Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266324748
Code sériel : 99999
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
1991
Date de parution : 05/05/2022
Éditeurs :
Pocket
En savoir plus
Nouveauté

1991

Date de parution : 05/05/2022
La première enquête de Franck Sharko !
Décembre 1991. Sur une photo : une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac en papier marron. Au dos : une... Décembre 1991. Sur une photo : une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac en papier marron. Au dos : une adresse écrite à la machine.
Quand le jeune inspecteur Franck Sharko, frais émoulu de l’école et novice au prestigieux 36, quai...
Décembre 1991. Sur une photo : une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac en papier marron. Au dos : une adresse écrite à la machine.
Quand le jeune inspecteur Franck Sharko, frais émoulu de l’école et novice au prestigieux 36, quai des Orfèvres, débarque sur les lieux, il découvre une scène de crime aussi insoutenable qu’incompréhensible.
Face à un mystère qui ne fera que s’épaissir au fil de l’enquête, Sharko sait que ses premières années d’expérience ne lui serviront à rien. Ici et maintenant, il doit tout réapprendre
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266324748
Code sériel : 99999
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 108 x 177 mm
Pocket
En savoir plus

Ils en parlent

« Un grand cru ! »
Le Monde des Livres
« 1991 est encore une réussite, un thriller vintage de haute volée. Chapeau maestro ! » 
Le Figaro littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • dannso Posté le 12 Avril 2022
    Je ne suis pas une grande lectrice de Thilliez. J'en ai lu ici ou là, au hasard de mes rencontres avec un livre sur un présentoir de bibliothèque ou dans une boite à livres. J'ai aimé cette idée de découvrir la première enquête de son policier fétiche, alors que je n'ai lu aucun autre livre le mettant en scène, enfin si mes souvenirs sont bons. Sharko débarque au 36, il est d'abord cantonné sur une vieille affaire jamais résolue, puis embarqué sur une série de meurtres sordides, tout cela au moment des fêtes de fin d'année. Ce que j'ai aimé le plus dans ce polar, c'est l'atmosphère. 1991 ce n'est pas si vieux, et pourtant le monde tournait différemment : pas d'internet, pas de téléphones portables, début des test ADN, une bonne vieille carte routière pour trouver son chemin, la consultation des archives dossier papier par dossier papier pour trouver l'information que l'on recherche, les cabines téléphoniques seul moyen de communiquer rapidement, ... Pour moi qui ai vécu cette époque, ce n'est qu'un remise en mémoire de faits vite oubliés, mais j'imagine l'effet chez les lecteurs plus jeunes qui n'ont jamais connu le monde d'avant ... Quand à l'enquête, elle nous tient en haleine, mais... Je ne suis pas une grande lectrice de Thilliez. J'en ai lu ici ou là, au hasard de mes rencontres avec un livre sur un présentoir de bibliothèque ou dans une boite à livres. J'ai aimé cette idée de découvrir la première enquête de son policier fétiche, alors que je n'ai lu aucun autre livre le mettant en scène, enfin si mes souvenirs sont bons. Sharko débarque au 36, il est d'abord cantonné sur une vieille affaire jamais résolue, puis embarqué sur une série de meurtres sordides, tout cela au moment des fêtes de fin d'année. Ce que j'ai aimé le plus dans ce polar, c'est l'atmosphère. 1991 ce n'est pas si vieux, et pourtant le monde tournait différemment : pas d'internet, pas de téléphones portables, début des test ADN, une bonne vieille carte routière pour trouver son chemin, la consultation des archives dossier papier par dossier papier pour trouver l'information que l'on recherche, les cabines téléphoniques seul moyen de communiquer rapidement, ... Pour moi qui ai vécu cette époque, ce n'est qu'un remise en mémoire de faits vite oubliés, mais j'imagine l'effet chez les lecteurs plus jeunes qui n'ont jamais connu le monde d'avant ... Quand à l'enquête, elle nous tient en haleine, mais sans plus (pas de difficulté à poser le livre et alterner avec un autre complètement différent), et chose remarquable pour moi, j'ai deviné la fin avant les inspecteurs. Mais ce point ne m'a pas gênée. J'ai aimé ce voyage dans un monde dont j'avais vite oublié les contraintes, mais aussi le charme certain.
    Lire la suite
    En lire moins
  • HQL Posté le 11 Avril 2022
    Ça pourrait paraître incroyable mais je n'avais jusque là jamais lu un seul roman de Franck Thilliez, bien que je le croise depuis des années en librairie et que j'ai dans ma faramineuse montagne à lire quelques-uns de ses romans en livre de poche... Sur les conseils avisés de Christine, ma libraire amatrice de polars, je suis rentré dans l'univers de l'auteur avec 1991, son précédent titre. 91, c'est l'année où Sharko l'enquêteur d'une grande partie des romans de Thilliez débarque à Paris et intègre la brigade criminelle du 36 quai des Orfèvres. Le jeune flic muté du Nord va mettre la main sur une enquête pas banale, celle d'un mystérieux jeu de piste adressé par courrier à des inconnus, qui le conduira jusqu'à un cadavre atrocement mutilé région parisienne. Avec son groupe, et alors que la police est en pleine transition technologique, scientifique et éthique (avec l'IGPN qui débarque à la moindre bévue), il va devoir remonter la piste de cet assassin qui ne revendique rien et laisse derrière lui une jeune femme comme zombifiée après plusieurs jours de torture. Son enquête l'emmènera dans le milieu de la magie, où les subterfuges et les tours de passe-passe sont légion, auprès d'animaux hautement... Ça pourrait paraître incroyable mais je n'avais jusque là jamais lu un seul roman de Franck Thilliez, bien que je le croise depuis des années en librairie et que j'ai dans ma faramineuse montagne à lire quelques-uns de ses romans en livre de poche... Sur les conseils avisés de Christine, ma libraire amatrice de polars, je suis rentré dans l'univers de l'auteur avec 1991, son précédent titre. 91, c'est l'année où Sharko l'enquêteur d'une grande partie des romans de Thilliez débarque à Paris et intègre la brigade criminelle du 36 quai des Orfèvres. Le jeune flic muté du Nord va mettre la main sur une enquête pas banale, celle d'un mystérieux jeu de piste adressé par courrier à des inconnus, qui le conduira jusqu'à un cadavre atrocement mutilé région parisienne. Avec son groupe, et alors que la police est en pleine transition technologique, scientifique et éthique (avec l'IGPN qui débarque à la moindre bévue), il va devoir remonter la piste de cet assassin qui ne revendique rien et laisse derrière lui une jeune femme comme zombifiée après plusieurs jours de torture. Son enquête l'emmènera dans le milieu de la magie, où les subterfuges et les tours de passe-passe sont légion, auprès d'animaux hautement venimeux sur les traces d'un curare particulièrement puissant et dans les griffes d'une sorcière vaudou opérant dans Paris. C'était une très bonne idée de commencer par cette enquête inaugurale de Sharko pour découvrir cet auteur, et j'ai adoré la complexité de l'enquête, ses scènes gores et l'humanité naïve d'un jeune enquêteur face aux méthodes de la police parisienne et à un dilemme avec l'un de ses collègues. Un très bon polar, que je vous conseille si vous êtes fan du genre, il sortira en poche le 5 mai !
    Lire la suite
    En lire moins
  • MouffetteMasquee Posté le 7 Avril 2022
    Résumé : Décembre 1991, Paris. Franck Sharko vient tout juste de rejoindre le fameux 36 quai des Orfèvre et d'intégrer une équipe soudée. Mais en tant que petit nouveau, on l'envoie aux archives afin de potasser l'affaire des Disparues du Sud Parisien, un cold case qui a laissé des séquelles au sein de l'équipe. Mais un soir, un homme paniqué débarque au 36 : il a reçu une mystérieuse lettre qui l'a amené à découvrir une photo inquiétante. Une femme attachée par les poignets à un lit, la tête dans un sac. Au dos, une adresse ; Sharko décide de s'y rendre pour en avoir le cœur net, et il va découvrir l'horreur... Mon avis : J'ai hésité à lire ce livre, car je ne suis pas à jour dans la saga Sharko / Hennebel, mais comme celui-ci est un préquel (il se passe en 1991, soit une trentaine d'années plus tôt.), je n'ai pas eu de soucis de révélations qui m'auraient spoilé ce que j'ai manqué. Quel plaisir de retrouver, ou plutôt de découvrir le jeune Sharko ! Avec une personnalité totalement différente de la saga : jeune, volontaire, plein d'espoir et dynamique ; pas encore désabusé par sa carrière de... Résumé : Décembre 1991, Paris. Franck Sharko vient tout juste de rejoindre le fameux 36 quai des Orfèvre et d'intégrer une équipe soudée. Mais en tant que petit nouveau, on l'envoie aux archives afin de potasser l'affaire des Disparues du Sud Parisien, un cold case qui a laissé des séquelles au sein de l'équipe. Mais un soir, un homme paniqué débarque au 36 : il a reçu une mystérieuse lettre qui l'a amené à découvrir une photo inquiétante. Une femme attachée par les poignets à un lit, la tête dans un sac. Au dos, une adresse ; Sharko décide de s'y rendre pour en avoir le cœur net, et il va découvrir l'horreur... Mon avis : J'ai hésité à lire ce livre, car je ne suis pas à jour dans la saga Sharko / Hennebel, mais comme celui-ci est un préquel (il se passe en 1991, soit une trentaine d'années plus tôt.), je n'ai pas eu de soucis de révélations qui m'auraient spoilé ce que j'ai manqué. Quel plaisir de retrouver, ou plutôt de découvrir le jeune Sharko ! Avec une personnalité totalement différente de la saga : jeune, volontaire, plein d'espoir et dynamique ; pas encore désabusé par sa carrière de flic du 36, c'est un vrai souffle d'air frais ! J'ai adoré me plonger dans ce passé pas si lointain, dans lequel les nouvelles techniques d'enquêtes sont vues comme de la science-fiction. Comme à chaque fois avec Franck Thilliez, l'enquête est très immersive et addictive, et on ne voit pas les pages passer, les différents protagonistes sont haut en couleur et terriblement bien construits. Pas le temps de s'ennuyer ! L'intrigue est forte, complexe à souhait. Comme toujours, on en apprends beaucoup sur un sujet ardu et très intéressant (petits curieux, vous ne pensez pas que je vais vous dévoiler quoi que ce soit ?), qui ont nécessité des recherche approfondies de l'auteur. Un vrai plaisir !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ericdesh Posté le 4 Avril 2022
    Encore un très bon roman de Franck Thilliez. La lecture de cette première enquête de Sharko est très plaisante et, l'enquête, même si elle ne sort finalement pas des sentiers battus, est agréable à suivre. En effet, et c'est mon seul bémol, on devine bien en amont de la fin du roman vers quel type de dénouement le roman se dirige. Pour autant, et même si les réponses apportées ne m'ont pas surpris, 1991 est, comme pour la quasi intégralité des romans de Thilliez, d'une grande efficacité et est un beau jalon de plus dans sa très belle bibliographie qui remporte un succès bien mérité.
  • Des_livres_et_moi Posté le 2 Avril 2022
    Je crois que j’adore Franck Thilliez. Franck Thilliez nous embarque toujours dans des histoires où le meurtre de départ nous emmène sur des pistes que l’on n’imaginait pas explorer. Mais ce que j’ai par-dessus tout apprécié, c’est le fait, dès le début, mais on ne comprend pas tout de suite, d’être plongée au coeur de techniques de mentalisme, d’illusionisme. On parle de magiciens, d’Houdini, de vaudou, et je ne m’y attendais pas du tout. J’avais peur de me retrouver dans un univers inconnu car, je savais que dans 1991, comme le titre l’indique, on plongerait dans une époque où les nouvelles technologies étaient de la pure science-fiction, où l’on se servait encore du minitel et des cabines téléphoniques, et du walkman… Et j’avais peur d’avoir à lire un personnage qui me semblerait démodé ou vieillot, mais non. C’est plutôt marrant d’ailleurs, parce que j’ai l’impression de faire une lecture inversée… Les lecteurs connaissent déjà Sharko, et finalement, savent ce qu’il va être amené à vivre, mais pas moi. Je me pose plein de questions sur sa relation avec Suzanne, avec ses autres collègues, avec ses parents. Va-t-il rester à Paris, remonter dans le Nord, … En tout cas, je... Je crois que j’adore Franck Thilliez. Franck Thilliez nous embarque toujours dans des histoires où le meurtre de départ nous emmène sur des pistes que l’on n’imaginait pas explorer. Mais ce que j’ai par-dessus tout apprécié, c’est le fait, dès le début, mais on ne comprend pas tout de suite, d’être plongée au coeur de techniques de mentalisme, d’illusionisme. On parle de magiciens, d’Houdini, de vaudou, et je ne m’y attendais pas du tout. J’avais peur de me retrouver dans un univers inconnu car, je savais que dans 1991, comme le titre l’indique, on plongerait dans une époque où les nouvelles technologies étaient de la pure science-fiction, où l’on se servait encore du minitel et des cabines téléphoniques, et du walkman… Et j’avais peur d’avoir à lire un personnage qui me semblerait démodé ou vieillot, mais non. C’est plutôt marrant d’ailleurs, parce que j’ai l’impression de faire une lecture inversée… Les lecteurs connaissent déjà Sharko, et finalement, savent ce qu’il va être amené à vivre, mais pas moi. Je me pose plein de questions sur sa relation avec Suzanne, avec ses autres collègues, avec ses parents. Va-t-il rester à Paris, remonter dans le Nord, … En tout cas, je découvre Sharko mener ses premières enquêtes, et je suis contente, parce que, contrairement à d’autres lecteurs, je n’aurais pas à attendre longtemps si je veux le retrouver !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Retenez votre souffle et inscrivez-vous à la newsletter Franck Thilliez !
Attention, vous allez adorer avoir peur…