Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221256121
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette : Nom d'une pipe !
Collection : La Bête noire
Date de parution : 06/05/2021
Éditeurs :
Robert Laffont

Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette : Nom d'une pipe !

Collection : La Bête noire
Date de parution : 06/05/2021

La nouvelle pépite du cosy mystery dénichée par La Bête noire : Les Folles enquêtes de Magritte et Georgette !
Une série d’enquêtes inédites menées par le peintre René Magritte et sa femme, Georgette.

C’était au temps où Bruxelles bruxellait...
À l’arrêt du tram, le célèbre peintre René Magritte, chapeau boule, costume sombre et pipe au bec, a une vision étrange : une jeune femme...

C’était au temps où Bruxelles bruxellait...
À l’arrêt du tram, le célèbre peintre René Magritte, chapeau boule, costume sombre et pipe au bec, a une vision étrange : une jeune femme en robe fleurie, debout à côté de son corps ! Il en parle à Georgette, son épouse, et immortalise la...

C’était au temps où Bruxelles bruxellait...
À l’arrêt du tram, le célèbre peintre René Magritte, chapeau boule, costume sombre et pipe au bec, a une vision étrange : une jeune femme en robe fleurie, debout à côté de son corps ! Il en parle à Georgette, son épouse, et immortalise la scène dans un tableau. Quelques jours plus tard, cette femme est retrouvée assassinée, avec une lettre d’amour parfumée dans son sac et un bouquet de lilas sous sa robe.

« J’ai beaucoup d’admiration pour l’ensemble de l’œuvre de Nadine Monfils. Elle est complètement déjantée et j’aime les gens qui ont un grain de folie. » Michel Bussi

