Lisez! icon: Search engine
Un certain sourire
Date de parution : 02/04/2009
Éditeurs :
Pocket

Un certain sourire

Date de parution : 02/04/2009

En compagnie de son jeune amant Bertrand, Dominique, étudiante à la Sorbonne, connaît bien « la petite couleur mauve de l’ennui ». Tout change lorsque Bertrand lui présente son oncle...

En compagnie de son jeune amant Bertrand, Dominique, étudiante à la Sorbonne, connaît bien « la petite couleur mauve de l’ennui ». Tout change lorsque Bertrand lui présente son oncle Luc, séduisant quadragénaire à la réputation légère. Près de lui, Dominique se sent tout à coup gaie et drôle, étrangement...

En compagnie de son jeune amant Bertrand, Dominique, étudiante à la Sorbonne, connaît bien « la petite couleur mauve de l’ennui ». Tout change lorsque Bertrand lui présente son oncle Luc, séduisant quadragénaire à la réputation légère. Près de lui, Dominique se sent tout à coup gaie et drôle, étrangement vivante, et accepte de le suivre pour quinze jours de vacances à Cannes.

Que risque-t-elle ? S’attacher à cet homme frivole, un peu cynique, qui semble jouer avec elle ? Souffrir ensuite ? Et après ? Le plaisir, les rires, une complicité inattendue, cela ne vaut-il pas mieux que de s’ennuyer ? Tous les dangers guettent Dominique au bord de la Méditerranée. Elle ne sait pas encore comment on guérit d’un amour...

