Lisez! icon: Search engine

Surtensions

Pocket
EAN : 9782266270809
Code sériel : 16787
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Surtensions

Date de parution : 09/03/2017
Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de prison ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un... Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de prison ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur – se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance…
 
« Palpitant, l’intrigue n’a rien à envier aux maîtres du genre ! » L’Express
 
« L’électrochoc ! » Le Point
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266270809
Code sériel : 16787
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un polar âpre et haletant, habité par l’expérience de l’auteur, lui-même lieutenant de police en Seine-Saint-Denis depuis dix-sept ans. » Pèlerin

« Ce roman policier est palpitant et l’intrigue de Norek n’a rien à envier aux maîtres du genre comme Coben ou le Carré ! » L’Express

« À 40 ans, Olivier Norek, lieutenant de police en banlieue parisienne, signe Surtensions, un polar ultra-réaliste. » Le Parisien Magazine

« Une fois encore, Olivier Norek met en scène des flics hantés par les victimes et parfois minés par le découragement. Tel le capitaine Coste, véritable roc que l’on voit se fissurer au fil des pages. » Gala

« Un regard implacable sur notre époque, nos institutions et nos malfrats. » Le Point
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • EveQ Posté le 18 Novembre 2019
    Victor Coste, capitaine au SDPJ 93, retrace les événements des 3 derniers mois à une psy. Un nouvel entrant dans le centre pénitentiaire de Marveil, qui a battu sauvagement son ex petite amie, parvient à se suicider par le feu dans sa cellule. Quelques jours plus tard, Alex vient rendre visite au parloir à son petit frère, Nano, 22 ans, en détention provisoire suite à un braquage de bijouterie. Compte tenu de la surpopulation carcérale, il partage sa cellule avec "Machine" (accusé de meurtre). Surnommé "La Biche", il devient rapidement victime de l'exacerbation de la violence des détenue tolérée par les gardiens. Seul Scalpel, accusé d'avoir égorgé une femme, semble éprouver de la sympathie pour lui. Il parvient à être envoyé en isolement en raison de son homosexualité. A côté, dans les autres cellules d'isolement se trouvent un cinquantenaire accusé de pédophilie qui a une rage de dents,  un ancien légionnaire serbe.... Un jeune juif de 19 ans a fait l'objet d'un enlèvement avec demande rançon. La brièveté des chapitres et l’abondance de dialogues et l'originalité de l'intrigue rendent la lecture de ce polar fluide. En alternant des scènes du centre pénitenciers avec l'enquête policière, l’auteur prend le temps de poser le cadre, de... Victor Coste, capitaine au SDPJ 93, retrace les événements des 3 derniers mois à une psy. Un nouvel entrant dans le centre pénitentiaire de Marveil, qui a battu sauvagement son ex petite amie, parvient à se suicider par le feu dans sa cellule. Quelques jours plus tard, Alex vient rendre visite au parloir à son petit frère, Nano, 22 ans, en détention provisoire suite à un braquage de bijouterie. Compte tenu de la surpopulation carcérale, il partage sa cellule avec "Machine" (accusé de meurtre). Surnommé "La Biche", il devient rapidement victime de l'exacerbation de la violence des détenue tolérée par les gardiens. Seul Scalpel, accusé d'avoir égorgé une femme, semble éprouver de la sympathie pour lui. Il parvient à être envoyé en isolement en raison de son homosexualité. A côté, dans les autres cellules d'isolement se trouvent un cinquantenaire accusé de pédophilie qui a une rage de dents,  un ancien légionnaire serbe.... Un jeune juif de 19 ans a fait l'objet d'un enlèvement avec demande rançon. La brièveté des chapitres et l’abondance de dialogues et l'originalité de l'intrigue rendent la lecture de ce polar fluide. En alternant des scènes du centre pénitenciers avec l'enquête policière, l’auteur prend le temps de poser le cadre, de tisser les liens avec les personnages, de décrire leur personnalité dans toute leur complexité. Cela permet au lecteur de prendre connaissance progressivement de toutes les pièces du puzzle. L'auteur peut ainsi développer les sujets complexes de la justice, de la vengeance et du pardon.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lila11 Posté le 18 Novembre 2019
    Excellent thriller, avec un style nerveux, incisif qui me rappelle Karine Gilbert. Les personnages sont attachants, fouillés, avec une réelle personnalité. L'action est omniprésente, aucun temps mort.
  • myrtille67 Posté le 11 Novembre 2019
    Mon premier Norek, mais ça ne sera surement pas le dernier, quoi que...il faudra que je dégage une plage de temps libre assez importante, vu que je viens de passer mon dimanche avec ce livre.
  • MaToutePetiteCulture Posté le 8 Novembre 2019
    J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman, qui est pour moi le meilleur de la série Victor Coste (jusqu’au prochain ?) ! Tout y est : émotions, action, intrigue complète et complexe, une vraie réussite ! Ce tome est bien différent des autres romans de la série, car il propose une multitude d’histoires, et donc une multitude de points de vue. Les histoires, vont bien évidemment, finir par se regrouper en une énorme intrigue, mais l’auteur prend le temps de mettre en place et en perspective chacune des histoires individuelles autour de cette grosse intrigue, qui est bien évidemment l’enquête menée par Coste et son équipe. Cette construction, très bien menée par l’auteur, donne une complexitude et une complétion à l’histoire que j’ai adorées, et auxquelles j’ai totalement adhéré. J’appréciais beaucoup Victor Coste et les membres de sa brigade dans les tomes précédents, et ce tome-ci n’a fait que confirmer cette affection que je leur porte. On sent clairement qu’Olivier Norek est un ancien policier, car il retranscrit très nettement les liens si particuliers qui unissent les membres d’une même brigade, surtout affectés aux affaires criminelles. On le ressent d’autant plus dans ce tome, compte tenu des situations auxquelles... J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman, qui est pour moi le meilleur de la série Victor Coste (jusqu’au prochain ?) ! Tout y est : émotions, action, intrigue complète et complexe, une vraie réussite ! Ce tome est bien différent des autres romans de la série, car il propose une multitude d’histoires, et donc une multitude de points de vue. Les histoires, vont bien évidemment, finir par se regrouper en une énorme intrigue, mais l’auteur prend le temps de mettre en place et en perspective chacune des histoires individuelles autour de cette grosse intrigue, qui est bien évidemment l’enquête menée par Coste et son équipe. Cette construction, très bien menée par l’auteur, donne une complexitude et une complétion à l’histoire que j’ai adorées, et auxquelles j’ai totalement adhéré. J’appréciais beaucoup Victor Coste et les membres de sa brigade dans les tomes précédents, et ce tome-ci n’a fait que confirmer cette affection que je leur porte. On sent clairement qu’Olivier Norek est un ancien policier, car il retranscrit très nettement les liens si particuliers qui unissent les membres d’une même brigade, surtout affectés aux affaires criminelles. On le ressent d’autant plus dans ce tome, compte tenu des situations auxquelles nos personnages se retrouvent confrontés. J’aime également le don de l’auteur pour décrire les conditions de travail policières, la manière dont fonctionne le système judiciaire, et ici également, le système carcéral. Dans Surtensions, Olivier Norek nous plonge dans différents milieux criminels, de la criminalité des banlieues au milieu mafieux corse, en passant par le simple fait divers ou encore le milieu pédophile. De quoi nous proposer une multitude de personnages différents, aux parcours variés. Certains sont émouvants, d’autres dégoutants. Norek nous propose une belle partie de son roman au sein d’un établissement pénitencier, et c’est digne d’un roman de Claire Favan (si vous avez lu Serre-moi fort, je dis ça…), autrement dit c’est atroce, atroce dans les faits, qui paraissent si réels qu’ils en sont insupportables. Se pose maintenant un problème : à quand le prochain ?! Parce que moi, j’ai besoin d’au minimum un Norek par an, et là j’arrive à court de livres… En tout cas, j’ai hâte de lire ce que l’auteur nous proposera pour la suite !
    Lire la suite
    En lire moins
  • aimylitHK Posté le 5 Novembre 2019
    Troisième enquête de la brigade de l'inspecteur Coste qui démarre en (sur)tension et ne nous lâche plus ! Un enlèvement, des prisonniers, un casse de bijouterie, un mercenaire, un pédophile, une équipe corse et bien sur Coste et ses acolytes. Je n'ai pas lu les deux premières aventures de cette bande de flic et je découvre cet auteur qui se trouve être lui-même de la partie puisqu'il est lieutenant de police au SDPJ 93. Cela explique certainement que l'on soit plongé dans l'enquête et que pas une seconde on ne se pose de questions, on suit les enquêteurs dans leurs investigations mais aussi dans leurs doutes, leurs émotions. C'est criant de vérité, j'ai eu l'impression de regarder un film tellement j'ai été prise dans l'histoire. Je ne peux pas trop en dire car avec un roman policier il vaut mieux l'aborder en en sachant le moins possible. Ce qui est certain c'est que plusieurs malfrats vont se retrouver liés, que les rouages de la justice et des tribunaux sont mis à mal ainsi que la résistance de policiers pourtant endurcis. Bref un très bon polar, comme je les aime. Je vais donc me précipiter pour lire les deux premiers de cette petite série et continuer... Troisième enquête de la brigade de l'inspecteur Coste qui démarre en (sur)tension et ne nous lâche plus ! Un enlèvement, des prisonniers, un casse de bijouterie, un mercenaire, un pédophile, une équipe corse et bien sur Coste et ses acolytes. Je n'ai pas lu les deux premières aventures de cette bande de flic et je découvre cet auteur qui se trouve être lui-même de la partie puisqu'il est lieutenant de police au SDPJ 93. Cela explique certainement que l'on soit plongé dans l'enquête et que pas une seconde on ne se pose de questions, on suit les enquêteurs dans leurs investigations mais aussi dans leurs doutes, leurs émotions. C'est criant de vérité, j'ai eu l'impression de regarder un film tellement j'ai été prise dans l'histoire. Je ne peux pas trop en dire car avec un roman policier il vaut mieux l'aborder en en sachant le moins possible. Ce qui est certain c'est que plusieurs malfrats vont se retrouver liés, que les rouages de la justice et des tribunaux sont mis à mal ainsi que la résistance de policiers pourtant endurcis. Bref un très bon polar, comme je les aime. Je vais donc me précipiter pour lire les deux premiers de cette petite série et continuer à suivre cet auteur, car non seulement il sait de quoi il parle mais en plus il l'écrit et le raconte très bien ! Une lectrice de polar heureuse 😊
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.