Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707186348
Code sériel : 427
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 125 x 190 mm

L'empowerment, une pratique émancipatrice ?

,

Date de parution : 07/05/2015

Alors que la notion d’empowerment (ou « pouvoir d'agir ») a commencé à se diffuser en France sans pour autant y trouver une traduction satisfaisante, cet ouvrage propose une discussion critique de ses utilisations. Du militantisme au management, en défendant résolument l’acception émancipatrice du concept, des mouvements sociaux aux politiques publiques, des approches féministes aux grandes institutions, du Sud au Nord, les auteures éclairent les débats contemporains sur la démocratie.

Attention, livre important pour celles et ceux qui questionnent l’incapacité des politiques et des experts à répondre aux défis de notre époque troublée. Et qui s’interrogent sur la façon dont les citoyen(ne)s peuvent construire des alternatives. Ce questionnement est en effet à l’origine, dans les États-Unis d’après guerre, du concept... Attention, livre important pour celles et ceux qui questionnent l’incapacité des politiques et des experts à répondre aux défis de notre époque troublée. Et qui s’interrogent sur la façon dont les citoyen(ne)s peuvent construire des alternatives. Ce questionnement est en effet à l’origine, dans les États-Unis d’après guerre, du concept d’empowerment, désignant le « pouvoir d’agir » des individus et des collectifs. Ce concept a connu depuis un succès planétaire dans le monde anglophone. Mais il n’a percé que plus récemment dans les autres espaces culturels, dans les milieux du travail social comme dans la littérature du management.
D’où l’utilité de ce livre qui synthétise la foisonnante littérature anglophone sur la notion d’empowerment. Il retrace sa genèse, l’histoire de ses multiples variantes et celle des pratiques sociales qu’elles ont nourries. Des mouvements féministes du Nord et du Sud jusqu’aux programmes de la Banque mondiale et de l’ONU, la notion est utilisée aussi bien dans une perspective radicale d’émancipation que pour conforter les visions néolibérales ou social-libérales. Défendant résolument sa version émancipatrice, les auteures en expliquent les limites, mais aussi son importance pour éclairer les débats contemporains sur la démocratie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707186348
Code sériel : 427
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 125 x 190 mm

Ils en parlent

Les réflexions actuelles autour d'une réinvention de la politique de la ville mettent en relief l'engouement, dans le champ politique et social, pour la notion d'empowerment. Comme le storytelling ailleurs, le concept anglo-saxon s'est imposé en France au cours des années 2000. Mais la difficulté de traduction illustre ses ambivalences. Dans une passionnante réflexion, Marie-Hélène Bacqué et Carole Biewener soulignent que "la notion - et c'est ce qui rend difficile sa traduction - permet de saisir ensemble l'accès au pouvoir comme état ou comme objectif et le processus pour y arriver".
Jean-Marie Durand / Les Inrockuptibles

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Gribouille_idf Posté le 22 Avril 2015
    La participation citoyenne peine à trouver sa route alors que la défiance des habitants vis-à-vis du politique se renforce. Ce livre nous présente des possibilités de vivre autrement sans attendre après les institutions, des possibilités de reprendre le pouvoir d'agir confisqué et d'être en capacité de maîtriser son destin.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !