Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266306799
Code sériel : 17811
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Raisons obscures

Date de parution : 02/07/2020
D’un côté, les Mariani.
De l’autre, les Kessler.
Pour les deux familles, la même routine : l’ennui au quotidien, les voisins trop bruyants, la dépression qui rampe, l’adultère qui menace… Rien de bien grave, en fait, mais pendant ce temps, on ne voit rien. On n’a rien vu. On n’entend rien. Rien...
D’un côté, les Mariani.
De l’autre, les Kessler.
Pour les deux familles, la même routine : l’ennui au quotidien, les voisins trop bruyants, la dépression qui rampe, l’adultère qui menace… Rien de bien grave, en fait, mais pendant ce temps, on ne voit rien. On n’a rien vu. On n’entend rien. Rien entendu.
Il n’est pas de victime sans bourreau.
Ni de martyr sans silence.

« Un roman bouleversant, mais nécessaire. » Héloïse Goy – Télé 7 jours

« Amélie Antoine confirme qu’elle sait tenir en haleine sans jouer sur les codes du polar. » Karyn Cherloneix – Ouest France
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266306799
Code sériel : 17811
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman bouleversant, mais nécessaire sur le danger de l’aveuglement face à l’engrenage du harcèlement scolaire. » Héloïse Goy
Télé 7 Jours

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • La_Bibliotheque_de_Juju Posté le 15 Septembre 2020
    RAISONS OBSCURES C'est le bordel. Dans mon coeur, dans ma tête, c'est le bordel… Je viens de me faire ramasser la tronche et je vais devoir récupérer un à un les morceaux de mon coeur qui jonchent l'appartement. Car il a éclaté. Littéralement pulvérisé par ce roman que je n'attendais pas. Je pensais lire un thriller, un polar, un truc qui s'oublie vite mais qui fait son petit effet. Je me suis retrouvé fracassé, le livre refermé, un noeud au ventre et quelques insomnies à venir. Ne lisez pas ce livre, il va vous faire mal. Lisez ce livre, il est va vous rappeler à l'ordre. Il va vous rappeler toutes ces choses auxquelles on ne prend pas garde, sous prétexte de nos vies si compliquées. Il va vous rappeler de prendre garde à ceux que vous aimez. J'y suis allé à l'aveugle, sans rien connaître du sujet. Je me demandais où Amélie Antoine voulait en venir. Je me demandais ce que j'étais en train de lire. Je me pose encore la question. De cette histoire, de ces deux familles si banales, si proches de ce que nous sommes, il me reste un trou béant dans la cage thoracique. Rarement, j'ai pu lire un livre comme celui-ci. A la psychologie... RAISONS OBSCURES C'est le bordel. Dans mon coeur, dans ma tête, c'est le bordel… Je viens de me faire ramasser la tronche et je vais devoir récupérer un à un les morceaux de mon coeur qui jonchent l'appartement. Car il a éclaté. Littéralement pulvérisé par ce roman que je n'attendais pas. Je pensais lire un thriller, un polar, un truc qui s'oublie vite mais qui fait son petit effet. Je me suis retrouvé fracassé, le livre refermé, un noeud au ventre et quelques insomnies à venir. Ne lisez pas ce livre, il va vous faire mal. Lisez ce livre, il est va vous rappeler à l'ordre. Il va vous rappeler toutes ces choses auxquelles on ne prend pas garde, sous prétexte de nos vies si compliquées. Il va vous rappeler de prendre garde à ceux que vous aimez. J'y suis allé à l'aveugle, sans rien connaître du sujet. Je me demandais où Amélie Antoine voulait en venir. Je me demandais ce que j'étais en train de lire. Je me pose encore la question. De cette histoire, de ces deux familles si banales, si proches de ce que nous sommes, il me reste un trou béant dans la cage thoracique. Rarement, j'ai pu lire un livre comme celui-ci. A la psychologie fouillée, au rythme entêtant, comme une course atroce vers l'inéluctable. Un livre comme on se retrouve face à une certaine vérité, de celles qu'on ne veut jamais regarder en face. Un livre sur ces raisons obscures qui font de nous des monstres d'indifférence. Depuis, c'est le bordel. Dans ma tête, dans mon coeur, dans mon ventre. Depuis, j'ai encore un peu ouvert les yeux sur le mal qu'on peut faire sans le savoir. Reste à m'en remettre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • nanou44 Posté le 12 Septembre 2020
    Ce livre était pour moi ...quel livre.je vais vous parler de ma jeunesse parce que Orlane c etait moi...j ai subit la même chose en 5ème donc ce livre a été douloureux à lire...j ai mis 3 semaines c est anormalement long .j ai du mal écrire ce que je ressens tellement Orlane me ressemble je suis passée par toutes les phases de l autodestruction mais ....je m en suis sortie ...maintenant je fais attention à mes enfants...on s en sort pas indemne . 2 familles ordinaires avec des enfants du mal même âge les garçons fréquentent la même école et les filles le même collège Ils vont se croiser à la chorale et s apprecier Mais les secrets des couples qui n osent pas tous ce dire pour ne pas blesser leur moitié... Vont se répercuter sur les enfants
