Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266304931
Code sériel : 17158
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

A la lumière du petit matin

Date de parution : 05/09/2019
À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter. Jusqu’au jour où le destin la fait trébucher…... À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter. Jusqu’au jour où le destin la fait trébucher… Ce coup du sort n’est-il pas l’occasion de raviver la flamme intérieure qu’elle avait laissée s’éteindre ?

« Une chaleureuse invitation au voyage intérieur et au bonheur. Et un rayon de soleil sous le ciel de Provence ! » Marie Lechevalier – LiRE

« L’auteur poursuit son œuvre sensible et authentique en posant une question qui fait mouche : peut-on être heureux quand on se ment à soi-même ? » Maxi
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266304931
Code sériel : 17158
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« À la lumière du petit matin est une chaleureuse invitation au voyage intérieur et au bonheur. Et un rayon de soleil sous le ciel de Provence ! » Marie Lechevalier, LiRE
 
« Le genre de livre populaire qui fait du bien et que l’on peine à lâcher. » Antony Quindroit, Paris Normandie

« Avec son sixième roman, l’auteur poursuit son œuvre sensible et authentique en posant une question qui fait mouche : peut-on être heureux quand on se ment à soi-même ? » Maxi
 
« Un roman qui se lit comme on mange un bonbon trop sucré, avec un plaisir coupable qui fait du bien. Pour ceux qui aiment les contes de fées. » Télé Poche
 
« Très bon titre feel-good. » écrantotal
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mamanlau Posté le 14 Juillet 2020
    L’histoire est très caricaturale mais n’en demeure pas moins bien écrite. Lecture facile, fluide. On peut même se poser la question si l’auteur n’a pas voulu faire réfléchir au sens de l’engagement. Je ne le déconseillerai pas mais ne le recommande pas non plus. Ce qui est certain c’est que le public visé est très certainement féminin
  • Bluesette23 Posté le 11 Juillet 2020
    La quarantaine est une étape que certaines ont parfois du mal à franchir ? On passe de la jeunesse à un âge où, forcément, on commence à regarder dans le rétroviseur. Hortense est une belle femme, bien dans sa tête et dans son corps, et vit de son activité de professeur de danse. Elle se proclame épanouie, même si en son for intérieur elle sait qu’il n’en est rien. Sans enfant et sans époux, l’horloge interne commence à la presser. Quel bilan peut-elle tirer de ses jours ? Sans avoir jamais été malheureuse, elle se sent envahie par un brusque vague à l’âme, qui l’inhibe dans chacune de ses actions et ce n’est pas sa liaison avec un homme marié qui va apaiser son anxiété. Puis, il y a ce coup du sort qui ne peut que l’obliger à rebondir, faute de demeurer sur place à pleurer ou à se lamenter. Agnès Martin-Lugand plonge le lecteur dans un récit qui présente une poignée de solitaires, qui se croisent, dialoguent, s’engueulent et espèrent. En filigrane, elle ose la grande question de l’honnêteté individuelle. Peut-on être heureuse lorsqu’on triche avec soi-même ? La vie n’est pas un jeu, mais un enjeu. Un... La quarantaine est une étape que certaines ont parfois du mal à franchir ? On passe de la jeunesse à un âge où, forcément, on commence à regarder dans le rétroviseur. Hortense est une belle femme, bien dans sa tête et dans son corps, et vit de son activité de professeur de danse. Elle se proclame épanouie, même si en son for intérieur elle sait qu’il n’en est rien. Sans enfant et sans époux, l’horloge interne commence à la presser. Quel bilan peut-elle tirer de ses jours ? Sans avoir jamais été malheureuse, elle se sent envahie par un brusque vague à l’âme, qui l’inhibe dans chacune de ses actions et ce n’est pas sa liaison avec un homme marié qui va apaiser son anxiété. Puis, il y a ce coup du sort qui ne peut que l’obliger à rebondir, faute de demeurer sur place à pleurer ou à se lamenter. Agnès Martin-Lugand plonge le lecteur dans un récit qui présente une poignée de solitaires, qui se croisent, dialoguent, s’engueulent et espèrent. En filigrane, elle ose la grande question de l’honnêteté individuelle. Peut-on être heureuse lorsqu’on triche avec soi-même ? La vie n’est pas un jeu, mais un enjeu. Un cheminement souvent sous pression, mais qui mérite cent fois d’être qu’on s’y accroche.
    Lire la suite
    En lire moins
  • natn Posté le 4 Juillet 2020
    Allez, je ne mets pas une si mauvaise note que cela, parce que la relation d'Hortense avec un homme très marié est très juste. Notamment quand ils essaient de se quitter et qu'il la harcèle. Et puis toutes les questions que l'on peut se poser dans ces relations toxiques, le mal que l'on a à y échapper malgré toute la morale que l'on peut avoir. Par contre, évidemment qu'il n'y a aucun style, que tout est trop rose, des amis idylliques, une maison dont on rêve, un Elias que l'on a envie de chouchouter. Mais quand même, son cheminement est bien décrit, sa remise en question aussi. Donc un feel good qui peut faire du bien si l'on est confronté à ce genre de dilemme.
  • Laurielit31 Posté le 3 Juillet 2020
    Un coups de cœur pour moi!!! Définitivement mon roman préféré de Agnès Martin-Lugand. On rencontre Hortense, professeur de danse à Paris, en couple avec un homme... marié. Elle se pense heureuse et épanouie dans tous les domaines or, un événement va venir perturber son monde et ébranler ses belles convictions. Comme à son habitude, Agnès Martin-Lugand écrit plus que des romans d’amour. Bien que le style soit simple, la psychologie des personnages est approfondie (on n’en attend pas moins d’une ancienne psychologue!). J’aime la façon qu’a l’auteure de traiter le sujet de l’adultère dans ce roman, en nous plaçant du côté de la “femme de l’ombre”. Sans nous amener à penser que ce que font les personnages est bien, nous prenons conscience que tout n’est pas blanc ou noir dans une histoire. Si Hortense peut paraître assez agaçante au début du roman, la suite de la lecture m’a permis de découvrir un être plus profond que ce qu’elle veut montrer - et ce qu’elle veut croire - avec des fêlures. Je dois bien avouer m’être attachée à elle dans la seconde partie du roman et avoir eu le désir de, moi aussi, pousser la porte du Bed Breakfast de ses parents dans le Luberon. Jusqu’au bout, j’ai adoré... Un coups de cœur pour moi!!! Définitivement mon roman préféré de Agnès Martin-Lugand. On rencontre Hortense, professeur de danse à Paris, en couple avec un homme... marié. Elle se pense heureuse et épanouie dans tous les domaines or, un événement va venir perturber son monde et ébranler ses belles convictions. Comme à son habitude, Agnès Martin-Lugand écrit plus que des romans d’amour. Bien que le style soit simple, la psychologie des personnages est approfondie (on n’en attend pas moins d’une ancienne psychologue!). J’aime la façon qu’a l’auteure de traiter le sujet de l’adultère dans ce roman, en nous plaçant du côté de la “femme de l’ombre”. Sans nous amener à penser que ce que font les personnages est bien, nous prenons conscience que tout n’est pas blanc ou noir dans une histoire. Si Hortense peut paraître assez agaçante au début du roman, la suite de la lecture m’a permis de découvrir un être plus profond que ce qu’elle veut montrer - et ce qu’elle veut croire - avec des fêlures. Je dois bien avouer m’être attachée à elle dans la seconde partie du roman et avoir eu le désir de, moi aussi, pousser la porte du Bed Breakfast de ses parents dans le Luberon. Jusqu’au bout, j’ai adoré détester Aymeric et en apprendre plus sur Elias, le client mystérieux. Lu durant la fin du confinement, ce roman fit un peu écho à ma situation. Quel que soit notre âge, il est parfois bon de prendre un peu de recul sur un quotidien à cent à l’heure afin de se retrouver soi-même, de se remettre en question, de se rappeler qui nous sommes et ce qui nous anime. Et pourquoi pas de changer de vie...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nau Posté le 10 Juin 2020
    Hortense est une jeune femme, professeur de danse à Paris et qui entretient une liaison avec un homme marié. Un jour, une chute dans les escaliers la force à se poser des questions sur sa vie, et sur ce qu'elle souhaite que sa vie devienne. Encore un très beau livre de Agnès Martin-Lugand. Une histoire passionnante et intéressante, à laquelle on peut aisément s'identifier. Des personnages attachants, d'autres qui dérangent, nous passons un agréable moment en compagnie de tout ces gens que nous rencontrons au fil des pages. Une histoire prenante, que j'ai dévoré. Un livre que je recommande !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    La France comme vous ne l'avez jamais lue : la région PACA en 21 livres

    Ensoleillée - presque - toute l'année, la région PACA se partage entre les champs de lavande, les calanques et les oliveraies. Une région faite de plaisirs, où avoir le verbe haut et le teint hâlé est toujours de rigueur. De Françoise Bourdin à Olivier Adam, focus sur 21 livres qui font se conjuguer le soleil et la mer. Bonne escale !

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    50 romans incontournables à offrir ce Noël

    Des romans primés, des thrillers entêtants, des auteurs stars, des étoiles montantes, des héros inoubliables... Dans notre hotte, il y a des histoires pour tous les goûts et toutes les envies. Découvrez vite notre sélection de 50 romans incontournables à offrir ce Noël.

    Lire l'article