un livre interdit, gardé sous clé dans l’enfer du Vatican.
Un animal de bois, énigmatique, portant au front une corne unique.
Les indices sont là, éparpillés. Un gigantesque puzzle à reconstituer pour remonter à l’origine de toutes les religions du monde.
De...
Une masse sombre, inexpliquée, prise dans les glaces millénaires du mont Ararat.
Un livre interdit, gardé sous clé dans l’enfer du Vatican.
Un animal de bois, énigmatique, portant au front une corne unique.
Les indices sont là, éparpillés. Un gigantesque puzzle à reconstituer pour remonter à l’origine de toutes les religions du monde.
De Bordeaux à Hong Kong, en passant par l’Arménie, Zak Ikabi n’a qu’une obsession : en réunir toutes les pièces. Et trouver ainsi l’arche de Noé.
Embarquée malgré elle dans sa quête, la glaciologue Cécile Serval, aussi érudite que volcanique, se voit bientôt confrontée à un véritable déluge de questions. Et de balles de kalachnikovs…
Car pour garder ce secret, certains sont prêts à tous les sacrifices….




 







 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258192089
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 608
Format : 153 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mylea45 Posté le 10 Juin 2021
    En début de lecture, je me suis dit quand je me suis embarquée mais au fur et à mesure de ma lecture j'ai commencé à prendre un certain plaisir et je me suis prise au jeu de cette quête Malgré les 764 pages, ce roman se lit bien si on apprécie l'ésotérisme
  • Chachou_BZHbooks Posté le 12 Mai 2021
    📚📚 Tout ce qui est sur terre doit périr, de @michel_bussi : ce weekend j'ai fini ce roman de Michel Bussi, publié à l'origine sous le pseudo de Tobby Rolland ! Assez éloigné de son style habituel, notamment dans le type d'intrigue et le sujet, on y retrouve cependant très bien la patte de l'auteur que l'on connaît si bien. #9786;️ . . . 📚On suit pendant 700 et quelques pages, Zak, Cécile qui est glaciologue, et son professeur Arsène dans une quête mystique autour de l'arche de Noé, de Toulouse jusqu'aux confins du Moyen-Orient ! Leur épopée sera riche en rebondissements et sueurs froides, surtout avec une armée de tueurs à leurs trousses 😱 . . . #9829;️ J'ai adoré ce roman de Michel Bussi (comme quasiment tous ses romans), et cela malgré le fait qu'il soit un peu différent des précédents (au contraire, c'est même plutôt sympa ce changement), et que je n'y connaisse absolument rien en matière d'arche de Noé et d'histoire biblique ! Je vous le recommande si vous aimez les livres avec de l'action ! (Dans l'esprit, il m'a beaucoup rappelé Le premier miracle de Gilles Legardinier : la quête mystique, la traque des personnages principaux par des malfrats etc..)
  • Mme_de_poupinette Posté le 25 Avril 2021
    Pour une première lecture de ce genre d'ouvrage je peux facilement dire que mes émotions ont joué sur tous les tableaux. les premières pages m'ont fait limite un peu peur ne sachant pas à quoi m'attendre, mais les cinq premières pages m'ont vite surprise. Et je me suis lancée sans m'arrêter autour du monde, tel Indiana Jones en passant par Da Vinci Code au Vatican. Du mystère dans chaque chapitre, à chaque pas vers la solution. Quelques passages de Melbourne, m'ont un peu ennuyé mais les 400 autres pages étaient juste très prenante.
  • Avrilya Posté le 18 Avril 2021
    Mêler ésotérisme et aventure il fallait oser. Je comprends que ça puisse en rebuter certains tellement certaines explications sont abracadabrantesques. De mon côté, ça m'a fait poser pas mal de questions, notamment sur les similitudes entre les religions car on n'y retrouve finalement pas mal de récits équivalents... Mais aussi sur le culte des anges que je connais peu. Pour le reste, on reconnaît bien la patte de Bussi. L'aventure, la recherche de la vérité... Le récit est exaltant. Enfin, pour en avoir discuté autour de moi, je pense que la fin aurait pu être mieux ficelée, plusieurs alternatives plus plausibles auraient pu être élaborées. Mais dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment ... sauf quand il fuient dans le tuyau d'eau ... l'angoisse totale! Je pense que ceux qui ont lu savent de quoi je parle. ;p
  • koatiraleur Posté le 11 Avril 2021
    Pas une seconde de répit dans ce roman, qui entraîne le lecteur aux quatre coins du monde et lui fait faire un saut dans « le temps d’avant » ! même si ce livre diffère des thrillers habituels (les inconditionnel(le)s des thrillers de cet auteur peuvent être un peu surpris(e)s), la qualité d’écriture est bien présente et le récit, même s’il est empreint de fantastique, s’appuie sur de nombreuses recherches ! il ne faut être ni cartésien(ne), ni rationnel(le), il faut simplement se laisser porter par cette aventure qui se déroule à cent à l’heure ! le temps d’un livre, j’ai vécu un périple incroyable, jusqu’au Mont Ararat et qui sait ? découvrir la dernière licorne et les vestiges de l’Arche de Noé ! j’ai beaucoup aimé !
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !