Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266292184
Code sériel : 17494
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Inexorable

Date de parution : 10/10/2019
Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.
Inexorables, les conséquences des mauvais choix d'un père.
Inexorable, le combat d'une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l'éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l'engrenage...
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes...
Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.
Inexorables, les conséquences des mauvais choix d'un père.
Inexorable, le combat d'une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l'éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l'engrenage...
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.

« Claire Favan franchit un cap avec cette histoire qui touchera inexorablement votre âme. »
Yvan Fauth – blog EmOtionS

« À l’enfant qui est en vous, ce livre peut raviver des douleurs. À l’adulte que vous êtes devenu, il vous bousculera dans vos certitudes. » Caroline Vallat – libraire Fnac Rosny 2
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266292184
Code sériel : 17494
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Inexorable est bien un polar. Un excellent, même, qui vous prend aux tripes et qu'on a du mal à lâcher. » Sandrine Bajos
Aujourd'hui en France
« À l'enfant qui est en vous, ce livre peut raviver des douleurs. À l'adulte que vous êtes devenu, il vous bousculera dans vos certitudes. » Caroline Vallat, libraire Fnac Rosny 2
Libraire
« Claire Favan franchit un cap avec cette histoire qui touchera inexorablement votre âme. » Yvan Fauth, blog EmOtionS
Blog

