Lisez! icon: Search engine
Chroniques de San Francisco
Olivier Weber (traduit par), Tristan Duverne (traduit par)
Date de parution : 02/03/2000
Éditeurs :
10/18

Chroniques de San Francisco

Olivier Weber (traduit par), Tristan Duverne (traduit par)
Date de parution : 02/03/2000

Les seventies sont sur le déclin, mais San Francisco, la fureur au cœur et au corps, vibre encore d'une énergie contestataire. La libération sexuelle est consommée et s'affiche dans les...

Les seventies sont sur le déclin, mais San Francisco, la fureur au cœur et au corps, vibre encore d'une énergie contestataire. La libération sexuelle est consommée et s'affiche dans les rues aux couleurs d'enseignes et de néons tapageurs. Tout droit venue de Cleveland, Mary Ann Singleton, vingt-cinq ans, emprunte pour...

Les seventies sont sur le déclin, mais San Francisco, la fureur au cœur et au corps, vibre encore d'une énergie contestataire. La libération sexuelle est consommée et s'affiche dans les rues aux couleurs d'enseignes et de néons tapageurs. Tout droit venue de Cleveland, Mary Ann Singleton, vingt-cinq ans, emprunte pour la première fois les pentes du « beau volcan ». Elle plante son camp au 28 Barbary Lane, un refuge pour « chats errants ». Logeuse compréhensive et libérale, Mme Madrigal règne en matriarche sur le vieux bâtiment qui abrite une poignée de célibataires : Mona, rédactrice publicitaire, son colocataire Michael, chômeur et disciple de « l'amour interdit » et le beau Brian Hawkins, coureur de jupons insatiable. Les héros de cette tribu enchantée ont fait le bonheur de millions de lecteurs dans le monde entier, au fil des six volumes de cette saga.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264029959
Code sériel : 3164
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782264029959
Code sériel : 3164
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • tartineslitteraires 10/05/2024
    #x1f5de Initialement publiés sous la forme de chroniques dans les pages du San Francisco Chronicle, Armistead Maupin voit ses écrits édités et conquérir des milliers de lecteurs à travers le monde et les décennies. #x1f309 Immersion totale dans le San Francisco des années 70 avec sa liberté de vivre qu'elle doit en partie à la mouvance hippie. Anna Madrigal, matriarche d'une pension de famille située au 28 rue Barbary Lane voit ses appartements loués par des « chats errants ». Des hommes et des femmes à la poursuite de quêtes nébuleuses et aux idées libérales. C'est dans ce joyeux fatras que Mary-Ann Singleton, fraîchement délivrée du carcan familial laissé loin derrière elle à Cleveland, va débarquer. #x1f308 Elle va y faire la rencontre d'une drôle de bande hétéroclite qui va lui ouvrir les yeux et l'esprit sur un monde psychédélique où l'homosexualité n'est pas un tabou et la liberté de penser encouragée. Premier tome d'une saga de dix livres (le dernier doit paraître cette année), j'ai adoré cette immersion dans cette ville colorée aux mœurs débridées qui prône la tolérance et l’acceptation. #x1f4d2Bourré d'humour, Les Chroniques de San Francisco est un livre qui se lit d'une traite ou presque. Les chapitres courts et les dialogues savoureux m'ont totalement séduite#x1f5de Initialement publiés sous la forme de chroniques dans les pages du San Francisco Chronicle, Armistead Maupin voit ses écrits édités et conquérir des milliers de lecteurs à travers le monde et les décennies. #x1f309 Immersion totale dans le San Francisco des années 70 avec sa liberté de vivre qu'elle doit en partie à la mouvance hippie. Anna Madrigal, matriarche d'une pension de famille située au 28 rue Barbary Lane voit ses appartements loués par des « chats errants ». Des hommes et des femmes à la poursuite de quêtes nébuleuses et aux idées libérales. C'est dans ce joyeux fatras que Mary-Ann Singleton, fraîchement délivrée du carcan familial laissé loin derrière elle à Cleveland, va débarquer. #x1f308 Elle va y faire la rencontre d'une drôle de bande hétéroclite qui va lui ouvrir les yeux et l'esprit sur un monde psychédélique où l'homosexualité n'est pas un tabou et la liberté de penser encouragée. Premier tome d'une saga de dix livres (le dernier doit paraître cette année), j'ai adoré cette immersion dans cette ville colorée aux mœurs débridées qui prône la tolérance et l’acceptation. #x1f4d2Bourré d'humour, Les Chroniques de San Francisco est un livre qui se lit d'une traite ou presque. Les chapitres courts et les dialogues savoureux...
    Lire la suite
    En lire moins
  • thebookshereads 26/04/2024
    Une bonne lecture dans l'ensemble, à l'image des séries américaines à l'ancienne qui passent d'une scène/ d'un personnage à l'autre. J'ai apprécié cette diversité des histoires où la vie de chacun des personnages se croisent et s'entrecroisent. Armistead Maupin nous livre sans détour la vie au cœur du San Francisco des années 70, libérée, atypique et outrancière. C'était vraiment une bonne lecture mais loin d'être un coup de cœur. C'est un roman qui s'est lu facilement mais pour lequel je n'ai pas eu d'attachement particulier. Que ce soit pour l'histoire ou pour les personnages, j'en ai aimé le rythme d'alternance mais sur le fond, rien n'était assez creusé pour que je m'y attache malheureusement. En bref, je ne lirais pas la suite de la saga car j'ai plein d'autres livres qui me tentent. Mais après je ne vous déconseille pas ce roman. C'est bien écrit et dynamique, peut être qu'il vous plaira plus qu'à moi !
