RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Nulle part sur la terre

            10/18
            EAN : 9782264073037
            Code sériel : 5374
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 360
            Format : 108 x 177 mm
            Nulle part sur la terre

            Pierre DEMARTY (Traducteur)
            Date de parution : 16/08/2018
            Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n’a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe. Russel a lui... Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n’a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe. Russel a lui aussi quitté sa ville natale, onze ans plus tôt. Pour une peine de prison qui vient tout juste d’arriver à son terme. Il retourne chez lui en pensant avoir réglé sa dette. C’est sans compter sur le désir de vengeance de ceux qui l’attendent depuis des années. Dans les paysages désolés de la campagne américaine, un meurtre va réunir ces âmes perdues, dont les vies vont bientôt ne plus tenir qu’à un fil.

            « Michael Farris Smith est comparé à Cormac McCarthy, mais si les deux défrichent les routes ténébreuses, Smith est un cueilleur de lumière. »
            Sud-Ouest

            Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Pierre Demarty
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264073037
            Code sériel : 5374
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 360
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            8.10 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • germania Posté le 8 Mars 2019
              On pourrait dire de ce roman qu’il est une version moderne de la tragédie grecque, tant ce qu’on appelle le destin est inéluctable dans la vie des personnages. Il y a quasiment unité de lieu et de temps. Quant à l’action, elle se resserre autour des deux protagonistes principaux, comme un étau dont le mécanisme ne permettrait plus de le desserrer. Maben et sa fille avancent, tant bien que mal, sur les routes de Louisiane, avec pour horizon un centre d’accueil qui a existé autrefois, si la mémoire de Maben est bonne. Elles marchent, tombent, se relèvent, au gré des rencontres pas toujours bonnes qui ont jalonné la vie de la jeune femme. On découvrira peu à peu son parcours, quel fut le tournant terrible pris par sa vie, un beau soir où, pourtant, tout semblait lui sourire. Russell sort de prison, rentre chez lui et commence par se heurter de plein fouet à deux frères qui l’attendent, patiemment, pour se venger de la mort de leur petit frère, dont Russell est responsable. La rencontre de ces deux-là, qui portent sur leurs épaules tous les malheurs du monde, va à la fois boucler une boucle et ouvrir peut-être une perspective plus lumineuse. L’alcool, la drogue,... On pourrait dire de ce roman qu’il est une version moderne de la tragédie grecque, tant ce qu’on appelle le destin est inéluctable dans la vie des personnages. Il y a quasiment unité de lieu et de temps. Quant à l’action, elle se resserre autour des deux protagonistes principaux, comme un étau dont le mécanisme ne permettrait plus de le desserrer. Maben et sa fille avancent, tant bien que mal, sur les routes de Louisiane, avec pour horizon un centre d’accueil qui a existé autrefois, si la mémoire de Maben est bonne. Elles marchent, tombent, se relèvent, au gré des rencontres pas toujours bonnes qui ont jalonné la vie de la jeune femme. On découvrira peu à peu son parcours, quel fut le tournant terrible pris par sa vie, un beau soir où, pourtant, tout semblait lui sourire. Russell sort de prison, rentre chez lui et commence par se heurter de plein fouet à deux frères qui l’attendent, patiemment, pour se venger de la mort de leur petit frère, dont Russell est responsable. La rencontre de ces deux-là, qui portent sur leurs épaules tous les malheurs du monde, va à la fois boucler une boucle et ouvrir peut-être une perspective plus lumineuse. L’alcool, la drogue, la violence font partie de leur univers et malgré une volonté farouche de s’en sortir, ils ont toujours le poids d’une fatalité qui les malmène, tels