Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264032201
Code sériel : 3384
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
Maybe the Moon
François Rosso (traduit par)
Date de parution : 14/02/2002
Éditeurs :
10/18

Maybe the Moon

François Rosso (traduit par)
Date de parution : 14/02/2002

À Hollywood, tous les rêves sont permis ! Mais quand on est une naine prénommée Cady, les sommets de la gloire ne dépassent pas quatre-vingt centimètres. Surtout après avoir composé...

À Hollywood, tous les rêves sont permis ! Mais quand on est une naine prénommée Cady, les sommets de la gloire ne dépassent pas quatre-vingt centimètres. Surtout après avoir composé vingt ans plus tôt l’inoubliable rôle de l'elfe dans un film mythique … Décrypté à travers le journal d’une star...

À Hollywood, tous les rêves sont permis ! Mais quand on est une naine prénommée Cady, les sommets de la gloire ne dépassent pas quatre-vingt centimètres. Surtout après avoir composé vingt ans plus tôt l’inoubliable rôle de l'elfe dans un film mythique … Décrypté à travers le journal d’une star au rebus, Los Angeles abandonne ses paillettes le temps d’une chronique drôle et perçante.

« Après ses Chroniques de San Francisco, Armistead Maupin poursuit avec drôlerie sa critique de la société américaine. Et seule Cady en sort grandie. »
Marie Gobin, Lire 

Traduit de l'anglais (États-Unis)
par François Rosso

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264032201
Code sériel : 3384
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • steph5977 Posté le 19 Avril 2021
    J'ai choisi de lire ce roman avant de me lancer dans les fameuses chroniques de San Francisco, tellement prometteuses et qui m'attendent gentiment dans ma PAL. Présenté comme moins bon, j'ai pourtant passé un bon moment avec Cady, ses amis, ses rêves et ses déceptions. Je n'ai pas forcément apprécié le langage parfois vulgaire et ne connaissant pas grand chose aux Etats Unis, certaines références typiques de cette époque m'ont complètement échappé, mais je ne me suis pas ennuyée. Bien sûr, j'aurais aimé que la fin colle plus aux aspirations de Cad et qu'elle soit enfin reconnue à sa juste valeur mais le monde du show biz est décidément impitoyable.
  • Anaid07 Posté le 21 Avril 2017
    Ce livre m'à beaucoup marquée et durablement. C'est tendre, cruel, trash, émouvant, c'est même du voyeurisme par moment, très dérangeant. Quel habilité et quel talent pour parler du handicap. Mr Maupin aime le genre humain, pour en parler aussi bien il n'y là aucun mystère !
  • la_fleur_des_mots Posté le 16 Février 2015
    Cadence est actrice. Enfin, elle le serait si son agent lui trouvait un rôle à sa mesure. En attendant, du haut de ses trente ans et de ses 79 centimètres, elle enchaîne les petits boulots et emploie son humour et son énergie pour forcer le destin et les portes d'Hollywood. Ecrit sous la forme d'un journal intime, ce roman livre le portrait d'une femme atypique et volontaire compensant sa petite taille par un dynamisme hors norme. A travers des personnages anticonformistes, l'auteur offre une critique douce amère, mais somme toute assez mollassonne, d'une société hollywoodienne fermée, opportuniste et sans concession. Malgré un sujet intéressant et un point de vue original, les longueurs et la prévisibilité de trop nombreux passages et des personnages grossièrement caractérisés ne m'ont pas permis de totalement adhérer à cette histoire certes touchante mais parfois agaçante. Sans être fondamentalement désagréable, cette lecture ne m'a toutefois pas procuré grand plaisir...
  • Juliedlbrt Posté le 5 Janvier 2015
    Je connaissais moi aussi Armistead Maupin grâce à ses "Chroniques de San Francisco" que j'aime beaucoup et j'ai adoré me plonger cette fois-ci dans l'histoire de Cadence Roth qui ne mesure que 79 cm et rêve de devenir une grande actrice. Dans Maybe the moon, on découvre le quotidien d'une personne différente en quête de reconnaissance dans le cinéma, un quotidien souvent difficile mais face auquel l'optimisme reste présent. J'ai aimé retrouver le style de l'auteur, son humour et le personnage principal très attachant.
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…