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221256121
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Pascale0803 01/06/2022
    Premier livre que je lis de cette auteure belge ( et pas le dernier car j’ai déjà commandé ces autres livres) . J’ai adoré ce roman qui m’est en scène notre Magritte national. J’ai littéralement dévoré ce livre qui contient des expressions bien belges, des anecdotes sur Magritte, de l’humour … et je terminerai en disant que l’idée de donner à Magritte le rôle d’un détective est géniale. Un très bon moment de lecture !
  • marina53 25/05/2022
    Étonnante vision dont fut témoin René Magritte, celle d'une femme, cheveux blonds et robe fleurie, à côté de son fantôme. Si ses amis du bistrot se moquèrent gentiment de lui, le peintre en fut bouleversé, sans en comprendre la raison. Avec l'espoir de la recroiser, il emprunta le même tram qu'elle. En vain... Aussi, se mit-il à la peindre au grand désarroi de son épouse, Georgette, jusque là son unique modèle. Ce ne fut qu'un matin, plus tard, après avoir sorti le chien, que cette dernière l'interpela par la cuisine. Aussitôt, elle lui tendit le journal annonçant, en titre, le meurtre d'une jeune femme, poignardée. En dessous, une photo. La même femme qu'il avait peint avec sa robe fleurie. Y voyant un signe, Magritte contacta son ami, Joseph, qui travaillait à l'Amigo, le commissariat près de la Grand-Place, sous prétexte d'idées pour un roman qu'il voulait écrire. Aussi en apprenait-il plus sur la victime. Il s'agissait de Madeleine Dutilleul, elle avait été retrouvée avec un bouquet de lilas sous sa robe et une lettre d'amour dans son sac. Avec l'aide de Georgette, René décida de jouer les détectives... « Nom d'une pipe ! », en référence, évidemment, au célèbre tableau... Étonnante vision dont fut témoin René Magritte, celle d'une femme, cheveux blonds et robe fleurie, à côté de son fantôme. Si ses amis du bistrot se moquèrent gentiment de lui, le peintre en fut bouleversé, sans en comprendre la raison. Avec l'espoir de la recroiser, il emprunta le même tram qu'elle. En vain... Aussi, se mit-il à la peindre au grand désarroi de son épouse, Georgette, jusque là son unique modèle. Ce ne fut qu'un matin, plus tard, après avoir sorti le chien, que cette dernière l'interpela par la cuisine. Aussitôt, elle lui tendit le journal annonçant, en titre, le meurtre d'une jeune femme, poignardée. En dessous, une photo. La même femme qu'il avait peint avec sa robe fleurie. Y voyant un signe, Magritte contacta son ami, Joseph, qui travaillait à l'Amigo, le commissariat près de la Grand-Place, sous prétexte d'idées pour un roman qu'il voulait écrire. Aussi en apprenait-il plus sur la victime. Il s'agissait de Madeleine Dutilleul, elle avait été retrouvée avec un bouquet de lilas sous sa robe et une lettre d'amour dans son sac. Avec l'aide de Georgette, René décida de jouer les détectives... « Nom d'une pipe ! », en référence, évidemment, au célèbre tableau de René Magritte, donne le titre à ses (premières) folles enquêtes de Magritte et Georgette. Le peintre délaisse quelque peu ses pinceaux pour, se découvrant l'âme d'un enquêteur parce que féru d'histoires de détectives, se lancer à corps perdu dans la résolution d'un terrible meurtre. Sa chère et tendre, à ses côtés et jamais avare de bons conseils, va l'aider dans ce sens. Porté par un duo atypique, pétillant et touchant, et des personnages secondaires hauts en couleurs, notamment Jacques Brel qui intervient, bien malgré lui, dans le dénouement de l'enquête ou encore Bruxelles, personnage à part entière, ce roman policier, un brin suranné, se révèle tout aussi jouissif, décalé qu'original. En effet, Nadine Monfils entremêle joliment et habilement les bons mots et les jolis mots et nous plonge dans une ambiance cosy tout à fait délectable. L'on appréciera aussi les vraies anecdotes et les nombreux tableaux cités de Magritte. Un roman haut en couleurs !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Delicesdelivres 23/05/2022
    René Magritte et Georgette, amoureux des mystères et des enquêtes policières, se déclarent détectives et enquêtent sur plusieurs meurtres commis à Bruxelles. Madeleine. Rose. Leur mari et amant... Y aurait-il un lien avec les chansons du grand Jacques Brel ? :idea: Premier tome d'une série d'enquêtes menées par le couple déjanté et attachant formé par René Magritte et sa femme Georgette. Dans un humour décalé et bon enfant, Nadine Monfils ose réinventer ce couple dans de nouvelles péripéties tout en nous faisant découvrir des anecdotes croustillantes du grand peintre dans le Bruxelles d'alors. Nom d'une pipe ! Des toiles aux enquêtes, Magritte est toujours aussi enthousiaste et inspiré !
  • Felina 19/05/2022
    Il me semble avoir déjà lu un roman de Nadine Monfils, il y a fort fort longtemps « Les vacances d'un serial killer », mais dont je ne me souviens plus trop. Amoureuse des cosy mystery, j'ai entendu parler des enquêtes de Magritte Georgette, il y a plus d'un an grâce aux Editions Robert Laffont. Mais j'ai gardé ce roman comme une pépite à lire quand j'en aurais besoin. Et finalement, le second tome est arrivé très vite, puis le troisième. Il était temps que je me lance. René Magritte trouve son inspiration de peintre dans la vie quotidienne. Alors lorsqu'une jeune femme qu'il avait remarqué dans la rue est retrouvée morte, le voilà qui se lance dans une enquête approfondie des circonstance de cet événement, en compagnie de sa femme Georgette. Mais le couple n'est pas au bout de ses surprises, et bientôt le corps d'une seconde jeune femme est découvert. D'une plume fluide, l'auteure belge entraîne son lecteur à ses côtés pour une déambulation captivante dans les rues de Bruxelles. S'enchaînent alors anecdotes liées à la vie du célèbre peintre et immersion dans la vie quotidienne à la belge. Le vocabulaire et autres belgicismes utilisés sont pur... Il me semble avoir déjà lu un roman de Nadine Monfils, il y a fort fort longtemps « Les vacances d'un serial killer », mais dont je ne me souviens plus trop. Amoureuse des cosy mystery, j'ai entendu parler des enquêtes de Magritte Georgette, il y a plus d'un an grâce aux Editions Robert Laffont. Mais j'ai gardé ce roman comme une pépite à lire quand j'en aurais besoin. Et finalement, le second tome est arrivé très vite, puis le troisième. Il était temps que je me lance. René Magritte trouve son inspiration de peintre dans la vie quotidienne. Alors lorsqu'une jeune femme qu'il avait remarqué dans la rue est retrouvée morte, le voilà qui se lance dans une enquête approfondie des circonstance de cet événement, en compagnie de sa femme Georgette. Mais le couple n'est pas au bout de ses surprises, et bientôt le corps d'une seconde jeune femme est découvert. D'une plume fluide, l'auteure belge entraîne son lecteur à ses côtés pour une déambulation captivante dans les rues de Bruxelles. S'enchaînent alors anecdotes liées à la vie du célèbre peintre et immersion dans la vie quotidienne à la belge. Le vocabulaire et autres belgicismes utilisés sont pur jus, et c'est savoureux. Nadine Monfils s'est appuyée sur une recherche documentée pour redonner vie à René Magritte et à sa femme, que le lecteur ravi suit jusqu'au coeur de la vie de leur foyer. Les personnages secondaires sont pour certains truculents, pour d'autres très attachants, malheureusement. L'intrigue en elle-même est intéressante, et il y a un bon équilibre entre la vie des personnages et leur enquête. Rien n'est laissé au hasard. Le lecteur pensera invariablement au couple des Beresford, créé par Agatha Christie. Les notes laissées par Nadine Monfils ont aussi leur importance. Et la présence du grand Jacques est essentielle.
    Lire la suite
    En lire moins
  • stephaniepassiondeslivres2404 12/05/2022
    Un joli petit cosy mystery qui se passe à Bruxelles. J'avais très envie de le découvrir et j'ai été agréablement surprise, c'est marrant, c'est palpitant. J'ai été surprise jusqu'à la fin contrairement à d'autres avis que j'avais pu lire. Mais j'ai trouvé que l'accent Bruxellois et les expressions flamandes étaient un peu trop présents. Cela plombe un peu le récit et pour quelqu'un qui n'est pas de chez nous ce n'est pas toujours évident. Si vous aimez Magritte, Brel et Bruxelles, lancez-vous dans ce cosy mystery que vous devriez aimer.
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    Découvrez la nouvelle aventure de Magritte et Georgette !

    La nouvelle aventure de Magritte et Georgette est arrivée !

    Découvrez le tome 3 des Folles enquêtes de Magritte et Georgette, la pépite du cosy mystery dénichée par La Bête noire. Une série d’enquêtes inédites menées par le peintre René Magritte et sa femme, Georgette.

    Lire l'article
  • Focus
    Robert Laffont

    Une nouvelle série de cosy mystery 100% belge !

    C’était au temps où Bruxelles bruxellait... Dans cette ville au mille et unes surprises, le célèbre peintre René Magritte, chapeau boule, costume sombre et pipe au bec va bientôt se retrouver, avec sa femme Georgette, entraîné dans de folles enquêtes pour votre plus grand plaisir ! La nouvelle pépite du cosy mystery dénichée par La Bête Noire, disponible en librairie.

    Lire l'article