des insectes qu’on remet sur le dos dès qu’ils se sont remis à l’endroit. Leur horizon se heurte à l’image qu’ils ont d’eux, faible, impuissante, et pourtant Maben et Russell ont chacun à leur façon, une âme pure. C’est peut-être ce qui leur permettra de ne pas disparaître encore, malgré le désir de certains. L’écriture de l’auteur donne à voir des personnages dans leur plus simple appareil, si l’on peut dire : langage, gestes, actions, tout nous paraît vrai, nous parle, nous touche. Les paysages, écrasés de chaleur, humides de la dernière pluie d’orage, dans la moiteur de la nuit, ont quelque chose d’hallucinant. On avance dans cette histoire comme si l’on marchait ou roulait aux côtés de Maben et Russell, on éprouve, et c’est rare, de l’empathie pour ces adultes encore jeunes dont la vie a volé en miettes à cause, finalement, d’un comportement banal à pleurer : Russell avait trop bu, et l’accident qu’il provoque enclenche la machine à broyer. Tragédie grecque ai-je dit au départ, mais peut-être pas absolument. En effet, deux personnages vont prouver que l’espoir est permis : la petite fille de Maben, Annalee et le flic Boyd, ami d’enfance de Russell. L’un, Boyd, permettra la rédemption, et l’autre, Annalee, aura la chance de trouver ce qu’elle réclame , à savoir se poser, se reposer, et grandir, aller à l’école, devenir une petite fille comme les autres. Roman poignant, saisissant, dont on peut penser qu’il dit de manière assez universelle la douleur de vivre.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Leti64 Posté le 18 Février 2019
              Très bon moment de lecture.
            • frconstant Posté le 22 Janvier 2019
              La recette a beau être connue, faire voyager  des héros qui en ont plein les sabots dans la profonde Amérique des paumés et oubliés du bonheur, ça marche!  Surtout quand les deux personnages ont, certes, commis des actes qu'on ne devrait pouvoir que condamner alors qu'ils sont, en fait, des personnes attachantes cherchant à vivre selon des valeurs qu'ont ne devrait pas pouvoir renier au nom d'une Loi, d'une justice. Michael Farris Smith nous entraîne dans une histoire glauque, tragique et noire. La violence physique comme les pauvretés mentales y sont très présentes. Leurs descriptions côtoient celles d'un fin fond de pays livré à la pauvreté, la bière, la déambulation des pick-up ou le vide des échanges au bar. Quelle triste vie! Mais il y a aussi la volonté de survivre, de se dépasser, d'aboutir. Au-delà d'une lecture agréable, en filigrane, ce livre pose la question fondamentale, à savoir "Qu'est-ce qu'un homme de bien? " Le bémol, je l'attribuerai à la présence, par trop nombreuse, des conjonctions de coordination "et" qui alourdissent la lecture, font hoqueter les phrases et plombent quelque peu l'avancée dans l'histoire... Pour voir plus... https://frconstant.com/
            • Labelettedusud Posté le 2 Janvier 2019
              Tu te retrouves dans un de ces endroits paumés des Etats-Unis où tu peux monter dans ton pick up avec un pack de 6 et une bouteille de bourbon, rouler jusqu’au bout de la nuit sur des routes droites à perte de vue puis t’arrêter enfin dans un coin paumé du désert pour réfléchir au sens de ta vie en cuvant jusqu’au matin. T’es pas dans Game of Thrones mais vu le passif des protagonistes, tu te doutes qu’il n’y a qu’une infime chance pour que ça se termine bien, cette histoire. Mais tu aimerais bien un happy end pour une fois parce que, forcément, tu t’attaches à Russel, à Marben et à sa gamine. D’accord, ils ont fait des trucs pas bien mais ils méritent une seconde chance, non ? C’est juste la faute au hasard, ce qui leur arrive, le destin qui s’acharne en quelque sorte. C’est pas possible qu’il n’y ait nulle part sur la terre où ils pourront souffler un peu ! Ton regard court sur les lignes, tu avales les pages, tu veux savoir, tu entames un marathon de lecture jusqu’à la dernière page. Et là, tu SAIS ! Tu refermes le livre et t’es pas déçu... Tu te retrouves dans un de ces endroits paumés des Etats-Unis où tu peux monter dans ton pick up avec un pack de 6 et une