Lisez! icon: Search engine

Un goût de cendres

Presses de la cité
EAN : 9782258099869
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 660
Format : 140 x 225 mm
Un goût de cendres

Dominique WATTWILLER (Traducteur)
Collection : Sang d'Encre
Date de parution : 04/10/2012

Dans un cottage de rêve, un incendie fait une victime, un célèbre joueur de cricket retrouvé atrocement carbonisé. Accident ou acte criminel ?

Tandis que la police du comté procède aux constatations, l’inspecteur Lynley et le sergent Havers interrogent l’entourage de la victime : son ex-femme vient reconnaître le corps alors que sa compagne actuelle le croit en voyage avec son fils. La fille de cette dernière, Olivia, attire particulièrement l’attention des enquêteurs....

Tandis que la police du comté procède aux constatations, l’inspecteur Lynley et le sergent Havers interrogent l’entourage de la victime : son ex-femme vient reconnaître le corps alors que sa compagne actuelle le croit en voyage avec son fils. La fille de cette dernière, Olivia, attire particulièrement l’attention des enquêteurs. Par provocation envers sa mère, responsable d’œuvres de bienfaisance, elle joue la carte de la révolte et s’attire toutes sortes d’ennuis : drogue, prostitution…
A travers une intrigue policière où l’on retrouve ses héros récurrents, Elizabeth George nous convie à une plongée dans l’underground londonien couronnée d’une analyse psychologique très fine sur les relations mère-fille.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258099869
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 660
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ricou2710 Posté le 10 Mai 2018
    Une bonne histoire qui tient le lecteur. Seul bémol, le livre est un peu trop long à lire.
  • mogador83 Posté le 8 Mars 2017
    Un peu déçue par cette histoire qui s'étire en longueur et m'a semblé un peu plate. On ne retrouve pas tous les personnages habituels et je me suis vite ennuyée. Je continuerai malgré tout la collection des enquêtes de Linley et H avers en espérant plus de dynamisme la prochaine fois.
  • bina Posté le 25 Octobre 2016
    Un jour en matinée, un livreur de lait découvre les traces d’un incendie dans une propriété dans laquelle il livre le lait quotidiennement. La police prévenue découvre un corps mort par asphyxie. C’est le premier livre de cette auteure que je termine, je ne connais donc pas ses personnages récurrents. L’inspecteur Linley et le sergent Barbara Havers enquêtes alors dans un monde très varié. Le mort n’est pas celui que craignait le livreur, alors, qui est-il ? Que venait-il faire chez la pensionnaire du lieu ? Toutes les strates de la société se croisent ici : joueur national de cricket, professeure à la retraite, riche sponsor d’équipes sportives, droguée et prostituée, familles décomposées et enfants en déroute…Derrière un certain vernis qui se craquèle apparait une Angleterre underground ? Et au cœur de tout cela, l’amour. L’amour dans le couple, l’amour entre amant, l’amour qui empoisonne, l’amour parents / enfants (père-fils, mère fille). Un roman que je n’ai pas lâché.
  • nat76170 Posté le 28 Avril 2016
    Très bon roman. Une intrigue passionnante qui mêle des personnages intéressants et une façon d'écrire propre à Elizabeth George. L'auteur nous tient en haleine dès les premiers chapitres et nous y laisse jusqu'aux derniers. Il y a une très grande dimension psychologique dans ce roman.Elle mélange les thèmes de meurtre, amour, amitié, maladie, protection des animaux ... Beaucoup de sentiments et d'émotions y sont présentés, ce qui donne une humanité et vie à ce roman. En conclusion, un roman qui devient très vite addictif et que l'on est impatient de terminer afin de connaître le dénouement.
  • albona Posté le 13 Mars 2015
    Tandis que la police du comté procède aux constatations, recherche d'indices et relevés d'usage, l'inspecteur Lynley et le sergent Havers interrogent les proches et les amis londoniens de la victime. L'enquête, minutieuse, permet à Elizabeth George de brosser une époustouflante galerie de personnages. Parmi les plus réussis, Miriam Whitelaw et sa fille Olivia, qui forment un véritable couple infernal. Entre mère et fille, en effet, pas d'atomes crochus. Jamais le courant n'est passé. Pour compenser, Miriam Whitelaw se lance dans les oeuvres de bienfaisance. Par réaction, Olivia joue la carte de la révolte : pieds de nez à l'establishment, autodestruction systématique. Drogue. Prostitution. A travers une intrigue policière où l'on retrouve ses héros récurrents, l'inspecteur Lynley et sa caustique adjointe-admiratrice, le sergent Barbara Havers, Elizabeth George nous convie à une plongée dans l'underground londonien. Avec en prime un coup de projecteur cru sur les relations mère-fille.
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.