Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266315371
Code sériel : 18157
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 77 mm
La Charmante librairie des jours heureux
Laure Motet (traduit par)
Date de parution : 03/06/2021
Éditeurs :
Pocket

La Charmante librairie des jours heureux

Laure Motet (traduit par)
Date de parution : 03/06/2021
Après La petite boulangerie du bout du monde, partez en Écosse avec ce roman de Jenny Colgan.
Lorsque la bibliothèque de quartier où elle travaille ferme ses portes, la timide Nina se retrouve sur le carreau. « Austérité budgétaire », ont-ils tranché là-haut : on regroupe tout... Lorsque la bibliothèque de quartier où elle travaille ferme ses portes, la timide Nina se retrouve sur le carreau. « Austérité budgétaire », ont-ils tranché là-haut : on regroupe tout en centre-ville, avec zone multimédia et « pôle d’activités ».
Tout l’inverse de sa vocation, en somme, qui est d’aimer les...
Lorsque la bibliothèque de quartier où elle travaille ferme ses portes, la timide Nina se retrouve sur le carreau. « Austérité budgétaire », ont-ils tranché là-haut : on regroupe tout en centre-ville, avec zone multimédia et « pôle d’activités ».
Tout l’inverse de sa vocation, en somme, qui est d’aimer les livres et de les conseiller. Alors pour la première fois en 29 années d’existence, Nina prend une décision : tout plaquer. Acheter un gros van et, munie d’un stock de vieux bouquins, conduire sa propre librairie itinérante. Direction les Highlands où l’attendent, peut-être, les jours heureux…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266315371
Code sériel : 18157
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 77 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Commedans1livre Posté le 14 Mai 2022
    Nina est bibliothécaire à Birmingham, mais avec les dernières coupes budgétaires, la voici contrainte de s’adapter à un nouveau fonctionnement, à moins de mettre les voiles… La jeune femme finit par claquer la porte et imagine un nouveau projet : celui d’une bibliothèque itinérante à travers un vieux van déniché en Ecosse. Une idée un peu folle mais qui portera peut-être ses fruits !
  • AnimaCanticum Posté le 13 Mai 2022
    #x270dJ’ai aimé. Un roman, une romance feel-good. Tous les ingrédients y sont : une jeune libraire au chômage qui lance sa librairie-mobile, une meilleure amie extravertie et sincère, un Letton doux et romantique, mais pas célibataire, un Écossais ténébreux et sexy, mais en cours de divorce, des Highlandais pittoresques et sympathiques, des fêtes du village où on s’amuse, un van, l’amour des livres, une poignée de solidarité, une pincée de sexe, le tout sur un fond de Highlands. Il n’y a pas d’intrigue, mais la mayonnaise prend parce que l’histoire tient debout et les personnages sont crédibles. Je trouve que c’est le livre parfait entre deux lectures un peu corsées parce qu’on en revient à des choses simples et qui font sourire. Le petit hic, c’est la traduction en français : traduire le "ay" écossais qui est plutôt guttural et viril par un "voui" familier et affectueux me paraît décalé.
