Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259222693
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Île

Mathilde TREGER (Traducteur)
Collection : Feux croisés
Date de parution : 24/10/2013

Pour le 50e anniversaire de la mort d'Aldous Huxley, réédition d'un classique de la science-fiction épuisé.

Lorsque le journaliste Will Farnaby échoue sur l’île de Pala, il croit avoir découvert la société idéale. La communauté des îliens s’organise autour des valeurs de justice, de respect et de liberté, dans une parfaite osmose avec la nature. Mais cet équilibre idyllique est rapidement menacé par les convoitises internationales,...

Lorsque le journaliste Will Farnaby échoue sur l’île de Pala, il croit avoir découvert la société idéale. La communauté des îliens s’organise autour des valeurs de justice, de respect et de liberté, dans une parfaite osmose avec la nature. Mais cet équilibre idyllique est rapidement menacé par les convoitises internationales, à commencer par le sultanat voisin.
Huxley orchestre le malentendu : l’utopie de l’Éden retrouvé, réinventé par la main de l’homme, fera long feu, pour mieux se fracasser contre les instincts humains les plus funestes.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259222693
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lebelgedunord Posté le 6 Octobre 2021
    Je ne suis pas assez intelligent, ni n'ai assez de culture pour évaluer au mieux ce livre. Il y a beaucoup de références historiques, politiques et religieuses que je ne connais pas. Et je n'ai pas eu le courage de me documenter. Cependant, de nombreux passages ont trouvé un écho en moi. Dur à lire pour moi, j'ai mis plus d'un mois à le lire, paragraphe par paragraphe, ne pouvant m'empêcher de ruminer son contenu dans les heures qui suivaient leur lecture. Pour moi, Aldous Huxley critique notamment des faits de la société, passés et contemporains de son époque ... qui sont malheureusement toujours d'actualité ... Je classerais cet ouvrage comme un mélange de paragraphes utopistes, visionnaires, lucides, fictifs voire fantastiques.
  • enzo92320 Posté le 18 Mars 2021
    C'est un livre foutraque, quasi illisible, mais qui contient des fulgurances. L'écriture de Huxley est particulière, « le meilleur des mondes » étant plutôt l'exception qui confirme la règle tant il semble s'y être astreint à une rigueur dans la structure du roman qu'il ne respecte guère dans ses autres écrits. A l'arrivée, on a l'impression que l'intrigue (si l'on peut employer ce mot) est un prétexte pour y injecter aussi bien des réflexions fugitives (dont on peut deviner que certaines renvoient à son histoire personnelle tandis que d'autres ont une vocation universelle) que des propositions de constructions utopiques. A ce titre, Huxley se rapproche de Milan Kundera, mais ce dernier a une rigueur supérieure dans la manière d'enchevêtrer la philosophie dans sa structure romanesque. Ce roman de Huxley mérite peut-être d'être visité pour les amateurs d'utopie et de livres « inclassables » mais devra être évité par ceux qui voient la littérature comme un divertissement ou un exercice formel. On pourra cependant être impressionné par le côté visionnaire de tels écrits en 1962. Et la lecture de ce roman démontre s'il en était besoin que Huxley était tout sauf réactionnaire. Il refuse seulement farouchement le scientifisme aveugle qui était encore en vogue dans... C'est un livre foutraque, quasi illisible, mais qui contient des fulgurances. L'écriture de Huxley est particulière, « le meilleur des mondes » étant plutôt l'exception qui confirme la règle tant il semble s'y être astreint à une rigueur dans la structure du roman qu'il ne respecte guère dans ses autres écrits. A l'arrivée, on a l'impression que l'intrigue (si l'on peut employer ce mot) est un prétexte pour y injecter aussi bien des réflexions fugitives (dont on peut deviner que certaines renvoient à son histoire personnelle tandis que d'autres ont une vocation universelle) que des propositions de constructions utopiques. A ce titre, Huxley se rapproche de Milan Kundera, mais ce dernier a une rigueur supérieure dans la manière d'enchevêtrer la philosophie dans sa structure romanesque. Ce roman de Huxley mérite peut-être d'être visité pour les amateurs d'utopie et de livres « inclassables » mais devra être évité par ceux qui voient la littérature comme un divertissement ou un exercice formel. On pourra cependant être impressionné par le côté visionnaire de tels écrits en 1962. Et la lecture de ce roman démontre s'il en était besoin que Huxley était tout sauf réactionnaire. Il refuse seulement farouchement le scientifisme aveugle qui était encore en vogue dans la 1ère moitié du XXème siècle.
