Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264043573
Code sériel : 3939
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Les cerfs-volants de Kaboul

Valérie Bourgeois (traduit par)
Date de parution : 07/09/2006

Au début des années 70, Amir et Hassan, frères de lait, embrasent le ciel de Kaboul de leurs cerfs-volants. Jusqu’à ce jour, terrible, où Amir abandonne Hassan à un sort tragique et se réfugie aux États-Unis. Vingt ans plus tard, en quête de rédemption, il devra affronter l'Afghanistan ravagé sous le...

Au début des années 70, Amir et Hassan, frères de lait, embrasent le ciel de Kaboul de leurs cerfs-volants. Jusqu’à ce jour, terrible, où Amir abandonne Hassan à un sort tragique et se réfugie aux États-Unis. Vingt ans plus tard, en quête de rédemption, il devra affronter l'Afghanistan ravagé sous le joug des talibans… et le poids de son propre passé.

« Portrait d'un homme en proie à son passé, ce premier roman de Khaled Hosseini dit aussi l'histoire d'un peuple. [...] Le tableau qu'il dresse [de son pays], tout de contraste entre un passé idéalisé et la tourmente du présent, offre un très beau témoignage sur ce lien viscéral qu'entretient un homme avec sa terre natale. » 
Pauline Perrignon - Télérama

Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Valérie Bourgeois

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264043573
Code sériel : 3939
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ruby321 Posté le 13 Novembre 2021
    Magnifique! j'ai été prise dès les premières pages. Je me suis télétransportée aux côtés des personnages, j'étais un cerf volant! j'ai découvert un univers cruel, tendre et poignant à la fois. Merci à l'auteur pour cette plume...avec laquelle nous traversons les saisons et se retrouvons à cette fête tantôt enfant tantôt adulte!
  • Krissie78 Posté le 7 Novembre 2021
    Amir et Hassen sont nés à quelques mois d’écart. Amir, le fils du maître, riche commerçant de Kaboul, orphelin de mère puisqu’elle est morte en lui donnant la vie. Hassan est le fils d’Ali, fidèle serviteur de la famille, abandonné par sa mère une semaine après sa naissance. Les deux garçons grandissent ensemble, nourris par la même nourrice. Frères de lait, seul les sépare leur origine : l’un appartient à la classe dominante, l’autre à celle des serviteurs, l’un a droit à l’éducation, l’autre s’occupe de la maison, l’un est pachtoun, l’autre est chiite. Mais longtemps pour Amir ces différences ne comptent pas. La vie à Kaboul est faite de jeux d’enfants, d’odeurs de cuisine, de réceptions dans la grande maison de Baba, de rites et de coutumes comme cette course de cerfs-volants une fois par an. Petit à petit Amir va devenir jaloux de la relation d'Hassan avec son propre père et va commencer à abuser de sa position sociale pour accumuler les petites lâchetés et agressions vis-à-vis d'Hassan. Arrive l’hiver 1975 et la pire des lâchetés et des trahison. Un hiver qui va sceller le destin des deux enfants, au cœur de ces années 1970 qui voient le... Amir et Hassen sont nés à quelques mois d’écart. Amir, le fils du maître, riche commerçant de Kaboul, orphelin de mère puisqu’elle est morte en lui donnant la vie. Hassan est le fils d’Ali, fidèle serviteur de la famille, abandonné par sa mère une semaine après sa naissance. Les deux garçons grandissent ensemble, nourris par la même nourrice. Frères de lait, seul les sépare leur origine : l’un appartient à la classe dominante, l’autre à celle des serviteurs, l’un a droit à l’éducation, l’autre s’occupe de la maison, l’un est pachtoun, l’autre est chiite. Mais longtemps pour Amir ces différences ne comptent pas. La vie à Kaboul est faite de jeux d’enfants, d’odeurs de cuisine, de réceptions dans la grande maison de Baba, de rites et de coutumes comme cette course de cerfs-volants une fois par an. Petit à petit Amir va devenir jaloux de la relation d'Hassan avec son propre père et va commencer à abuser de sa position sociale pour accumuler les petites lâchetés et agressions vis-à-vis d'Hassan. Arrive l’hiver 1975 et la pire des lâchetés et des trahison. Un hiver qui va sceller le destin des deux enfants, au cœur de ces années 1970 qui voient le tournant de l’Histoire pour l’Afghanistan. Derrière le destin de ces deux enfants, derrière leur relation complexe qui découle notamment du rapport entre Amir et son père qui ne s’est jamais remis de la perte de son épouse, il y a le destin tragique d’un pays et d’un peuple. Derrière la jalousie d’Amir vis-à-vis d’Hassan à cause de l’affection de Baba pour cet enfant de basse classe, il y a les antagonismes entre les différents courants de l’Islam, les différentes orientations politiques. Roman d’amitié et de résilience, « Les cerfs-volants de Kaboul » est aussi une plongée dans l’histoire de l’Afghanistan, des années 1970 au début des années 2000. On y vit de l’intérieur la vie paisible de la bourgeoisie sous la royauté, le renversement du régime, l’invasion par les troupes russes puis par les talibans. L’exil pour les uns, la dure lutte pour la survie pour les autres. Ce que Khaled Hosseini décrit c’est la fin d’un monde. Que dire qui n’ait déjà été écrit. Comment ne pas être touché par l’histoire d’Amir et d’Hassan. Le narrateur, Amir, ne cache rien de son tempérament injuste et lâche vis-à-vis d’Hassan mais aussi de ses sentiments contradictoires face à l’indéfectible loyauté d’Hassan. La colère que l’on ressent parfois à l’encontre d’Amir est tempérée par ce que l’on ressent, comprend de sa difficulté d’être face à ce père généreux avec ses voisins, ses amis, ses compatriotes, ce père qu’il aime et admire par-dessus tout, mais qui reste si distant et dont la bienveillance a du mal à s’étendre à ce fils auquel il doit son veuvage. Que de personnages attachants gravitent autour de ces deux enfants. Comment décrire la finesse de l'écriture, la beauté de cette plume qui nous donne à ressentir l'amour d'un Afghan en exil pour ce pays meurtri par la guerre. Lire ces pages en 2021 alors que les talibans viennent de remettre la main sur Kaboul et l’Afghanistan est un déchirement aussi douloureux que le cri d'amour déchiré et déchirant de Khaled Hosseini en 2003. Un succès planétaire mérité pour ce roman d'amitié, d'amour et de rédemption
    Lire la suite
    En lire moins
  • CzarnyPies Posté le 24 Octobre 2021