  • Sophie4551 Posté le 3 Avril 2022
    Nina ne vit que par les livres, pour les livres, dans les livres. Jamais sans son livre ! D'ailleurs, elle en a fait son métier : bibliothécaire. Sa colocataire, Surinder, voit les livres envahir sa maison mi amusée, mi agacée. Seulement voilà, la bibliothèque où Nina travaille va fermer et il va falloir jouer des coudes pour ne pas rester sur le bas-côté de la restructuration ou trouver une autre solution pour travailler. Lors d'un team bulding, le jeune coach qui anime la séance évoque une librairie itinérante dans un van. L'idée séduit Nina qui se met en quête du véhicule parfait, en oubliant de se battre pour conserver son travail. Une annonce de van en Ecosse la séduit et la voici partie pour le découvrir. Après quelques rebondissements, la voici propriétaire de sa boutique ambulante dans laquelle elle va pouvoir conseiller le bon livre à la bonne personne. Outre l'aventure entrepreneuriale, Nina se retrouve en pleine aventure sentimentale ! Une aventure riche en rebondissement. Ce livre raconte l'histoire d'un nouveau départ, en un lieu où l'on se sent bien. Il se lit vite, on s'attache à Nina et aux autres personnages, on visualise les paysages et on s'y... Nina ne vit que par les livres, pour les livres, dans les livres. Jamais sans son livre ! D'ailleurs, elle en a fait son métier : bibliothécaire. Sa colocataire, Surinder, voit les livres envahir sa maison mi amusée, mi agacée. Seulement voilà, la bibliothèque où Nina travaille va fermer et il va falloir jouer des coudes pour ne pas rester sur le bas-côté de la restructuration ou trouver une autre solution pour travailler. Lors d'un team bulding, le jeune coach qui anime la séance évoque une librairie itinérante dans un van. L'idée séduit Nina qui se met en quête du véhicule parfait, en oubliant de se battre pour conserver son travail. Une annonce de van en Ecosse la séduit et la voici partie pour le découvrir. Après quelques rebondissements, la voici propriétaire de sa boutique ambulante dans laquelle elle va pouvoir conseiller le bon livre à la bonne personne. Outre l'aventure entrepreneuriale, Nina se retrouve en pleine aventure sentimentale ! Une aventure riche en rebondissement. Ce livre raconte l'histoire d'un nouveau départ, en un lieu où l'on se sent bien. Il se lit vite, on s'attache à Nina et aux autres personnages, on visualise les paysages et on s'y verrait bien. Toutefois, pour avoir lu plusieurs romans de l'autrice, on retrouve les même schémas, notamment au niveau de la vie sentimentale de Nina et j'ai malheureusement été moins "happée"par l'histoire. Cela restera quand même un bon moment de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Fanny1980 Posté le 2 Avril 2022
    L’avis de Chikita84 a conduit Bidule62 à cette découverte et le billet de Bidule62 m’a poussée à cette lecture. Un feel good de qualité, qui remplit tous les codes du genre, cela fait parfois du bien ! Vivre jusqu’au bout sa passion des livres. Monter sa librairie dans un van. Déménager de Birmingham aux Highlands. Y ajouter, bien entendu, des amours possibles ou impossibles, selon les prétendants que tout oppose et vous obtiendrez la parfaite recette pour passer un très bon moment de détente ! Pour profiter pleinement, on retrouve nécessairement la meilleure amie si différente, mais qui comprend si bien la protagoniste et la vie dans une communauté fondée sur l’entraide, la générosité et l’empathie, même si elle pouvait sembler froide aux premiers abords. Si vous passez un week-end maussade, rendez-vous à La charmante librairie des jours heureux, la libraire saura vous prodiguer ses meilleurs conseils et trouver le livre qui vous correspond !
