Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221242773
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Retour à la case départ

Séverine WEISS (Traducteur)
Date de parution : 06/06/2019

« David Hedges était vraiment dans une mauvaise passe. Soren l’avait quitté après cinq ans de vie commune, il avait pris du poids, et entre ces deux faits navrants il s’était réveillé un matin en s’apercevant qu’il n’avait plus vingt ans. Ni quarante. La dernière personne dont il s’attendait à...

« David Hedges était vraiment dans une mauvaise passe. Soren l’avait quitté après cinq ans de vie commune, il avait pris du poids, et entre ces deux faits navrants il s’était réveillé un matin en s’apercevant qu’il n’avait plus vingt ans. Ni quarante. La dernière personne dont il s’attendait à avoir des nouvelles, c’était bien Julie Fiske. Oh, Julie. À partir des bribes d’informations qu’il avait pu assembler, il était parvenu à la conclusion qu’elle était heureuse : un mari (le second), une fille adolescente, une grande maison au nord de Boston donnant sur l’océan. La vie avait finalement bien tourné pour elle, semblait-il. Il s’était inquiété par le passé qu’elle n’ait choisi la mauvaise voie et joué de malchance, après l’erreur qu’avait constituée l’expérience aussi brève que malavisée de son premier mariage. Avec lui. »
Quand David reçoit un appel de son ex-femme pour qu’il l’aide à planifier l’avenir universitaire de sa fille, lui dont c’est le métier, il n’hésite pas une seconde. Rien ne le retient à San Francisco. Alors il rejoint Julie à l’autre bout du pays, et tous deux reprennent exactement là où ils en étaient trente ans plus tôt : à finir chacun les phrases de l’autre.

« Un mélange à la fois riche et subtil de personnages hauts en couleur, de dialogues hilarants et de critique sociale acérée. » Richard Russo.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242773
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • gege255 Posté le 4 Septembre 2019
    Un vrai plaisir de retrouver Stephen McCauley ! Je n'avais pas autant accroché que d'habitude pour ses deux derniers romans. Je retrouve dans celui-ci tout ce qui fait que j'apprécie cet auteur : de l'humour, beaucoup d'humanité et une description très juste des sentiments ambivalents qui accompagnent les adolescents, les anciens amants et les amis. So meilleur roman depuis bien longtemps.
  • cathulu Posté le 18 Août 2019
    Non, rassurez-vous  David Hedges n'est pas retourné vivre chez ses parents, comme pourrait le laisser entendre le titre du roman de Stephen McCauley. De nouveau célibataire-son compagnon l'a quitté- il est aussi sur le point de perdre son logement à San Francisco. L'appel de Julie, avec laquelle il a été brièvement marié,trente ans plus tôt, va lui offrir l'occasion d'une escapade à Boston où il pourra mettre en œuvre ses talents pour planifier l'avenir universitaire de la fille de Julie. Mais pas que. En effet, tout comme lui, Julie est aux abois : en plein divorce, elle est en difficultés pour racheter sa part de sa maison. Les personnages de Stephen McCauley ont vieilli, mais ils ont en rien perdu leur sens de l'observation, de l'humour, voire du sarcasme. L'auteur en profite pour égratigner au passage tous les nouveaux travers de notre société, ses applications, ses réseaux sociaux, entre autres. Il se régale à peindre  de vraies méchantes, mais nuancées, et aucun personnage secondaire n'est négligé.Oon sourit beaucoup, on rit aussi et on retrouverait presque le niveau de plaisir atteint lors de la découverte de son premier roman, L'objet de mon affection  n'était un revirement final improbable et quelques longueurs. Il n'en reste... Non, rassurez-vous  David Hedges n'est pas retourné vivre chez ses parents, comme pourrait le laisser entendre le titre du roman de Stephen McCauley. De nouveau célibataire-son compagnon l'a quitté- il est aussi sur le point de perdre son logement à San Francisco. L'appel de Julie, avec laquelle il a été brièvement marié,trente ans plus tôt, va lui offrir l'occasion d'une escapade à Boston où il pourra mettre en œuvre ses talents pour planifier l'avenir universitaire de la fille de Julie. Mais pas que. En effet, tout comme lui, Julie est aux abois : en plein divorce, elle est en difficultés pour racheter sa part de sa maison. Les personnages de Stephen McCauley ont vieilli, mais ils ont en rien perdu leur sens de l'observation, de l'humour, voire du sarcasme. L'auteur en profite pour égratigner au passage tous les nouveaux travers de notre société, ses applications, ses réseaux sociaux, entre autres. Il se régale à peindre  de vraies méchantes, mais nuancées, et aucun personnage secondaire n'est négligé.Oon sourit beaucoup, on rit aussi et on retrouverait presque le niveau de plaisir atteint lors de la découverte de son premier roman, L'objet de mon affection  n'était un revirement final improbable et quelques longueurs. Il n'en reste pas moins que découvrir la sortie d'un nouveau roman de Stephen McCauley est toujours une bonne nouvelle.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.