    "Les Cerfs-volants de Kaboul" est une grande classique de la littérature américaine dans le lequel un auteur né à Kaboul fait une profession de foi en la mode de vie américaine et les valeurs américaines. Sortie deux ans après l'invasion américaine de l'Afghanistan, il est devenu sur le champ le roman incontournable de la première décennie du 21e siècle. Ses crimes contre la littérature sont trop nombreuses pour les toutes nommer. Il y a des révélations de secrets familiaux surabondantes. Il y a la description d'un viol de très mauvais gout un tentative de suicide dont on aurait pu fort bien se passer. Le héros est tout à fait abjecte. Sa rédemption in extremis est peu crédible. Partout il y a un manque de subtilité qui fait penser qui fait penser à " Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur " d'Harper Lee. "Les Cerfs-volants de Kaboul" est finalement un roman-jeunesse avec quelques passages trop crus pour le genre. Néanmoins ses défauts son sans importance. Le but d'Hosseini n'a pas été d'écrire un chef-d'œuvre littéraire. Ili voulait plutôt faire connaitre son pays de naissance au monde occidental et il a bien réussi. À mes yeux, "Les Cerfs-volants de Kaboul" possède la grande qualité... "Les Cerfs-volants de Kaboul" est une grande classique de la littérature américaine dans le lequel un auteur né à Kaboul fait une profession de foi en la mode de vie américaine et les valeurs américaines. Sortie deux ans après l'invasion américaine de l'Afghanistan, il est devenu sur le champ le roman incontournable de la première décennie du 21e siècle. Ses crimes contre la littérature sont trop nombreuses pour les toutes nommer. Il y a des révélations de secrets familiaux surabondantes. Il y a la description d'un viol de très mauvais gout un tentative de suicide dont on aurait pu fort bien se passer. Le héros est tout à fait abjecte. Sa rédemption in extremis est peu crédible. Partout il y a un manque de subtilité qui fait penser qui fait penser à " Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur " d'Harper Lee. "Les Cerfs-volants de Kaboul" est finalement un roman-jeunesse avec quelques passages trop crus pour le genre. Néanmoins ses défauts son sans importance. Le but d'Hosseini n'a pas été d'écrire un chef-d'œuvre littéraire. Ili voulait plutôt faire connaitre son pays de naissance au monde occidental et il a bien réussi. À mes yeux, "Les Cerfs-volants de Kaboul" possède la grande qualité d'authenticité. Mon opinion est basé sur le fait que sa vision de la société afghane est presqu'identique à celle du seul autre livre que je lu sur le pays; c'est-à-dire "A Bed of Red Flowers: In Search of My Afghanistan" (2005) de la canadienne Nelofer Pazira. Pazira vient d'une famille darie qui avait des sympathies communistes. Hosseini est très fier d'être royaliste et beaucoup moins fier d'être pachtoun. Les sont d'accord que les pachtounes sont les grand responsables des problèmes en Afghanistan. Les deux s'en veulent aux moullahs pour avoir encouragé les Talibans dans leurs pratiques violentes et répressives. Ce qui frappe le plus, c'est le grand sentiment de culpabilité que les auteurs éprouvent parce qu'ils ont survécu aux événements cataclysmiques qui avaient tué tant de leurs proches. Les deux livres ont leur place. J'ai mieux aimé celui de Pazira mais le roman plait plus aux adolescents. C'étaient deux membres du club de jeunesse de ma paroisse qui m'ont recommandé la lecture de "Les Cerfs-volants de Kaboul". Pour le public de moins de 20 ans, c'est toujours un excellent roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mickbonnefond Posté le 19 Octobre 2021
    Votre livre de chevet? Si je devais n'en citer qu'un je dirais "Les cerfs-volants de Kaboul " de Khaled Hosseini, lu il y a plusieurs années mais qui m'a vraiment marqué. Les cerfs-volants de Kaboul est le premier roman de Khaled Hosseini. Publié en 2003 c'est un succès mondial.Un récit bouleversant . L'histoire d'une amitié mais aussi d'une trahison entre deux jeunes garçons, frères de lait,Amir et Hassan. Le roman se passe en Afghanistan au cours des années 1960 à 2000.Un pays en guerre avec son lot d'injustices , de misère et d'actes barbares. Impossible de rester insensible ,si vous ne connaissez pas ce roman je vous encourage vivement à le découvrir!
  • hellothejungle Posté le 18 Octobre 2021
    Incroyable histoire au cœur de l'Afghanistan insouciant des années 70 jusqu'à l'horreur des talibans. L'histoire de deux garçons qui grandissent ensemble, portés par la joie et l'amour puis la lâcheté, la culpabilité et enfin le courage, le pardon et la résilience. C'est parfois très dur à lire (TW Viol) Mais la plume de Khaled Hosseini nous emporte par sa douceur. Une lecture bouleversante comme souvent chez cet auteur de talent
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    10/18

    26 livres pour barouder cet été

    Envie de barouder.. depuis votre canapé cet été ? Partez sur les routes d'Europe et d'Asie avec ces 26 livres des Editions 10/18 ! Roman d'espionnage au Vietnam ; enquête policière en Finlande ou roman historique en Turquie... c'est parti !

    Lire l'article