  • hiken_no_ace Posté le 21 Mars 2022
    Eh bien ! Voici un livre qui me réconcilie avec Jenny Colgan. J'avais peur de ne plus aimer ses oeuvres, me voilà rassurée. J'ai découvert cette auteur avec 'La petite boulangerie du bout du monde', et cela avait été un véritable coup de coeur. Le côté changement de vie et développement personnel, sur fond de paysage romanesque et de gâteaux, avait trouvé un écho en moi. C'était nouveau et c'était parfait. Sa suite avait été tout aussi bonne et je m'étais prise de passion pour son style. Vint ensuite 'Rendez vous au cupcake café' qui, reprenait grosso modo la recette de son prédécesseur : un changement de vie, une rencontre avec soi-même et des gâteaux. L'originalité n'était plus de mise mais c'était bien écrit et les personnages étaient sympathiques et haut en couleurs. On s'attachait assez vite à tout ce petit monde, et c'était une très agréable lecture... Puis vient sa suite. Qui, pour moi, n'a pas lieu d'être. J'y ai pourtant plongé en pensant retrouver tout cet univers attachant. Ce ne fut pas le cas, la lecture était un peu poussive par moment et j'ai vraiment eu du mal avec le côté 'on prend les mêmes et on recommence tout'. Je me... Eh bien ! Voici un livre qui me réconcilie avec Jenny Colgan. J'avais peur de ne plus aimer ses oeuvres, me voilà rassurée. J'ai découvert cette auteur avec 'La petite boulangerie du bout du monde', et cela avait été un véritable coup de coeur. Le côté changement de vie et développement personnel, sur fond de paysage romanesque et de gâteaux, avait trouvé un écho en moi. C'était nouveau et c'était parfait. Sa suite avait été tout aussi bonne et je m'étais prise de passion pour son style. Vint ensuite 'Rendez vous au cupcake café' qui, reprenait grosso modo la recette de son prédécesseur : un changement de vie, une rencontre avec soi-même et des gâteaux. L'originalité n'était plus de mise mais c'était bien écrit et les personnages étaient sympathiques et haut en couleurs. On s'attachait assez vite à tout ce petit monde, et c'était une très agréable lecture... Puis vient sa suite. Qui, pour moi, n'a pas lieu d'être. J'y ai pourtant plongé en pensant retrouver tout cet univers attachant. Ce ne fut pas le cas, la lecture était un peu poussive par moment et j'ai vraiment eu du mal avec le côté 'on prend les mêmes et on recommence tout'. Je me répète à ce sujet mais je NE VEUX PAS SAVOIR ce qui se passe après une happy end : ça finit bien, stop. Les détails des problèmes après la jolie fin ne m'intéressent pas, au contraire, ça gâche tout. Et ici j'ai eu l'impression d'être trahie quand l'histoire a pris une tournure complètement différente du précédent tome. C'était donc une lecture très mitigée...qui fut suivie par 'une saison au bord de l'eau', que je n'ai tout simplement pas aimé. Ma soeur l'ayant lu avant moi, je lui avais demandé son avis : 'bah elle change de vie et elle fait des gâteaux, comme d'hab quoi'. On n'aurait pas pu mieux résumer. Si la recette commençait à être lourde, elle fut complètement indigeste tant les personnages étaient antipathiques au possible et l'héroïne aussi charismatique qu'une huître. J'avais, en plus, acheté le tome 2 en même temps mais je n'ai même pas voulu le lire. Cette manie de vouloir écrire des histoires en plusieurs tomes, d'ailleurs, c'est un peu agaçant également. Pourquoi pas une nouvelle histoire directement ? ...j'en viens enfin à ce qui nous intéresse, c'est à dire cet ouvrage. J'ai aimé. Ok, il y a toujours le côté 'changement de vie' mais ici pas de gâteau (merci !). C'est d'ailleurs pour cela que j'ai quand même voulu le tester, malgré une certaine appréhension. Donc, ne cherchez pas l'originalité ici encore une fois. La base reste la même et je ne peux m'empêcher de tiquer sur les similitudes d'avec 'la petite boulangerie du bout du monde'. [masquer] Sans déconner, l'histoire avec Marek c'est la même que celle avec le marin. [/masquer] Cela me donne l'effet un peu désagréable de lire du Harlequins, littérature que j'aimais beaucoup, mais où toute les histoires se ressemblent. Malgré tout, j'ai dévoré ce livre. Il y a plusieurs propos assez justes, et quelques dialogues catchy. J'ai aimé les personnages, le fait que cette fois, l'héroïne se connaisse déjà, et son caractère plutôt affirmé. Marek était plutôt charmant, bien que trop gentil, et Lennox, assez charismatique bien que trop méchant XD . Certaines personnes, comme Surinder ou Griffin auraient mérité plus de développement. Peut être dans la suite...oui, encore. Bref, l'ensemble m'a plu, et m'a donné envie de lire... et d'aller en Ecosse ! J'imagine qu'il faut juste désormais que je prenne les livres de Jenny Colgan pour ce qu'ils sont : une dose de feel good sans prétention, à savourer comme une douceur. Ok Tier.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !