Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266270809
Code sériel : 16787
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Surtensions

Date de parution : 09/03/2017
Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de prison ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un... Cette sœur acceptera-t-elle le marché risqué qu’on lui propose pour faire évader son frère de prison ? De quoi ce père sera-t-il capable pour sauver sa famille des quatre prédateurs qui se sont installés dans sa maison ? Comment cinq criminels – un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur – se retrouvent-ils dans une même histoire et pourquoi Coste fonce-t-il dans ce nid de vipères, mettant en danger ceux qui comptent le plus pour lui ?
Des âmes perdues, des meurtres par amour, des flics en anges déchus : la rédemption passe parfois par la vengeance…
 
« Palpitant, l’intrigue n’a rien à envier aux maîtres du genre ! » L’Express
 
« L’électrochoc ! » Le Point
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266270809
Code sériel : 16787
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un polar âpre et haletant, habité par l’expérience de l’auteur, lui-même lieutenant de police en Seine-Saint-Denis depuis dix-sept ans. » Pèlerin

« Ce roman policier est palpitant et l’intrigue de Norek n’a rien à envier aux maîtres du genre comme Coben ou le Carré ! » L’Express

« À 40 ans, Olivier Norek, lieutenant de police en banlieue parisienne, signe Surtensions, un polar ultra-réaliste. » Le Parisien Magazine

« Une fois encore, Olivier Norek met en scène des flics hantés par les victimes et parfois minés par le découragement. Tel le capitaine Coste, véritable roc que l’on voit se fissurer au fil des pages. » Gala

« Un regard implacable sur notre époque, nos institutions et nos malfrats. » Le Point
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Beautylicious Posté le 9 Mars 2020
    Surtensions est un roman policier qui porte bien son nom tellement la tension est palpable, et ce, tout au long du récit. J'ai néanmoins mis pas mal de temps à m'accrocher aux personnages - peut-être parce que je découvre l'équipe avec cet ouvrage alors qu'elle a déjà deux autres histoires à son actif. C'est très bien ficelé, même si la première partie en prison sème un peu le trouble dans l'esprit. Je me suis demandée où voulait en venir l'auteur. Avec le recul, je trouve que certains passages sont superflus et un peu longs. J'ai d'ailleurs trouvé la première moitié de ce livre trop dense, riche en informations. Heureusement, tous les éléments se recoupent ensuite, pour ma plus grande satisfaction !
  • RanaZou Posté le 7 Mars 2020
    Nous suivons le Capitaine Coste et son équipe tout au long d'une enquête policière dans le 93. Olivier Norek sait, par son écriture haletante et de qualité, nous faire partager le quotidien des différents personnage de son livre. Vraiment, un ouvrage de qualité qui, une fois terminé, nous fait réfléchir sur la nature humaine, ses défauts et qualités. Ouvrage des plus réalistes ! Surtensions ne vous laissera pas indifférents. Au plaisir de lire vos billets !
  • shirley230173 Posté le 5 Mars 2020
    Troisième et dernier volet des aventures de Victor Coste. Sans doute le fait de l'avoir écouté au lieu de lu mais il m'a paru moins rythmé... Je pensais aussi qu'il se passerait plus dans les murs des prisons. Cependant, l'histoire est toujours aussi bien ficelée, les enquêtes s'emmêlent, les rebondissements se succèdent... L'équipe de Victor est toujours aussi soudée et chacun des personnages amène sa petite touche à l'histoire. On ressent de l'empathie pour presque chacun des personnages (même du côté de la troupe d'Alex) sauf évidemment ce pervers pédophile de Doucet (les images données me restent toujours en travers de la gorge), cette crasse d'avocat et ce connard de "Commandant" amoureux de Léa. Je ferais encore bien quelques pas avec cette équipe... ;-)
  • varysoasoa Posté le 29 Février 2020
    3e volet avec le Capitaine Coste et son équipe : encore plus direct, rythmé, violent et réaliste ! Une histoire plongée dans le monde carcéral, braquage, prise d'otage et avocat véreux... qui nous emportera vers une fin tragique et des blessures irréversibles. Toujours autant d'émotions à travers les livres d'Olivier Norek !
  • Tocca Posté le 28 Février 2020
    J'hésite un peu sur la note à donner. J'hésite entre un joli 4,5/5, voire 5/5, pour une évaluation purement technique du bouquin. Ou bien un maigre 3/5 pour une appréciation personnelle d'après mon ressenti. Je m'explique. J'ai trouvé ça très bien écrit, avec une intrigue super bien ficelée (même s'il y manque une part de mystère, d'énigme à résoudre par le lecteur), complexe juste comme il faut, sur des sujets parfaitement maîtrisés par l'auteur, avec des rebondissements variés et rythmés, des personnages pas trop caricaturaux par rapport aux standards en vogue dans le polar, une juste dose d'émotion au milieu de toute cette action, une frontière pas trop manichéenne entre gentils flics et méchants criminels... Bref, pour les amateurs du genre, le roman est vraiment super bien foutu. Mais je ne dois pas être assez amateur du genre, tout simplement. Je crois qu'il y a trop de violence à mon goût. ça a beau être réaliste, basé en partie sur de l'expérience du lieutenant Norek (je suppose), mais je n'ai pourtant pas réussi à me plonger dans l'univers. Je suis trop habitué à une vie paisible, à des gens et un environnement équilibrés, du coup tout ça m'a paru lointain, distant, comme si... J'hésite un peu sur la note à donner. J'hésite entre un joli 4,5/5, voire 5/5, pour une évaluation purement technique du bouquin. Ou bien un maigre 3/5 pour une appréciation personnelle d'après mon ressenti. Je m'explique. J'ai trouvé ça très bien écrit, avec une intrigue super bien ficelée (même s'il y manque une part de mystère, d'énigme à résoudre par le lecteur), complexe juste comme il faut, sur des sujets parfaitement maîtrisés par l'auteur, avec des rebondissements variés et rythmés, des personnages pas trop caricaturaux par rapport aux standards en vogue dans le polar, une juste dose d'émotion au milieu de toute cette action, une frontière pas trop manichéenne entre gentils flics et méchants criminels... Bref, pour les amateurs du genre, le roman est vraiment super bien foutu. Mais je ne dois pas être assez amateur du genre, tout simplement. Je crois qu'il y a trop de violence à mon goût. ça a beau être réaliste, basé en partie sur de l'expérience du lieutenant Norek (je suppose), mais je n'ai pourtant pas réussi à me plonger dans l'univers. Je suis trop habitué à une vie paisible, à des gens et un environnement équilibrés, du coup tout ça m'a paru lointain, distant, comme si un voyant clignotait en permanence dans ma tête pour me rappeler que "ceci est une fiction", par le même mécanisme qui nous protège l'esprit en regardant des films d'action sanglants (ce n'est pas la réalité, il y a l'écran qui nous sépare, alors c'est bon on peu regarder sans se sentir coupable ou blessé). Je dirais donc que ce livre m'a aidé à mieux comprendre le pourquoi de mes goûts et de ma préférence pour la littérature blanche/contemporaine. La qualité littéraire ne me suffit pas. J'ai besoin de pouvoir rentrer dans l'histoire, m'identifier aux personnages et à leur psychologie. Dans un polar, si bien écrit soit-il, je ne peux pas, la violence me maintient à une distance de sécurité pour ne pas trop m'impliquer.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.