Lisez! icon: Search engine
Par Gründ, publié le 24/11/2020

Entre les pages de "The Crown, le vrai du faux", de C. Lamy, J. Ricome et P. Trouvé

Qui était réellement Churchill ? La couronne d'Elizabeth II pèse-t-elle vraiment plus de deux kilos ? Quelle était la véritable relation entre la reine et Jackie Kennedy ? Découvrez un avant goût de ce qui vous attend entre les pages de "The Crown, le vrai du faux".

Saison 1 épisode 1 : Wolferton Splash

Outre Elizabeth, son père malade et son mari flambant neuf, le premier épisode de la série présente un quatrième personnage, qu’on recroisera dans tous les épisodes (sauf un) de cette saison. Winston Churchill, alors âgé de 72 ans, est un ancien Premier ministre et un véritable héros : c’est sous son mandat que l’Angleterre a résisté puis triomphé de l’Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dans la série, la foule se lève d’ailleurs sur son passage lorsqu’il entre dans l’abbaye de Westminster où se déroule le mariage. Le vieux paon calcule bien son coup : il attend quelques secondes à l’entrée de l’abbaye, de façon à y pénétrer à l’instant exact où sont entonnés les premiers vers de « I Vow to Thee, My Country ». En réalité, si Churchill a bien eu droit à une standing ovation de la part des quelque 2 000 invités au mariage, il n’est pas entré sur les premiers vers du chant patriotique britannique, pour la simple et bonne raison que celui-ci n’a pas été joué ce jour-là.

Saison 1 épisode 5 : Poudre aux yeux

 

Un an et demi après sa prise de fonction, il est temps pour la reine de coiffer très officiellement l’inestimable symbole qui donne son nom à la série : la fameuse couronne.

En réalité, elle pèse près de cinq livres, soit plus de deux kilos. D’ailleurs, comme suggéré par The Crown, la reine l’a effectivement portée à diverses occasions pour se préparer à la tenir en équilibre sur sa tête, que ce soit en travaillant ou simplement en buvant le thé.

Saison 2 épisode 2 : La compagnie des hommes

Cet épisode se conclut sur une note sentimentale : les discours croisés des souverains leur rappellent combien ils se manquent lors de leurs vœux radiophoniques, le 25 décembre 1957.

Si l’on compare le discours réel de la reine depuis Sandringham à celui entendu dans The Crown, on constate que les auteurs l’ont amputé et récrit. Par exemple, les références chrétiennes assez pesantes des premières lignes ont été retirées. Ensuite, le véritable discours fait allusion à la réaction de la famille royale à l’allocution de son mari : « Aucune des voix entendues dans l’après-midi n’a procuré autant de joie à mes enfants et à moi que celle de mon mari. » Pour donner un ton plus intimiste, la série a retiré la mention des enfants. La phrase suivante est encore plus sentimentale : « Voici ce que je lui dis : “De tous les membres de notre famille réunis aujourd’hui, nos meilleurs vœux vont à toi, à bord du Britannia. Une famille grande et unie t’attend ici.” » Une déclaration qui donne au personnage de Philip un subit mal du pays.

En réalité, ce paragraphe du discours est beaucoup moins personnel et a été tronqué. En 1957, le duc d’Édimbourg a reçu des vœux groupés avec les 159 membres de l’équipage : « Voici ce que je lui dis : “De tous les membres de notre famille réunis aujourd’hui, nos meilleurs vœux vont à toi et à tous ceux qui se trouvent à bord du Britannia, pendant que vous voyagez ensemble dans les mers du Sud. Joyeux Noël à tous.” » Il est vrai que ces vœux groupés auraient sûrement rendu moins sentimentale cette conclusion de l’épisode, qui fait espérer des retrouvailles heureuses à Lisbonne !

Saison 2 épisode 8 : Chère Madame Kennedy

 

C’est à la télévision qu’apparaissent pour la première fois le président américain, John Fitzgerald Kennedy, et sa femme, Jackie, dans l’épisode. Elizabeth et sa mère regardent les images de leur visite à Paris et, immédiatement, l’attention de la reine mère se focalise sur la première dame : « Elle est si jeune, j’ai toujours cru qu’elle avait le même âge que toi. — Elle a mon âge », répond la reine.

Cette réplique de The Crown est mensongère. Jackie Kennedy n’avait pas le même âge qu’Elizabeth II : la souveraine est née en 1926, trois ans plus tôt que la femme du président américain. Elle avait donc 35 ans en 1961, lorsque l’épisode commence, et Jackie Kennedy allait fêter ses 32 ans.

Ce dialogue est primordial dans l’épisode, car il permet de montrer les doutes d’Elizabeth, confrontée à une rivale sur le plan politique et mondain. C’est aussi un moyen d’opposer une Europe en perte de vitesse face au glamour et à la modernité du couple américain. Cependant la relation entre Jackie et Elizabeth, telle qu’elle est mise en scène ici, est une pure invention.

 

The Crown le vrai du faux
Netflix a investi 140 millions d'euros pour une seule saison de The Crown, c'est la plus chère de l'histoire devant même Game of Thrones. Depuis le succès de la série historique Rome diffusée sur HBO, les moyens des séries ont décuplé et le public ne s'y trompe pas.
Peter Morgan, le créateur de la série, est l'un des plus éminents spécialistes de la monarchie britanique, mais comme il le dit lui-même il est plutôt du côté roman dans l'histoire. Dans The Crown, il y a beaucoup de choses qui sont du côté de l'imaginaire.

Par exemple, Churchill n'a jamais prononcé de discours pendant le grand smog de Londres en 1952 ; la prise de conscience collective a, par contre, bien existé.

Comment faire la part du vrai et du faux ? Comment distinguer la fiction de la réalité ?
Ce livre décrypte épisode par épisode les 3 saisons déjà diffusées en confrontant les éléments historiques - images et coupures de presse à l'appui.



 

Gründ

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Hors collection

    4 beaux livres à (s')offrir

    Le décryptage de la série The Crown, les 100 ans de Miss France retracés dans un album anniversaire, les 100 héroïnes de l'histoire de France ou encore 75 ans de photographies de mode du magazine ELLE... Les beaux livres marquent le coup pour cette fin d'année ! Découvrez des images inédites, de magnifiques illustrations et des secrets de tournage réunis dans ces quatre ouvrages.

    Lire l'article