Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264043573
Code sériel : 3939
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Les cerfs-volants de Kaboul

Valérie BOURGEOIS (Traducteur)
Date de parution : 07/09/2006

Au début des années 70, Amir et Hassan, frères de lait, embrasent le ciel de Kaboul de leurs cerfs-volants. Jusqu’à ce jour, terrible, où Amir abandonne Hassan à un sort tragique et se réfugie aux États-Unis. Vingt ans plus tard, en quête de rédemption, il devra affronter l'Afghanistan ravagé sous le...

Au début des années 70, Amir et Hassan, frères de lait, embrasent le ciel de Kaboul de leurs cerfs-volants. Jusqu’à ce jour, terrible, où Amir abandonne Hassan à un sort tragique et se réfugie aux États-Unis. Vingt ans plus tard, en quête de rédemption, il devra affronter l'Afghanistan ravagé sous le joug des talibans… et le poids de son propre passé.

« Portrait d'un homme en proie à son passé, ce premier roman de Khaled Hosseini dit aussi l'histoire d'un peuple. [...] Le tableau qu'il dresse [de son pays], tout de contraste entre un passé idéalisé et la tourmente du présent, offre un très beau témoignage sur ce lien viscéral qu'entretient un homme avec sa terre natale. » 
Pauline Perrignon - Télérama

Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Valérie Bourgeois

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264043573
Code sériel : 3939
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Allezjelis Posté le 13 Novembre 2020
    L’afghanistan, dans les années 70#8242; : entre violence et amitié Dans « Les cerfs-volants de Kaboul », Khaled Hosseini nou entraîne à la suite de deux garçons dont nous suivrons la destinée sur de longues années. L’histoire débute dans les années 70’ sur fond d’un pays tourmenté par la violence et des luttes politiques. Amir et Hassan vivent sous le même toit, mais sont pourtant séparés par leurs origines, qui fait du second le serviteur du premier. Une grande amitié les lie très tôt, mais se brise lors d’un triste événement. C’est en fait ce lien d’amour brisé qui tisse notre histoire sur plus de quarante ans. Deux personnages nuancés et attachants Si tu me lis depuis un certain temps, tu sais à quel point j’aime les histoires qui nous permettent de suivre des personnages sur le long cours. Amir et Hassan que j’ai trouvés nuancés, attachants et espiègles, m’ont tous les deux beaucoup touché. J’ai particulièrement aimé suivre l’évolution d’Amir qui verra sa vie boulversée par le surgissement douloureux de son passé enfoui. Un concentré de talent L’Afghanistan est un pays à l’histoire compliquée et pourtant, Khaled Hosseini réussit pour la seconde fois avec brio à me balader dans celle-ci sans m’y perdre, par... L’afghanistan, dans les années 70#8242; : entre violence et amitié Dans « Les cerfs-volants de Kaboul », Khaled Hosseini nou entraîne à la suite de deux garçons dont nous suivrons la destinée sur de longues années. L’histoire débute dans les années 70’ sur fond d’un pays tourmenté par la violence et des luttes politiques. Amir et Hassan vivent sous le même toit, mais sont pourtant séparés par leurs origines, qui fait du second le serviteur du premier. Une grande amitié les lie très tôt, mais se brise lors d’un triste événement. C’est en fait ce lien d’amour brisé qui tisse notre histoire sur plus de quarante ans. Deux personnages nuancés et attachants Si tu me lis depuis un certain temps, tu sais à quel point j’aime les histoires qui nous permettent de suivre des personnages sur le long cours. Amir et Hassan que j’ai trouvés nuancés, attachants et espiègles, m’ont tous les deux beaucoup touché. J’ai particulièrement aimé suivre l’évolution d’Amir qui verra sa vie boulversée par le surgissement douloureux de son passé enfoui. Un concentré de talent L’Afghanistan est un pays à l’histoire compliquée et pourtant, Khaled Hosseini réussit pour la seconde fois avec brio à me balader dans celle-ci sans m’y perdre, par cette douceur qui caractéristique si bien sa plume. Conclusion En bref, j’ai beaucoup aimé découvrir le premier roman de cet auteur dont j’ai retrouvé le style et le talent. Si tu cherches un livre où voyager avec émotions aux côtés de personnages humains et nuancés, alors ce livre est fait pour toi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jennyfer92 Posté le 13 Novembre 2020
    Livre que j'ai adoré lire. Une histoire très dur et que j'ai trouvé bouleversante. 4 eme de couverture "Une déchirante histoire d’amitié et de trahison, avec, en arrière-plan, la chronique tourmentée d’un pays dévasté : l’Afghanistan. Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d’un riche commerçant, le second est le fils de leur Serviteur. Inséparables, liés par une même passion, les deux garçons se vouent une amitié indéfectible. Mais ce lien va se briser à jamais. Alors que sous ses yeux Hassan subit une véritable ignominie, Amir reste pétrifié. Peur ? Lâcheté ? Honte ? Pris dans une terrible confusion des sentiments, il n’esquissera pas un geste pour sauver son ami. Été 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux États-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. Il existe un moyen de te racheter, lui annonce la voix au téléphone. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l’Afghanistan des talibans… et de son propre passé."
  • Litteratureandco Posté le 5 Novembre 2020
    2001, Etats-Unis: Amir reçoit un appel de Rahim Khan, l’associé de Baba, son père, qui lui demande de le rejoindre au Pakistan pour racheter ses erreurs du passé. S’en suit l’histoire d’Amir, contée par ce dernier. Son enfance à Kaboul, auprès d’Hassan, son serviteur mais aussi son ami. Deux enfants si différents qui vont vivre et grandir ensemble en Afghanistan. Jusqu’à ce qu’un événement vienne briser leur fragile amitié. Cet événement va poursuivre Amir toute sa vie. Qu’est ce qui l’attend au Pakistan ? Comment se libérer de ce poids qui l’encombre depuis des années ? Encore une petite pépite de Khaled Hosseini. J’ai énormément aimé suivre les aventures d’Amir et Hassan, dans un Afghanistan qui ne savait pas encore ce que l’Histoire lui réservait. L’auteur nous immerge dans ce pays que nous ne connaissons que très peu, il nous en apprend sur sa population, sur son histoire. C’est ce que j’aime, en savoir toujours plus. Car malheureusement les cours qui nous sont prodigués durant notre enfance ne s’épanchent