Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809806083
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 168
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Affaire Raddad : le vrai coupable

Collection : Essais et documents
Date de parution : 01/09/2011
En août 2010, l'avocat d'Omar Raddad demande à la Chancellerie l'ouverture d'une information judiciaire. Elle réclame la comparaison des deux ADN trouvés sur la scène du crime mêlés au sang de Ghislaine Marchal. Demande déjà formulée sans succès en 2002 par Me Jacques Vergès lors de la requête en révision... En août 2010, l'avocat d'Omar Raddad demande à la Chancellerie l'ouverture d'une information judiciaire. Elle réclame la comparaison des deux ADN trouvés sur la scène du crime mêlés au sang de Ghislaine Marchal. Demande déjà formulée sans succès en 2002 par Me Jacques Vergès lors de la requête en révision de son procès, qu'il n'obtint pas.En 1994, Omar Raddad a été condamné à 18 ans de réclusion de criminelle pour le meurtre de Mme Marchal, riche veuve poignardée dans sa cave le 23 juin 1991. Sur le lieu du crime, l'inscription tracée avec le sang de la victime, « OMAR M'A TUER », accablait ce dernier. Gracié par Jacques Chirac en 1998, Omar Raddad ne cesse de clamer son innocence.Sa ténacité l'a conduit, soutenu par le roi du Maroc, à lancer une contre-enquête parallèle à celle des gendarmes, menée par un détective, pour trouver de nouveaux indices visant à l'innocenter, voire un autre coupable.Guy Hugnet explore minutieusement les différents scénarios de l'accusation et de la défense. Il éclaire d'un jour nouveau les coulisses d'une affaire aux rebondissements multiples et conduit le lecteur à partir des événements les plus récents jusqu'au coeur du mystère.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809806083
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 168
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • kiki23 Posté le 11 Septembre 2020
    Qui a tué la riche Madame MARCHAL en 1991 dans sa villa de MOUGINS ? Cet ouvrage date de 2011 et était resté au fin fonds de ma PAL d’où sa lecture en 2020… à l’abri des pressions de l’actualité… Et justement l’enquête (l’auteur est journaliste) consiste en une confrontation entre les éléments du dossier et ce qui a été mis sur la place publique par les médias et/ou les avocats. L’auteur se veut objectif, ou du moins essayer de remettre les pendules à l’heure. Effectivement il est sans compassion envers certains protagonistes (Me VERGES, l’enquêteur privé MOREAU) et à l’époque cela a pu énerver certains….mais je suis convaincue (il m’a convaincu) qu’il porte une certaine vérité. C’est rare dans ce type d’ouvrage et je le souligne donc, l’ensemble est bien écrit et peut, dans certains passages, se lire comme un roman. Un seul bémol : le titre : il reflète mal la démonstration de l’auteur, et semble vouloir imposer une version au lecteur Pourtant, le dernier chapitre apparaît comme une bonne pirouette et finalement laisse la porte ouverte au lecteur sans rien lui imposer… « Et vous, qu’auriez-vous répondu ? »
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés