Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266285025
Code sériel : 17194
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm
Un appartement à Paris
Date de parution : 15/03/2018
Éditeurs :
Pocket

Un appartement à Paris

Date de parution : 15/03/2018
« Le livre de la maturité et de l’audace. » Bernard Lehut – RTL

Paris, un atelier d’artiste au fond d’une allée verdoyante.
Madeline, une ex-flic londonienne, y est venue pour panser...
« Le livre de la maturité et de l’audace. » Bernard Lehut – RTL

Paris, un atelier d’artiste au fond d’une allée verdoyante.
Madeline, une ex-flic londonienne, y est venue pour panser ses blessures.
Gaspard, un auteur misanthrope, l’a loué pour écrire dans la solitude.
À la suite d’une méprise, ces deux écorchés vifs...
« Le livre de la maturité et de l’audace. » Bernard Lehut – RTL

Paris, un atelier d’artiste au fond d’une allée verdoyante.
Madeline, une ex-flic londonienne, y est venue pour panser ses blessures.
Gaspard, un auteur misanthrope, l’a loué pour écrire dans la solitude.
À la suite d’une méprise, ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelque temps.
Dans l’atelier, où plane encore le fantôme de l’ancien propriétaire, Madeline et Gaspard vont mettre au jour un secret terrifiant.
Et cette découverte glaçante va les forcer à affronter leurs propres démons dans une enquête vertigineuse qui les changera à jamais.

« Un thriller extraordinaire. » Pierre Lescure – « C à vous », France 5

 « Le final laisse une fois de plus admiratif de l’imagination de ce romancier hors norme. » Bernard Thomasson – France Info

« La tension et les sentiments s’équilibrent mutuellement, et procurent un agréable vertige. » Grégoire Delacourt

« Un appartement à Paris mérite amplement le statut de thriller et révèle au passage une nouvelle nuance de son imaginaire. Comme un tableau, un roman est fait de couches. Musso le sait mieux que personne. Et il excelle dans la peinture au couteau. » Pierre Vavasseur – Le Parisien

« Une intrigue qui vous tient en haleine jusqu’à la dernière page. » Marina Carrère d’Encausse – France 5

« Addictif. » Emmanuelle Binet – Marie Claire
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285025
Code sériel : 17194
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« La tension et les sentiments s’équilibrent mutuellement, et procurent un agréable vertige. » Grégoire Delacourt
« Une réussite totale. » Bernard Lehut – RTL
« Un appartement à Paris mérite amplement le statut de thriller et révèle au passage une nouvelle nuance de son imaginaire. Comme un tableau, un roman est fait de couches. Musso le sait mieux que personne. Et il excelle dans la peinture au couteau. » Pierre Vavasseur – Le Parisien
« Une intrigue qui vous tient en haleine jusqu’à la dernière page. » Marina Carrère d’Encausse – France 5
« Comme à son habitude, Guillaume Musso nous entraine dans le vertige d’un page-turner haletant. La construction est remarquable, à l’américaine, parfaite du début à la fin. Et le final laisse une fois de plus admiratif de l’imagination de ce romancier hors norme. » Bernard Thomasson – France Info
« Addictif. » Emmanuelle Binet – Marie Claire
« Suspense, surprises, émotion : le cru 2017 est surprenant ! » Tatiana de Rosnay

