En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Je sais pas

        Pocket
        EAN : 9782266278331
        Code sériel : 17032
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 432
        Format : 108 x 177 mm
        Je sais pas

        Date de parution : 09/11/2017
        C'est le grand jour de la sortie en forêt de l'école maternelle des Pinsons : un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu'au moment du retour, quand une enfant manque à l'appel. Emma, cinq ans, a disparu. C'est l'affolement général. Que s’est-il passé dans la forêt ?... C'est le grand jour de la sortie en forêt de l'école maternelle des Pinsons : un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu'au moment du retour, quand une enfant manque à l'appel. Emma, cinq ans, a disparu. C'est l'affolement général. Que s’est-il passé dans la forêt ? À cinq ans, on est innocent. Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un cœur de démon ?

        « De rebondissements en coups de théâtre, on termine le livre le souffle coupé. » Point de vue

        « L'auteur est fidèle à ses habitudes et nous livre, une fois de plus, un super thriller à en faire frissonner plus d'un. » Maïté Hamouchi – Métro (Belgique)
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266278331
        Code sériel : 17032
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 432
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        7.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • moijelisetvous Posté le 11 Septembre 2018
          Et bien c'est fait...mon premier Barbara Abel et pourtant dieu seul sait que j'en avais entendu parler, que j'avais lu bon nombre de critiques et va savoir pourquoi je n'avais pas franchi le pas...Et quel pas!!! Au passage , un grand merci à Patricia et Raphaël pour le cadeau et surtout il faut que vous le rajoutiez à votre liste de lectures. "Je sais pas" est une phrase somme toute banale : une certaine timidité enfantine lorsque l'on ne veut pas répondre MAIS dans la bouche d'Emma, 5 ans cette phrase est lourde de conséquences...et elle n'est surtout pas prononcée au hasard... Ce roman est pure folie : à l'occasion d'une sortie scolaire, la petite Emma disparaît dans la forêt.Magnifique petite fille aux cheveux bouclés, une véritable tête d'ange, fierté de ses parents Camille et Patrick. Mylène, son institutrice, mal considérée par ces collègues et avec des relations conflictuelles avec Emma, part néanmoins à sa recherche mais rien ne se passe comme prévu du moins, comme on pouvait l’espérer. Je ne peux pas malheureusement vous en dire plus parce que la réussite de ce livre est dans l'accumulation des rebondissements insensés : attention les parents et les enseignants que vous êtes, ce livre vous entraîne... Et bien c'est fait...mon premier Barbara Abel et pourtant dieu seul sait que j'en avais entendu parler, que j'avais lu bon nombre de critiques et va savoir pourquoi je n'avais pas franchi le pas...Et quel pas!!! Au passage , un grand merci à Patricia et Raphaël pour le cadeau et surtout il faut que vous le rajoutiez à votre liste de lectures. "Je sais pas" est une phrase somme toute banale : une certaine timidité enfantine lorsque l'on ne veut pas répondre MAIS dans la bouche d'Emma, 5 ans cette phrase est lourde de conséquences...et elle n'est surtout pas prononcée au hasard... Ce roman est pure folie : à l'occasion d'une sortie scolaire, la petite Emma disparaît dans la forêt.Magnifique petite fille aux cheveux bouclés, une véritable tête d'ange, fierté de ses parents Camille et Patrick. Mylène, son institutrice, mal considérée par ces collègues et avec des relations conflictuelles avec Emma, part néanmoins à sa recherche mais rien ne se passe comme prévu du moins, comme on pouvait l’espérer. Je ne peux pas malheureusement vous en dire plus parce que la réussite de ce livre est dans l'accumulation des rebondissements insensés : attention les parents et les enseignants que vous êtes, ce livre vous entraîne au plus profond de vos peurs intestines.Mais je vous rassure aussi , si vous n'êtes ni l'un ni l'autre, comme moi vous en prenez plein la figure... Persuadé d'avoir saisi l'histoire assez rapidement, c'est là où le talent de Barbara Abel explose, car je suis allé réellement de surprises en surprises...Bluffant Je crois que l'expression qui pourrait résumer ce livre serait " tomber de Charybde en Scylla"... #barbaraabel #jesaispas #pocket #thriller #tomberdeCharybdeenScylla
          Lire la suite
          En lire moins
        • Valmyvoyou_lit Posté le 26 Août 2018
          J’ai dévoré ce suspense en peu de temps. Je reste perturbée par cette lecture. J’ai été captivée par les personnages. Aucun n’est machiavélique, aucun n’est angélique, au premier abord. Ce sont souvent les évènements qui dirigent leurs comportements. L’auteure nous montre qu’un enchaînement de faits, peut nous conduire à des actions qui ne correspondent pas à notre nature. Elle montre également qu’il est difficile de savoir qui peut faire du mal, car il arrive que ce soient les circonstances qui conditionnent les actes. Avec des portraits psychologiques très précis, Barbara Abel nous triture le cerveau et nous perturbe. Souvent, je me suis demandé ce que j’aurais fait à la place des protagonistes. Plusieurs fois, l’auteure m’a mis face à un dilemme. Une décision pouvait protéger un des personnages, mais être dramatique pour un autre. J’ai eu l’impression de vouloir choisir entre les uns et les autres. Je vivais un questionnement moral dérangeant. Le dénouement m’a glacée. Les drames que peut engendrer l’ignorance de certains faits créent un malaise. Cependant, à la fin de cette lecture, je ressens une frustration... La suite sur mon blog. http://www.valmyvoyoulit.com/archives/2018/08/26/36657579.html
        • Pollux246 Posté le 25 Août 2018
