Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266278331
Code sériel : 17032
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Je sais pas

Date de parution : 09/11/2017
C'est le grand jour de la sortie en forêt de l'école maternelle des Pinsons : un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu'au moment du retour, quand une enfant manque à l'appel. Emma, cinq ans, a disparu. C'est l'affolement général. Que s’est-il passé dans la forêt ?... C'est le grand jour de la sortie en forêt de l'école maternelle des Pinsons : un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu'au moment du retour, quand une enfant manque à l'appel. Emma, cinq ans, a disparu. C'est l'affolement général. Que s’est-il passé dans la forêt ? À cinq ans, on est innocent. Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un cœur de démon ?

« De rebondissements en coups de théâtre, on termine le livre le souffle coupé. » Point de vue

« L'auteur est fidèle à ses habitudes et nous livre, une fois de plus, un super thriller à en faire frissonner plus d'un. » Maïté Hamouchi – Métro (Belgique)
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266278331
Code sériel : 17032
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Difficile d'imaginer plus glaçant que l'histoire d'Emma dans Je sais pas. » Fabienne Huart, L'Indépendant

« Ou « quand la vie d'un adulte est entre les mains d'un enfant... » Terriblement noir ! » Mathieu Menossi, Les Choix Nolim

«  L'auteure est fidèle à ses habitudes et nous livre, une fois de plus, un super thriller à en faire frisonner plus d'un. » Maïté Hamouchi, Métro Belgique

« Chez Barbara Abel, il n'y a ni « bons » ni « méchants », simplement des gens comme vous et moi qu'un enchaînement de micro-évènements va entraîner au bord du gouffre. Un suspense qu'on lâche difficilement. Epatant ! »  F.R., Télé 7 jours,

« De rebondissements en coup de théâtre, on termine le livre le souffle coupé. » J.C., Point de vue

« Comment Barbara Abel peut-elle inventer des histoires et des personnages aussi pervers, tordus et extrêmes ? Faut-il chercher au fond d'elle-même ? » ELLE Belgique


 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • wired421 Posté le 5 Mars 2020
    Un très bon polar mettant en scène une enfant, ce qui est fort bien pensé et qui fonctionne a merveille. Les rebondissements sont de grandes qualités. Un Barbara Abel de très bonne facture.
  • NANA29 Posté le 3 Mars 2020
    Ayant été déçue par l'entrée en matière, je n'attendais pas grand chose de ce roman. Au début, le style manquait de naturel (presque pompeux), les dialogues étaient trop assistés par l'explication redondante des émotions des personnages déjà transmises par les dialogues. Certains comportements me paraissaient convenus et l'intrigue prévisible. J'ai donc presque survolé les premiers événements de ce livre sans y prêter grande attention, du moins jusqu'à ce que le drame ne survienne. Une fois l'histoire bien lancée, après l'événement déclencheur, je me suis laissée happée par l'enquête, très naturelle et développée assez loin des clichés du genre. Au final, Barbara Abel a réussi à me surprendre tout au long de ce livre qui réserve de nombreuses surprises et interroge sur le psychisme infantile autant que sur la nature humaine. Petit à petit, l'horreur émerge et s'impose dans ce quotidien très ordinaire jusqu'à emporter les personnages dans un tourbillon sans fin. L'événement sans importance des début entraîne une réaction en chaîne qui piège les personnages et vous captive jusqu'aux dernières pages. C'est très prenant, naturel, bien écrit. On est transporté. J'ai beaucoup aimé.
  • choppincamille Posté le 2 Mars 2020
    Jour de fête pour les maternelles des Pinsons ! Au programme : sortie en forêt avec pique nique et construction de cabanes. Mais au moment de reprendre le car et de compter les élèves, la petite Emma, 5 ans, manque à l’appel. Où est-elle ? Et surtout, qui est-elle vraiment...? 👧🏻 - Est-ce que j’ai aimé ? Et bah « je sais pas » ! J’avais bien aimé « Je t’aime », j’avais adoré « L’innocence des bourreaux » alors je me suis plongée dans un nouveau roman de Barbara Abel avec enthousiasme. Alors oui, je sais que j’aime l’originalité de l’histoire, j’aime le côté un peu banal des personnages, le fait qu’on peut se reconnaitre dans cette famille imparfaite, et que les problèmes des uns soient liés à ceux des autres avec des effets boule de neige. Mais je sais pas si j’aime les policiers qui brillent par leur incompétence, le caractère d’Emma qui me paraît un peu incohérent pour une gamine de 5 ans même si elle est précoce. Je trouve tout de même que le roman se lit bien et rapidement, on a envie de savoir, de tirer les vers du nez de la petite Emma qui se borne à des « je sais pas... Jour de fête pour les maternelles des Pinsons ! Au programme : sortie en forêt avec pique nique et construction de cabanes. Mais au moment de reprendre le car et de compter les élèves, la petite Emma, 5 ans, manque à l’appel. Où est-elle ? Et surtout, qui est-elle vraiment...? 👧🏻 - Est-ce que j’ai aimé ? Et bah « je sais pas » ! J’avais bien aimé « Je t’aime », j’avais adoré « L’innocence des bourreaux » alors je me suis plongée dans un nouveau roman de Barbara Abel avec enthousiasme. Alors oui, je sais que j’aime l’originalité de l’histoire, j’aime le côté un peu banal des personnages, le fait qu’on peut se reconnaitre dans cette famille imparfaite, et que les problèmes des uns soient liés à ceux des autres avec des effets boule de neige. Mais je sais pas si j’aime les policiers qui brillent par leur incompétence, le caractère d’Emma qui me paraît un peu incohérent pour une gamine de 5 ans même si elle est précoce. Je trouve tout de même que le roman se lit bien et rapidement, on a envie de savoir, de tirer les vers du nez de la petite Emma qui se borne à des « je sais pas ». Ça tourne en rond, on tourne en bourrique, personne ne sait rien, on est plus sûrs de rien, ça nous énerve mais c’est ce qui nous donne envie de tourner les pages alors pourquoi pas ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ju_cestmoi Posté le 21 Février 2020
    La quatrième de couverture était tellement attirante et le résultat tellement décevant... Je m’attendais à un complot et un véritable retournement de situation ! Au lieu de ça, juste une amourette entre un homme ( Étienne ) et une mère de famille ( Camille ) qui trompe ( accessoirement) son mari. La fille de 5 ans de Camille qui enregistre un nombre incalculable de détails futiles et inutiles qui nous induisent en erreur tout le long. Un chute extrêmement prévisible et une fin bâclée à mon goût. En bref, j’ai commencé ma lecture enthousiaste et je l’ai fini par dépit... Le livre ne reflète pas le résumé du livre. Je suis réellement déçue...
  • wagner67 Posté le 10 Février 2020
    Emma 5 ans part une journée en forêt lors d’une sortie scolaire. Cette journée va montrer le caractère malicieux voire méchant de cette gamine. Dans l’après-midi, Emma disparaît et 3 adultes, dont son institutrice, vont à sa recherche. Finalement Emma est retrouvée saine et sauve mais son institutrice manque à l’appel. J’ai pris Emma en grippe et ses parents m’ont fait éternuer.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Belfond

    [interview] L'amour et la haine selon Barbara Abel

    Après le succès retantissant de Je sais pas, Barbara Abel revient avec un nouveau thriller psychologique au dénouement stupéfiant. L'auteure nous embarque sur les chemins tortueux de la culpabilité et de la peur à travers une intrigue où ni méchants ni gentils ne triomphent. Interrogée à l'occasion de la parution de Je t'aime, elle revient sur l'amour et la haine, deux notions omniprésentes dans son roman.

    Lire l'article