bouteille de bourbon, rouler jusqu’au bout de la nuit sur des routes droites à perte de vue puis t’arrêter enfin dans un coin paumé du désert pour réfléchir au sens de ta vie en cuvant jusqu’au matin. T’es pas dans Game of Thrones mais vu le passif des protagonistes, tu te doutes qu’il n’y a qu’une infime chance pour que ça se termine bien, cette histoire. Mais tu aimerais bien un happy end pour une fois parce que, forcément, tu t’attaches à Russel, à Marben et à sa gamine. D’accord, ils ont fait des trucs pas bien mais ils méritent une seconde chance, non ? C’est juste la faute au hasard, ce qui leur arrive, le destin qui s’acharne en quelque sorte. C’est pas possible qu’il n’y ait nulle part sur la terre où ils pourront souffler un peu ! Ton regard court sur les lignes, tu avales les pages, tu veux savoir, tu entames un marathon de lecture jusqu’à la dernière page. Et là, tu SAIS ! Tu refermes le livre et t’es pas déçu parce que l’auteur a soigné le profil de tous ses personnages, qu’il a ménagé le suspense, qu’il t’a fait vibrer. Bon, t’es un peu énervé par son style et la répétition du « ET » à tout bout de champ, mais tu finis quand même par passer au-dessus, entièrement tendu vers le dénouement. C’est un livre d’ombre et de lumière, de meurtre et de rédemption, de vengeance et de pardon, de haine et d’amour, d’espoir et de méfiance. C’est tout simplement un livre réussi !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Asmostark Posté le 31 Décembre 2018
              🛤 Nulle part sur la Terre - Michael Farris Smith 🛤 @editions1018 Traduction : Pierre Demarty Lecture du mois d'octobre du Picabo River Club 😄📖 Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n’a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe. Russel a lui aussi quitté sa ville natale, onze ans plus tôt. Pour une peine de prison qui vient tout juste d’arriver à son terme. Il retourne chez lui en pensant avoir réglé sa dette. C’est sans compter sur le désir de vengeance de ceux qui l’attendent. Dans les paysages désolés de la campagne américaine, un meurtre va réunir ces âmes perdues, dont les vies vont bientôt ne plus tenir qu’à un fil. Roman noir, des personnages forts, tout en nuance ; la notion de bien et de mal a rarement été aussi confuse, aussi floue. Un drame arrivé 11 ans plus tôt aura radicalement changé la vie des protagonistes. Russell passera 11 années derrière les barreaux, Maben fuiera ce traumatisme et son sentiment de culpabilité, sans jamais s'en débarrasser, restant toujours... 🛤 Nulle part sur la Terre - Michael Farris Smith 🛤 @editions1018 Traduction : Pierre Demarty Lecture du mois d'octobre du Picabo River Club 😄📖 Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n’a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe. Russel a lui aussi quitté sa ville natale, onze ans plus tôt. Pour une peine de prison qui vient tout juste d’arriver à son terme. Il retourne chez lui en pensant avoir réglé sa dette. C’est sans compter sur le désir de vengeance de ceux qui l’attendent. Dans les paysages désolés de la campagne américaine, un meurtre va réunir ces âmes perdues, dont les vies vont bientôt ne plus tenir qu’à un fil. Roman noir, des personnages forts, tout en nuance ; la notion de bien et de mal a rarement été aussi confuse, aussi floue. Un drame arrivé 11 ans plus tôt aura radicalement changé la vie des protagonistes. Russell passera 11 années derrière les barreaux, Maben fuiera ce traumatisme et son sentiment de culpabilité, sans jamais s'en débarrasser, restant toujours en mouvement avec Annalee sa petite fille, et Larry dévoré par un désir de vengeance, un sentiment d'injustice sera toujours plus violent, incapable de connaitre la paix et de la laisser aux autres. Dans ce coin paumé de l'Amérique, ces oubliés du rêve américain vont voir leurs destins déjà liés, s'imbriquaient irrévocablement. Bravo @michaelfarrissmith pour ce roman plein de violence, de noirceur mais aussi d'espoir.
              Lire la suite
              En lire moins
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

            Lisez maintenant, tout de suite !