          Coucou les mordus je viens de finir « je sais pas » de Barbara Abel. Termine en 2 jours. Ce livre n’est pas sans rappeler mon métier puisque je suis moi même institutrice en maternelle. Page : 440 Synopsis : C’est le grand jour de la sortie en forêts de l’école maternelle des Pinsons : un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu’au moment du retour, quand une enfant manque à l’appel. Emma, cinq ans, à disparu. C’est l’affolement général. Que s’est il passe dans la forêt ? À cinq ans on est innocent. Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un coeur de démon? Mon avis : Barbara Abel installe dans ce roman une tension palpable liée autant à la situation qu’aux personnages. Emma a beau avoir 5 ans, elle est effrayante. Excellent thriller qui se lit d’une traite car on veut connaître la fin rapidement. Cette histoire est pleine de rebondissements et d’imprévus. Nous découvrons le côté noir de l’âme humaine, que l’on trouve même chez l’enfant, si surprenant soit-il. Nous vivons avec les personnages, nous participons à leurs angoisse, leurs problèmes... C’est un roman que je recommande vraiment. Ps : rassurez vous je ne perds pas les enfants quand... Coucou les mordus je viens de finir « je sais pas » de Barbara Abel. Termine en 2 jours. Ce livre n’est pas sans rappeler mon métier puisque je suis moi même institutrice en maternelle. Page : 440 Synopsis : C’est le grand jour de la sortie en forêts de l’école maternelle des Pinsons : un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu’au moment du retour, quand une enfant manque à l’appel. Emma, cinq ans, à disparu. C’est l’affolement général. Que s’est il passe dans la forêt ? À cinq ans on est innocent. Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un coeur de démon? Mon avis : Barbara Abel installe dans ce roman une tension palpable liée autant à la situation qu’aux personnages. Emma a beau avoir 5 ans, elle est effrayante. Excellent thriller qui se lit d’une traite car on veut connaître la fin rapidement. Cette histoire est pleine de rebondissements et d’imprévus. Nous découvrons le côté noir de l’âme humaine, que l’on trouve même chez l’enfant, si surprenant soit-il. Nous vivons avec les personnages, nous participons à leurs angoisse, leurs problèmes... C’est un roman que je recommande vraiment. Ps : rassurez vous je ne perds pas les enfants quand je pars en sortie avec mes loulous, ce serait mon pire cauchemar Note : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️/5
          Lire la suite
          En lire moins
        • Alinette74 Posté le 22 Août 2018
          Mon deuxième livre de Barbara Abel et j’ai adoré ce thriller palpitant! L’histoire vous captive on ne veut plus le lâcher pour connaître le fameux dénouement que je n’avais pas vu venir du tout. L’auteur nous mélange dans les pistes volontairement ce qui rend le livre encore plus prenant! Un seul bémol pour moi quelques questions sans réponse sur cette fin. Un 9/10
        • llamy89 Posté le 9 Août 2018
          Ce roman me permet de découvrir la plume de Barbara Abel. "Je sais pas" comme un leitmotiv borne l'histoire que nous conte Barbara Abel, nous entraîne dans une intrigue extrêmement bien ficelée. On se laisse embarquer par ce fait divers banal. Une enfant oubliée lors d'une sortie scolaire, les médias diffusent ce genre d'informations régulièrement. Quoi de moins original de nos jours... mais lorsque l'enfant est jolie comme un coeur, les coeurs se serrent, compatissent, pauvres parents ! Un petit couple presque parfait : Patrick Verdier, Professeur de faculté imbu de lui-même, son épouse Camille, architecte d'intérieur qui réussit. Que leur manque-t-il ? Une enfant parfaite ? Emma ! Petite fille déjà très consciente de ce que son minois lui octroie en impunité lorsqu'elle ne se comporte pas bien. Emma, pour rendre son caractère plus crédible, adorable petite peste, aurait dû être diagnostiquée "surdouée" ou très en avance pour son âge. Viens Etienne, tombeur-cuistot, prédateur d'épouses en mal de sensations, mauvais garçon, père d'une jeune femme qu'il a mal élevé seul ? Comment joue-ton le rôle de père-mère lorsque soit même on a vécu seul avec une mère indifférente ? Une petite vie tranquille qui va être bousculée lorsque le hasard va mettre en présence... Ce roman me permet de découvrir la plume de Barbara Abel. "Je sais pas" comme un leitmotiv borne l'histoire que nous conte Barbara Abel, nous entraîne dans une intrigue extrêmement bien ficelée. On se laisse embarquer par ce fait divers banal. Une enfant oubliée lors d'une sortie scolaire, les médias diffusent ce genre d'informations régulièrement. Quoi de moins original de nos jours... mais lorsque l'enfant est jolie comme un coeur, les coeurs se serrent, compatissent, pauvres parents ! Un petit couple presque parfait : Patrick Verdier, Professeur de faculté imbu de lui-même, son épouse Camille, architecte d'intérieur qui réussit. Que leur manque-t-il ? Une enfant parfaite ? Emma ! Petite fille déjà très consciente de ce que son minois lui octroie en impunité lorsqu'elle ne se comporte pas bien. Emma, pour rendre son caractère plus crédible, adorable petite peste, aurait dû être diagnostiquée "surdouée" ou très en avance pour son âge. Viens Etienne, tombeur-cuistot, prédateur d'épouses en mal de sensations, mauvais garçon, père d'une jeune femme qu'il a mal élevé seul ? Comment joue-ton le rôle de père-mère lorsque soit même on a vécu seul avec une mère indifférente ? Une petite vie tranquille qui va être bousculée lorsque le hasard va mettre en présence à l'école des Pinsons, l'institutrice Mylène fille d'Etienne et la petite Emma. Mal dans sa peau, la jeune femme est réputée brusque, sans patience, mal-aimée de ses collègues est chargée de la classe de la maîtresse de son père à son insu. L'auteure nous décrit des personnages peu attachants, Etienne et Patrick sont peu aimables. Camille s'enferre dans un mensonge qui la ronge et la dépasse. Mylène s'est construite en culpabilisant sur le départ de sa mère. Devenue institutrice, quelle drôle d'idée, ces rares amies ne l'y voyait pas. Tous ces personnages en apparence ordinaires ont des fêlures qui vont créer la tension du récit, l'emballement et le suspense. Même si, la fin est quelque peu prévisible... Barbara Abel donne au lecteur l'impression qu'il a tout compris à chaque rebondissement mais est-ce vraiment le cas, il faudra le lire pour vous en assurer. J'ai été un peu déçue par le dénouement et la caricature des personnages policiers. J'aurais aimé que l'enquête soit plus crédible. Pas de recherches sur les portables des protagonistes, pas d'enquête poussée du côté de l'école où Etienne et les époux Verdier étaient susceptibles de s'être croisés... Toutefois, je n'ai pas pu lâcher ce thriller haletant avant d'en connaître la fin. Ce roman restera-t-il dans ma mémoire "Je sais pas". Je sais c'était facile... mais Barbara Abel a bel et bien l'art du suspense !
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Difficile d'imaginer plus glaçant que l'histoire d'Emma dans Je sais pas. » Fabienne Huart, L'Indépendant