 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266189972
Code sériel : 4061
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266189972
Code sériel : 4061
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bill 18/04/2022
    Second roman de l'auteur, paru deux ans après Bonjour Tristesse, Un certain sourire nous raconte les amours de Dominique, jeune étudiante à La Sorbonne, originaire de la campagne de l'Yonne, un peu désargentée. Elle sort beaucoup avec Bertrand, son petit ami, de cafés en boîtes de jazz, sirotant du whisky en tous lieux, refaisant le monde avec leurs amis ... et s'ennuyant prodigieusement comme on ne peut s'ennuyer qu'à 20 ans, sans argent, surtout à la fin des années 50 ... Jusqu'au jour où elle rencontre Luc, l'oncle de Bertrand, quadragénaire séduisant. Luc et sa femme Françoise vont s'enticher de Dominique, vont l'habiller, la dégourdir, la prendre sous leur aile ... jusqu'au moment où Luc l'emmènera à Cannes en cachette de Bertrand et de Françoise. Mal à l'aise, n'aimant rien tant que les petits matins dans leur lit, les deux semaines hors du temps passeront trop vite. Françoise découvrira évidemment l'escapade. Les amoureux se quitteront. Dominique continuera d'étudier  .. Une plongée dans l'ambiance des années 50 où on devine les difficultés financières, entre resto U et cadeaux vestimentaires de base. Une écriture qui se lit comme on visionne un film en noir et blanc. Une histoire de sexe plus que d'amour entre Luc et Dominique.  Une histoire d'amitié / maternité entre... Second roman de l'auteur, paru deux ans après Bonjour Tristesse, Un certain sourire nous raconte les amours de Dominique, jeune étudiante à La Sorbonne, originaire de la campagne de l'Yonne, un peu désargentée. Elle sort beaucoup avec Bertrand, son petit ami, de cafés en boîtes de jazz, sirotant du whisky en tous lieux, refaisant le monde avec leurs amis ... et s'ennuyant prodigieusement comme on ne peut s'ennuyer qu'à 20 ans, sans argent, surtout à la fin des années 50 ... Jusqu'au jour où elle rencontre Luc, l'oncle de Bertrand, quadragénaire séduisant. Luc et sa femme Françoise vont s'enticher de Dominique, vont l'habiller, la dégourdir, la prendre sous leur aile ... jusqu'au moment où Luc l'emmènera à Cannes en cachette de Bertrand et de Françoise. Mal à l'aise, n'aimant rien tant que les petits matins dans leur lit, les deux semaines hors du temps passeront trop vite. Françoise découvrira évidemment l'escapade. Les amoureux se quitteront. Dominique continuera d'étudier  .. Une plongée dans l'ambiance des années 50 où on devine les difficultés financières, entre resto U et cadeaux vestimentaires de base. Une écriture qui se lit comme on visionne un film en noir et blanc. Une histoire de sexe plus que d'amour entre Luc et Dominique.  Une histoire d'amitié / maternité entre Françoise et Dominique.  Un flirt d'adolescents entre Bertrand et Dominique. Des apprentissages pour Dominique ... 
    Lire la suite
    En lire moins
  • heros_pitch 15/04/2022
    Le style de Françoise Sagan est très doux. Il nous plonge lentement dans les sentiments de la narratrice qui semble empreinte d'un certain désespoir, d'une langueur permanente ou plutôt d'un ennui viscéral et découvre progressivement la passion amoureuse dans une relation adultère. J'ai aimé ce récit et cet éveil progressif à l'amour. J'ai découvert de belles phrases, profondes de sens, qui valent le détour et nous renseignent aussi sur la personnalité de l'auteure.
  • bfauriaux 02/04/2022
    Une histoire simple,un roman court maus tres agreable a lire ecrite par une auteure douee.Ce roman de Françoise Sagan,moins connu que ces autres oeuvres est un duperbe ouvrage qui est une bonne porte d'entree pour decouvrir le style et l'univers de l'auteur de "bonjour tristesse".
  • Marti94 15/05/2021
    Un certain sourire c'est un peu la suite de « Bonjour tristesse », c'est surtout le deuxième roman de Françoise Sagan publié en 1956. Dominique, la narratrice est étudiante à Paris. Elle mène la vie insouciante d'une jeune fille gâtée. Sa relation amoureuse avec Bertrand n'est pas passionnelle mais elle lui convient. Il lui fait rencontrer son oncle et sa tante, Luc et Françoise avec qui Dominique s'entend très bien malgré la différence d'âge. Elle va vite se rendre compte qu'elle joue un jeu dangereux en tombant passionnément amoureuse de Luc qui deviendra son amant. Ce dernier ne lui promettra rien et elle le sait mais cela ne l'empêchera pas de souffrir. La fin, que je ne raconterai pas, est forte en émotion. Elle m'a beaucoup touchée parce que j'ai vécu ces moments si bien racontés par Françoise Sagan. Même si j'ai trouvé que Dominique était un peu trop oisive (on voit qu'elle n'a pas besoin de travailler pour payer ses études) et qu'elle boit beaucoup, elle reste très attachante parce que ses sentiments, par introspection, sonnent vraiment