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mespetiteslectures005 04/07/2022
    Pas déçue par ce nouveau Musso qui m'a tenu en haleine jusqu'à la fin.On passe encore une fois par toutes sortes d'émotions. l'auteur a ce don de vous happer dans son histoire dès les premiers mots et ensuite ça devient très dur de lâcher le livre. J'avoue que personnellement je préfère quand Guillaume Musso écrit des thrillers, ses scénarios sont bien ficelé, il a une imagination débordante et à la fin il y a toujours ce petit changement dans le scénario auquel vous ne vous attendiez pas du tout, c'est un peu la marque de fabrique de l'auteur, tout comme le fait que ses personnages soient très bien étudié, ils ont un passé, une histoire et un caractère qui leur est propre, même si ça m'a fait plaisir de retrouver Madeline j'ai parfois été déçue par son comportement alors certes je peux comprendre son histoire, ses doutes mais je l'ai trouvé à plusieurs reprises agressive et distante. Bref ! Pas besoin d'un dessin pour comprendre que j'ai beaucoup d'admiration pour Musso et surtout pour son immense talent d'écrivain, " Un appartement à Paris" est un livre que je conseillerai en particulier aux amateurs de thrillers à la Harlan Coben ou... Pas déçue par ce nouveau Musso qui m'a tenu en haleine jusqu'à la fin.On passe encore une fois par toutes sortes d'émotions. l'auteur a ce don de vous happer dans son histoire dès les premiers mots et ensuite ça devient très dur de lâcher le livre. J'avoue que personnellement je préfère quand Guillaume Musso écrit des thrillers, ses scénarios sont bien ficelé, il a une imagination débordante et à la fin il y a toujours ce petit changement dans le scénario auquel vous ne vous attendiez pas du tout, c'est un peu la marque de fabrique de l'auteur, tout comme le fait que ses personnages soient très bien étudié, ils ont un passé, une histoire et un caractère qui leur est propre, même si ça m'a fait plaisir de retrouver Madeline j'ai parfois été déçue par son comportement alors certes je peux comprendre son histoire, ses doutes mais je l'ai trouvé à plusieurs reprises agressive et distante. Bref ! Pas besoin d'un dessin pour comprendre que j'ai beaucoup d'admiration pour Musso et surtout pour son immense talent d'écrivain, " Un appartement à Paris" est un livre que je conseillerai en particulier aux amateurs de thrillers à la Harlan Coben ou Franck Thiliez.
    Lire la suite
    En lire moins
  • El_coiff 13/06/2022
    Un livre qui commence tranquillement et qui de page en page se transforme en une véritable intrigue. Quand l’intrigue arrive, elle nous tient en haleine jusqu’à son dénouement final, avec en permanence l’interrogation de ce qui va advenir, si notre instinct est le bon où non…
  • Andromeda06 10/05/2022
    Dans "Un appartement à Paris", on retrouve Madeline Greene de "L'appel de l'ange". Si quelques allusions y sont faites, ils peuvent se lire indépendamment l'un de l'autre sans problème. Après une période compliquée, Madeline, anciennement flic et fleuriste, quitte l'Angleterre pour Paris. Elle va s'installer dans la maison d'un peintre mondialement connu et décédé. Gaspard Coutances, dramaturge pessimiste, à cause d'un couac informatique, a loué la même maison. Malgré leur fort caractère diamétralement opposé, ils vont rechercher ensemble les trois derniers tableaux que le peintre a dissimulé. Mais leur enquête va les mener beaucoup plus loin, les mêlant à un drame familial sordide. J'y ai totalement reconnu le style de l'auteur : une plume très plaisante, fluide, facile ; des chapitres compartimentés qui donnent le rythme ; de nombreuses citations et références culturelles disséminées ça et là tout au long du récit. J'y ai relevé quelques incohérences/invraissemblances, sur de menus détails en général. Quelques événements sont également plus ou moins prévisibles. Et il y a des coïncidences qui tombent vraiment à pic. Ces quelques points négatifs font un peu défaut à la crédibilité de l'histoire. En revanche, l'enquête que mène notre duo improbable tient ses promesses. Le début titille notre... Dans "Un appartement à Paris", on retrouve Madeline Greene de "L'appel de l'ange". Si quelques allusions y sont faites, ils peuvent se lire indépendamment l'un de l'autre sans problème. Après une période compliquée, Madeline, anciennement flic et fleuriste, quitte l'Angleterre pour Paris. Elle va s'installer dans la maison d'un peintre mondialement connu et décédé. Gaspard Coutances, dramaturge pessimiste, à cause d'un couac informatique, a loué la même maison. Malgré leur fort caractère diamétralement opposé, ils vont rechercher ensemble les trois derniers tableaux que le peintre a dissimulé. Mais leur enquête va les mener beaucoup plus loin, les mêlant à un drame familial sordide. J'y ai totalement reconnu le style de l'auteur : une plume très plaisante, fluide, facile ; des chapitres compartimentés qui donnent le rythme ; de nombreuses citations et références culturelles disséminées ça et là tout au long du récit. J'y ai relevé quelques incohérences/invraissemblances, sur de menus détails en général. Quelques événements sont également plus ou