RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Trafics

            Pocket
            EAN : 9782266272070
            Code sériel : 16790
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 108 x 177 mm
            Trafics

            Date de parution : 09/03/2017
            Toulouse, quartiers nord, écrasés par la fournaise de l'été, les trafics, l'ennui, le désespoir. Sergine Hollard est de garde dans sa clinique vétérinaire quand la jeune Samia vient la chercher en pleine nuit. Il y a un chien dans une cave de la cité, il est malade, il va mourir.... Toulouse, quartiers nord, écrasés par la fournaise de l'été, les trafics, l'ennui, le désespoir. Sergine Hollard est de garde dans sa clinique vétérinaire quand la jeune Samia vient la chercher en pleine nuit. Il y a un chien dans une cave de la cité, il est malade, il va mourir. Sergine doit le sauver, Sergine ne doit rien dire. Et contre toutes les règles de prudence, parce que Samia la touche, la vétérinaire accepte. De soigner un chien rempli de drogue appartenant à un caïd du quartier de la ville où la criminalité est la plus élevée, un quartier pris en étau entre rêves d'argent facile et rêves de djihad. Des rêves qui risquent de transformer la vie de Sergine en cauchemar…
             
            « Intelligent, bien écrit, courageux. Une véritable réussite. » Marc Fernandez – Metronews
             
            Cet ouvrage a obtenu le Prix de l’Embouchure 2016

            @ Disponible chez 12-21
            L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266272070
            Code sériel : 16790
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 108 x 177 mm

            Ils en parlent

            « Intelligent, bien écrit, courageux. Une véritable réussite. »
            Marc Fernandez, Metronews

