Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266286381
Code sériel : 17269
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Entre deux mondes

Date de parution : 08/11/2018
Adam a découvert en France un endroit où l'on peut tuer sans conséquences.
EAN : 9782266286381
Code sériel : 17269
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Documenté, précis, saupoudré de dialogues corsés. » Hubert Artus, Lire

« Glaçant et salutaire. Un électrochoc, un excellent polar et un témoignage bouleversant. Personnages attachants, suspense, écriture fluide et efficace, ce polar est aussi un récit salutaire dont personne ne peut sortir indemne... » Sandrine Bajos, Le Parisien

« Un récit réaliste et kaléidoscopique. » Macha Séry, Le Monde

« Norek signe un grand roman noir. Sans manichéisme ni misérabilisme. Au plus près d'une humanité à la dérive que l'on arrive pourtant à suivre, ébahi, bouleversé. Bon sang, quelle claque ! » Delphine Peras, L'Express

« Norek donne avec ce livre une leçon à la fois de cruauté et d'humanité. » Julie Malaure, Le Point

« Un quatrième roman percutant de Norek, où même dans la sauvagerie extrême pointe une part d'humanité. » Frédérick Rapilly, Télé 7 jours

« Une réflexion sur le monde d’aujourd’hui, du suspense, de l’émotion. » François Busnel, La Grande Librairie

« Un ouvrage magistral. » Joann Sfar

 
"Olivier Norek plante le décor de ce thriller en pleine jungle de Calais et en fait le théâtre de cette intrigue puissante et bouleversante.
Un roman fluide, bien construit et surtout sans manichéisme. Une merveille"
Librairie Ravy

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ourse_aux_Livres Posté le 12 Septembre 2021
    Ce roman, c’est l’histoire de deux policiers que rien ne destinait à se faire rencontrer. Le premier est Adam Sarkis, un policier syrien travaillant officiellement pour le gouvernement de Bashar al-Hassad, mais qui est en fait membre de l’Armée Syrienne Libre. Pour protéger sa femme et sa fille, il les fait fuir la Syrie en direction de la jungle de Calais où il promet de les rejoindre. Le second est Bastien Miller. Pour des raisons familiales, il a pris une mutation à Calais et débarque au commissariat pour y assurer ses fonctions de lieutenant à la tête d’un petit groupe. Il va très vite se retrouver confronté à la réalité de la jungle de Calais, aux migrants qui s’y installent toujours plus nombreux chaque jour, à leurs tentatives désespérées de rejoindre le Royaume-Uni en prenant d’assaut les camions qui doivent traverser la Manche. Le destin va mettre les deux hommes sur le même chemin, et bien qu’ils ne fassent apparemment pas partie du même camp, ils vont s’entraider et se découvrir bien plus de points communs qu’ils ne l’imaginent. Ce livre est une vraie claque. La plume d’Olivier Norek est tranchante de réalisme, elle nous envoie en pleine figure les horreurs de notre... Ce roman, c’est l’histoire de deux policiers que rien ne destinait à se faire rencontrer. Le premier est Adam Sarkis, un policier syrien travaillant officiellement pour le gouvernement de Bashar al-Hassad, mais qui est en fait membre de l’Armée Syrienne Libre. Pour protéger sa femme et sa fille, il les fait fuir la Syrie en direction de la jungle de Calais où il promet de les rejoindre. Le second est Bastien Miller. Pour des raisons familiales, il a pris une mutation à Calais et débarque au commissariat pour y assurer ses fonctions de lieutenant à la tête d’un petit groupe. Il va très vite se retrouver confronté à la réalité de la jungle de Calais, aux migrants qui s’y installent toujours plus nombreux chaque jour, à leurs tentatives désespérées de rejoindre le Royaume-Uni en prenant d’assaut les camions qui doivent traverser la Manche. Le destin va mettre les deux hommes sur le même chemin, et bien qu’ils ne fassent apparemment pas partie du même camp, ils vont s’entraider et se découvrir bien plus de points communs qu’ils ne l’imaginent. Ce livre est une vraie claque. La plume d’Olivier Norek est tranchante de réalisme, elle nous envoie en pleine figure les horreurs de notre monde. C’est un roman difficile et pourtant on ne peut pas le lâcher. Avec une objectivité rare, Olivier Norek arrive à nous montrer les multiples facettes de la réalité des migrations. C’est un roman poignant dans lequel on plonge dès les premiers chapitres, on est happés par les horreurs, par la guerre, par l’inhumanité qui sévit sur notre planète, par les difficultés rencontrées par les personnages, mais aussi par la solidarité qui peut naître n’importe où, par l’humanité qui peut ressortir de manière inattendue, par l’amitié et l’amour qui peuvent surgir même là où on ne les attend pas. C’est une histoire à laquelle il faut s’accrocher pour ne pas sombrer. Ce roman aura été un vrai coup de cœur pour moi. Il aura également été une prise de conscience, ou plutôt un rappel à ce que l’on a tendance à vouloir oublier.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bagus35 Posté le 11 Septembre 2021
    Adam est infiltré dans la police de Bachar El-Assad pour prouver au monde ses exactions .Quand il sent que sa couverture va bientôt être découverte ,il exfiltre sa femme Nora et sa fille Maya en leur donnant rendez-vous dans la jungle de Calais .Seulement quand il parvient à Calais ,elles ne sont pas là et il découvre une jungle qui porte bien son nom, une zone de non-droit où même la police n'intervient pas .Un très bon thriller sur l'immigration où le rêve d'une nouvelle vie n'est pas toujours au bout du chemin .A lire !
  • CoralieCulturekd Posté le 8 Septembre 2021
    Ce livre est un roman coup de poing ! Olivier Norek nous dévoile un monde situé seulement à quelques kilomètres de chez nous mais où aucune loi ne s'applique. Nous sommes en totale immersion dans La Jungle et suivons les réfugiés qui, obligés de fuir leur pays, espèrent trouver une vie meilleure en France... Ce roman est glaçant, il m'a émue au larmes, il est à lire absolument et ne laissera personne indifférent.
  • DominoRose Posté le 5 Septembre 2021
