Lisez! icon: Search engine
Lizzie
EAN : 9791036612916
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 394 min

Impact

Date de parution : 14/01/2021
UN ROMAN CHOC, PERTURBANT ET TOUT À FAIT POLITIQUEMENT INCORRECT
Son fils a été assassiné.
Mais il n’y a pas qu’un seul meurtrier. Ils sont des milliers… et les victimes sont des millions.
Pour prouver à tous la menace qui pèse sur l’humanité, il sera forcé de tuer à son tour…

C’EST L’HISTOIRE D’UN MONSTRE QUI EXISTERA BIENTÔT.

C’EST L’HISTOIRE D’UN MONSTRE QUE L’ON CONSTRUIT JOUR...
Son fils a été assassiné.
Mais il n’y a pas qu’un seul meurtrier. Ils sont des milliers… et les victimes sont des millions.
Pour prouver à tous la menace qui pèse sur l’humanité, il sera forcé de tuer à son tour…

C’EST L’HISTOIRE D’UN MONSTRE QUI EXISTERA BIENTÔT.

C’EST L’HISTOIRE D’UN MONSTRE QUE L’ON CONSTRUIT JOUR APRÈS JOUR.

C’EST L’HISTOIRE D’UN MONSTRE. ET VOUS SEREZ DE SON CÔTÉ.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036612916
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 394 min
Lizzie

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nito Posté le 9 Octobre 2021
    Quand Virgil Solal kidnappe le PDG de Total, pour mettre en exergue la responsabilité du groupe dans le dérèglement climatique, s'enclenche un engrenage. Le Capitaine de police Nathan Modis, et la psychocriminologue Diane Meyer, chargés de la médiation avec le kidnappeur, voient leurs convictions se faire malmener. Au fond, nombreux sont ceux qui partagent le sentiment d'injustice de celui présenté comme un terroriste. Dans Impact, Olivier Norek s'attaque, frontalement et sans pincettes, à un sujet de taille : l'écologie. Sans reléguer pour autant l'intrigue au second plan, et avec toute la sensibilité et l'humanisme dont il fait montre dans ses bouquins, l'auteur, par le biais de ses personnages, dresse le bilan catastrophique des pseudos engagements écologiques pris par les multinationales comme par les gouvernements. Sans manquer de mettre en lumière le manque de justice, et donc de sanctions à l'encontre de ceux-ci. Appuyé sur des faits et des textes réels, parsemé de prises de paroles authentiques, transpirant d'une sincérité égale à la désolation, ce roman est absolument magistral.
  • mille_lectures_splendides Posté le 5 Octobre 2021
    3 mots : percutant, enrichissant, alarmant. Coup de coeur ! Olivier Norek frappe fort avec son dernier roman. On ne ressort pas indemne de ce thriller écologique engagé, séquencé entre une intrigue policière et des récits sur l’actualité mondiale. J’ai adoré ces courtes histoires sur les conséquences de la crise climatique : des ours polaires investissant les villes pour se nourrir, un bar à oxygène en Inde, des crocodiles écumant les rues suite à une inondation… Au fil de l’enquête policière, Olivier Norek dénonce la gestion de l’Etat et de la justice face au réchauffement climatique, tout en nous révélant des chiffres glaçants sur l’état actuel de notre planète. À lire absolument: la partie « références » du livre qui révèle le travail de documentation impressionnant de l’auteur et les terribles faits réels sur lesquels il s’est basé. Seul regret : la fin arrive trop rapidement à mon goût !
  • PhilOche Posté le 28 Septembre 2021
    Plus qu'un thriller c'est un cri d'exaspération face à l'inertie concernant le changement climatique et la dégradation des écosystèmes. C'est une interrogation, la pratique de l'écoterrorisme peut elle se justifier pour provoquer une inflexion nécessaire face à l'urgence du problème ? Une démarche romanesque pour concourir à nous informer, tout comme l'essai « L'Humanité en Péril » de Fred Vargas , autre auteure de polar.
  • natn Posté le 23 Septembre 2021
    Lu ce livre d’un trait, il est efficace et a le mérite d’en remettre une couche dans le dossier écologiste qui a bien besoin de défenseurs. Alors, oui, ce n'est pas le meilleur de Norek, c’est manichéen mais quand on y réfléchit, c’est tout de même vrai, non ? il y a bien les entreprises comme Total qui lâche 2% pour la planète et 98 pour leurs bénéfices, il y a bien eu ces incendies en Australie qui ont tués plus d’un million d’animaux etc… Comment ne pas aller dans le sens de l’auteur ? Nous avons donc Virgin Solal, militaire aguerri qui après la mort par pollution de sa fille, monte l’enlèvement du pdg de Total pour obtenir la Une sur les réseaux sociaux, et l’entreprise ne voulant pas payer de rançon, tue en direct ce financier. Nicolas le policier et Diane, profileuse agoraphobe vont parlementer avec lui mais voilà, comment être contre Virgil, même s’il a tué alors que l’immobilisme de notre société tue, elle, chaque micro seconde, un nombre incalculable de personnes ? La justice pour un meurtrier mais à quel prix ? Alors, évidemment Virgil est super sympathique, ne commet aucune faute, remue les foules comme... Lu ce livre d’un trait, il est efficace et a le mérite d’en remettre une couche dans le dossier écologiste qui a bien besoin de défenseurs. Alors, oui, ce n'est pas le meilleur de Norek, c’est manichéen mais quand on y réfléchit, c’est tout de même vrai, non ? il y a bien les entreprises comme Total qui lâche 2% pour la planète et 98 pour leurs bénéfices, il y a bien eu ces incendies en Australie qui ont tués plus d’un million d’animaux etc… Comment ne pas aller dans le sens de l’auteur ? Nous avons donc Virgin Solal, militaire aguerri qui après la mort par pollution de sa fille, monte l’enlèvement du pdg de Total pour obtenir la Une sur les réseaux sociaux, et l’entreprise ne voulant pas payer de rançon, tue en direct ce financier. Nicolas le policier et Diane, profileuse agoraphobe vont parlementer avec lui mais voilà, comment être contre Virgil, même s’il a tué alors que l’immobilisme de notre société tue, elle, chaque micro seconde, un nombre incalculable de personnes ? La justice pour un meurtrier mais à quel prix ? Alors, évidemment Virgil est super sympathique, ne commet aucune faute, remue les foules comme un showman, est suivi par une cohorte de fan au masque de panda balafré de sang, Nicolas et Diane forment un duo aussi super sympathique, bref, ça s’est un peu pénible, mais d’un autre côté, le message est tellement fort que j’adhère. Les références font frémir et notre petit covid, tellement ridicule et surtout l’occasion pour les grands groupes de faire passer des accords encore plus polluants pendant que l’on nous parle de pénurie de masques (qui maintenant jonchent les trottoirs) et de pass sanitaire. Donc un roman qu’il faut lire pour une prise de conscience encore plus grande de l’immoralisme destructeur de tous ceux qui nous gouvernent puisqu’ils cautionnent les agissements des grands groupes pour avoir la paix ou des dividendes. Et puis une phrase « l’écologie sans révolution, c’est du jardinage », oui, le tri de ma poubelle, c’est mignon et bien pour ma bonne conscience, mais il faudrait une vraie révolution « en haut » pour avoir un résultat. Alors… allez voter en 2022 !
    Lire la suite
    En lire moins
  • talou61 Posté le 19 Septembre 2021
    Après avoir lu "code 93" d'Olivier Norek, j'ai écouté cet ouvrage en audio-livre ; j'ai adoré ! Le scénario auquel j'ai complètement adhéré, la lecture brillante par Adrien Larmande. Plus qu'un roman, c'est un plaidoyer pour un monde plus écologique ! Entre thriller psychologique et roman militant, une pépite !
LA NEWSLETTER LIZZIE, POUR QUE VOS LIVRES S'ÉCOUTENT AUSSI !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.