Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264074416
Code sériel : 5515
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Homo sapienne

INES JORGENSEN (Traducteur)
Date de parution : 06/02/2020
Un roman chorale exceptionnel qui revendique la tolérance identitaire. Premier roman d’une auteure groenlandaise, Homo sapienne promet de bouleverser chaque lecteur. 
Révélant une voix exceptionnelle, Homo sapienne suit la vie de cinq jeunes dans la ville de Nuuk, capitale du Groenland. Ils vivent des changements profonds et racontent ce qui, jusqu'à maintenant, a été laissé sous silence : Fia découvre qu'elle aime les femmes, Ivik comprend qu'elle est un homme, Arnaq et... Révélant une voix exceptionnelle, Homo sapienne suit la vie de cinq jeunes dans la ville de Nuuk, capitale du Groenland. Ils vivent des changements profonds et racontent ce qui, jusqu'à maintenant, a été laissé sous silence : Fia découvre qu'elle aime les femmes, Ivik comprend qu'elle est un homme, Arnaq et Inuk pardonnent et Sara choisit de vivre. Sur « l'île de la colère », où les tabous lentement éclatent, chacune et chacun se déleste du poids de ses peurs. Niviaq Korneliussen manie une langue crue, sensible et indomptée. Elle parle du désir universel d'être soi, socialement, intimement, confiante que les cœurs et les corps sauront être vrais.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074416
Code sériel : 5515
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MaggyM Posté le 10 Novembre 2020
    Ils sont cinq. Cinq jeunes gens qui se croisent, se cherchent, s'interrogent, se découvrent dans un Groenland qui ne se reconnait pas danois. Cinq voix, cinq styles, cinq parties pour un roman inattendu et interpellant. Avec une écriture crue, brutale par moment, sans fard ni fioriture, Niviaq Korneliussen court la fureur des boîtes de nuits, l'intimité des chambres à coucher, les salons tamisés, aux côtés de cinq de ses semblables. Abordant des thèmes résolument modernes et essentiellement centrés sur l'amour et la sexualité, l'autrice lève aussi le voile sur une société groenlandaise que l'on connait peu, dans laquelle on sent la colère affleurer au coin des phrases sans toujours en comprendre l'origine. Homo Sapienne est un roman sur les femmes d'aujourd'hui. Fortes et tendres à la fois, courageuses et en même temps ressentant le besoin d'être protégées, décidées et parfois si fragiles. Un roman choc, un texte brut, alternant les introspections et les dialogues avec des échanges SMS. Un roman du 21e siècle.
  • Vexiana Posté le 20 Octobre 2020
    Une plongée inattendue dans un univers bien particulier : celui de la communauté gay de Nuuk, au Groenland, à travers la vision de 5 jeunes qui racontent leur ressenti, leur quotidien, leur vie. Tour à tour jeune femme qui vient de quitter son conjoint et découvre son attrait pour les femmes, jeune homme fuyant le pays, femme abusée et coureuse de jupons et les deux membres d'un couple, nous découvrons à travers 5 styles et 5 personnalités des histoires d'aujourd'hui parfaitement menées et très prenantes qui nous laissent, quand la dernière page se tourne, un gout de trop peu tellement j'aurais aimé connaitre la suite de leurs histoires. Le texte est agrémenté d'échanges de sms avec emojis, # et autres courriers qui donnent à l'ensemble une dimension très contemporaines et très immersive. Il vaut tout de même mieux avoir quelques bases en anglais pour pouvoir apprécier ce roman dans sa globalité. Un très bon roman qui ne laissera personne indifférent.
  • foxinthesnow Posté le 27 Septembre 2020
    Un récit groenlandais d'une jeune autrice âgée de 23 ans à sa rédaction. Ici, pas de neige ni d'aventures polaires... Une histoire d'amours, de beuveries, de jeunes désoeuvrés ou excités de découvrir leurs désirs profonds. 5 chapitres, pour 5 personnages et 5 points de vue. Certains se révèlent homosexuels ou transgenres, le revendiquent franchement ou peinent à l'assumer. C'est trash, drôle parfois, triste souvent, très acide quand le Groenland et ses habitants sont concernés. Le langage cru et moderne, mêle pensées, textes poétiques et messages sur les réseaux sociaux : on y reconnaît le cri d'une jeunesse groenlandaise urbaine, hors des conventions sociales, désabusée, mais aussi pleine d'espoir dans ses meilleurs moments. Ce qui est dommage : de nombreux passages en anglais ne seront pas compréhensibles pour des non anglophones. Mais cela reproduit le langage des jeunes Groenlandais qui mêle danois, anglais et groenlandais. Ce récit est excitant, original et plein de verve ; c'est un manifeste pour la liberté d'être soi et pour un renouvellement du Groenland.
