Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266287302
Code sériel : 17348
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 768
Format : 108 x 177 mm

Les Déracinés

Date de parution : 07/03/2019
Almah et Wilhelm se rencontrent dans la Vienne brillante des années 1930. Après l’Anschluss, le climat de plus en plus hostile aux juifs les pousse à quitter leur ville natale avant qu’il ne soit trop tard. Perdus sur les routes de l’exil, ils tirent leur force de l’amour qu’ils se... Almah et Wilhelm se rencontrent dans la Vienne brillante des années 1930. Après l’Anschluss, le climat de plus en plus hostile aux juifs les pousse à quitter leur ville natale avant qu’il ne soit trop tard. Perdus sur les routes de l’exil, ils tirent leur force de l’amour qu’ils se portent : puissant, invincible, ou presque. Ils n’ont d’autre choix que de partir en République dominicaine, où le dictateur promet 100 000 visas aux juifs d’Europe. Là, tout est à construire et les colons retroussent leurs manches. Pour bâtir, en plein cœur de la jungle hostile, plus qu’une colonie : une famille, un avenir. Quelque chose qui ressemble à la vie, peut-être au bonheur…

« La saga qui nous transporte. » Olivia de Lamberterie – ELLE

« Une fresque historique haletante. » LiRE

« Une saga passionnante qui ravive un pan peu connu de l’Histoire. » Version Femina
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266287302
Code sériel : 17348
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 768
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Incontournable. Un grand roman, absolument extraordinaire. » Gérard Collard, « Le Magazine de la santé », France 5
« Avec des personnages attachants, un univers dépaysant et une forte tension romanesque, Catherine Bardon signe une saga passionnante qui ravive un pan peu connu de l'Histoire. »
Version Femina
« Fresque historique haletante » LiRE
« Catherine Bardon nous offre une fresque historique très documentée que l'on referme à regret. » Marc Rauscher, Librairie Majuscule-Birmann,Thonon-les-Bains
« Une grande saga familiale et historique, où la volonté et l'amour sont plus forts que les obstacles. » Sud-Ouest
« Plus qu'un coup de cœur, j'ai eu un véritable coup de foudre pour cette magnifique histoire de vie. Ce livre c'est la petite histoire qui se mêle à la Grande.» Livresse Artificielle (blog)
« Sublime et addictif ! » Librairie Vauban, Maubeuge