  • sylviedoc Posté le 25 Août 2020
    Un exercice très difficile d'ajouter une critique après Antyrya, Laure ou encore Magali, Isabelle et Michelle, pour ne citer qu'eux...Vous avez tous si bien exprimé ce que l'on peut ressentir à cette lecture, et sans trop en dire, en plus ! Grâce à vos billets, j'ai à mon tour été séduite par Amélie Antoine, que, honte à moi, je ne connaissais pas et dont je vais m'empresser de réserver les autres romans à la médiathèque. Je suis complètement "rentrée" dans la vie des Kessler et des Mariani, je ne les ai pas lâchés ou presque jusqu'au dénouement, dont on sait dès la première page qu'il va être dramatique. Mais pour qui ? et pourquoi ? C'est ce l'auteure va nous distiller petit à petit sur 380 pages, le temps d'une année scolaire. D'abord en nous narrant le quotidien des parents, lesquels vivent des situations parfois difficiles mais somme toute banales : séparation, mise au placard, transition entre emploi salarié et lancement de sa propre entreprise, conflit de voisinage...On s'immisce dans les deux familles en alternance, mois après mois. Les Kessler ont 3 enfants, Marjorie, lycéenne, Orlane, collégienne, et Ezio, en primaire. La famille vient d'emménager dans cette petite ville anonyme, arrivant de... Un exercice très difficile d'ajouter une critique après Antyrya, Laure ou encore Magali, Isabelle et Michelle, pour ne citer qu'eux...Vous avez tous si bien exprimé ce que l'on peut ressentir à cette lecture, et sans trop en dire, en plus ! Grâce à vos billets, j'ai à mon tour été séduite par Amélie Antoine, que, honte à moi, je ne connaissais pas et dont je vais m'empresser de réserver les autres romans à la médiathèque. Je suis complètement "rentrée" dans la vie des Kessler et des Mariani, je ne les ai pas lâchés ou presque jusqu'au dénouement, dont on sait dès la première page qu'il va être dramatique. Mais pour qui ? et pourquoi ? C'est ce l'auteure va nous distiller petit à petit sur 380 pages, le temps d'une année scolaire. D'abord en nous narrant le quotidien des parents, lesquels vivent des situations parfois difficiles mais somme toute banales : séparation, mise au placard, transition entre emploi salarié et lancement de sa propre entreprise, conflit de voisinage...On s'immisce dans les deux familles en alternance, mois après mois. Les Kessler ont 3 enfants, Marjorie, lycéenne, Orlane, collégienne, et Ezio, en primaire. La famille vient d'emménager dans cette petite ville anonyme, arrivant de Toulouse. Chez les Mariani, installés dans le quartier de longue date, deux enfants : Sarah, collégienne, et Clément, en primaire. Sarah qui rentre en 3ème vient d'apprendre qu'elle souffre de diabète et vit mal de devoir porter en continu une pompe à insuline. Ses parents s'efforcent de la rassurer en minimisant le désagrément à supporter. Chez les Kessler, une nouvelle organisation va devoir se mettre en place, car à peine installés dans leur nouveau lieu de vie, la mère va retrouver son amour de jeunesse et les quitter. La deuxième partie est racontée toujours en alternance dans les deux familles, mais cette fois des points de vue de Sarah et d'Orlane. La progression se fait en parallèle de la première partie, selon le même rythme mensuel. Et le titre prend soudain tout son sens... Ces personnages n'ont à priori rien d'extraordinaire, mais le talent de l'auteure fait qu'on est totalement en prise avec leurs vies, on s'énerve, on prend parti, on se désole et on a envie de les bousculer parfois. J'ai été complètement happée par ce suspense psychologique, même si je ne me suis identifiée à aucun des parents (par contre un des enfants a éveillé des réminiscences en moi...). Et la deuxième partie m'a parfois donné envie de hurler aux parents : "mais réveillez-vous, bon sang !". Quand chacun ne se soucie que de lui-même, il est facile d'ignorer le drame qui se joue à côté, c'est ce que dénonce ce roman. L'aveuglement sur son problème "perso", on peut même parler d'égotisme, fait qu'on va arriver à la catastrophe, pour n'avoir pas vu ou entendu les signaux d'alerte. Amélie Antoine a magistralement démontré que dans une même famille, on peut vivre les uns à côté des autres mais pas vraiment "avec" les autres, même en croyant tout savoir d'eux et en les aimant sincèrement. Effrayant !