très juste. J'aime beaucoup l'écriture de Sagan et la construction de ce roman. En trois parties, avec une alternance géographique entre Paris et la province... Un certain sourire c'est un peu la suite de « Bonjour tristesse », c'est surtout le deuxième roman de Françoise Sagan publié en 1956. Dominique, la narratrice est étudiante à Paris. Elle mène la vie insouciante d'une jeune fille gâtée. Sa relation amoureuse avec Bertrand n'est pas passionnelle mais elle lui convient. Il lui fait rencontrer son oncle et sa tante, Luc et Françoise avec qui Dominique s'entend très bien malgré la différence d'âge. Elle va vite se rendre compte qu'elle joue un jeu dangereux en tombant passionnément amoureuse de Luc qui deviendra son amant. Ce dernier ne lui promettra rien et elle le sait mais cela ne l'empêchera pas de souffrir. La fin, que je ne raconterai pas, est forte en émotion. Elle m'a beaucoup touchée parce que j'ai vécu ces moments si bien racontés par Françoise Sagan. Même si j'ai trouvé que Dominique était un peu trop oisive (on voit qu'elle n'a pas besoin de travailler pour payer ses études) et qu'elle boit beaucoup, elle reste très attachante parce que ses sentiments, par introspection, sonnent vraiment très juste. J'aime beaucoup l'écriture de Sagan et la construction de ce roman. En trois parties, avec une alternance géographique entre Paris et la province (l'Yonne dans la maison familiale, Cannes avec son amant) il y a de courts chapitres qui commencent toujours parfaitement avec des phrases simples mais accrocheuses. Et puis, ce beau titre "Un certain sourire" c'est celui de la satisfaction de vivre avec intensité. Challenge Plumes féminines 2021 Challenge Riquiqui 2021 Challenge Cœur d'artichaut 2021 Challenge XXème siècle 2021
    Lire la suite
    En lire moins
  • Isa0409 20/03/2021
    #x1f490; « Je me sens un absolument responsable. Mais de quoi ? De ma vie ? Elle est bien souple, molle. Je ne suis pas malheureuse. Je suis contente. Je ne suis même pas heureuse. Je ne suis rien ; sauf bien avec toi. » (p.78) #x1f490; Dans les romans de Sagan, il y a comme une sempiternelle amertume, une tragédie annoncée, l’amorce d’un drame imminent ; il s’agit souvent de trios, dont l’un des protagonistes sera perdant, inévitablement et en toute conscience. Il s’agit souvent d’Amours douloureuses, interdites et destructrices. Pourtant, il y a toujours ce souffle de vie, cette nécessité d’oser, de voir, pour savoir, pour ne pas se dire « et si... ». #x1f490; Dans ce roman, Dominique s’éprend de l’oncle de son compagnon. Luc est plus âgé, viril, il est insouciant et épicurien, il aime la vie et il aime les femmes, au grand dam de la sienne. Dès le départ, Dominique sait que leur histoire ne pourra pas être autre chose qu’une amourette estivale, qui mourra en même temps que le vent balaiera les derniers espoirs de la jeune femme. #x1f490; Est-ce là un drame de ne pas recevoir en retour l’amour que l’on éprouve ? Cette histoire malheureuse s’est essoufflée, malgré... #x1f490; « Je me sens un absolument responsable. Mais de quoi ? De ma vie ? Elle est bien souple, molle. Je ne suis pas malheureuse. Je suis contente. Je ne suis même pas heureuse. Je ne suis rien ; sauf bien avec toi. » (p.78) #x1f490; Dans les romans de Sagan, il y a comme une sempiternelle amertume, une tragédie annoncée, l’amorce d’un drame imminent ; il s’agit souvent de trios, dont l’un des protagonistes sera perdant, inévitablement et en toute conscience. Il s’agit souvent d’Amours douloureuses, interdites et destructrices. Pourtant, il y a toujours ce souffle de vie, cette nécessité d’oser, de voir, pour savoir, pour ne pas se dire « et si... ». #x1f490; Dans ce roman, Dominique s’éprend de l’oncle de son compagnon. Luc est plus âgé, viril, il est insouciant et épicurien, il aime la vie et il aime les femmes, au grand dam de la sienne. Dès le départ, Dominique sait que leur histoire ne pourra pas être autre chose qu’une amourette estivale, qui mourra en même temps que le vent balaiera les derniers espoirs de la jeune femme. #x1f490; Est-ce là un drame de ne pas recevoir en retour l’amour que l’on éprouve ? Cette histoire malheureuse s’est essoufflée, malgré les promesses susurrées au creux de l’oreille, malgré les étreintes désespérées, malgré les baisers fougueux. Le malheur de Dominique est celle de beaucoup d’autres femmes : celui d’avoir aimé un homme.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    Pocket

    Françoise Sagan, quarante ans de littérature

    Paru le 19 octobre dernier chez Plon, l'inédit de Françoise Sagan Les Quatre coins du cœur a fait grand bruit. De cette tonitruante actualité, propice à déchaîner les passions, celle que François Mauriac qualifiait de "charmant petit monstre" était coutumière, tout au long d'une carrière littéraire constitutive d'un précieux fonds "Sagan" chez Pocket.

    Lire l'article