        « Ou « quand la vie d'un adulte est entre les mains d'un enfant... » Terriblement noir ! » Mathieu Menossi, Les Choix Nolim

        «  L'auteure est fidèle à ses habitudes et nous livre, une fois de plus, un super thriller à en faire frisonner plus d'un. » Maïté Hamouchi, Métro Belgique

        « Chez Barbara Abel, il n'y a ni « bons » ni « méchants », simplement des gens comme vous et moi qu'un enchaînement de micro-évènements va entraîner au bord du gouffre. Un suspense qu'on lâche difficilement. Epatant ! »  F.R., Télé 7 jours,

        « De rebondissements en coup de théâtre, on termine le livre le souffle coupé. » J.C., Point de vue

        « Comment Barbara Abel peut-elle inventer des histoires et des personnages aussi pervers, tordus et extrêmes ? Faut-il chercher au fond d'elle-même ? » ELLE Belgique


         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Belfond

          [interview] L'amour et la haine selon Barbara Abel

          Après le succès retantissant de Je sais pas, Barbara Abel revient avec un nouveau thriller psychologique au dénouement stupéfiant. L'auteure nous embarque sur les chemins tortueux de la culpabilité et de la peur à travers une intrigue où ni méchants ni gentils ne triomphent. Interrogée à l'occasion de la parution de Je t'aime, elle revient sur l'amour et la haine, deux notions omniprésentes dans son roman.

          Lire l'article