Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266286381
Code sériel : 17269
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Entre deux mondes

Date de parution : 08/11/2018
Adam a découvert en France un endroit où l'on peut tuer sans conséquences.
EAN : 9782266286381
Code sériel : 17269
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Documenté, précis, saupoudré de dialogues corsés. » Hubert Artus, Lire

« Glaçant et salutaire. Un électrochoc, un excellent polar et un témoignage bouleversant. Personnages attachants, suspense, écriture fluide et efficace, ce polar est aussi un récit salutaire dont personne ne peut sortir indemne... » Sandrine Bajos, Le Parisien

« Un récit réaliste et kaléidoscopique. » Macha Séry, Le Monde

« Norek signe un grand roman noir. Sans manichéisme ni misérabilisme. Au plus près d'une humanité à la dérive que l'on arrive pourtant à suivre, ébahi, bouleversé. Bon sang, quelle claque ! » Delphine Peras, L'Express

« Norek donne avec ce livre une leçon à la fois de cruauté et d'humanité. » Julie Malaure, Le Point

« Un quatrième roman percutant de Norek, où même dans la sauvagerie extrême pointe une part d'humanité. » Frédérick Rapilly, Télé 7 jours

« Une réflexion sur le monde d’aujourd’hui, du suspense, de l’émotion. » François Busnel, La Grande Librairie

« Un ouvrage magistral. » Joann Sfar

 
"Olivier Norek plante le décor de ce thriller en pleine jungle de Calais et en fait le théâtre de cette intrigue puissante et bouleversante.
Un roman fluide, bien construit et surtout sans manichéisme. Une merveille"
Librairie Ravy