pas sur ce pays et tant d’autres! Revenons à l’histoire du roman. J’ai été bouleversée notamment par le personnage de Hassan. Cet enfant si bon, sans vice, pur. J’aurai aimé lire son... 2001, Etats-Unis: Amir reçoit un appel de Rahim Khan, l’associé de Baba, son père, qui lui demande de le rejoindre au Pakistan pour racheter ses erreurs du passé. S’en suit l’histoire d’Amir, contée par ce dernier. Son enfance à Kaboul, auprès d’Hassan, son serviteur mais aussi son ami. Deux enfants si différents qui vont vivre et grandir ensemble en Afghanistan. Jusqu’à ce qu’un événement vienne briser leur fragile amitié. Cet événement va poursuivre Amir toute sa vie. Qu’est ce qui l’attend au Pakistan ? Comment se libérer de ce poids qui l’encombre depuis des années ? Encore une petite pépite de Khaled Hosseini. J’ai énormément aimé suivre les aventures d’Amir et Hassan, dans un Afghanistan qui ne savait pas encore ce que l’Histoire lui réservait. L’auteur nous immerge dans ce pays que nous ne connaissons que très peu, il nous en apprend sur sa population, sur son histoire. C’est ce que j’aime, en savoir toujours plus. Car malheureusement les cours qui nous sont prodigués durant notre enfance ne s’épanchent pas sur ce pays et tant d’autres! Revenons à l’histoire du roman. J’ai été bouleversée notamment par le personnage de Hassan. Cet enfant si bon, sans vice, pur. J’aurai aimé lire son point de vue sur l’histoire, c’est ce qu’il manque à mon sens pour en faire un coup de cœur. J’ai préféré Mille soleils splendides dans lequel les deux protagonistes sont mises en avant, et qui m’a un peu plus touchée. Les cerfs-volants de Kaboul étant le premier roman de l’auteur, on peut voir une certaine évolution entre les deux écrits.
    Lire la suite
    En lire moins
  • maralekianpour Posté le 4 Novembre 2020
    Ce roman est époustouflant, surtout les parties qui se passent en Afghanistan. Je n'ai pas mis 5 étoiles car j'ai trouvé la partie se passant aux Etats Unis, très fade, par rapport à la richesse des évènements se déroulant au Moyen Orient. Mais quelle histoire ! Les Afghans et les Iraniens parlent la même langue, le farsi, donc les éléments de langage m'étaient familiers, mais je ne connaissais pas ces merveilleux concours de cerf volants, qui donnent son titre au roman. Il n'y a pas qu'un seul secret dans ce roman, et beaucoup de non dits vont faire du mal sur plusieurs décennies aux personnages de cette histoire. J'ai eu la gorge nouée à plusieurs moments, espérant pour Hassan, Ali, Sohrab, mais l'espoir est ténu au pays des talibans. La religion n'est ici qu'un prétexte pour laisser libre cours aux penchants naturels chez certains de violence, d'agressivité et de domination. J'ai par contre été étonnée qu'à aucun moment, l'auteur ne précise les liens entre la CIA et les talibans puisque les talibans ont été armés et entrainés pendant une très longue période par les services secrets américains, pour contrer les communistes. Mais les relations entre les "frères" Hassan et Amir, le personnage héroique de Baba, un roc... Ce roman est époustouflant, surtout les parties qui se passent en Afghanistan. Je n'ai pas mis 5 étoiles car j'ai trouvé la partie se passant aux Etats Unis, très fade, par rapport à la richesse des évènements se déroulant au Moyen Orient. Mais quelle histoire ! Les Afghans et les Iraniens parlent la même langue, le farsi, donc les éléments de langage m'étaient familiers, mais je ne connaissais pas ces merveilleux concours de cerf volants, qui donnent son titre au roman. Il n'y a pas qu'un seul secret dans ce roman, et beaucoup de non dits vont faire du mal sur plusieurs décennies aux personnages de cette histoire. J'ai eu la gorge nouée à plusieurs moments, espérant pour Hassan, Ali, Sohrab, mais l'espoir est ténu au pays des talibans. La religion n'est ici qu'un prétexte pour laisser libre cours aux penchants naturels chez certains de violence, d'agressivité et de domination. J'ai par contre été étonnée qu'à aucun moment, l'auteur ne précise les liens entre la CIA et les talibans puisque les talibans ont été armés et entrainés pendant une très longue période par les services secrets américains, pour contrer les communistes. Mais les relations entre les "frères" Hassan et Amir, le personnage héroique de Baba, un roc contre lequel se brise souvent le plus sensible Amir, et enfin la quête du jeune Sohrab, font de ce livre une magnifique épopée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Stephflo Posté le 4 Novembre 2020
    Ce roman, c’est l’histoire de deux enfants qui grandissent ensemble jusqu’à un drame horrible, amis sans pouvoir le dire, car l’un est le fils du serviteur de l’autre... C’est l’histoire de l’Afghanistan, sur 40 ans, depuis la royauté au joug soviétique, puis les Rebelles, puis les talibans... C’est surtout une histoire de sacrifice, de jalousie, de culpabilité, de doute, de rédemption, ... Bref une histoire captivante magnifiquement servie par la plume de l’auteur qui nous fait voyager et démontre l’amour et le respect qu’il porte au peuple afghan et les souffrances qu’il a endurées.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…