    Ce livre, à mi-chemin de docu-fiction et du thriller social, peut dérouter par le choix de son fil directeur : en effet, l'enquête policière n'en est pas le centre. Bien sûr, il y a quand même des péripéties policières : d'abord, les morts dans la Jungle de Calais ; ensuite, l'enquête autour d'un recruteur de Daesh caché dans cette Jungle. Cependant, ces deux éléments passent rapidement au second plan : les héros, Adam le Syrien et Bastien le flic français, ne s'attachent pas réellement à retrouver les assassins (Adam cherche surtout à s'occuper l'esprit et Bastien ne peut pas enquêter dans la Jungle), et le problème du recruteur est rapidement écarté pour retomber comme un soufflet. L'enjeu du roman est plutôt social : on veut savoir comment Bastien affrontera la situation à Calais, comment Adam va s'en sortir, et comment son protégé, le jeune Kilani, pourra gagner l'Angleterre. Donc, une fois qu'on a accepté le fait que ce récit ne soit pas un "vrai" roman policier, on peut passer un moment de lecture très intéressant. L'auteur s'est très bien documenté sur la Jungle de Calais et les conditions de travail des policiers calaisiens, ce qui rend l'histoire réaliste et prenante. La vie... Ce livre, à mi-chemin de docu-fiction et du thriller social, peut dérouter par le choix de son fil directeur : en effet, l'enquête policière n'en est pas le centre. Bien sûr, il y a quand même des péripéties policières : d'abord, les morts dans la Jungle de Calais ; ensuite, l'enquête autour d'un recruteur de Daesh caché dans cette Jungle. Cependant, ces deux éléments passent rapidement au second plan : les héros, Adam le Syrien et Bastien le flic français, ne s'attachent pas réellement à retrouver les assassins (Adam cherche surtout à s'occuper l'esprit et Bastien ne peut pas enquêter dans la Jungle), et le problème du recruteur est rapidement écarté pour retomber comme un soufflet. L'enjeu du roman est plutôt social : on veut savoir comment Bastien affrontera la situation à Calais, comment Adam va s'en sortir, et comment son protégé, le jeune Kilani, pourra gagner l'Angleterre. Donc, une fois qu'on a accepté le fait que ce récit ne soit pas un "vrai" roman policier, on peut passer un moment de lecture très intéressant. L'auteur s'est très bien documenté sur la Jungle de Calais et les conditions de travail des policiers calaisiens, ce qui rend l'histoire réaliste et prenante. La vie quotidienne dans la Jungle, les scènes d'action, les check-points vers l'Angleterre, l'enfance de Kilani au Soudan, tout cela est très efficace, bien que souvent angoissant et pesant. On ne reste pas indifférent face aux différents personnages, flics ou migrants. Cependant, je déplore le côté légèrement moralisateur du bouquin. Cela reste assez léger (quelques phrases éparpillées ça et là) mais globalement, on comprend très bien le point de vue de l'auteur, ou tout du moins du narrateur. Il me semble que selon lui, la France ne ferait pas assez pour les migrants, qui sont pour la plupart de pauvres gens désireux de reformer leur famille - Kilani étant l'archétype un peu caricatural du mignon petit Africain souriant qu'on a envie d'adopter. De plus, à un moment, par le biais de deux CRS qui discutent entre eux, l'auteur suggère que le droit d'asile soit accordé à tous les migrants ; je pense que cela aurait déjà été fait si c'était possible (je ne suis pas une spécialiste mais je suppose que cette belle proposition reviendrait à violer presque ouvertement les accords du Touquet signés avec l'Angleterre.) Du coup je trouve un peu "facile" de prodiguer des leçons d'humanité qu'on ne pourrait de toute façon pas vraiment mettre en application ; c'est un peu comme s'acheter une morale à prix modique ;-) Néanmoins, l'auteur essaie de nuancer son propos en montrant les conditions de travail des policiers et des chauffeurs routiers. Il ne dissimule pas non plus la violence extrême qui règne dans la Jungle, ou les conséquences économiques de celle-ci sur Calais. Donc, cela reste un récit tout à fait crédible. Quant au style, même s'il cède parfois à la facilité (beaucoup de phrases non verbales pour donner du rythme), il reste dans l'ensemble efficace et agréable. Si vous pouvez supporter des sujets sociaux aussi pénibles, je vous recommande ce livre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • triple_l_de_mag Posté le 1 Septembre 2021
    trouille ! J’avais bien compris que j’en saurai plus sur cette Jungle, que ça risquait de choquer notamment parce que ce qui est décrit est vrai. J’ai eu mal au ventre une bonne partie du livre. Des scènes sont dures. Il y a des situations impossibles, sans solution avec des humains au milieu. Le livre n’est pas politique ou je ne l’ai pas vu comme ça. En revanche, c’est un excellent policier et un très bon livre d’informations... J’ai adoré l’écriture d’Olivier Norek, que je ne connaissais pas. J’ai beaucoup aimé le dénouement et l’histoire. Le contexte est effectivement dur mais décrit avec des faits, de façon objective d’autant plus que l’auteur a poussé ses recherches loin. En ce contexte si particulier en Afghanistan, certaines scènes du livre font froid dans le dos. Je ne peux que vous le conseiller. Je suis assez sensible aux scènes trop crues, trop sanglantes et on n’était pas dans un registre trop poussé à ce niveau-là. J’ai presqu’envie de dire qu’il n’y a pas besoin d’aller si loin dans tout ceci pour que le lecteur soit bouleversé. La réalité est déjà bien assez choquante. J’ai fini presqu’en pleurs. Mais quel livre !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.