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • tatarara Posté le 14 Septembre 2020
    Immersion dans la jungle de Calais et le terrible destin de quelques migrants et de celui d un flic au grand cœur. Destins qui se croisent et s entremêlent dans la triste réalité de l âme humaine. Ce récit fait froid dans le dos et fait réfléchir à nos petites vies confortables. Les protagonistes sont pleins de vie et de fureur mais on ne les aime pas moins pour autant. Auteur à lire sans modération , ne fait pas dans le mielleux bonne conscience et cela donne du pep’s et du réalisme à son récit. J ai passé un très bon moment à le lire.
  • Kalacatlove Posté le 11 Septembre 2020
    C’est la premie#768;re fois que je lis un roman de cet auteur, et ce roman m’a mis une sacre#769;e claque. Je l’ai lu sans lire le re#769;sume#769;, j’y suis alle#769;e comple#768;tement a#768; l’aveugle, et je ne regrette pas. J’ai de#769;vore#769; ce roman en un peu plus de 24h. La the#769;matique est touchante et le personnage principal est attachant. J’ai e#769;te#769; bouleverse#769;e de#768;s les premiers chapitres. Le gros point fort du roman, selon moi, c’est que ce roman est tre#768;s documente#769;. L’auteur sait de quoi il parle et ne laisse pas de place a#768; la confusion. Je ne vous en re#769;ve#768;le volontairement pas plus que ce qui est dit dans le re#769;sume#769;, car je me suis laisse#769;e surprendre par l’environnement et le sujet traite#769;. Ce roman peut e#770;tre un peu dur a#768; lire, du co#770;te#769; de l’affect. J’ai e#769;te#769; personnellement affecte#769;e par cette histoire, et par l’espoir et l’obstination qui animent ce pe#768;re de famille de retrouver sa femme et sa fille dans cet environnement. J’ai beaucoup aime#769; les alternances de point de vue entre Adam, ce pe#768;re de famille livre#769; a#768; lui me#770;me et Bastien, le policier charge#769; d’enque#770;ter. La fin m’a bouleverse#769;e et m’a beaucoup touche#769;e. C’est un livre que je vous... C’est la premie#768;re fois que je lis un roman de cet auteur, et ce roman m’a mis une sacre#769;e claque. Je l’ai lu sans lire le re#769;sume#769;, j’y suis alle#769;e comple#768;tement a#768; l’aveugle, et je ne regrette pas. J’ai de#769;vore#769; ce roman en un peu plus de 24h. La the#769;matique est touchante et le personnage principal est attachant. J’ai e#769;te#769; bouleverse#769;e de#768;s les premiers chapitres. Le gros point fort du roman, selon moi, c’est que ce roman est tre#768;s documente#769;. L’auteur sait de quoi il parle et ne laisse pas de place a#768; la confusion. Je ne vous en re#769;ve#768;le volontairement pas plus que ce qui est dit dans le re#769;sume#769;, car je me suis laisse#769;e surprendre par l’environnement et le sujet traite#769;. Ce roman peut e#770;tre un peu dur a#768; lire, du co#770;te#769; de l’affect. J’ai e#769;te#769; personnellement affecte#769;e par cette histoire, et par l’espoir et l’obstination qui animent ce pe#768;re de famille de retrouver sa femme et sa fille dans cet environnement. J’ai beaucoup aime#769; les alternances de point de vue entre Adam, ce pe#768;re de famille livre#769; a#768; lui me#770;me et Bastien, le policier charge#769; d’enque#770;ter. La fin m’a bouleverse#769;e et m’a beaucoup touche#769;e. C’est un livre que je vous recommande, qui traite d’un sujet d’actualite#769;.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nawill67 Posté le 8 Septembre 2020
    Un livre qui obtient la note de 4.41 a titillé ma curiosité. Et bon sang je n'ai pas été déçue. Quelle claque.... Cette histoire est très dure et tellement vraie. Elle nous plonge dans le quotidien de ces migrants et cela fait réfléchir. Ce livre est très bien écrit avec plein de rebondissements inattendus et d'humanité. Bravo M. Norek. Je suis restée en haleine jusqu'à la fin. Et quelle fin....Quel gâchis pour la vie de ces deux-là... On a tellement envie de les "aider" à se comprendre.
  • Bea_enviedelire Posté le 5 Septembre 2020
    Je ne crois pas qu’ « Entre deux mondes » se raconte. Ça n’a pas vraiment d’intérêt. Il faut le lire. Il faut accepter d’ouvrir les yeux sur la vie des hommes, des femmes, des enfants qui ont vécu à cet endroit. Même si la jungle a été démantelée, même si les tentatives pour traverser la Manche ont diminué, ces hommes, ces femmes, ces enfants aux destins brisés demeurent, juste disséminés partout en France. Vous y croiserez un ancien gradé syrien qui a fui son pays lorsqu’il risquait d’être identifié comme étant infiltré, un enfant soldat soudanais, des membres d’associations humanitaires, des policiers coincés entre l’envie d’aider les migrants, leur obligation professionnelle et le besoin de protéger l’emploi de leur région… C’est un roman d’une grande utilité pour tous. Plus qu’un roman policier, c’est pour moi un véritable témoignage de ce qui se vit, en France, aujourd’hui. Olivier Norek a passé trois semaines à vivre le jour dans la jungle, la nuit avec les équipes de police chargées de retenir ceux qui veulent, par tous les moyens, sauver leur peau. Comme il l’explique lui-même, un travail d’enquête minutieux a été réalisé au préalable. Ses écrits sont basés sur des faits... Je ne crois pas qu’ « Entre deux mondes » se raconte. Ça n’a pas vraiment d’intérêt. Il faut le lire. Il faut accepter d’ouvrir les yeux sur la vie des hommes, des femmes, des enfants qui ont vécu à cet endroit. Même si la jungle a été démantelée, même si les tentatives pour traverser la Manche ont diminué, ces hommes, ces femmes, ces enfants aux destins brisés demeurent, juste disséminés partout en France. Vous y croiserez un ancien gradé syrien qui a fui son pays lorsqu’il risquait d’être identifié comme étant infiltré, un enfant soldat soudanais, des membres d’associations humanitaires, des policiers coincés entre l’envie d’aider les migrants, leur obligation professionnelle et le besoin de protéger l’emploi de leur région… C’est un roman d’une grande utilité pour tous. Plus qu’un roman policier, c’est pour moi un véritable témoignage de ce qui se vit, en France, aujourd’hui. Olivier Norek a passé trois semaines à vivre le jour dans la jungle, la nuit avec les équipes de police chargées de retenir ceux qui veulent, par tous les moyens, sauver leur peau. Comme il l’explique lui-même, un travail d’enquête minutieux a été réalisé au préalable. Ses écrits sont basés sur des faits réels. Dans ce campement, les techniques habituelles policières ne peuvent avoir cours, la police ose à peine y entrer pour récupérer les corps inanimés.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Laurent3375 Posté le 3 Septembre 2020
    Quel régal ! Tellement passionnant et tellement fort ! Loin des enquêtes survitaminées de Victor Coste dans le 93, Olivier Norek nous embarque dans une histoire, à la fois saisissante et poignante, autour des migrants. Tout démarre en Syrie sous le régime dictatorial de Bachar-al-assad et l'emprise de Daesh. Nous suivons la fuite d'une famille, père, mère et fille, qui cherche à rejoindre l'Angleterre, terre d'asile pour de très nombreux candidats : syriens, afghans, soudanais, iraniens… Dès les premières pages j'ai été pris au piège. Impossible de reposer le livre. L'attachante famille que nous suivons anxieusement, va rapidement être séparée. Mère et fille prendront le départ en tête au moyen d'une embarcation qui va devoir parcourir des centaines de kilomètres pour rejoindre l'Italie avant de faire route pour Calais, vers « la jungle ». Camps de migrants en transit pour Douvres (UK-Youké). Adam, le père de famille, coincé en Syrie, les rejoindra dans un second temps. On l'espère. En France, à Calais, une famille est fraîchement débarquée suite à la demande de mutation de Bastien, lieutenent de police, suite au décès du père de sa femme, Manon. Leur fille Jade, une ado de 14 ans est du voyage. Nous serons témoins du destin croisé de... Quel régal ! Tellement passionnant et tellement fort ! Loin des enquêtes survitaminées de Victor Coste dans le 93, Olivier Norek nous embarque dans une histoire, à la fois saisissante et poignante, autour des migrants. Tout démarre en Syrie sous le régime dictatorial de Bachar-al-assad et l'emprise de Daesh. Nous suivons la fuite d'une famille, père, mère et fille, qui cherche à rejoindre l'Angleterre, terre d'asile pour de très nombreux candidats : syriens, afghans, soudanais, iraniens… Dès les premières pages j'ai été pris au piège. Impossible de reposer le livre. L'attachante famille que nous suivons anxieusement, va rapidement être séparée. Mère et fille prendront le départ en tête au moyen d'une embarcation qui va devoir parcourir des centaines de kilomètres pour rejoindre l'Italie avant de faire route pour Calais, vers « la jungle ». Camps de migrants en transit pour Douvres (UK-Youké). Adam, le père de famille, coincé en Syrie, les rejoindra dans un second temps. On l'espère. En France, à Calais, une famille est fraîchement débarquée suite à la demande de mutation de Bastien, lieutenent de police, suite au décès du père de sa femme, Manon. Leur fille Jade, une ado de 14 ans est du voyage. Nous serons témoins du destin croisé de ses deux familles dans une fuite vers une liberté rêvée. L'auteur nous nous offre une vision de l'intérieur de ce camps de déplacés. Un camps de près de 10.000 personnes rassemblées par ethnies, des codes qui se mettent en place, des dangers permanents qui ont obligés les humanitaires à isoler les femmes et certains enfants, des éternels et nombreux prédateurs qui hantent les baraquements la nuit venue. Une vie faite de craintes, de survie, d'espoirs. Un témoignage bouleversant pour but d'humaniser les images sans âme infligées par les chaînes d'informations continues, et de rétablir une vérité sur les causes de ces exodes massifs. de donner un sens à ces drames de civilisations échouées. Olivier Norek nous sert un roman remarquable qui ne peut pas laisser indifférent où tout est réuni pour nous accrocher au siège, haletant avec l'espoir d'une issue heureuse et d'un retour à la lumière, d'un retour à la vie. Merci Monsieur Norek. Bien à vous tous amis babéliens !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.