Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264074942
Code sériel : 5495
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm

Un amour infaillible

Hélène HERVIEU (Traducteur)
Date de parution : 18/06/2020
Le cinquième opus de la saga à succès des Neshov !
Après une vie mouvementée, Tormod Neshov, le patriarche de la famille, coule enfin des jours paisibles dans sa maison de retraite. Plus rien ne l’empêche désormais de baigner dans les souvenirs de son premier amour, un jeune soldat allemand, une histoire qu’il a dû nier toute sa vie et que... Après une vie mouvementée, Tormod Neshov, le patriarche de la famille, coule enfin des jours paisibles dans sa maison de retraite. Plus rien ne l’empêche désormais de baigner dans les souvenirs de son premier amour, un jeune soldat allemand, une histoire qu’il a dû nier toute sa vie et que pourtant il n’a jamais oubliée. Pour rien au monde, il ne souhaite quitter cet établissement, que ce soit pour se rendre à l’hôpital après une chute, ou à la ferme où règne dorénavant sa petite fille Torunn. Elle ne lâche rien pour remettre l’exploitation en état, tout en s’investissant dans l’entreprise de pompes funèbres de son oncle Margido, au grand bonheur de ce dernier qui commence enfin à s’ouvrir au monde.
Erlend, de son côté, a pris un congé à son travail pour garder un œil sur la rénovation de la villa de Klampenborg. La vie pourrait être si douce… si son compagnon Krumme n’était pas d’une humeur de chien à cause de son nouveau régime.
Mais comme souvent dans la vie, c’est lorsqu’on pense que la vie est un long fleuve tranquille que de nouveaux événements viennent tout faire basculer.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074942
Code sériel : 5495
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • saroul Posté le 28 Août 2020
    comme toutes les sagas, chaque nouveau livre est un peu moins intéressant, c'est mon idée, mais je me suis un peu ennuyée, le grand père en maison de retraite, les détails sur le métier d'entrepreneur de pompes funèbres, rien de passionnant, ça bouge un peu plus à la fin, surprenante, j'achèterai le prochain pour connaître la vie de TORUNN mais je n'irai pas au delà du 6ème tome.
  • sophiecormont Posté le 28 Juillet 2020
    Très bien on poursuit l histoire de cette famille si attachante
  • culturevsnews Posté le 17 Juin 2020
    L'auteur à succès norvégien a poursuivi l'histoire de la famille Neshov. Je n'ai lu que le premier livre, "La maison des mensonges". Il n'a donc pas été facile de trouver le fil conducteur. Mais en incorporant intelligemment les informations des quatre livres précédents, presque tout pouvait être compris. Cette partie concerne principalement la fille de 40 ans du frère aîné Neshov Torunn. Il y avait un grand secret dans cette famille, qui était lié à l'homosexualité du grand-père et avait des conséquences pour tout le monde. Torunn était éleveur de bétail et aidait son père dans l'élevage de porcs. Mais elle a fui la maison du mensonge parce qu'elle ne pouvait plus supporter les arguments. Dans cette partie, elle retourne à la ferme délabrée après la séparation d'avec son petit ami et en est complètement vidée. Torunn rééquipe la cour et la maison. Elle entre dans le funérarium de son oncle Margido. Torunn prend ses devoirs très au sérieux et s'occupe avec dévouement de son grand-père dans la maison de retraite. Elle n'a pratiquement aucun contact avec l'autre oncle Erlend. Erlend est heureux à Kopen-hagen avec son mari Krumme et ses trois enfants. Il installe une villa où ils vivront avec le... L'auteur à succès norvégien a poursuivi l'histoire de la famille Neshov. Je n'ai lu que le premier livre, "La maison des mensonges". Il n'a donc pas été facile de trouver le fil conducteur. Mais en incorporant intelligemment les informations des quatre livres précédents, presque tout pouvait être compris. Cette partie concerne principalement la fille de 40 ans du frère aîné Neshov Torunn. Il y avait un grand secret dans cette famille, qui était lié à l'homosexualité du grand-père et avait des conséquences pour tout le monde. Torunn était éleveur de bétail et aidait son père dans l'élevage de porcs. Mais elle a fui la maison du mensonge parce qu'elle ne pouvait plus supporter les arguments. Dans cette partie, elle retourne à la ferme délabrée après la séparation d'avec son petit ami et en est complètement vidée. Torunn rééquipe la cour et la maison. Elle entre dans le funérarium de son oncle Margido. Torunn prend ses devoirs très au sérieux et s'occupe avec dévouement de son grand-père dans la maison de retraite. Elle n'a pratiquement aucun contact avec l'autre oncle Erlend. Erlend est heureux à Kopen-hagen avec son mari Krumme et ses trois enfants. Il installe une villa où ils vivront avec le couple de lesbiennes Jytte et Lizzi et leurs enfants. Bien qu'il existe déjà plusieurs volumes d'histoire, c'est un bon livre pour s'y plonger. Il s'agit de secrets de famille et le livre vous rend curieux de connaître plus de détails. Des sujets comme l'homosexualité et la mort jouent un rôle. Le livre peut être lu couramment et quelque chose d'inattendu se produit dans l'histoire. Le texte est compréhensible. J'ai trouvé l'orthographe intéressante et détendue. Bien sûr, vous pouvez recommander le livre à d'autres personnes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • shirley230173 Posté le 5 Mars 2020
    Une trilogie qui se prolonge... j'adooooore. Après avoir découvert l'espoir des Neshov, suite de la trilogie, me voici à nouveau surprise de voir ce roman, aussi tôt dit aussitôt fait, il faut le lire ou plutôt l'écouter ;-) Au fait en audio il passe TB ;-) Je vous les conseille tous les 5 ;-) Cette fois, l'histoire est un peu plus axée sur le grand père Tormod, que la vie à la Ferme des Neshov n'avait pas épargné, avec son affreuse femme Anna. Il est maintenant installé dans son home, il s'y sent bien et a enfin envie de vivre, de profiter des pts plaisirs de la vie. On traite aussi beaucoup de sa relation épanouie avec sa petite fille Torunn qui s'occupe beaucoup de lui et a repris la ferme Neshov. La saga familiale continue. On ne peut pas dire qu'on apprenne grand chose de neuf mais la vie suit son cours en Norvège et les personnages me plaisent toujours autant donc pour moi c'est un véritable plaisir de les retrouver ;-) Je vais tenter d'autres titres de l'auteur car j'aime sa plume ;-)
  • Niele Posté le 17 Février 2020
    Un amour infaillible est le cinquième volet de la saga La ferme des Neshov de Anne B. Ragde. Torunn vit toujours dans la propriété familiale qu’elle rénove de son mieux tandis qu’elle travaille avec son oncle Margido dans son entreprise de pompes funèbres. Quant à Erlend, son autre oncle, il entreprend également une rénovation celle de la villa qu’il va partager avec son compagnon et les mères de leurs enfants. Ce volume-ci met en avant plus spécialement Tormod, le doyen de la famille. Il coule des jours tranquilles dans une maison de retraite, mais des souvenirs douloureux le hantent, ceux de sa jeunesse, de son premier et dernier amour. Anne B. Ragde reprend un peu de souffle, après le quatrième volet assez fade et décevant, celui-ci relance la donne. Plus subtile et sensible, il remet en selle la famille Neshov, renoue les liens qui unissent les personnages, panse les blessures, apaise les consciences. Le rythme est comme le précédent très lent, on se demande où l’auteure veut en venir, car on soupçonne une suite. On espère un peu plus de dynamisme et de rebondissements.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…