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Kakolea Posté le 13 Novembre 2020
    Ce roman m’a accaparé l’esprit, je l’ai lu en un rien de temps et la fin m’a agréablement surprise. Tous les ingrédients sont réunis pour que je désigne ce roman comme un de mes coups de coeur 2020. Les personnages et les situations décrites m’ont fait transpirer, pester, espérer. Je suis passée par toutes les émotions de la palette : Colère, violence, espoir, amour, joie, tristesse. Une véritable réussite.
  • Milllie Posté le 26 Septembre 2020
    Au début de ce roman Milo est un petit garçon comme les autres qui adore et admire son papa qu'il ne voit pas souvent, celui-ci étant souvent absent pour des obligations professionnelles. Sa vie bascule quand son père est arrêté sous ses yeux lors d'une intervention musclée de la police et qu'il est condamné pour braquage. Difficile pour sa mère et lui de se relever de ce choc : tandis qu'elle peine à concilier travail et vie familiale, tout en encaissant les mensonges de son mari, Milo transforme son mal-être en colères et crises à répétition, provoquant ainsi petit à petit sa mise à l'écart à l'école et ajoutant aux angoisses de sa mère. Plus qu'un thriller ou un polar, ce roman est d'abord le récit d'une vie qui bascule et de l'engrenage ("inexorable") qui s'en suit. De petit garçon bien dans sa peau et aimé par sa famille, Milo devient enfant à problème, s'enfonçant dans la spirale infernale crises / colère / violence, punitions / mise à l'écart et suspicion généralisée, crises encore plus violentes devant cette injustice. La première partie du roman est assez réussie, l'auteur réussissant à nous faire ressentir le désarroi de cette mère face aux problèmes... Au début de ce roman Milo est un petit garçon comme les autres qui adore et admire son papa qu'il ne voit pas souvent, celui-ci étant souvent absent pour des obligations professionnelles. Sa vie bascule quand son père est arrêté sous ses yeux lors d'une intervention musclée de la police et qu'il est condamné pour braquage. Difficile pour sa mère et lui de se relever de ce choc : tandis qu'elle peine à concilier travail et vie familiale, tout en encaissant les mensonges de son mari, Milo transforme son mal-être en colères et crises à répétition, provoquant ainsi petit à petit sa mise à l'écart à l'école et ajoutant aux angoisses de sa mère. Plus qu'un thriller ou un polar, ce roman est d'abord le récit d'une vie qui bascule et de l'engrenage ("inexorable") qui s'en suit. De petit garçon bien dans sa peau et aimé par sa famille, Milo devient enfant à problème, s'enfonçant dans la spirale infernale crises / colère / violence, punitions / mise à l'écart et suspicion généralisée, crises encore plus violentes devant cette injustice. La première partie du roman est assez réussie, l'auteur réussissant à nous faire ressentir le désarroi de cette mère face aux problèmes de son enfant et tout le poids que la société fait peser sur celui-ci, ne sachant pas comment gérer ses problème et son mal-être. Malheureusement j'ai trouvé que le procédé devenait très vite répétitif : alors que les choses semblaient s'arranger Milo replonge (je n'en dis pas plus pour ne pas révéler l'intrigue) et à partir de là les malheurs s'enchainent et on tombe un peu dans la caricature avec une succession de mauvaises coïncidences et une surcharge de faits qui desservent l'intrigue initiale. La dernière partie m'a carrément agacée : je l'ai trouvée totalement invraisemblable et plutôt malsaine. Si on ajoute à cela le fait que le style de l'auteur n'est pas particulièrement remarquable et que ce roman souffre de quelques longueurs et répétitions, ce sera au final une lecture assez mitigée pour moi. Je garderai en mémoire la dénonciation très juste de la spirale d'échec qui guette les enfants "différents" que les adultes ont du mal à prendre en charge mais pour le reste rien de particulièrement remarquable. C'était mon premier roman de Claire Favan qui semble pourtant une auteur de polars incontournable : peut être faudrait-il que je retente l'expérience avec un autre titre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • tousleslivres Posté le 8 Septembre 2020
    Une bonne lecture, Claire Favan a tout de même le chic pour nous emporter dans des milieux et des histoires forts qui ne laisse pas indifférent une fois le livre fermé. Un très bon thriller à recommander absolument !!!
  • jolliyaya Posté le 3 Septembre 2020
    Je ne sais plus si c'est la critique de @Ladybirdy ou le billet de @@sylviedoc qui m'a fait ajouter ce livre à ma PAL. Une chose est sûre, j'avais hâte de découvrir cette auteure de polars qu'est Claire Favan. Milo, quatre ans, assiste à l'arrestation musclée de son père Victor par la police en pleine nuit. Lui et sa mère, Alexandra, tombent de haut. Depuis, Milo n'est plus le même Il est sujet à de terribles accès de colère qu'il n'arrive pas à contrôler. C'est le début d'un cercle vicieux dans lequel il se trouve entraîné de manière inexorable. Claire Favan retranscris parfaitement le comportement et les réactions des uns et des autres, que ce soit Milo, sa mère ou leur entourage [masquer] jusqu'à la sortie de prison de Victor [/masquer]. Je trouve juste dommage qu'elle n'ait pas assez fait confiance à sa narration ou au lecteur et se soit crû obligée de décrire par le menu ce qui se passait dans la tête de ses personnages alors que c'était parfaitement compréhensible. Nous suivons ensuite la lente et inévitable dégringolade de Milo à l'adolescence entre une mère dépassée et un beau-père excédé, conditionné par le regard des autres et l'étiquette qu'on... Je ne sais plus si c'est la critique de @Ladybirdy ou le billet de @@sylviedoc qui m'a fait ajouter ce livre à ma PAL. Une chose est sûre, j'avais hâte de découvrir cette auteure de polars qu'est Claire Favan. Milo, quatre ans, assiste à l'arrestation musclée de son père Victor par la police en pleine nuit. Lui et sa mère, Alexandra, tombent de haut. Depuis, Milo n'est plus le même Il est sujet à de terribles accès de colère qu'il n'arrive pas à contrôler. C'est le début d'un cercle vicieux dans lequel il se trouve entraîné de manière inexorable. Claire Favan retranscris parfaitement le comportement et les réactions des uns et des autres, que ce soit Milo, sa mère ou leur entourage [masquer] jusqu'à la sortie de prison de Victor [/masquer]. Je trouve juste dommage qu'elle n'ait pas assez fait confiance à sa narration ou au lecteur et se soit crû obligée de décrire par le menu ce qui se passait dans la tête de ses personnages alors que c'était parfaitement compréhensible. Nous suivons ensuite la lente et inévitable dégringolade de Milo à l'adolescence entre une mère dépassée et un beau-père excédé, conditionné par le regard des autres et l'étiquette qu'on lui a collée. C'est à mi-chemin que le roman devient un polar, et que la police intervient. Si l'on pensait que Milo avait touché le fond, on se rend compte qu'il a encore bien pire à vivre. Les soupçons à son encontre sont crédibles, hélas, cependant l'enchaînement des événements qui mène jusqu'à la fin du roman est exagéré. N'est-ce pas trop ? C'est le personnage caricatural de Leo, le méchant dans toute sa splendeur, et ses actions qui viennent, à mon sens, fragiliser la cohérence de l'histoire. Alors, inexorable, certes, bien mené mais un peu tiré par les cheveux et pas à la hauteur de mes attentes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • anastasibia Posté le 1 Septembre 2020
    Milo a 4 ans lorsque son père est arrêté par des policiers devant ses yeux. Il devient colérique vis-à-vis de sa mère et surtout de ses camarades de classe. Il faudra attendre la fin de l’incarcération de son père pour qu’il retrouve la sérénité. Mais cette période sera de courte durée et à nouveau la vie de Milo sera compliquée et instable jusqu’à l’âge adulte. Comment se défaire d’une image biaisée qui fait sombrer irrépressiblement vers le bas ? Comment survivre dans un monde où on doit rentrer dans un moule ? Le roman est l’histoire de Milo, de son enfance à sa vie de jeune adulte. On le suit depuis le premier moment tragique de sa vie, événement qui va le suivre tout au long de sa vie. Il est devenu un élément perturbateur pour la société et il ne peut plus s’enlever cette image de lui. Quoi qu’il fasse, il sera le voyou de bas étage. Même quand il est innocent, il est coupable. Même quand il rentre dans le rang, on ne le croit pas. Sa mère essaie par tous les moyens de le sortir de cette situation mais c’est insoluble. Et en tant que lecteur, on assiste... Milo a 4 ans lorsque son père est arrêté par des policiers devant ses yeux. Il devient colérique vis-à-vis de sa mère et surtout de ses camarades de classe. Il faudra attendre la fin de l’incarcération de son père pour qu’il retrouve la sérénité. Mais cette période sera de courte durée et à nouveau la vie de Milo sera compliquée et instable jusqu’à l’âge adulte. Comment se défaire d’une image biaisée qui fait sombrer irrépressiblement vers le bas ? Comment survivre dans un monde où on doit rentrer dans un moule ? Le roman est l’histoire de Milo, de son enfance à sa vie de jeune adulte. On le suit depuis le premier moment tragique de sa vie, événement qui va le suivre tout au long de sa vie. Il est devenu un élément perturbateur pour la société et il ne peut plus s’enlever cette image de lui. Quoi qu’il fasse, il sera le voyou de bas étage. Même quand il est innocent, il est coupable. Même quand il rentre dans le rang, on ne le croit pas. Sa mère essaie par tous les moyens de le sortir de cette situation mais c’est insoluble. Et en tant que lecteur, on assiste à la lente descente aux enfers… Même la fin, magistrale, est d’une noirceur sans fond. Il s’agit de mon premier roman de Claire Favan et ce ne sera pas le dernier. Son écriture est crue, incisive, elle prend aux tripes et nous lâche plus jusqu’au dénouement. Ce roman touche, il appuie là où ça fait mal. Bref, je ne peux que le recommander.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.