Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266270809
Code sériel : 16787
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Surtensions

Date de parution : 09/03/2017
Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de prison ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un... Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de prison ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur – se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance…
 
« Palpitant, l’intrigue n’a rien à envier aux maîtres du genre ! » L’Express
 
« L’électrochoc ! » Le Point
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266270809
Code sériel : 16787
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un polar âpre et haletant, habité par l’expérience de l’auteur, lui-même lieutenant de police en Seine-Saint-Denis depuis dix-sept ans. » Pèlerin

« Ce roman policier est palpitant et l’intrigue de Norek n’a rien à envier aux maîtres du genre comme Coben ou le Carré ! » L’Express

« À 40 ans, Olivier Norek, lieutenant de police en banlieue parisienne, signe Surtensions, un polar ultra-réaliste. » Le Parisien Magazine

« Une fois encore, Olivier Norek met en scène des flics hantés par les victimes et parfois minés par le découragement. Tel le capitaine Coste, véritable roc que l’on voit se fissurer au fil des pages. » Gala

« Un regard implacable sur notre époque, nos institutions et nos malfrats. » Le Point
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Madu02 Posté le 12 Octobre 2021
    Un véritable coup de cœur que ce roman qui nous emmène au cœur de la vie carcérale, puis dans une famille séquestrée pour de multiples enquêtes qui se mêlent les unes aux autres pour former un énorme noeud que la brigade de recherche devra démêler... A leurs risques et périls ! 3e partie de cette série sur l'équipe du capitaine Coste que j'ai dévorée ! Amateurs de policiers, foncez !
  • sab02 Posté le 10 Octobre 2021
    Quelle claque!! Encore une fois, c'est un coup de cœur! Décidément, je me demande pourquoi j'ai tant attendu pour lire cet auteur! C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé l'équipe de Victor Coste! Et c'est avec beaucoup de tristesse que j'ai refermé ce dernier tome de la trilogie! Ils vont me manquer! Dans ce tome, tout va très vite, tout s'enchaîne avec une logique déconcertante mais le lecteur est baladé à droite et à gauche! Seule solution, se laisser porter! Après un prologue très intrigant, tout commence dans la prison de Marveil où nous faisons la connaissance de plusieurs prisonniers. On se demande pourquoi on nous en parle mais la confiance en Olivier Norek reprend le dessus et on tourne les pages jusqu'à prononcer ces "aaah" et ces "ooooh" si caractéristiques quand on comprend ou croit comprendre enfin où l'auteur veut en venir! Des braquages, des criminels et des policiers! Les ingrédients sont là pour passer un bon moment! Vous en dire plus vous gâcherez le plaisir de l'histoire alors je me tais! Pour ceux qui n'ont pas encore découvert cet auteur, il faut vous précipiter en librairie pour vous procurer ses livres!
  • ThrillersFred Posté le 28 Septembre 2021
    Pour ceux qui ne connaissent pas encore les aventures du Capitaine Coste, je vous recommande vivement de faire un tour chez votre libraire le 28 octobre prochain et d’en repartir muni de « la trilogie 93 ». Cette édition regroupe 3 romans phares d'Olivier Norek : « Code 93 », « Territoires », « Surtensions » (ainsi que 3 nouvelles « Ultra Noir »). Mais commençons par « Code 93 » : "Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire. Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le " Code 93 " ? Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison..." Dans ce premier opus, l’auteur emploi tout son talent à nous présenter des personnages humains, sincères et attachants (enfin là je parle des « gentils »). Ce livre devient très rapidement difficile à lâcher pour découvrir au plus vite ce que cache le... Pour ceux qui ne connaissent pas encore les aventures du Capitaine Coste, je vous recommande vivement de faire un tour chez votre libraire le 28 octobre prochain et d’en repartir muni de « la trilogie 93 ». Cette édition regroupe 3 romans phares d'Olivier Norek : « Code 93 », « Territoires », « Surtensions » (ainsi que 3 nouvelles « Ultra Noir »). Mais commençons par « Code 93 » : "Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire. Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le " Code 93 " ? Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison..." Dans ce premier opus, l’auteur emploi tout son talent à nous présenter des personnages humains, sincères et attachants (enfin là je parle des « gentils »). Ce livre devient très rapidement difficile à lâcher pour découvrir au plus vite ce que cache le code 93. L’intrigue est totale et on ressent tout le vécu de l’auteur qui a travaillé en tant que Lieutenant au sein du SDPJ93. Après « code 93 », « Territoires » nous permet de retrouver le Capitaine Coste et toute son équipe. « À Malceny, dans le 93, on est habitués aux règlements de comptes. Mais un nouveau prédateur est arrivé en ville et, en quelques jours, les trois plus gros caïds du territoire sont exécutés. Le capitaine Coste et son équipe vont devoir agir vite, car leur nouvel ennemi s'implante comme un virus dans cette ville laissée à l'abandon, qui n'attend qu'un gramme de poudre pour exploser. Une ville où chacun a dû s'adapter pour survivre : des milices occultes surentraînées, des petits retraités dont on devrait se méfier, d'inquiétants criminels de 12 ans, des politiciens aveugles mais consentants, des braqueurs audacieux, des émeutiers que l'État contrôle à distance de drone. Et pendant ce temps, doucement, brûle la ville ». Ce second livre, au réalisme inquiétant est vif, violent et tranchant. Des dialogues colorés et des scènes troublantes qui sont toujours d’actualités quand on regarde les informations. Entre complot politique, guerre de pouvoir et de territoires, cités explosives et trafique de drogue on peut se demander, où commence la fiction ? Bref un second roman d’une très grande qualité. Ultime volet de cette trilogie : « Surtensions » est pour moi le livre qui surpasse les autres. « Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu'on lui propose pour faire évader son frère de prison ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur – se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ? » Plus sombre et plus violent que les précédents, ce livre est également plus chargé en émotions fortes. Coste et son équipe forment le casting idéal et arrivent à nous faire ressentir leurs forces et leurs faiblesses. Le style de l’auteur est de plus en plus cinématographique et nous délivre un récit d’une qualité exceptionnelle. « Surtension » clôture, pour notre plus grand malheur, une indispensable trilogie à posséder dans toute bonne bibliothèque. (La posséder c’est bien mais la lire, c’est encore mieux !!!)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Priscilla14 Posté le 16 Septembre 2021
    "S'il y a bien quelque chose à profusion, ici, c'est les emmerdes, et sois sûr que t'en auras. Alors cherche pas celles des autres, tu pourrais faire une indigestion." . Troisième volet des aventures du capitaine Coste à la SDPJ 93. Comment dire… Les deux premiers volets étaient déjà tops, de bons polars, réalistes, prenants. Mais là, c’est une claque !!! @norekolivier s’est surpassé !!! . Dès les premières pages, on est happé dans l’univers carcéral de Marveil, établissement pénitentiaire où se côtoie la fine fleur des dealers, pédophiles et autres tueurs. Puis, on retrouve l’équipe du Capitaine. Entre remise en question et soif de justice, les personnages ont gagné en intensité, ils ont tous mûri. . L’intrigue est très bien ficelée, d’une noirceur et d’une humanité remarquables. On ne peut plus lâcher ce livre. C’est direct, percutant, rythmé. On retrouve le réalisme des dialogues et la connaissance indiscutable du terrain, qui rend le récit crédible. . En un mot, j’ai A.D.O.R.É. J’avais déjà beaucoup aimé Code 93 et Territoires mais, selon moi, Surtensions est la cerise sur le gâteau. . "Tu donnes tout à ce boulot et puis un jour, t'es trop vieux pour le faire et comme tu n'as eu de temps pour personne, après, autour de toi, y' a... "S'il y a bien quelque chose à profusion, ici, c'est les emmerdes, et sois sûr que t'en auras. Alors cherche pas celles des autres, tu pourrais faire une indigestion." . Troisième volet des aventures du capitaine Coste à la SDPJ 93. Comment dire… Les deux premiers volets étaient déjà tops, de bons polars, réalistes, prenants. Mais là, c’est une claque !!! @norekolivier s’est surpassé !!! . Dès les premières pages, on est happé dans l’univers carcéral de Marveil, établissement pénitentiaire où se côtoie la fine fleur des dealers, pédophiles et autres tueurs. Puis, on retrouve l’équipe du Capitaine. Entre remise en question et soif de justice, les personnages ont gagné en intensité, ils ont tous mûri. . L’intrigue est très bien ficelée, d’une noirceur et d’une humanité remarquables. On ne peut plus lâcher ce livre. C’est direct, percutant, rythmé. On retrouve le réalisme des dialogues et la connaissance indiscutable du terrain, qui rend le récit crédible. . En un mot, j’ai A.D.O.R.É. J’avais déjà beaucoup aimé Code 93 et Territoires mais, selon moi, Surtensions est la cerise sur le gâteau. . "Tu donnes tout à ce boulot et puis un jour, t'es trop vieux pour le faire et comme tu n'as eu de temps pour personne, après, autour de toi, y' a personne. "
    Lire la suite
    En lire moins
  • laurentloisel Posté le 7 Septembre 2021
    Peu de choses à ajouter à ces 5 étoiles. C’est du grand polar, qui offre tout ce qu’on attend d’un bon polar : une bonne histoire, des personnages forts, de l’action, du suspens, une écriture plus que correcte. Bref, c’est le 3ème ou 4ème que je lis de cet auteur, il est très bon ;-)
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.