Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266270809
Code sériel : 16787
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Surtensions

Date de parution : 09/03/2017
Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de prison ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un... Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de prison ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur – se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance…
 
« Palpitant, l’intrigue n’a rien à envier aux maîtres du genre ! » L’Express
 
« L’électrochoc ! » Le Point
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266270809
Code sériel : 16787
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un polar âpre et haletant, habité par l’expérience de l’auteur, lui-même lieutenant de police en Seine-Saint-Denis depuis dix-sept ans. » Pèlerin

« Ce roman policier est palpitant et l’intrigue de Norek n’a rien à envier aux maîtres du genre comme Coben ou le Carré ! » L’Express

« À 40 ans, Olivier Norek, lieutenant de police en banlieue parisienne, signe Surtensions, un polar ultra-réaliste. » Le Parisien Magazine

« Une fois encore, Olivier Norek met en scène des flics hantés par les victimes et parfois minés par le découragement. Tel le capitaine Coste, véritable roc que l’on voit se fissurer au fil des pages. » Gala

« Un regard implacable sur notre époque, nos institutions et nos malfrats. » Le Point
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Enciera Posté le 13 Novembre 2020
    Jamais décevant la lecture d’un Norek. Là un clan corse ,divers personnages et un impitoyable univers carcéral . Et tout celà s’articule autour de l’équipe de Coste. Un excellent moment de lecture.
  • Hb69220 Posté le 11 Novembre 2020
    Mon second norek après surface. Noir, très noir, l'univers carcéral que l'on préfèrera encore plus éviter mais aussi le quotidien des flics et les familles meurtris à jamais. Un excellent roman .
  • Ducafeetdeslivres Posté le 5 Novembre 2020
    Encore un excellent Norek ! Jamais déçue avec cet auteur dont je suis vraiment devenue fan. Plusieurs intrigues et enquêtes entrecroisées, retour de notre brigade préférée du 93 autour de Victor Coste, suspense à fond, et l’impression de regarder un film en faisant défiler les pages. Je le répète : jamais déçue avec Olivier Norek. Hâte de lire « Surface » !
  • Damexia Posté le 25 Octobre 2020
    Encore un thriller genial d'Olivier Norek !! J'ai adoré retrouver Coste et son équipe ! L'intrigue est géniale. Même si on a beaucoup de personnages et énormément de détails, on s'y retrouve toujours très facilement. C'est quelque chose que j'apprécie beaucoup avec l'auteur. La fin m'a totalement bouleversée, je ne m'y attendais pas du tout ! Bref, encore un thriller parfait avec des personnages géniaux ! Une lecture totalement addictive et un auteur au top du top!
  • AlbertinePeu Posté le 21 Octobre 2020
    Ayant travaillé et vécu dans le 93,, j'apprécie les descriptions, les flics sont plus vrais que vrais, et leurs problèmes pas si éloignés que ça...Du bon polar très bien écrit . action, personnages, ambiance, final. ..bref on est en totale immersion chez les flics. ...génial Norek c'est du bon du très bon. Très bon policier , thriller que je recommande pour les amateurs !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.