  • helhiv Posté le 18 Août 2020
    Ce n'est pas encore le coup de cœur de l'année mais on s'en approche ! Un roman très (trop) court sur la jeunesse groenlandaise à la recherche de ses identités culturelles, sexuelles et de genre. Une jeunesse ballottée entre le post-colonialisme et la prise en main de son destin, sur fond de liens intimes entre les cinq personnages du roman tous connectés entre eux. Le roman est très sensuel et habité par une tension sexuelle troublante quoiqu'en dehors de tout érotisme facile. Il n'est pas difficile de revivre soi-même des moments à la lecture des récits de soirées, de rencontres, de maladresses que font les personnages. Le tout dans une forme très moderne mélangeant le récit classique et des passages issus de textos, de chansons, de communication par hashtags. L'anglais est aussi omniprésent comme signe du rejet de la langue danoise mais aussi de la perméabilité à la culture américaine (on se souviendra que Trump voulait acheter le Groenland !). Je ne regrette que deux choses, un peu trop de sentimentalité (surtout dans la partie d'Ivik) et un ensemble trop bref car on aurait besoin de les accompagner plus longtemps ces jeunes pour encore mieux les aimer. Le roman est d'autant plus... Ce n'est pas encore le coup de cœur de l'année mais on s'en approche ! Un roman très (trop) court sur la jeunesse groenlandaise à la recherche de ses identités culturelles, sexuelles et de genre. Une jeunesse ballottée entre le post-colonialisme et la prise en main de son destin, sur fond de liens intimes entre les cinq personnages du roman tous connectés entre eux. Le roman est très sensuel et habité par une tension sexuelle troublante quoiqu'en dehors de tout érotisme facile. Il n'est pas difficile de revivre soi-même des moments à la lecture des récits de soirées, de rencontres, de maladresses que font les personnages. Le tout dans une forme très moderne mélangeant le récit classique et des passages issus de textos, de chansons, de communication par hashtags. L'anglais est aussi omniprésent comme signe du rejet de la langue danoise mais aussi de la perméabilité à la culture américaine (on se souviendra que Trump voulait acheter le Groenland !). Je ne regrette que deux choses, un peu trop de sentimentalité (surtout dans la partie d'Ivik) et un ensemble trop bref car on aurait besoin de les accompagner plus longtemps ces jeunes pour encore mieux les aimer. Le roman est d'autant plus court qu'il se reboucle sur lui-même d'un récit d'un personnage à un autre avec des répétitions de textos par exemple. Le personnage d'Arnaq (arnaq voulant dire femme), peut-être le moins pardonnable est incroyablement séduisant. Je retire aussi de cette belle découverte le mot iggu (prononcez ichchou si j'ai bien compris) pour interpeller tendrement son à sa chéri.e !
    Lire la suite
    En lire moins
  • jordan__ Posté le 15 Août 2020
    #8234;Un roman choral à la forme originale, ultra actuel et criant de vérités. 5 récits queer qui mettent en avant des persos qui se cherchent, se questionnent et partent en quête d’eux-mêmes. Des pièces qui s’assemblent et forment une fresque identitaire qui va au-delà des normes. #8236;
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    10/18

    Livres : 10/18 se met en mode love pour la Saint-Valentin !

    A quelques jours de la Saint-Valentin, 10/18 se met en mode love, avec une sélection de 25 livres à savourer ou dévorer sous la couette ! Romances, histoires d’amour et autres carnets d’humour… avec quel profil matchez-vous le plus parmi cette sélection ?

     

    Lire l'article