Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266306799
Code sériel : 17811
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm
Raisons obscures
Date de parution : 02/07/2020
Éditeurs :
Pocket

Raisons obscures

Date de parution : 02/07/2020
D’un côté, les Mariani.
De l’autre, les Kessler.
Pour les deux familles, la même routine : l’ennui au quotidien, les voisins trop bruyants, la dépression qui rampe, l’adultère qui menace… Rien de...
D’un côté, les Mariani.
De l’autre, les Kessler.
Pour les deux familles, la même routine : l’ennui au quotidien, les voisins trop bruyants, la dépression qui rampe, l’adultère qui menace… Rien de bien grave, en fait, mais pendant ce temps, on ne voit rien. On n’a rien vu. On n’entend rien. Rien...
D’un côté, les Mariani.
De l’autre, les Kessler.
Pour les deux familles, la même routine : l’ennui au quotidien, les voisins trop bruyants, la dépression qui rampe, l’adultère qui menace… Rien de bien grave, en fait, mais pendant ce temps, on ne voit rien. On n’a rien vu. On n’entend rien. Rien entendu.
Il n’est pas de victime sans bourreau.
Ni de martyr sans silence.

« Un roman bouleversant, mais nécessaire. » Héloïse Goy – Télé 7 jours

« Amélie Antoine confirme qu’elle sait tenir en haleine sans jouer sur les codes du polar. » Karyn Cherloneix – Ouest France
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266306799
Code sériel : 17811
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman bouleversant, mais nécessaire sur le danger de l’aveuglement face à l’engrenage du harcèlement scolaire. » Héloïse Goy
Télé 7 Jours

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Papyrusdunil Posté le 6 Mai 2022
    Lire consécutivement 3 romans du même auteur sans que le plaisir de lecture ne soit impacté par l'inévitable effet de comparaison, c'est rare. Amélie Antoine réussit ce tour de force d'embarquer à chaque fois son lecteur dans des histoires aussi émouvantes que profondément humaines, symptomatiques d'une époque et terriblement réalistes. Les situations qu'elle décrit dans ses romans d'une redoutable actualité sont le reflet de nos dérives sociétales et de nos névroses. Pourtant, on n'a pas la sensation qu'elles sont abusivement exploitées par opportunisme éditorial, et semblent au contraire être nourrie d' épreuves personnelles que l'auteure transcrit avec sensibilité dans sa narration. Dans celui-ci, elle nous embarque pour un voyage dans les noirceurs de l'âme humaine, dans l'irrationalité de l'adolescence et ses insondables cruautés. Pourtant, cela n'a rien d'un texte voyeur. C'est poignant, émouvant, révoltant. Je laisse à d'autre le soin de proposer un résumé de l'histoire (ce que je n'aime toujours pas faire) de ces deux familles qu'un déménagement va amener à se côtoyer dans une petite ville de province où prendre ses marques et s'intégrer n'est chose aisée pour personne. On perçoit les rouages d'un engrenage délétère qui s'enclenche et prend tout à coup une très sale tournure. On... Lire consécutivement 3 romans du même auteur sans que le plaisir de lecture ne soit impacté par l'inévitable effet de comparaison, c'est rare. Amélie Antoine réussit ce tour de force d'embarquer à chaque fois son lecteur dans des histoires aussi émouvantes que profondément humaines, symptomatiques d'une époque et terriblement réalistes. Les situations qu'elle décrit dans ses romans d'une redoutable actualité sont le reflet de nos dérives sociétales et de nos névroses. Pourtant, on n'a pas la sensation qu'elles sont abusivement exploitées par opportunisme éditorial, et semblent au contraire être nourrie d' épreuves personnelles que l'auteure transcrit avec sensibilité dans sa narration. Dans celui-ci, elle nous embarque pour un voyage dans les noirceurs de l'âme humaine, dans l'irrationalité de l'adolescence et ses insondables cruautés. Pourtant, cela n'a rien d'un texte voyeur. C'est poignant, émouvant, révoltant. Je laisse à d'autre le soin de proposer un résumé de l'histoire (ce que je n'aime toujours pas faire) de ces deux familles qu'un déménagement va amener à se côtoyer dans une petite ville de province où prendre ses marques et s'intégrer n'est chose aisée pour personne. On perçoit les rouages d'un engrenage délétère qui s'enclenche et prend tout à coup une très sale tournure. On sort de ce roman, meurtri, remué, bouleversé. Vraiment, mon coup de coeur pour cette auteure se confirme avec "Raisons obscures", dont le titre est si bien trouvé !
    Lire la suite
    En lire moins
  • diablotin0 Posté le 2 Mai 2022
    En deux parties "raisons obscures" amène le lecteur à être le témoin d'un drame qui, si on est attentif est prévisible. Mais voilà, le problème c'est que tout le monde est pris dans sa petite histoire, englué dans ses propres soucis et ne voit pas ce qui se passe autour. Ici, deux familles, les Kessler et les Mariani. Dans la première partie, on fait connaissance avec ces deux familles. le regard est particulièrement tourné vers les adultes Laetitia et Yanis d'une part et Frédéric et Claire Mariani d'autre part. Ces deux couples doivent faire face à des problèmes, malheureusement peu originaux. Chez les Kessler problème d'adultère et chez les Mariani, il y a la découverte d'un diabète chez Sarah leur fille adolescente. Cette première partie est un peu la mise en place du décor, on s'installe dans leur quotidien et Amélie Antoine nous distille quelques petites informations qui devraient nous alerter. Dans la seconde partie, l'accent est mis sur les enfants, on assiste à la souffrance d'Orlane Kessler, jeune adolescente qui devient le souffre-douleur de Sarah et de ses deux copines. Le problème du harcèlement scolaire est très bien décrit et fait froid dans le dos. On voit la machine se mettre en... En deux parties "raisons obscures" amène le lecteur à être le témoin d'un drame qui, si on est attentif est prévisible. Mais voilà, le problème c'est que tout le monde est pris dans sa petite histoire, englué dans ses propres soucis et ne voit pas ce qui se passe autour. Ici, deux familles, les Kessler et les Mariani. Dans la première partie, on fait connaissance avec ces deux familles. le regard est particulièrement tourné vers les adultes Laetitia et Yanis d'une part et Frédéric et Claire Mariani d'autre part. Ces deux couples doivent faire face à des problèmes, malheureusement peu originaux. Chez les Kessler problème d'adultère et chez les Mariani, il y a la découverte d'un diabète chez Sarah leur fille adolescente. Cette première partie est un peu la mise en place du décor, on s'installe dans leur quotidien et Amélie Antoine nous distille quelques petites informations qui devraient nous alerter. Dans la seconde partie, l'accent est mis sur les enfants, on assiste à la souffrance d'Orlane Kessler, jeune adolescente qui devient le souffre-douleur de Sarah et de ses deux copines. Le problème du harcèlement scolaire est très bien décrit et fait froid dans le dos. On voit la machine se mettre en route et on ne perçoit pas quel événement pourrait mettre fin à cet engrenage. On assiste donc impuissant, à la montée en puissance des brimades envers cette petite Orlane qui, on le ressent, s'épuise. On est le témoin de ce "jeu" terrible et on comprend qu'il sera difficile de l'arrêter. Sarah est piégée, elle aussi, elle est prise dans une spirale qui pour garder la face et son statut de leader, doit poursuivre ce qu'elle a commencé à savoir la destruction physique et morale d'Orlane. C'est un livre qui devrait être partagé en classe , un bon support pour aider à enrayer les dérives de ces adolescents en quête de notoriété.
    Lire la suite
    En lire moins
  • millelectures Posté le 8 Mars 2022
    On va suivre deux familles, d’un co#770;te#769; les Marianni et de l’autre les Kessler. Pour les deux familles la me#770;me routine, travail e#769;cole et maison. Il y a deux parties dans ce livre, la premie#768;re partie ou#768; les parents des deux familles parlent. Et dans la deuxie#768;me c’est les deux jeunes filles des familles qui parlent, Orlane et Sarah. Nous avons toutes les deux pre#769;fe#769;re#769;e la deuxie#768;me partie, et c’est la#768; qu’on va apprendre le plus de secrets. Beaucoup aime#769; l’e#769;criture de l’auteure me#770;me si la premie#768;re partie e#769;tait pluto#770;t lente, c’est une introduction qui dure ...
  • sayv Posté le 6 Mars 2022
    GENIAL !!! j'ai découvert l'auteur il y a quoi 1 semaine avec fidèle au poste que j'ai dévoré et j'avais vu dans les commentaires que celui ci était très bien aussi; L'auteure écrit vraiment bien elle fait monter la pression c'est un truc de dingue ! j'ai bien aimé comment était "monté" cette histoire en deux parties....avec les différents point de vue c'est encore une fois assez original et bien travaillé. Je ne souhaite à personne ce qu'elle décrit même si je sais que ça existe....et j'ai trouvé qu'elle décrivait vraiment bien les réactions des parents même si ça fait limite flipper ensuite quand on est soi même parent d'ado !!! Vraiment excellent, je m'en vais regarder d'autres titres pour les mettre dans ma PAL !!
  • Celise Posté le 18 Février 2022
    Quelle claque ! Je viens de terminer ce livre en apnée ! Une histoire qui commence tout doucement, on croirait presque qu'on va s'y ennuyer : deux familles, les enfants, l'école, le quotidien… des vies en apparence banales et rangées, sans aspérités. Mais les premières fissures apparaissent, les non-dits, les tromperies, les faux semblants. L'auteure nous balade un peu, nous envoie sur des fausses pistes, on croit qu'on voit où elle veut en venir… mais implacablement, elle met en place les pièces de son puzzle infernal, et finit par nous happer et nous emprisonner dans le trame bien serrée et étouffante d'une forme de huis clos entre une victime et son bourreau. Tout est bien en place dans ce thriller. La construction est plutôt bien pensée avec un jeu de miroir entre les points de vue des différents personnages. Et quelle maîtrise de la tension qui monte crescendo ! J'ai beaucoup aimé la plume de cette auteure que j'ai découverte avec ce titre, je vais me pencher sur ses autres titres sans nul doute.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.