    Lire la suite
    En lire moins
  • NATLA Posté le 25 Août 2020
    Poignant ! Premier livre que je lis de cette auteure et je l'ai trouvé génial, je l'ai fini en quelques jours et je ne me suis pas ennuyée une seconde. On suit deux familles et leurs histoires mois par mois au cours de l'année scolaire. J'ai trouvé la structure vraiment plaisante, le livre se découpe en deux partie, la première, est plus accès sur les parents, leurs tracas au boulot, leur vie de couple, leur quotidien. Au milieu du livre les parents de chaque famille font connaissance et on passe à la seconde partie plus sombre, qu'à aucun moment le lecteur aurait pu deviner. Cette fois-ci ce sont les adolescentes de chaque famille qui prennent la parole à tour de rôle, pour retracer ces mois écoulés, ce qui permet d'avoir la vision de chacune. C'est présenté sous forme de journal intime. J’ai détesté Sarah comme pas possible, cette attitude de peste, toujours en quête de popularité, qui veut que les autres aient peur d’elle. Ça nous replonge dans les années collège/lycée où l’on a tous assisté à des scènes de harcèlement scolaire, il y a toujours une proie dans tous les établissements et il faut que ça cesse. Ce genre de livre... Poignant ! Premier livre que je lis de cette auteure et je l'ai trouvé génial, je l'ai fini en quelques jours et je ne me suis pas ennuyée une seconde. On suit deux familles et leurs histoires mois par mois au cours de l'année scolaire. J'ai trouvé la structure vraiment plaisante, le livre se découpe en deux partie, la première, est plus accès sur les parents, leurs tracas au boulot, leur vie de couple, leur quotidien. Au milieu du livre les parents de chaque famille font connaissance et on passe à la seconde partie plus sombre, qu'à aucun moment le lecteur aurait pu deviner. Cette fois-ci ce sont les adolescentes de chaque famille qui prennent la parole à tour de rôle, pour retracer ces mois écoulés, ce qui permet d'avoir la vision de chacune. C'est présenté sous forme de journal intime. J’ai détesté Sarah comme pas possible, cette attitude de peste, toujours en quête de popularité, qui veut que les autres aient peur d’elle. Ça nous replonge dans les années collège/lycée où l’on a tous assisté à des scènes de harcèlement scolaire, il y a toujours une proie dans tous les établissements et il faut que ça cesse. Ce genre de livre devrait être dans le programme scolaire, pour que tous les adolescents prennent conscience que des simples blagues ou moqueries à leurs yeux peuvent être en réalité un véritable acharnement qui, comme nous avons pu le voir dans le livre peut conduire à l’irréparable. Histoire vraiment horrible, émouvante. Livre très bien écrit.
    Lire la suite
    En lire moins
  • clo73 Posté le 15 Août 2020
    J’attendais avec impatience sa sortie en poche pour le lire. C'est un ouvrage que je souhaitais vivement découvrir car il aborde un sujet qui me touche beaucoup : Le harcèlement scolaire. C'est une histoire implacable que nous conte l'auteure ! Le lecteur est projeté dans la vie de deux familles que l'on va suivre pendant neuf mois. C'est avec les personnages principaux, Sarah et Orlane, deux adolescentes, que nous allons comprendre au fil des pages, toute l'histoire dramatique qui va se jouer dans Raisons obscures. C'est un récit glaçant, tragique, saisissant et d'une réalité effroyable ! Un thème très actuel de notre société, parfaitement bien orchestré et décrit par Amélie Antoine. Toutes les facettes du harcèlement scolaire et les conséquences gravissimes sont totalement mises en place dans ce roman psychologique. J'ai particulièrement aimé le rythme et la tension qui montent "crescendo" dans cette histoire bouleversante. Un lecture percutante qui m'a happée jusqu'à la dernière page ! A lire.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.