    Lire la suite
    En lire moins
  • fannyemilie77 Posté le 6 Janvier 2021
    Je suis toujours interloquée par la pertinence des livres d’Huxley, cet auteur du XX siècle est toujours contemporain. Son roman développe toute la philosophie contemporaine qui est en train de se mettre en place. Il traite de nos problématiques actuelles. Il traite de l’éducation des enfants, de la place de l’éducation au sein de la société, de l’aspiration au personnel. On y retrouve l’envie de spiritualité avec une critique acerbe de la dogmatique chrétienne. L’homéopathie et l’envie d’un cadre de vie sain y est également traitée. Au sein de ce roman, le protagoniste se retrouve confronté à lui-même. Il fait face à un choix cornélien que nous rencontrons tous au cours de notre existence. Nous devons tous être vrais envers nous-même et choisir si nous aspirons à devenir qui nous sommes vraiment en adéquation avec notre être intérieur ou si nous cédons au confort du matérialisme pour fuir nos peines et nos douleurs. Il met en lumière une autre problématique : quel avenir pour notre société ? Comment avancer ensemble dans la même direction, quel peut être l’impact de l’ego face à celui de l’harmonie ? Comment éviter le désordre et comment faire que nous puissions tous nous réaliser ?... Je suis toujours interloquée par la pertinence des livres d’Huxley, cet auteur du XX siècle est toujours contemporain. Son roman développe toute la philosophie contemporaine qui est en train de se mettre en place. Il traite de nos problématiques actuelles. Il traite de l’éducation des enfants, de la place de l’éducation au sein de la société, de l’aspiration au personnel. On y retrouve l’envie de spiritualité avec une critique acerbe de la dogmatique chrétienne. L’homéopathie et l’envie d’un cadre de vie sain y est également traitée. Au sein de ce roman, le protagoniste se retrouve confronté à lui-même. Il fait face à un choix cornélien que nous rencontrons tous au cours de notre existence. Nous devons tous être vrais envers nous-même et choisir si nous aspirons à devenir qui nous sommes vraiment en adéquation avec notre être intérieur ou si nous cédons au confort du matérialisme pour fuir nos peines et nos douleurs. Il met en lumière une autre problématique : quel avenir pour notre société ? Comment avancer ensemble dans la même direction, quel peut être l’impact de l’ego face à celui de l’harmonie ? Comment éviter le désordre et comment faire que nous puissions tous nous réaliser ? Un roman plein de pertinence qui donne à réfléchir quant aux évolutions collectives de nos sociétés...
    Lire la suite
    En lire moins
  • VassagoTL Posté le 31 Octobre 2020
    Un livre passionnant qui à travers une ile définie les bases d'une société parfaite. le héro n'est qu'un prétexte pour la présentation de la société utopique imaginé par l'auteur. D'un point de vu politique et social ou lorsqu'il est question de l'amour et de la mort, l'auteur est concret et assez clair. Il n'y a que sur les parties spirituelles où il est plus difficile à suivre, il prône d'un côté le besoin de ne pas suivre les religions et d'un autre il développe une spiritualité puisant dans les préceptes religieux indou et la prise d'une drogue ressemblant au LSD (il était en avance sur les hippies pourtant ce livre) pour s'ouvrir à la "vérité" et atteindre la vrai "liberté". J'avoue que je l'ai nettement moins suivi sur ce terrain. D'ailleurs ces moments font partis des passages les plus ennuyeux du livre. Reste que ce bouquin est un puit à citations intelligentes qui interrogent sur la course folle de notre monde...
  • rominou34 Posté le 23 Octobre 2020
    Livre très intéressant mais que j'ai personnellement trouvé compliqué à lire. Le vocabulaire et les phrases complexes de Huxley rendent déjà cet ouvrage peu accessible si on le lit en anglais, mais c'est surtout le manque de dynamique des personnages qui rend la lecture quelque peu ennuyante. En effet, le personnage central, Will Farnaby, ne dégage aucune émotion et est du coup inintéressant. En lisant le livre, on ne s'identifie à personne, et la lecture est ainsi compliquée. Cependant, c'est un très bon roman qui dépeint bien l'idée que Huxley se fait d'une utopie, et j'ai trouvé son point de vue très intéressant. Le final était aussi, malgré sa rapidité d'éxécution, un dur retour à la réalité que j'ai apprécié
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…