Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714495068
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Nouveauté

Baiser ou faire des films

Rose LABOURIE (Traducteur)
Date de parution : 21/01/2021
Après le choc de La Fabrique des salauds, Chris Kraus nous revient avec un roman plein d’une fantaisie grinçante. Écrit sous la forme d’un journal posthume, un texte puissant et drôle, qui continue d’explorer ces familles hantées par les fantômes nazis, sur fond d’hommage à la Beat Generation.
Jonas n’a pas trente ans quand il débarque à New York pour vivre son rêve de cinéma. Au gré de rencontres déjantées, le jeune Allemand découvre, fasciné, un milieu où flottent encore les ombres de Kerouac et de Ginsberg. Reste à trouver un sujet pour son film d’études. Fiction porno-expérimentale... Jonas n’a pas trente ans quand il débarque à New York pour vivre son rêve de cinéma. Au gré de rencontres déjantées, le jeune Allemand découvre, fasciné, un milieu où flottent encore les ombres de Kerouac et de Ginsberg. Reste à trouver un sujet pour son film d’études. Fiction porno-expérimentale ? Documentaire sur le pouvoir érotique des lobes d’oreilles ?

Jonas semble passer volontairement à côté du sujet qui s’imposerait pourtant : l’histoire de sa famille. À New York, en effet, vit sa « tante » Paula, qui fut un temps très proche de son grand-père, pendant la Seconde Guerre mondiale, à Riga. Même si Jonas ne veut rien entendre, Paula a beaucoup à dire sur cet homme complexe, ce nazi sanguinaire qui l’a pourtant sauvée, elle, la Juive.

Et tandis que Jonas répète à l’envi « Je ne tournerai pas de film à la con sur les nazis ! », la belle Nele va entrer dans sa vie…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714495068
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ils en parlent

A propos de La Fabrique des salauds :

« Un roman haletant, parfois tristement drôle, parfois à peine soutenable. »
 
Le Nouveau Magazine littéraire
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.