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • clairejeanne Posté le 10 Septembre 2020
    Rencontrer l'amour fou, l'amour vrai, profond, c'est ce qui arrive à Almah Kahn et Wilhelm Rosenheck; mais ce coup de foudre entre deux êtres qui ont tout pour eux et tout pour être heureux se produit à Vienne (Autriche) au début des années 30. Autant dire qu'avec la montée de l'antisémitisme et du nazisme, les familles Rosenheck et Kahn vont beaucoup soufrir ; et si leurs enfants vont parvenir à quitter l'enfer, les parents, les oncles et tantes seront piégés... La ville de Vienne, cadre du début de l'existence d'Almah et de Wilhelm, est un personnage à part entière, tout comme le sera New York et surtout la République dominicaine où ils s'installeront après une longue errance comme en ont connue beaucoup d'exilés juifs ; Wilhelm est journaliste au prestigieux Neue Freie Presse, le principal quotidien d'Autriche où il collabore à la section culture ; en 1931, il a 25 ans et vivre à vienne qu'il aime éperdument est pour lui un privilège. Almah est dentiste, c'est une jeune fille adorée de ses parents, très libre et pleine de joie de vivre. Avec les exactions de plus en plus fréquentes contre les juifs, le jeune couple se décide à partir ; on... Rencontrer l'amour fou, l'amour vrai, profond, c'est ce qui arrive à Almah Kahn et Wilhelm Rosenheck; mais ce coup de foudre entre deux êtres qui ont tout pour eux et tout pour être heureux se produit à Vienne (Autriche) au début des années 30. Autant dire qu'avec la montée de l'antisémitisme et du nazisme, les familles Rosenheck et Kahn vont beaucoup soufrir ; et si leurs enfants vont parvenir à quitter l'enfer, les parents, les oncles et tantes seront piégés... La ville de Vienne, cadre du début de l'existence d'Almah et de Wilhelm, est un personnage à part entière, tout comme le sera New York et surtout la République dominicaine où ils s'installeront après une longue errance comme en ont connue beaucoup d'exilés juifs ; Wilhelm est journaliste au prestigieux Neue Freie Presse, le principal quotidien d'Autriche où il collabore à la section culture ; en 1931, il a 25 ans et vivre à vienne qu'il aime éperdument est pour lui un privilège. Almah est dentiste, c'est une jeune fille adorée de ses parents, très libre et pleine de joie de vivre. Avec les exactions de plus en plus fréquentes contre les juifs, le jeune couple se décide à partir ; on est en juillet 1938 et le journal Reichswart titre : "Juifs à céder à bas prix - Qui en veut ? Personne !" Un pays s'est porté candidat à cet accueil : la petite République dominicaine, vivant sous le joug du tyran Trujillo. C'est cette destination qu'un certain nombre de juifs exilés mettront des mois et des mois à atteindre... Excellent récit pour comprendre l'exil, l'état de réfugié, et la résilience qui peut se mettre en oeuvre après un tel traumatisme ; malgré un petit bémol pour l'écriture, parfois assez convenue, l'histoire racontée ici est de celles qui marquent parce que ce sont des destins personnels pris dans des événements mondiaux, des existences humaines bousculées mais qui courageusement se battent. La recherche d'une identité, d'une histoire familiale, d'une terre, de racines, la transmission des traditions qui maintiennent droit dans la tourmente, c'est un gros (750 pages - vite lues) livre passionnant qui a du souffle et dont l'auteure a indéniablement un talent de conteuse. Extrait : " L'histoire s'emballait comme un cheval fou. Malgré l'intense activité diplomatique déployée par Schuschnigg pour garantir l'indépendance de l'Autriche, les nazis gagnaient chaque jour du terrain. Comme beaucoup, wilhelm s'illusionnait en voulant croire que tous les Autrichiens étaient derrière leur chancelier. Nombre d'entre eux avaient déjà intégré plus ou moins discrètement les rangs des nazis. dans les rues, des hommes commençaient à porter des emblèmes métalliques au revers de leur pardessus au vu et au su de tous. La lèpre nazie s'étendait comme une contagion nauséabonde que rien n'arrêtait." (p 147)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jennie92 Posté le 3 Septembre 2020
    Une fresque familiale sur fond historique, facile à lire mais prenante. Un bon livre, original.
  • Allezjelis Posté le 2 Septembre 2020
    Imaginez la belle Vienne dans les années 30’, une ville qui déborde de vie et louée pour sa culture. Almah et Wilhelm y tombent amoureux et leur futur radieux leur tend les bras. Mais voilà que la montée du nazisme d’abord en Allemagne, puis dans leur pays, chamboule leurs plans. Juifs non pratiquants, ils ne s’alarment pas, du moins au début. Et puis des bruits de rafle courent, des agressions en pleine rue sont monnaie courante… La peur envahit Vienne qui abrite une communauté juive très importante. Partir ou rester ? S’accrocher ou lâcher prise, quitte à perdre quasiment tout ce que l’on possède ? Les deux personnages semblent échapper à l’horreur mais ce qui les attend n’est pourtant pas rose. Ce livre, qui retrace avec grand talent le long exil de ce couple si attachant, aura été un réel coup de cœur. Je pense d’ailleurs pouvoir le placer dans mon top 10 des lectures que j’ai pu avoir ces dernières années ! 750 pages… ça peut paraître si long, mais c’est en vérité si court que j’ai ressenti un drôle de vide une fois les dernières lignes achevées. Les personnages sont si travaillés et complexes qu’on peine à croire que ce livre... Imaginez la belle Vienne dans les années 30’, une ville qui déborde de vie et louée pour sa culture. Almah et Wilhelm y tombent amoureux et leur futur radieux leur tend les bras. Mais voilà que la montée du nazisme d’abord en Allemagne, puis dans leur pays, chamboule leurs plans. Juifs non pratiquants, ils ne s’alarment pas, du moins au début. Et puis des bruits de rafle courent, des agressions en pleine rue sont monnaie courante… La peur envahit Vienne qui abrite une communauté juive très importante. Partir ou rester ? S’accrocher ou lâcher prise, quitte à perdre quasiment tout ce que l’on possède ? Les deux personnages semblent échapper à l’horreur mais ce qui les attend n’est pourtant pas rose. Ce livre, qui retrace avec grand talent le long exil de ce couple si attachant, aura été un réel coup de cœur. Je pense d’ailleurs pouvoir le placer dans mon top 10 des lectures que j’ai pu avoir ces dernières années ! 750 pages… ça peut paraître si long, mais c’est en vérité si court que j’ai ressenti un drôle de vide une fois les dernières lignes achevées. Les personnages sont si travaillés et complexes qu’on peine à croire que ce livre est le premier roman de l’autrice. On a en plus la chance de les suivre au long court, c’est à dire jusqu’à leur vieillesse (pour laisser le tome 2 continuer sur les aventures Ruth, leur fille) et je dois bien avouer que ça me console un peu, j’ai eu tant de mal à les quitter ! Et puis parlons des personnages secondaires ! Quelle variété, quels destins ! Le livre parle de ces amours qui soudent nos vies mais qui ne sont pourtant pas exempt d’imperfections. Il rend aussi hommage à tous ceux et toutes celles dont on ne veut pas, sous prétexte « qu’ils / elles n’avaient qu’à rester chez eux / elles ; même si c’est la guerre, c’est pas notre problème ». Il donne aussi au lecteur ou à la lectrice de prendre le large pour partir en vacances, j’en ai presque senti le soleil de la république dominicaine sur ma peau ! En bref, si tu aimes suivre des personnages sur un temps long pour voir leur évolution et t’attacher à eux ; si tu aimes les récits se déroulant pendant la Seconde Guerre Mondiale et qui mettent en lumière des personnages complexes, alors ce beau petit pavé saura ravir tes soirées au fond de ton lit.
    Lire la suite
    En lire moins
  • maralekianpour Posté le 24 Août 2020
    Belle lecture de cet été 2020. On suit les personnages de la Vienne des années 30 à la République Dominicaine des années 60. Deux âmes soeurs, celles de Will et d'Almah se sont rencontrées et ce fut le coup de foudre instantané et partagé. Le livre raconte sur une trentaine d'années leur périple pour survivre à la folie nazie, ballottés d'un pays à l'autre, puis leur enracinement sur la nouvelle terre dominicaine. Une histoire d'exil et de renaissance, mais également de sacrifices et de trahisons. Une lecture pleine de lumière et d'espoir, malgré les nombreuses épreuves d'une existence.
  • ZHAM Posté le 24 Août 2020
    Une saga passionnante, sur 40 années, d’un jeune couple juif autrichien qui va fuir le nazisme pour s’exiler et prendre un nouveau départ en République Dominicaine, terre d asile pour y fonder une communauté agricole sur le modèle des kibboutz. Un pan d’histoire méconnue, une odyssée passionnante et bien documentée. Le côté romanesque déplaira peut-être à certains.Personnellement, je ne me suis pas ennuyée un seul instant dans ce roman de 600 pages.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Interview
    Lisez

    Le Noël des auteurs : 5 questions délicieusement festives à Catherine Bardon

    Tout au long du mois de décembre, Lisez interroge les auteurs sur leur rapport à Noël. En 2018, Catherine Bardon a publié son premier roman, Les Déracinés, premier tome d'une saga historique. Le troisième tome, Et la vie reprit son cours, paraîtra aux Escales en avril 2020. Pour l'autrice, pas de Noël possible sans Mary Poppins, Jingle Bells et des montagnes de chocolat.

    Lire l'article