            « Benoît Séverac écrit ici son meilleur livre, détaillant avec finesse un quartier laissé-pour-compte, brossant un portrait sombre, mais non dénué d’un certain espoir, de ceux qui l’habitent. »
            Audrey  Dubreuil in La page des libraires
             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Pietro38 Posté le 10 Septembre 2019
              Vous avez dit ville rose ? Toulouse la ville rose ? Oui, mais pas que. Car à l'instar de la plupart des grandes métropoles françaises, la capitale occitane se fragmente, se disloque, s'archipellise. Je me permets ici de faire référence à l'excellent ouvrage de Jérôme Fourquet L'archipel français, paru en début d'année. Un livre touffu, passionnant, qui dresse un constat objectif, factuel, chiffré, sur la France d'hier et d'aujourd'hui. Un livre essentiel que je vous recommande vivement si vous souhaitez savoir où nous en sommes et aussi où nous allons. Une grille de lecture de la réalité. La France est une nation multiple et divisée. Toulouse est une métropole multiple et divisée. Trafics illustre pour moi parfaitement cet état de fait. Plus qu'un roman policier, Trafics raconte avec une justesse hors du commun à quoi ressemble aujourd'hui la ville rose. C'est une histoire terrifiante de réalisme, mettant en scène des personnages très fouillés, et surtout représentatifs de toutes les strates sociales qui composent aujourd'hui une grande ville française. Trafics est donc aussi passionnant dans sa mécanique purement policière que dans son arrière-fond social. C'est vraiment la force de ce roman totalement abouti. D'un côté, l'auteur a su construire une intrigue policière passionnante,... Vous avez dit ville rose ? Toulouse la ville rose ? Oui, mais pas que. Car à l'instar de la plupart des grandes métropoles françaises, la capitale occitane se fragmente, se disloque, s'archipellise. Je me permets ici de faire référence à l'excellent ouvrage de Jérôme Fourquet L'archipel français, paru en début d'année. Un livre touffu, passionnant, qui dresse un constat objectif, factuel, chiffré, sur la France d'hier et d'aujourd'hui. Un livre essentiel que je vous recommande vivement si vous souhaitez savoir où nous en sommes et aussi où nous allons. Une grille de lecture de la réalité. La France est une nation multiple et divisée. Toulouse est une métropole multiple et divisée. Trafics illustre pour moi parfaitement cet état de fait. Plus qu'un roman policier, Trafics raconte avec une justesse hors du commun à quoi ressemble aujourd'hui la ville rose. C'est une histoire terrifiante de réalisme, mettant en scène des personnages très fouillés, et surtout représentatifs de toutes les strates sociales qui composent aujourd'hui une grande ville française. Trafics est donc aussi passionnant dans sa mécanique purement policière que dans son arrière-fond social. C'est vraiment la force de ce roman totalement abouti. D'un côté, l'auteur a su construire une intrigue policière passionnante, pleine de suspense et de rebondissements. Que je vous résume brièvement: Sergine Hollard est de garde dans sa clinique vétérinaire, située à côté de la cité des Izards, quand une jeune fille vient la chercher en pleine nuit. Samia Ben Arfa, la soeur d'un des caïds des Izards, demande à Sergine de l'aider à récupérer un chien malade dans une cave de la cité. Sergine accepte et ramène l'animal dans sa clinique. C'est le début des gros ennuis. Sergine se retrouve embarquée dans une sale histoire, sur fond de trafics de drogue et de terrorisme. De l'autre côté, Benoît Sévérac établit donc un constat sans concession de Toulouse et de ses cités, sans jamais tomber dans la facilité ni dans une vision manichéenne des choses. Les rebondissements se doublent d'un portrait lucide, crédible des quartiers nords de Toulouse, écartelés entre la pauvreté, la drogue, et le radicalisme. Sur la forme, c'est bien écrit dans un style limpide et musclé, au service d'un récit parfaitement construit. Au final, un thriller socio-politique coup de poing, aussi surprenant qu'intelligent. Il y a vraiment de la profondeur, de la densité, du caractère dans cette histoire inspirée de l'affaire Mohammed Merah. Benoît Séverac démontre avec Trafics un talent certain pour échafauder des scénarios crédibles et camper des personnages forts. Et tellement vrais qu'on a l'impression qu'ils vont sortir du livre à tout moment.
              Lire la suite
              En lire moins
            • chevalierortega33 Posté le 12 Août 2019
              Immersion dans le Toulouse post Merah, dans ces zones délaissées de la République et comme la nature à horreur du vide, l’espace est investi par les trafics et les intégrismes. Ces deux mondes se nourrissant l’un l’autre tout en se haïssant, au cœur d’une communauté d’habitants complices ou victimes malgré eux. Parfois un citoyen se lève … Sergine, par exemple, va essayer d’aider une ado. D’abord parce qu’elle est vétérinaire et que Samia a un chien malade, ensuite parce qu’elle apprend que la jeune fille va devoir subir un mariage forcé. A partir de ce moment notre héroïne va découvrir, provoquer, défendre ses valeurs, se mettre en danger. Ajoutez une petite guéguerre entre les services de police et vous aurez ce thriller mâtiné de polar, au rythme soutenu, sans concession. Avec Trafics j’ai découvert l’écriture efficace de Benoît Séverac et il m’a fallu relire sa biographie pour constater … qu’il n’était pas flic… quelle pertinence pour cette observation in situ ! Le personnage de Sergine est à mettre au panthéon des nanas qui marquent l’imaginaire du lecteur … une belle personne ! J’ai beaucoup aimé cette intrigue originale, dans les cités aussi vraies que celles d’Olivier Norek dans Territoires ou de Ghislain... Immersion dans le Toulouse post Merah, dans ces zones délaissées de la République et comme la nature à horreur du vide, l’espace est investi par les trafics et les intégrismes. Ces deux mondes se nourrissant l’un l’autre tout en se haïssant, au cœur d’une communauté d’habitants complices ou victimes malgré eux. Parfois un citoyen se lève … Sergine, par exemple, va essayer d’aider une ado. D’abord parce qu’elle est vétérinaire et que Samia a un chien malade, ensuite parce qu’elle apprend que la jeune fille va devoir subir un mariage forcé. A partir de ce moment notre héroïne va découvrir, provoquer, défendre ses valeurs, se mettre en danger. Ajoutez une petite guéguerre entre les services de police et vous aurez ce thriller mâtiné de polar, au rythme soutenu, sans concession. Avec Trafics j’ai découvert l’écriture efficace de Benoît Séverac et il m’a fallu relire sa biographie pour constater … qu’il n’était pas flic… quelle pertinence pour cette observation in situ ! Le personnage de Sergine est à mettre au panthéon des nanas qui marquent l’imaginaire du lecteur … une belle personne ! J’ai beaucoup aimé cette intrigue originale, dans les cités aussi vraies que celles d’Olivier Norek dans Territoires ou de Ghislain Gilberti dans Le bal des ardentes et on peut dire que la misère n’est pas moins pénible au soleil ! Bref un peinture réaliste, curieuse, efficace et déroutante.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Lousine Posté le 4 Février 2018
              Une vétérinaire de choc Dans ce livre, dont je découvre l’auteur, la protagoniste est une femme vétérinaire (l’un des 3 associés d’une clinique) : Sergine Hollard, 1m85 et 80 kg, un colosse féminin jurant comme un charretier. L’intrigue se déroule à Toulouse, dans les quartiers Nord et plus précisément dans le quartier chaud des Izards qui est la plaque tournante du trafic de stupéfiants dans le Sud-Ouest. Là-bas, les caïds font la loi et la criminalité est omniprésente. A cette réputation sulfureuse de trafics de drogue, s’ajoute l’islamisme radical car il s’agit du quartier souvent qualifié de « fournisseur officiel de terroristes » car c’est là qu’a grandi Mohamed Merah. Dans ce quartier, Samia-une jeune adolescente- vient chercher la protagoniste pour soigner un rottweiler malade. Mais Sergine doit garder le silence et agir très discrètement pour se faufiler jusqu’aux caves de la cité (ce qui n’est pas facile vu sa carrure). Elle se retrouve ainsi entraînée dans un cauchemar qui mélange trafic de stupéfiants, islam radical et problématiques des quartiers chauds. Ce roman nous plonge, aux côtés de la protagoniste, dans un tourbillon de péripéties et d’aventures de plus en plus dangereuses et nous fait découvrir les problèmes que peuvent rencontrer les... Une vétérinaire de choc Dans ce livre, dont je découvre l’auteur, la protagoniste est une femme vétérinaire (l’un des 3 associés d’une clinique) : Sergine Hollard, 1m85 et 80 kg, un colosse féminin jurant comme un charretier. L’intrigue se déroule à Toulouse, dans les quartiers Nord et plus précisément dans le quartier chaud des Izards qui est la plaque tournante du trafic de stupéfiants dans le Sud-Ouest. Là-bas, les caïds font la loi et la criminalité est omniprésente. A cette réputation sulfureuse de trafics de drogue, s’ajoute l’islamisme radical car il s’agit du quartier souvent qualifié de « fournisseur officiel de terroristes » car c’est là qu’a grandi Mohamed Merah. Dans ce quartier, Samia-une jeune adolescente- vient chercher la protagoniste pour soigner un rottweiler malade. Mais Sergine doit garder le silence et agir très discrètement pour se faufiler jusqu’aux caves de la cité (ce qui n’est pas facile vu