  • fgrolleautarrade 14/02/2024
    Mary Ann singleton débarque de Cleveland à San Francisco. Elle loge chez Mme Madrigal un personnage haut en couleur. Les autres pensionnaires Mona, Mickaël et Brian ainsi que Madame Madrigal deviennent sa famille. J'ai adoré ! Les personnages sont très vite attachants ou détestables, l'humour et omniprésent, le contexte intéressant. L'auteur nous dépeint toute une époque, où les moeurs finissaient d'être libérées, où la sexualité n'était plus un tabou pour grand monde. On y parle de drogue, d'homosexualité, de mort, de libération de la femme, de transsexualité, de tolérance et d'intolérance, d'amour dans toutes ses dimensions. L'histoire est constituée de très courts chapitres, c'est très rythmé et on passe d'un personnage à l'autre avec délectation. D'abord marrant et dynamique, le propos devient plutôt glauque, mais juste ce qu'il faut. Les rapports humains sont le coeur du sujet, les situations vont du sordide à l'insolite, de l'émouvant au révoltant.
  • marylinestan 09/12/2023
    La première fois que j’ai entendu parler de ces chroniques, c’est dans celle que la romancière Marceline Bodier a eu la délicate attention d’écrire à propos de mon roman Filles du Rock et du Vent, le situant entre les écrits de Maupin et de Candace Bushnell, l’auteure en autres de Sex and the City. Tombée par hasard sur deux livres des chroniques du premier, je les ai attrapés avec des pincettes et l’idée de les lire un jour tout en redoutant d’y découvrir une histoire par trop semblable à la mienne, fantasme que certains collègues comprendront peut-être ! Rassurée à ce sujet, j’ai pu profiter pleinement de mes lectures et lirai probablement la suite de ces aventures décomplexées, servies par des personnages primesautiers au verbe haut qui expriment sans fard et avec un humour croustillant leurs préoccupations. Au cœur des années soixante-dix, entre révolution sexuelle et rêve américain, des jeunes gens qui viennent tenter leur chance, chercher un premier ou un second souffle à San Francisco se retrouvent sous le toit d’une logeuse tellement attentionnée qu’elle en devient suspecte. Entre les problèmes existentiels des uns et la bienveillance aigre-douce de l’autre, les réparties fusent avec la saveur de bonbons acidulés. La première fois que j’ai entendu parler de ces chroniques, c’est dans celle que la romancière Marceline Bodier a eu la délicate attention d’écrire à propos de mon roman Filles du Rock et du Vent, le situant entre les écrits de Maupin et de Candace Bushnell, l’auteure en autres de Sex and the City. Tombée par hasard sur deux livres des chroniques du premier, je les ai attrapés avec des pincettes et l’idée de les lire un jour tout en redoutant d’y découvrir une histoire par trop semblable à la mienne, fantasme que certains collègues comprendront peut-être ! Rassurée à ce sujet, j’ai pu profiter pleinement de mes lectures et lirai probablement la suite de ces aventures décomplexées, servies par des personnages primesautiers au verbe haut qui expriment sans fard et avec un humour croustillant leurs préoccupations. Au cœur des années soixante-dix, entre révolution sexuelle et rêve américain, des jeunes gens qui viennent tenter leur chance, chercher un premier...
    Lire la suite
    En lire moins
  • tom67 14/09/2023
    Le quatrième de couverture annonçait un livre "joyeusement humain et politiquement incorrect". Oui il représente beaucoup l'humain sous tous ses angles et souvent les aspects les moins glorieux, du mensonge ou de l' hypocrisie. Mais heureusement oui le livre est joyeux, plein de vie et d'envie, de frivolité, et imprégnée d'argent et de loisirs, d'amour libre et d'un peu de marijuana... Avant au travers d'une jeune femme qui vient de la campagne - tout est la campagne pour les habitants de san Francisco hormis New-York - la ville trépidante se dévoile, ses bars et fêtes branchées, ses fringues à la mode et ses basses histoires. Je ne crois pas que cela représente une vision réaliste de la ville, mais l'expérience qu'il est possible d'y tenter, au risque de s'y perdre... Donc oui j'ai apprécié le roman, sa lecture ses personnages, sa chaleur. Les trop nombreuses références à la culture américaine - que je ne maîtrise pas - ont par moment atténuées l' intérêt que je portais à ce roman. Pour ma part je tenterai bien le second recueil !
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    15 livres cultes à lire une fois dans sa vie

    Ils sont cultes ! Chacun de ces romans a, à sa manière, bouleversé le monde littéraire. Vous ne les avez pas encore lus ? Plongez-vous dans ces chefs-d’œuvre ! Vous ne le regretterez pas.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Notre sélection pour le mois des fiertés !

    En l'honneur du mois des fiertés, nous vous avons préparé une sélection de livres pleine d'histoires et témoignages inspirants ! Une sélection parfaite pour s'éduquer sur le sujet et pouvoir être soi-même et en être fier !

    Lire l'article