moins prévisibles. Et il y a des coïncidences qui tombent vraiment à pic. Ces quelques points négatifs font un peu défaut à la crédibilité de l'histoire. En revanche, l'enquête que mène notre duo improbable tient ses promesses. Le début titille notre curiosité et à partir du moment où les tableaux sont retrouvés, l'intrigue prend son envol et nous ne la lâchons plus. Le suspense est maintenu jusqu'à la fin. Et une fois l'enquête résolue, le devenir des personnages prend un tournant plutôt inattendu, improbable, mais inattendu. Les personnages principaux sont tous deux individuellement intéressants. Cabossés par la vie, l'un se renferme dans sa solitude quand l'autre cherche absolument à en sortir. Ils ont tous deux une personnalité bien affirmée. L'auteur appuie exagérément ce qui les oppose, les rendant parfois irritants quand ils sont ensemble. Je les ai préférés dans les moments où ils se partageaient les taches pour mener un bout d'enquête chacun de leur côté. "Un appartement à Paris" est ce que j'appelle un thriller "soft" et j'aime bien de temps en temps. Ce n'est pas le meilleur que j'ai pu lire (je lui ai trouvé tout de même plusieurs petits défauts), et bien que je m'aperçoive en me relisant de mon ressenti plutôt mitigé, j'ai quand même bien aimé dans son ensemble.
    Lire la suite
    En lire moins
  • livres_et_chocolat 12/04/2022
    Derrière l'écriture de Musso se cache toujours une histoire bien ficelée et généralement inattendue. Mais ici cela n'a pas fonctionné pour moi. Il est toujours maître dans l'art de ficeler l'histoire et de faire intervenir les personnages au bon moment. J'admire toujours autant l'auteur pour ça dans son registre. Mon sentiment par rapport à l'histoire à proprement parler : Je n'ai pas réussi à m'attacher à Coutances, cet auteur de pièces de théâtre toujours en rage contre lui-même et son père, désinfectant ses plaies émotionnelles avec l'alcool et tentant du mieux qu'il peut de s'en défaire. Mais j'avoue qu'au moment où il se met à fond dans l'enquête et parvient à convaincre Madeline de s'y joindre, je commence à être amadouée par sa force de caractère et par sa volonté féroce à sauver la victime (j'évite les spoils! aha). C'est retournant comme situation car c'est plutôt Madeline que l'on perçoit avec beaucoup de détermination au début du roman. Je n'ai pas ressenti un quelconque attachement pour cette ancienne flic assez caricaturée. Elle a ramassé au fil des enquêtes et est inondée de souffrances passées, ce qui a fait d'elle une femme abîmée et sur la défensive. Par contre, il y a... Derrière l'écriture de Musso se cache toujours une histoire bien ficelée et généralement inattendue. Mais ici cela n'a pas fonctionné pour moi. Il est toujours maître dans l'art de ficeler l'histoire et de faire intervenir les personnages au bon moment. J'admire toujours autant l'auteur pour ça dans son registre. Mon sentiment par rapport à l'histoire à proprement parler : Je n'ai pas réussi à m'attacher à Coutances, cet auteur de pièces de théâtre toujours en rage contre lui-même et son père, désinfectant ses plaies émotionnelles avec l'alcool et tentant du mieux qu'il peut de s'en défaire. Mais j'avoue qu'au moment où il se met à fond dans l'enquête et parvient à convaincre Madeline de s'y joindre, je commence à être amadouée par sa force de caractère et par sa volonté féroce à sauver la victime (j'évite les spoils! aha). C'est retournant comme situation car c'est plutôt Madeline que l'on perçoit avec beaucoup de détermination au début du roman. Je n'ai pas ressenti un quelconque attachement pour cette ancienne flic assez caricaturée. Elle a ramassé au fil des enquêtes et est inondée de souffrances passées, ce qui a fait d'elle une femme abîmée et sur la défensive. Par contre, il y a des personnages secondaires qui ont été décrits avec beaucoup de talent : je pense notamment à Pénélope la femme de l'artiste. J'ai appris des choses intéressantes sur le monde de l'art. . J'ai lu d'autres oeuvres de G. Musso qui m'auront beaucoup plus envoûtées et tenues en haleine. Est-ce moi qui ne suis pas assez en mode "thrillers" en ce moment ? Je ne sais pas, mais l'intrigue ne m'a pas amené de grandes surprises.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LuliSC 29/03/2022
    Le livre "Un appartement à Paris" de Guillaume Musso est très intéressant et bien écrit parce qu'il s'agit d'un thriller qui retient l'attention du lecteur. Le scénario est décrit avec beaucoup de détails et d'informations sur la ville de Paris. Mais les personnages principaux, Madeline, une ex-flic londonienne, et Gaspard, un auteur misanthrope et un dramaturge connu, n'ont pas de chimie. Ils se connaissent dans le même appartement loué par hasard. Musso s'est efforcé quand il a fait s'attirer les contraires, Il est très sérieux et elle est très spontanée, donc, ils ont pas de connexion! Dans l'histoire, le deux essayent d'enquêter la mort de Sean Lorenz, un peintre très renommé et de son fils Julian. J'ai adoré la façon dont l'auteur écrit le thriller parce qu'il raconte les évenements petit à petit, sans gacher le mystère.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.