sa carrure). Elle se retrouve ainsi entraînée dans un cauchemar qui mélange trafic de stupéfiants, islam radical et problématiques des quartiers chauds. Ce roman nous plonge, aux côtés de la protagoniste, dans un tourbillon de péripéties et d’aventures de plus en plus dangereuses et nous fait découvrir les problèmes que peuvent rencontrer les habitants des quartiers difficiles de Toulouse sans pour autant basculer dans le sensationnalisme : Sergine est très préoccupée par la vie des habitants lambdas de cette cité qui subissent l’ambiance insufflée par les délinquants et les criminels. L’auteur, professeur d’anglais à l’école vétérinaire de Toulouse (d’où le métier de la protagoniste et la localisation de l’intrigue), n’en est pas à son coup d’essai car il a déjà fait paraître 4 livres précédemment. Celui-ci était sorti auparavant en grand format sous un titre différent : « Le chien Arabe » J’ai beaucoup aimé partager les aventures de Sergine – personnage atypique mais attachant- et le fait de la suivre dans les différentes étapes pour aider le chien blessé mais aussi la jeune Samia qui lui avait amené l’animal.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Riz-Deux-ZzZ Posté le 26 Janvier 2018
              En bref, cette lecture a été une agréable surprise que j'ai dévoré en une soirée ! Benoît Séverac appuie sur ce qui fait mal en s'aidant de personnages attachants, impuissants comme le lecteur qui voit la situation empirer doucement mais sûrement. Les thèmes du terrorisme et du trafic de drogue sont abordés intelligemment, sans caricature ni pathos exagéré.
            • merryfantasy Posté le 20 Janvier 2018
              Voici un titre qui m'a bien plu ! Outre le fait qu'il se passe du côté de chez moi et que je pouvais donc bien visualiser les lieux et imaginer la chaleur caniculaire, ce titre avait une atmosphère vraiment particulière de réalisme. Heureusement, je ne vis pas dans les quartiers sensibles de la ville rose, mais c'est tout à fait comme ça que je me figure les choses. Le début du texte commence en mettant en scène Sergine, une vétérinaire travaillant aux Izards, un des quartiers où le taux de criminalité parmi les jeunes dealers augmente peu à peu. Cette véto, très humaine, se prend d'affection pour Samia, qui lui a « ramené » un chien à soigner, dans le plus grand secret, de peur que son frère, un dealer, ne le découvre. Ce que Samia risque ? Retourner au pays pour y être mariée de force. Ce que Sergine découvre ? Le chien est une mule... Le texte met en place toutes les bases des trafics de drogue pouvant avoir lieu dans n'importe quelle ville, sur fond d'un islamisme radical qui complique le travail des enquêteurs et de Sergine, prête à tout pour donner un coup de main... même si cela... Voici un titre qui m'a bien plu ! Outre le fait qu'il se passe du côté de chez moi et que je pouvais donc bien visualiser les lieux et imaginer la chaleur caniculaire, ce titre avait une atmosphère vraiment particulière de réalisme. Heureusement, je ne vis pas dans les quartiers sensibles de la ville rose, mais c'est tout à fait comme ça que je me figure les choses. Le début du texte commence en mettant en scène Sergine, une vétérinaire travaillant aux Izards, un des quartiers où le taux de criminalité parmi les jeunes dealers augmente peu à peu. Cette véto, très humaine, se prend d'affection pour Samia, qui lui a « ramené » un chien à soigner, dans le plus grand secret, de peur que son frère, un dealer, ne le découvre. Ce que Samia risque ? Retourner au pays pour y être mariée de force. Ce que Sergine découvre ? Le chien est une mule... Le texte met en place toutes les bases des trafics de drogue pouvant avoir lieu dans n'importe quelle ville, sur fond d'un islamisme radical qui complique le travail des enquêteurs et de Sergine, prête à tout pour donner un coup de main... même si cela ne fait qu'empirer les choses. J'ai apprécié d'avoir un personnage principal « incapable ». Pas dans le sens où elle ne sait rien faire, mais dans le sens réaliste où elle ne peut rien faire pour changer les choses. Même si elle essaie de forcer les situations, elle est confrontée à elle-même : à sa peur face aux jeunes qui l'agressent, à son incapacité à pouvoir trouver des informations pour aider Samia, à l'impossibilité de résister à son humanité. Elle est une héroïne convaincante, et son combat est touchant. En bref, c'est un titre que j'ai bien aimé : réaliste dans les faits, qui n'en fait pas trop vis-à-vis de la religion et qui l'aborde de manière factuelle, avec des personnages touchants et humains – enfin, sauf les dealers – et surtout avec une intrigue crédible. Un titre à découvrir !
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.