Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264079237
Code sériel : 5715
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

L'arbre à pain

Henri Thereau (traduit par)
Date de parution : 20/05/2021
Vivez le quotidien d’une famille tahitienne drôle, attachante et haute en couleurs.
Chronique d'une famille polynésienne des quartiers populaires de Tahiti, L'Arbre à pain nous plonge dans le quotidien de Materena, mère de trois enfants et femme de ménage professionnelle, au franc-parler « local » et aux rêves simples. Dans ce premier volet de la trilogie, la succession des récits, authentiques et... Chronique d'une famille polynésienne des quartiers populaires de Tahiti, L'Arbre à pain nous plonge dans le quotidien de Materena, mère de trois enfants et femme de ménage professionnelle, au franc-parler « local » et aux rêves simples. Dans ce premier volet de la trilogie, la succession des récits, authentiques et tendrement drôles, est cousue de fil blanc... celui de la robe de mariée de Materena qui rêve d'une bague au doigt et d'un certificat de mariage encadré au mur. Son tane, Pito, en mâle primaire, entre bière et copains, ne veut rien entendre et résiste. Au risque de se voir réclamer à tout moment de rentrer chez sa mère... Un roman truculent, délicieux de vérité et d'émotion, qui décrit l'art de vivre au fenua et l'amour à la tahitienne dans un style vif et plein d'humour.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264079237
Code sériel : 5715
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Manika Posté le 22 Décembre 2021
    Pito, un soir de beuverie, demande Materena en mariage puis plus rien. Sauf que Materena, elle, voit son rêve se réaliser enfin et commence à tout organiser. Nous suivons les péripéties de cette organisation tout en vivant le quotidien de Materena, femme de ménage et mère de trois enfants bourré d'anecdotes, de petites histoires et de rencontres. Ecrit comme s'il était raconté oralement, ce roman est dépaysant, simple mais drôle. Parsemé de vocabulaire local, il n'en est que plus authentique, on y sent le soleil,la lumière, la poussière, ... tout celà avec légèreté et humour. Les chapitres sont courts et vivants. Un pur délice à déguster.
  • bookpass Posté le 12 Décembre 2021
    Quelle est délicieuse Materena ! Materena notre héroïne vit avec Pito avec qui elle a eu 3 enfants. Materena sous ses allures de femme indépendante est quand même un brin romantique. Elle ne rêve que d'une chose : que Pito la demande en mariage. Elle scrute le comportement de Pito et se demande s'il l'aime vraiment. Tant d'années ensemble, 3 enfants et toujours pas de mariage en vue. Ce n'est pas qu'elle tienne tant à accrocher le certificat de mariage dans son salon, mais quand même cela lui ferait tellement plaisir de pouvoir l'annoncer à sa mère, sa belle-mère, ses cousines... La famille est très présente, voire quelque peu envahissante. On suit donc Materena dans sa vie de tous les jours, son travail - elle est femme de ménage professionnelle ! - , les relations avec Pito qui ne fait pas beaucoup d'effort, ses questionnements à propos de l'amour de Pito. Materena et Pito ont peu de moyens. Le système D est donc indispensable pour eux comme pour leur famille. Mais voilà qu'un soir Pito passablement éméché lui propose de l'épouser. Materena n'en croit pas ses oreilles. Elle se rend bien compte que Pito n'est pas sobre pourtant elle a tant envie d'y croire. Clémentine Hitura... Quelle est délicieuse Materena ! Materena notre héroïne vit avec Pito avec qui elle a eu 3 enfants. Materena sous ses allures de femme indépendante est quand même un brin romantique. Elle ne rêve que d'une chose : que Pito la demande en mariage. Elle scrute le comportement de Pito et se demande s'il l'aime vraiment. Tant d'années ensemble, 3 enfants et toujours pas de mariage en vue. Ce n'est pas qu'elle tienne tant à accrocher le certificat de mariage dans son salon, mais quand même cela lui ferait tellement plaisir de pouvoir l'annoncer à sa mère, sa belle-mère, ses cousines... La famille est très présente, voire quelque peu envahissante. On suit donc Materena dans sa vie de tous les jours, son travail - elle est femme de ménage professionnelle ! - , les relations avec Pito qui ne fait pas beaucoup d'effort, ses questionnements à propos de l'amour de Pito. Materena et Pito ont peu de moyens. Le système D est donc indispensable pour eux comme pour leur famille. Mais voilà qu'un soir Pito passablement éméché lui propose de l'épouser. Materena n'en croit pas ses oreilles. Elle se rend bien compte que Pito n'est pas sobre pourtant elle a tant envie d'y croire. Clémentine Hitura Vaite nous livre une fresque familiale au coeur de la Polynésie. C'est drôle, pittoresque. Les chapitres sont courts et chacun d'entre eux est l'occasion de raconter une anecdote de la vie quotidienne et les liens qui unissent les polynésiens, une tradition, une légende. C'est léger et en même temps, les thèmes abordés par l'auteure sont universels et parfois graves. Avec humour, elle parle d'attachement, d'indépendance, de violence, de reconnaissance, de mensonge.... Un roman très agréable, frais écrit comme on parle avec beaucoup de simplicité !
    Lire la suite
    En lire moins
  • criscat Posté le 4 Décembre 2021
    Un bonbon que ces chroniques, ce n’est pas du tout dans mes habitudes livresques .La couverture m’a plu et je me suis laissée aller à écouter Materena qui ne cesse de discuter avec ses cousines , sa mère, ses enfants et qui rêve de se marier avec son « tane « Pito . C’est léger et reposant . Ce livre m’a vraiment permis de m’évader
  • Lou_rgd Posté le 14 Novembre 2021
    C'est un gros gros coup de coeur pour cette lecture. On suit le quotidien d'une famille tahitienne, on y découvre leur culture, leur façon de parler (d'ailleurs le glossaire a la fin est génial), leur façon de vivre, et tout ça dans une simplicité incroyable. J'ai adoré du début à la fin, j'ai jamais autant rigolé pendant une lecture ! C'est drôle, c'est doux, c'est authentique, c'est beau, c'est triste, c'est touchant, c'est juste.. magnifique ! J'ai vraiment l'impression d'avoir fait parti de cette famille, le temps d'un instant. Et les personnages sont juste trop attachants. Pito c'est le mari un peu macho et fier mais qui au fond de lui est juste d'une douceur incroyable, Materena on a envie de la prendre dans nos bras tout le temps tellement elle est gentille et forte. J'ai qu'une envie, me plonger dans le tome 2, pour partager, encore un peu, leur vie de famille. Je vous conseille vivement cette lecture ensoleillé si jamais un jour vous avez le cafard #x2764;
  • LadyOsoleil Posté le 13 Novembre 2021
    Très beau début de saga pour cette histoire qui suit une famille polynésienne. Le personnage de Materena est particulièrement attachant. Mais ce sont surtout ces petits arrêts à la rencontre des autres personnages qui sont plaisants. Je suis contente d'avoir pu découvrir ce roman qui me fait découvrir un univers que je ne connaissais pas du tout.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !