RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Je sais pas

            Pocket
            EAN : 9782266278331
            Code sériel : 17032
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 108 x 177 mm
            Je sais pas

            Date de parution : 09/11/2017
            C'est le grand jour de la sortie en forêt de l'école maternelle des Pinsons : un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu'au moment du retour, quand une enfant manque à l'appel. Emma, cinq ans, a disparu. C'est l'affolement général. Que s’est-il passé dans la forêt ?... C'est le grand jour de la sortie en forêt de l'école maternelle des Pinsons : un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu'au moment du retour, quand une enfant manque à l'appel. Emma, cinq ans, a disparu. C'est l'affolement général. Que s’est-il passé dans la forêt ? À cinq ans, on est innocent. Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un cœur de démon ?

            « De rebondissements en coups de théâtre, on termine le livre le souffle coupé. » Point de vue

            « L'auteur est fidèle à ses habitudes et nous livre, une fois de plus, un super thriller à en faire frissonner plus d'un. » Maïté Hamouchi – Métro (Belgique)
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266278331
            Code sériel : 17032
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 432
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket

            Ils en parlent

            « Difficile d'imaginer plus glaçant que l'histoire d'Emma dans Je sais pas. » Fabienne Huart, L'Indépendant

            « Ou « quand la vie d'un adulte est entre les mains d'un enfant... » Terriblement noir ! » Mathieu Menossi, Les Choix Nolim

            «  L'auteure est fidèle à ses habitudes et nous livre, une fois de plus, un super thriller à en faire frisonner plus d'un. » Maïté Hamouchi, Métro Belgique

            « Chez Barbara Abel, il n'y a ni « bons » ni « méchants », simplement des gens comme vous et moi qu'un enchaînement de micro-évènements va entraîner au bord du gouffre. Un suspense qu'on lâche difficilement. Epatant ! »  F.R., Télé 7 jours,

            « De rebondissements en coup de théâtre, on termine le livre le souffle coupé. » J.C., Point de vue

            « Comment Barbara Abel peut-elle inventer des histoires et des personnages aussi pervers, tordus et extrêmes ? Faut-il chercher au fond d'elle-même ? » ELLE Belgique


             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Beatrice258 Posté le 30 Août 2019
              1er roman que je lis de Barbara Abel. Et peut être pas le dernier. Ce roman de 430 pages, ne nous lâche plus, impossible de le poser sans continuer d'y penser, et de ce fait, on y retourne, on veut savoir qu'est ce qui se passe dans la tête de cet ange aux cheveux blonds de 5 ans, au caractère opaque, malveillant et hargneux ! Quand à ses parents, ils cachent bien des secrets avec un tel comportement de lâcheté incroyable et ce, jusqu'au dénouement final ; impressionnant ! Les 2 autres personnages sont totalement torturés psychologiquement. Ici peu d'intervenant, ils sont 5 et le commissaire de police, c'est suffisant. Tous sont décrits d'une façon remarquable, l'écriture est très fluide, les chapitres s'enchainent parfaitement et la tension est palpable à chaque ligne. Belle ingéniosité dans la description de la culpabilité et de la rancoeur des uns envers les autres, qui les poussent à commettre des gestes irréparables. Jusqu'à la fin qui est glaçante ! Ce genre de roman est inédit pour moi, mais j'ai passé un très bon moment et je le conseille vivement.
            • Pasunmotdeplus Posté le 28 Août 2019
              Cet été aura été riche en découvertes pour moi et parmi celles-ci : Barbara Abel. Malgré un quatrième de couverture alléchant, Je sais pas n'est pas aussi atypique qu'on le pense, à mon grand désarroi. Si j'ai aimé le développement soutenu de l'histoire, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages à l'exception de celui d'Etienne, ce qui gâche énormément le lien que j'ai avec un livre. L'histoire, comme dit plus haut, est prenante mais il m'apparaît que certains faits sont montés en épingle et que le comportement de certains protagonistes est illogique et parfois en parfait décalage avec l'âge des acteurs. Je sais que les enfants, dès leur plus jeune âge, peuvent être têtus, cruels et ingérables mais Barbara Abel afflige notre jeune Emma de comportements inadaptés à ses 5 ans. Elle crée une forme de psychose de l'enfant roi qui met mal à l'aise. J'ai toutefois aimé le mimétisme, le lien profond entre Mylène et Emma (fin du livre) et la similitude de leurs histoires. A nouveau, le final ne m'a pas époustouflée et j'en viens à me dire qu'il est temps pour moi de changer un peu de style de lecture pour redécouvrir avec plus de plaisir et de surprise... Cet été aura été riche en découvertes pour moi et parmi celles-ci : Barbara Abel. Malgré un quatrième de couverture alléchant, Je sais pas n'est pas aussi atypique qu'on le pense, à mon grand désarroi. Si j'ai aimé le développement soutenu de l'histoire, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages à l'exception de celui d'Etienne, ce qui gâche énormément le lien que j'ai avec un livre. L'histoire, comme dit plus haut, est prenante mais il m'apparaît que certains faits sont montés en épingle et que le comportement de certains protagonistes est illogique et parfois en parfait décalage avec l'âge des acteurs. Je sais que les enfants, dès leur plus jeune âge, peuvent être têtus, cruels et ingérables mais Barbara Abel afflige notre jeune Emma de comportements inadaptés à ses 5 ans. Elle crée une forme de psychose de l'enfant roi qui met mal à l'aise. J'ai toutefois aimé le mimétisme, le lien profond entre Mylène et Emma (fin du livre) et la similitude de leurs histoires. A nouveau, le final ne m'a pas époustouflée et j'en viens à me dire qu'il est temps pour moi de changer un peu de style de lecture pour redécouvrir avec plus de plaisir et de surprise les idées saugrenues de nos auteurs de thriller.
              Lire la suite
              En lire moins
            • KarmaHenry Posté le 17 Août 2019
              Finalement c'était pas dans mes intentions, c'était pour plus tard, il était depuis longtemps dans ma pal comme beaucoup de livres de @barbaraabel et me suis lancé dans la lecture d' #jesaispas et bien moi non plus je sais pas pour tout dire !!!!!..... L'ai vite lu : deux jours.. Mon jugement : Ceci ne reflète que mon goût personnel je précise, j'ai adoré l'intrigue, une histoire passionnante, originale, une petite fille démoniaque, y'a aussi des adultes assez "pourris" dans l'histoire, tout ça est parfaitement ficelé, mais j'ai pas adhéré à la fin,me sens frustré.. Comme si il me manquait des pages.. J'ai une sensation de manque, dommage.. Ça reflète certaines fois la vie cette fin , une réalité qui peut se passer vraiment.. Mais moi j'aime les fins ou je ressens que c'est fini, la ce fut pas le cas pour moi et vous ?j'aimerais savoir vos ressentis, merci !!!
            • Kae_Morrigan Posté le 10 Août 2019
              Dernière lecture en date, et quelle lecture ! Ce roman présente plusieurs personnages : Patrick, Camille et leur petite Emma de cinq ans ; Etienne, l’amant de Camille ; Mylène, l’institutrice d’Emma. Tout commence par une bucolique sortie scolaire de maternelle à la ferme puis dans une jolie clairière. Tout se passe pour le mieux jusqu’à ce qu’Emma, cinq ans, ne réponde pas à l’appel au moment de repartir. Inquiets, les adultes se lancent à sa recherche dans la forêt et c’est Mylène, qui a eu un petit moment de colère contre une Emma capricieuse un peu plus tôt, qui la retrouve tombée dans un trou. En voulant l’en sortir, elle y tombe à son tour mais parvient à l’en faire sortir et lui demande d’appeler à l’aide. Mais quand la police, appelée par les collègues, retrouve la petite fille et lui demande où se trouve son institutrice, tout ce qu’elle répond est « Je sais pas ». Or, Mylène est diabétique, risque de manquer d’insuline et le temps joue d’autant plus cruellement contre elle. Amnésie post-traumatique ou silence buté ? Innocence de l’enfance ou méchanceté précoce ? J’ai adoré cette lecture, dévorée quasiment d’une traite tellement je ne pouvais... Dernière lecture en date, et quelle lecture ! Ce roman présente plusieurs personnages : Patrick, Camille et leur petite Emma de cinq ans ; Etienne, l’amant de Camille ; Mylène, l’institutrice d’Emma. Tout commence par une bucolique sortie scolaire de maternelle à la ferme puis dans une jolie clairière. Tout se passe pour le mieux jusqu’à ce qu’Emma, cinq ans, ne réponde pas à l’appel au moment de repartir. Inquiets, les adultes se lancent à sa recherche dans la forêt et c’est Mylène, qui a eu un petit moment de colère contre une Emma capricieuse un peu plus tôt, qui la retrouve tombée dans un trou. En voulant l’en sortir, elle y tombe à son tour mais parvient à l’en faire sortir et lui demande d’appeler à l’aide. Mais quand la police, appelée par les collègues, retrouve la petite fille et lui demande où se trouve son institutrice, tout ce qu’elle répond est « Je sais pas ». Or, Mylène est diabétique, risque de manquer d’insuline et le temps joue d’autant plus cruellement contre elle. Amnésie post-traumatique ou silence buté ? Innocence de l’enfance ou méchanceté précoce ? J’ai adoré cette lecture, dévorée quasiment d’une traite tellement je ne pouvais pas la lâcher ! Je voulais savoir comment les personnages allaient se sortir de cette situation inextricable, comment ils allaient gérer leurs tourments, leurs démons. J’ai aimé en apprendre plus sur eux, sur leur personnalité, leurs failles. Aucun n’est parfait mais tous sont humains, du coup. Et encore une fois, on voit qu’un petit grain de sable peut provoquer une réaction en chaîne où les protagonistes, bien sous tous rapports, peuvent faire ressortir le pire d’eux-mêmes. Barbara Abel est douée pour ça, pour ce basculement dans l’horreur à partir de petits riens et avec des personnes qui pourraient être votre famille, vos amis, vos voisins, vous-même ! Concernant la fin, j’ai apprécié l’effet miroir mais je n’en dirai pas plus ! Que dire de plus ? Je sais pas. 😉
              Lire la suite
              En lire moins
            • marineve Posté le 5 Août 2019
              Plaisir à lire ce livre assez rapidement d’ailleurs. Du suspense psychologique et un recoupement intéressant entre les différents personnages , et surtout entre Mylène et Emma…je n’en dirais pas plus. Mon commentaire en fin de lecture : Et la boucle est bouclée !
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Belfond

              [interview] L'amour et la haine selon Barbara Abel

              Après le succès retantissant de Je sais pas, Barbara Abel revient avec un nouveau thriller psychologique au dénouement stupéfiant. L'auteure nous embarque sur les chemins tortueux de la culpabilité et de la peur à travers une intrigue où ni méchants ni gentils ne triomphent. Interrogée à l'occasion de la parution de Je t'aime, elle revient sur l'amour et la haine, deux notions omniprésentes dans son roman.

              Lire l'article